Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le Gabon interdit l’accès aux sites internet pornographiques et “subversifs”

Auteur/Source: · Date: 28 Fév 2006
Catégorie(s): BDP@Médias

Le Conseil national de la communication (CNC) du Gabon a décidé d’interdire l’accès “aux sites internet pornographiques et subversifs”, citant notamment un site d’opposants en exil accusé de lancer un “appel au terrorisme”, a-t-on appris mardi auprès de son président.

L’organe de régulation des médias a décidé “d’ordonner aux opérateurs internet gabonais (…) d’interdire l’ouverture par les usagers de sites pornographiques ou subversifs (…) et d’user de tous les moyens dont ils disposent pour empêcher les usagers d’accéder à partir du Gabon” à de tels sites “situés à l’étranger”, indique un communiqué du CNC.

Le contrôle de l’application de cette mesure est confié aux “services chargés de la sécurité de l’Etat”, poursuit le texte.

Le seul site internet cité est www.lemamba.org, hébergé à l’étranger. “Le Mamba – Armée gabonaise de libération nationale” se présente comme la “branche armée” du mouvement “Bongo doit partir” (BDP-Gabon nouveau), créé aux Etats-Unis par des opposants au président Omar Bongo Ondimba.

“Ce site a appelé à agresser ou éliminer les Français au Gabon. Il promet des récompenses pour la destruction de bâtiments publics. C’est un appel au terrorisme”, a affirmé à l’AFP le président du CNC François Engongah Owono.

“La liberté de la presse est garantie par la Constitution au Gabon, sous réserve du respect de l’ordre public et de la dignité de la personne. On ne peut pas tolérer les appels à l’insurrection, à la violence, à la haine”, a-t-il expliqué.

“Ce n’est pas une façon de museler l’opposition” politique à l’intérieur du pays, a-t-il assuré, précisant néanmoins que les recherches se poursuivaient pour identifier d’éventuels autres sites à interdire.

Interrogé par l’AFP, le directeur technique d’Internet Gabon, l’un des cinq opérateurs gabonais, a estimé que les moyens d’appliquer cette mesure étaient “très limités”.

“Bloquer l’accès en général à tous les sites pornographiques, c’est très difficile, voire impossible”, a souligné Djimadoum Noudjalbaye.

“Il faudrait voir quels sont les sites précis visés. Mais même une telle liste ne serait valable que pour un laps de temps très court, car les sites visés peuvent changer d’adresse pour s’adapter, et puis il se crée des milliers de nouveaux sites pornographiques chaque semaine”, a-t-il noté.

Un responsable d’un autre opérateur, qui a requis l’anonymat, a estimé que l’interdiction des sites pornographiques était en fait “un prétexte” pour relativiser celle des sites “subversifs”.

Le président du CNC a démenti une telle intention. 


SUR LE MÊME SUJET
Face à la procédure de redressement judiciaire déclenchée par l’Etat, le repreneur chinois de Plysorol, François Wu, a indiqué à la presse française le 24 mars qu’il comptait abandonner deux des trois sites français de production de la société. Cette démarche confirme les suspicions qui pèsent depuis plusieurs mois sur une opération visant à sacrifier les sites français de production pour mettre la main sur les concessions forestières au Gabon. Les intentions du repreneur chinois de Plysorol se confirment. La société française de contreplaqué vient d’être mise en redressement judiciaire par l’Etat français sur demande de l’URSSAF qui accuse de lourds ...
Lire l'article
Le Gabon, septième producteur de pétrole africain, offre à la prospection 42 sites pétroliers en eaux profondes et ultra-profondes, a annoncé le gouvernement vendredi. Le pays, qui produit environ 250 000 barils de pétrole brut par jour et dont la moitié du PIB est tributaire du secteur énergétique, souhaite que les offres soient remises le 5 mai. Le secteur pétrolier gabonais est en déclin depuis la fin des années 1990. À l’époque la production dépassait 350 000 barils par jour.
Lire l'article
Le ministre gabonais de l’Habitat, Rufin Pacôme Ondzounga a mis un terme à une visite de 24h à Tchibanga, chef-lieu de la province de la Nyanga (sud) au cours de laquelle il a visité des lotissements, rapporte dimanche l’AGP. M. Ondzounga a notamment visité les lotissements du quartier Pola dont les travaux sont exécutés par l’entreprise RAMEZ et ceux de Mikwélengui dans la zone de l’aéroport de la commune qui encore dans un état de déforestation. ‘’Le constat que je viens de relever au terme de la visite de ces sites augure une satisfaction relativement bonne. Avec l’exécution des travaux très avancés, ...
Lire l'article
Nouveau coup dur pour la liberté sur le Web. Alors que la Chine installe un logiciel de filtrage sur les PC vendus dans le pays, le principal opérateur du Gabon coupe purement Internet après la mort de son président, Omar Bongo. La Chine s’était déjà fait remarquer récemment en décidant de filtrer certains sites, à l’orée de la date anniversaire des révoltes de la place Tiananmen. Cette fois-ci le régime de Pékin affirme que les ordinateurs commercialisés à l'intérieur de la Chine pourraient nécessiter la pré-installation d'un logiciel permettant le filtrage automatique. Le pouvoirs est une nouvelle fois au centre de la ...
Lire l'article
Les membres du Comité de pilotage des fêtes tournantes, édition 2009, ont arrêté la visite des différents sites devant accueillir les projets retenus dans la province du Moyen Ogooué (Centre) plus précisément dans la commune de Lambaréné, au 4 février prochain. Cette énième édition des fêtes tournantes aura lieu dans deux provinces notamment Port-Gentil dans la province du l’Ogooué maritime (ouest) et à Lambaréné dans le Moyen Ogooué. Initié par le président Omar Bongo, dans les années 1970, le premier tour des fêtes tournantes de l'indépendance avait pris fin après que les 9 provinces eurent, une à une, accueilli le prestigieux ...
Lire l'article
Les journalistes de divers médias du secteur public et privé gabonais ont pris part dimanche à une exploration des sites touristiques de la Pointe Dénis, une île à environ 30 minutes (traversée par mer) de Libreville, à l’occasion du IVè Voyage de Presse organisé par le Centre gabonais de promotion touristique (GABONTOUR). Dans le cadre de l’étude et de la promotion des circuits touristiques gabonais à commercialiser, GABONTOUR a initié des voyages de presse en 2007 avec les reporters et producteurs de divers organes nationaux de presse, pour inculquer la culture du tourisme national au peuple gabonais via la presse. La ...
Lire l'article
Le Conseil des ministres de jeudi a marqué son accord pour l'inscription de l'ancien Hôpital Albert Schweitzer de Lambaréné sur la liste indicative du Gabon au patrimoine mondial de l'UNESCO. Sur cette liste seront inscrits les sites suivants: L'ancien Hôpital Albert Schweitzer de Lambaréné; le parc national des plateaux Batéké; les grottes de Lastrourville le parc national de Moukalaba Doudou et le parc national des Monts Birougou.
Lire l'article
La tenue du conseil d'administration des actionnaires de la Compagnie des mines d'uranium de Franceville (Comuf) le 15 mai dernier à Libreville, a servi de pretexte au directeur des réaménagements des sites de Mounana exploités par Areva, Guy Lauret, d’indiquer que le «niveau d’avancement des travaux de réaménagement se situent à hauteur de 98%». «En tant qu’industriels responsables, nous avons des obligations de réaménagements des sites. (…) Des axes d’amélioration seront mis en place pour proposer des pistes dans le cadre du développement durable pour réindustrialiser la région de Mounana durement éprouvée par le départ de l’activité minière» a ajouté Guy ...
Lire l'article
Contacté à chaud au téléphone aujourd'hui dans son bureau du New Jersey par la radio internationale américaine, la Voix de l'Amérique (VOA), le Dr. Daniel Mengara, Président du BDP-Gabon Nouveau, répond aux questions de la journaliste de l'émission "Aujourd'hui l'Afrique Centrale", Lamia Gritli, au sujet de la décision du gouvernement dictatorial d'Omar Bongo de censurer l'accès des Gabonais aux sites du mouvement (http://www.bdpgabon.org et http://www.lemamba.org). Le Dr. Daniel Mengara dément notamment l'idée saugrenue du Conseil National de la Communication (CNC) selon laquelle Le Mamba, branche armée du BDP-Gabon Nouveau, prônerait des violences contre les étrangers du Gabon, notamment contre les Français ...
Lire l'article
Le Conseil national de la communication (CNC) a, dans un communiqué rendu public vendredi, interdit à tous les fournisseurs d'accès Internet au Gabon, d' « user de tous les moyens » pour interdire aux usagers d'ouvrir les sites Internet subversifs et pornographiques. La menace vise notamment le site www.lemamba.org hébergé par le site web http://www.bdpgabon.org du cyber-opposant Daniel Mengara basé aux Etats-Unis d'Amérique. C'est en décembre dernier que M. Mengara a développé ce nouveau site précisément au lendemain de la réélection (79,18% des suffrages) du président Omar Bongo Ondimba à l'issue de la présidentielle des 25 et 27 novembre dernier. A travers ce ...
Lire l'article
Gabon : Plysorol veut se délester de deux de ses sites français
Le Gabon propose 42 sites pétroliers offshore à la prospection
Nyanga : Le Ministre de l’Habitat visite des sites de lotissement à Tchibanga
Internet : la Chine censure, le Gabon coupe
Gabon: Les sites des fêtes tournantes à Lambaréné visités mercredi prochain
Gabon: Découverte / des journalistes gabonais explorent les sites touristiques de la Pointe Dénis
Gabon: L’Hôpital A. Schweitzer et d’autres sites gabonais sur la liste d’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO
Gabon : Areva parachève le réaménagement des sites de Mounana
Censure de sites subversifs au Gabon: Réaction du Dr. Daniel Mengara sur VOA, la Voix de l’Amérique
Gabon : Le CNC demande aux fournisseurs d’accès à Internet de bloquer l’accès au site www.lemamba.org et tout site pornographique


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Fév 2006
Catégorie(s): BDP@Médias
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*