Socialisez

FacebookTwitterRSS

Une délégation de la Cnlcei reçue par le ministre de la justice

Auteur/Source: · Date: 8 fév 2012
Catégorie(s): Politique,Société

Le président de la commission nationale de la lutte contre l’enrichissement illicite (Cnlcei), M. Vincent Lebondo-Le-Mali, accompagné des membres de sa commission, a eu une séance de travail hier, au cabinet du ministre de la Justice, Garde des sceaux, Mme Ida Reteno Assonouet.

Cette rencontre a permis à ladite commission, d’informer le ministre sur le non fonctionnement de la Cour criminelle spéciale. Car, selon M. Lebondo- Le-Mali, le texte qui a mis en place l’autorité administrative et indépendante de la commission, précise que toutes les infractions relevées par la commission sont de la compétence de cette cour. « Durant nos différents entretiens avec les juges, nous nous sommes rendus compte que cette structure n’est pas opérationnelle », a affirmé le président de la Cnlcei. Pour cela, « la commission est venue voir le ministre de la justice, pour savoir comment va se passer la transmission des dossiers qui sont entre nos mains à la cour criminelle spéciale, alors que cette structure ne fonctionne pas », a-t-il déclaré. Les raisons des difficultés rencontrés par cette cour évoquées lors de cette séance de travail, sont : le non renouvellement de la cour depuis 2010 et le manque des moyens nécessaires à son fonctionnement. Pour y remédier, le président de la commission a confié que Mme le ministre a pris bonne note de la situation et qu’elle prendra en charge la question. Il faut rappeler que la cour criminelle spéciale a été crée en 1970 par la loi n°17/70 du 17 décembre 1970. Celle-ci a donc pour vocation de juger les agents coupables de détournement des biens publics. Pour M. Lebondo-Le-Mali qui n’a pas voulu faire des commentaires à ce sujet, a précisé que depuis sa mise en place jusqu’à présent, la commission a déjà ouvert plus de 80 dossiers. Dans la mesure où tous ces dossiers sont frappés du sceau d’instruction. Il a également relevé que la commission travail jour et nuit et qu’elle comprend très bien la mission qui lui est assignée. Puis, citant l’adage qui dit que « la nuit avancée, bientôt le jour va se lever », il a confirmé que tous les dossiers mis à leur disposition avancent naturellement bien. 


SUR LE MÊME SUJET
Le Président de la Commission Nationale de Lutte Contre l’Enrichissement Illicite (CNLCEI), Vincent Lebondo Le-Mali, le Directeur général de l’Agence Nationale d’Investigations Financières (ANIF), Patrick Assélé Ondjiani et le représentant du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) au Gabon, ont procédé ce vendredi au paraphe d’une convention tripartite visant le renforcement des capacités de leurs institutions, rapporte la communication de la CNLCEI. Cette convention est la seconde. Hier, la CNLCEI et l’ANIF ont scellé une première convention avant celle d’aujourd’hui qui intervient plusieurs semaines après le premier accord signé avec les Forces de Police Nationales (FPN). L’accord permettra aux ...
Lire l'article
Le séminaire portant sur « Le rôle du journalisme d’investigation dans la lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite », organisé à l’intention des journalistes gabonais, les 6,7 et 8 du mois en cours au siège de la commission chargée de lutter contre le phénomène de l’enrichissement illicite, s’est achevé sur une note d’espoir d’un début de coopération entre les deux parties. Organisé pour susciter non seulement une coopération implicite et agissante entre la CNLCEI et les journalistes, ledit séminaire a surtout permis aux professionnels de la communication de renforcer leurs capacités en matière de lutte contre l’enrichissement illicite via l’initiation ...
Lire l'article
Le Conseil National de la Lutte Contre l’Enrichissement Illicite (CNLCEI) et les Forces de Police Nationales ont convenu d’œuvrer ensemble dans le renforcement de la bonne gouvernance en luttant contre la corruption et les crimes économiques. La convention a été paraphée hier entre le Président de la CNLCEI, Vincent Lebondo Le-Mali et le Commandant en Chef des Forces de Police Nationale, le Général Antoine Embinga. Cette convention est un soutien de taille pour la CNLCEI dans ses missions premières de lutte contre l’enrichissement illicite. La présence de la Police auprès de la CNLCEI vise à renforcer davantage l’efficacité en termes d’investigations, ...
Lire l'article
Deux nouveaux membres de la Commission nationale de la lutte contre l’enrichissement illicite(CNLCEI) ont prêté serment, vendredi à Libreville, devant le président de la Cour de cassation, Simon Allogo Eya. Il s’agit de M. Valentin Mboumba, un ancien inspecteur général des services au ministère de la Justice, nommé commissaire, et de Mme Antoinette Nyomba, ancienne directrice générale de l’Institut national d’hygiène et d’assainissement au ministère de la Santé, nommée rapporteur général adjoint de la CNLCEI, une institution créée en 2003. Constituée d’un collège de 17 membres inamovibles, majoritairement des hauts magistrats et des personnalités issues de la société civile, la CNLCEI ...
Lire l'article
Le ministre de la Communication, des Postes et de l’Economie Numérique, Laure Olga Gondjout, a accordé, ce jeudi, une audience à la délégation de Maroc Télécom conduite par le président du Directoire de l’entreprise, Ahizoune Abdelsalam, accompagné notamment de l’Ambassadeur du royaume du Maroc près le Gabon, Ali Borji et du Directeur général de Gabon Télécom/Libertis, Nourredine Boulmène, a constaté GABONEWS. Placé sous le signe de la « compréhension mutuelle » et de la « franche collaboration », l’entretien a permis aux deux parties « d’aborder la situation de l’opérateur Gabon Télécom et Libertis sur la base d’une action globale ...
Lire l'article
Face à la réticence des populations à certaines de leurs actions en raison de la méconnaissance de son rôle et de ses missions, la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI) a décidé de renforcer la communication à travers la création d’un site Internet de présentation et d’information. L’inauguration de ce nouvel outil le 28 avril dernier à Libreville a permis au président de la commission de revenir sur les objectifs de cet organe et les personnes concernées par ses opérations sur le terrain. Depuis sa création en 2003, la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI) est ...
Lire l'article
Environ 2.000 personnes sur les 2.800 détenus de la prison centrale de Libreville sont en détention provisoire, rapporte jeudi le quotidien national l’Union, qui cite la ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Pierrette Djouassa. ’’ (…) la situation de la prison centrale de Libreville qui accueille aujourd’hui jusqu’à 2.800 détenus dont 1.800 en détention provisoire, interpelle plus d’un Gabonais, au premier chef desquels le ministre de la Justice, Gardes ses Sceaux’’, a indiqué le journal. Selon Mme Djouassa, ’’ceux qui sont en instance d’être jugés le soient et que certains d’entre eux dont les dossiers n’existent plus et dont les faits ...
Lire l'article
La délégation était porteuse d'un message du President de la République gabonaise, Omar Bongo Ondimba, à son Altesse Cheikh Hamad Bin Khalalifa Al Thani. Le renforcement des relations de coopération multiforme entre le Qatar et le Gabon était au menu de cet entretien. Cette rencontre rentrait dans le cadre de la politique de diversification des partenaires menée par le Chef de l'Etat gabonais. Une approche qui a été appréciée par la partie qatarie. De nombreuses séances de travail ont eu lieu également entre la délégation ministérielle et les plus hautes autorités du Qatar. Les ministres de la Défense et de ...
Lire l'article
Les dix nouveaux membres de la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI), ont prêté serment vendredi à la cité de la démocratie de Libreville.La prestation de serment des membres de la deuxième mandature de la CNLCEI s’est déroulée en présence du vice président de la République, Di Djob Dinvungui, des membres du Gouvernement, de la Cour constitutionnelle, de cassation et de bien d’autres invités. Ils ont été nommés le 24 juin dernier, par décret présidentiel pour une durée de cinq ans non renouvelable. L’article 2 de la loi n°002/ 2003 du 07 mai 2003 précise que : « est considéré ...
Lire l'article
La Cour criminelle spéciale tient sa première session ce jeudi au palais de justice de Libreville après cinq ans, rapporte le quotidien l'Union dans sa livraison de jeudi. Selon sa vocation, cette Cour doit juger les fonctionnaires de différents échelons mis en cause dans plusieurs affaires, notamment celles de ces deux dernières années : Gabon Télécom, Direction nationale des assurances, Fodex, ministère de l'Education nationale et le Trésor Public. Ces affaires, précise-t-on, seront traitées respectivement le 26, 27, 30 juin, les 1er et 2 juillet 2008 pour le ministère de l'Education nationale et le Trésor public. Les membres de ladite Cour, ont été ...
Lire l'article
Bonne gouvernance / Economie : Signature d’une convention tripartite entre la CNLCEI, L’ANIF et le PNUD
Bonne gouvernance / Vers un début de coopération entre les journalistes et la CNLCEI
Bonne gouvernance / La CNLCEI soutenu par les FNP dans la lutte contre la corruption
Deux nouveaux membres de la CNLCEI prêtent serment
Le ministre de la Communication devise avec une délégation de Maroc Télécom
Gabon : La CNLCEI se dévoile sur le web
Gabon: Justice : Environ 2.000 personnes en détention provisoire à la prison centrale de Libreville (ministre)
Gabon: Une délégation gabonaise reçue par l’Emir du Qatar
Gabon: Lutte contre l’enrichissement illicite : Les nouveaux membres de la CNLCEI ont prêté serment
Gabon: Justice : La Cour criminelle spéciale tient sa première session


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...Loading...

Auteur/Source: · Date: 8 fév 2012
Catégorie(s): Politique,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>