Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Le ministre de l’Intérieur suspend des ONG accusées de faire de la politique

Auteur/Source: · Date: 9 Jan 2008
Catégorie(s): Politique

Le ministre gabonais de l’Intérieur André Mba Obame a annoncé mercredi la “suspension” sine die d’une vingtaine d’associations de la société civile, accusées d’avoir tenu des propos “politiques” lors d’une conférence de presse.

“Nous n’acceptons pas que ces associations sortent du cadre légal de leur statut pour se transporter sur le terrain des partis politiques”, a déclaré le ministre à la presse.

“Si ces gens veulent faire de la politique, qu’ils le fassent dans le cadre des partis politiques”, a-t-il ajouté, dénonçant une “absence de responsabilité” des organisations non gouvernementales (ONG) et une “confusion des genres (…) de nature à porter atteinte à notre démocratie”.

“C’est pour cela que ces associations sont provisoirement suspendues d’activités jusqu’à ce qu’elles aient clairement redéfini avec les services compétents du ministère de l’Intérieur les missions réelles de leurs structures”, a affirmé André Mba Obame.
Il a précisé être “prêt à aller jusqu’à l’interdiction pure et simple si elles ne se conforment pas à leurs engagements”.

Les ONG visées sont celles qui font partie de la coalition “Publiez ce que vous payez” (PCQVP), de la “Coalition contre la vie chère au Gabon”, de la “Coalition contre les dérives sectaires au Gabon” et de la plate-forme “Environnement Gabon”.

Le ministre a justifié sa décision par des propos tenus mercredi par ces quatre groupes lors d’une conférence de presse à Libreville. “Quatre-vingt pour cent des propos ne sont pas du ressort des ONG”, a-t-il estimé.

Les associations avaient notamment affirmé que le nouveau gouvernement, formé le 28 décembre par le président Omar Bongo Ondimba après avoir promis de profonds changements, avait “suscité de vives inquiétudes” en raison “du retour des inamovibles et autres fidèles inconditionnels”.

Un des principaux porte-parole de la société civile gabonaise, Marc Ona Essangui, avait également critiqué le chantier en cours dans un parc national du nord-est du Gabon en vue de l’exploitation de l’important gisement de fer de Bélinga, qui se poursuit “en flagrante violation du code de l’environnement”.

Les ONG avaient enfin dénoncé le “pillage de nos revenus”, les “sommes colossales (…) englouties dans l’organisation des élections”, la “paupérisation des ménages”, ainsi que “l’affairisme et la gabegie” des responsables politiques.

Le président Bongo avait lui-même dénoncé la corruption de la classe dirigeante lors d’un discours prononcé le 1er décembre, à la veille du 40e anniversaire de son arrivée au pouvoir, promettant de former un gouvernement resserré, plus intègre et plus efficace.

Le remaniement de fin décembre a toutefois abouti à une équipe peu modifiée par rapport à la précédente. 


SUR LE MÊME SUJET
Invité par la radio panafricaine (Africa n°1), en vue d’éclairer l’opinion sur la capacité du gouvernement à garantir la transparence lors des prochaines élections législatives, le Ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, a déclaré que « la contestation est une maladie africaine malgré les avancées démocratiques ». « Malheureusement, la contestation est une maladie africaine malgré les avancées démocratiques et la volonté des différents gouvernements d’abriter la transparence, elle est toujours là. Ce qui signifie qu’en Afrique, nous avons souvent des mauvais perdants », a-t-il regretté. « Que les partis politiques de manière générale se préoccupent de l’introduction de la ...
Lire l'article
Le premier ministre, chef du Gouvernement, Paul Biyoghé Mba, quitte, Libreville, ce dimanche, à destination de Paris (France) selon un communiqué émanant du protocole de la Primature rendu public dans la soirée. sans autre précision. Le séjour parisien de P. Biyoghé Mba va se dérouler sur fond de l’affaire des « biens mal acquis » qui a resurgi en France et perçue par le Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) et des associations gabonaises notamment comme une « cabale » contre le Gabon. Du reste, le chef de l’Etat, Ali ...
Lire l'article
Le candidat de l’Union Nationale (UN), Jean Eyéghé Ndong a déclaré pour montrer sa détermination à conserver le siège, lundi à Nkembo, au cours de la cérémonie de lancement de campagne des élections partielles du 6 juin prochain que ‘’ Ce n’était un secret pour personne, vous savez l’intérêt que j’accorde à la justice sociale, au partage, à l’équité et au bien-être des Gabonais, raison pour laquelle je sollicite à nouveau vos suffrages pour parachever l’œuvre que j’ai commencée avec vous dans cet arrondissement que je veux toujours servir’. Candidat au 2ème arrondissement sur le premier siège, où il affronte une ...
Lire l'article
Le président de l’union nationale (UN), Zacharie Myboto a déclaré à la presse, à la sortie de l’audience avec le ministre de l’Intérieur, (..), Jean François Ndongou que ‘’l’union nationale aura certainement à donner son point de vue sur cette déclaration. Mais, en tout état de cause, nous estimons très honnêtement qu’il n’y a pas péril en la demeure pour qu’on en fasse un sujet particulièrement dense’’. A l’union nationale, je ne pense pas que nous soyons là-bas les gens qui ne respectent pas la loi. L’union nationale est un parti de l’Etat de droit, qui respecte la démocratie pluraliste et ...
Lire l'article
Le ministre gabonais des Petites et moyennes entreprises et petites et moyennes industries (PME/PMI), Jean-Félix Mouloungui a, annoncé lundi à Libreville adhérer au Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir). Longtemps éminence grise et représentant en France de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition), M. Mouloungui au cours d’un point de presse a indiqué qu’il n’arrivait pas au PDG seul, mais en compagnie de plusieurs de ses compagnons. Entré au gouvernement à l’issue du scrutin présidentiel anticipé d’août 2009, M. Mouloungui, originaire de Ndendé comme son ancien leader Pierre Mamboundou a promis se rendre dans cette localité pour se présenter aux instances du ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Ali Bongo Ondimba, élu jeudi nouveau chef de l’Etat gabonais, avec 41,73 % des voix, a déclaré qu’il entendait faire de la richesse du pays un ’’impératif non négociable’’, au cours de son premier mandat à la tête du Gabon. ’’La paix et la consolidation de l’unité nationale seront privilégiées... la distribution de la richesse à tous est un impératif non négociable’’, a déclaré M. Bongo Ondimba, fils de feu Omar Bongo Ondimba, à l’occasion de son premier discours public prononcé au QG de campagne du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) sur les antennes d’une télévision privée. ...
Lire l'article
La guerre des communiqués autour de la mort du président Omar Bongo Ondimba va prendre fin. Le premier ministre du Gabon, Jean Eyeghé Ndong, va lire un communiqué lundi 8 juin dans la matinée à la clinique Quiron de Barcelone, a indiqué l'établissement. Cette communication intervient après l'annonce, dimanche soir, de la mort d'Omar Bongo par le site du magazine Le Point, citant une source proche de son entourage. Dans la matinée, le porte-parole du gouvernement gabonais avait démenti la mort du président, âgé de 73 ans, au pouvoir depuis quarante et un ans. "J'apporte dès maintenant un démenti formel total, ...
Lire l'article
Le président de la République, chef de l’Etat, son excellence El Hadj Omar Bongo Ondimba a décidé de la suspension momentanée de ses activités présidentielles pour se ressourcer dans le repos suite à l’épreuve particulièrement difficile qu’il vient de vivre avec la longue maladie de son épouse, feue la première dame Edith Lucie Bongo Ondimba décédée le 14 mars dernier, rapporte un communiqué de la présidence de la république. Cette longue épreuve et cette perte cruelle ont profondément marqué le président de la république malgré les soutiens nombreux reçus au rang desquels celui du peuple gabonais, souligne le communiqué. A la demande ...
Lire l'article
Communiqués de Presse
A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus, y compris le programme du meeting de Paris. Voir Communqué de presse de lancement. Voir Le Programme Meeting de Paris Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Activités et News de la Coalition Ci-dessous, lisez le Communiqué de presse ayant marqué le lancement de la Coalition du Refus le 18 janvier 2009 Communiqué de Presse COALITION GABONAISE DU REFUS ET DE SALUT NATIONAL Suite aux arrestations arbitraires dont de dignes membres de la société civile gabonaise ont fait ...
Lire l'article
Selon l’Etat gabonais, elles agissent à l’intérieur comme à l’extérieur du pays Le ministre gabonais de l’Intérieur, M. André Mba Obame, a affirmé vendredi dernier, au cours d’un point de presse à Libreville, que le régime politique gabonais est victime d’une tentative de déstabilisation orchestrée par des ONG françaises. Directement accusé, M. Bruno Ben-Moubamba, Porte-parole des Acteurs Libres de la Société Civile Gabonaise en Europe, a qualifié les déclarations du ministre de l’intérieur d’ « élucubrations ». « M. Bruno Ben-Moubamba et ses complices se livrent depuis plusieurs mois, avec le soutien moral et financier d’organisations étrangères, à des tentatives de ...
Lire l'article
Politique-Biométrie / « La contestation est une maladie africaine malgré les avancées démocratiques», Jean François Ndongou (Ministre de l’Intérieur)
Politique / Le premier ministre Paul Biyoghé Mba met le cap sur Paris, ce dimanche
Politique : Faire de la justice, la solidarité et l’équité son cheval de bataille
Politique :Zacharie Myboto estime que ‘’Mba Obame n’a pas les moyens de faire un coup d’Etat’’
Politique : Le ministre Mouloungui rejoint les rangs du PDG
Politique/présidentielle : Le nouveau chef de l’Etat entend faire de la richesse du pays un ’’impératif non négociable’’
Le premier ministre gabonais va faire une déclaration sur Omar Bongo
Gabon: Politique : Omar Bongo suspend ses activités présidentielles
Communiqués de Presse
Des ONG françaises accusées de préparer un soulèvement contre Omar Bongo


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 9 Jan 2008
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*