Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Le président du PDS répond à Mba Obame

Auteur/Source: · Date: 26 Jan 2008
Catégorie(s): Politique

En réponse au rappel à l’ordre du ministère de l’Intérieur, le responsable du Parti pour le Développement et de la Solidarité sociale (PDS), Alexandre Ndaot Rilogué a tenu le 24 janvier dernier un point de presse au siège du Parti Gabonais du Progrès (PGP) pour clarifier le statut du parti politique en s’appuyant sur les articles de la législation concernant la procédure de légalisation des partis politiques.

Le président du PDS Alexandre Ndaot Rilogué a tenu un point de presse au siège du Parti gabonais de progrès(PGP), à Likouala, le 24 janvier dernier, pour clarifier le statut légal de son parti politique en s’appuyant sur les textes en la matière.

C’est le 18 décembre 2007 que le PDS a reçu une première lettre du secrétariat général du ministère de l’Intérieur pour la vérification des états d’adhésion du parti. Le 23 janvier dernier, le ministère de l’Intérieur à adressé, par communiqué, un rappel à l’ordre au PDS de monsieur Alexandre Ndaot Rilogué et à l’Union Pour la Nouvelle République (UPNR) de maître Louis Gaston Mayila, pour leur demander de suspendre toute activité politique jusqu’à la délivrance d’un récépissé.

Selon le ministre de l’Intérieur, il semblerait que ces deux partis se livrent à des activités réservées aux partis politiques reconnus alors que la procédure de légalisation de ces partis n’auraient pas été menée à terme. Pour ce dernier, ces partis ne disposeraient que de récépissés de dépôt et des états d’adhésion dont les copies seraient actuellement en étude auprès des autorités concernées pour vérifier leur authenticité afin d’obtenir la légalisation.

Lors de son point de presse le 24 janvier dernier, Alexandre Ndaot Rilogué déclare que son parti politique remplissait toutes les conditions nécessaires à sa légalisation selon l’accusé de réception datée du 05 Juillet 2007. Ils affirment même avoir été dûment reçus et auditionnés par les agents du ministère de l’Intérieur. De plus, monsieur Ndaot Rilogué invoque l’article 13 de la loi 24 / 96 du 06 Juin 1996 qui stipule : « Dans le cas où le délai de quatre mois expire sans récépissé définitif ou notification d’une décision de rejet, le dossier est réputé conforme à la loi. Le parti politique concerné jouit alors des mêmes droits que les partis politiques reconnus. »

Aussi le président du PDS s’insurge t il de ne pas voir son parti politique dûment légalisé. Il s’en réfère également à l’article 12 de la même loi qui stipule que : « si le récépissé définitif ne peut être délivré, le ministère est tenu de motiver sa décision et de la notifier au parti politique intéressé quatorze jours au moins avant l’expiration du délai de quatre mois. »
C’est pourquoi Alexandre Ndaot Rilogué accuse le ministère de l’Intérieur de retarder, sinon de geler, le processus de légalisation de son parti politique.

Le président du PDS a exhorté les autorités concernées à davantage de transparence en matière de compétitions électorales et a affirmé enfin que quelles que soient les issues de ce démêlé, son parti entendait prendre part aux prochaines élections locales. 


SUR LE MÊME SUJET
En mission à l’extérieur selon Mr Zacharie MYBOTO, Président de l’UN lors du dernier meeting de l’opposition à rio, le Secrétaire Exécutif de ce parti André MBA OBAME rentrera de sa longue mission dans les tous prochains jours. Absent du pays depuis plusieurs mois, André MBA OBAME, Secrétaire Exécutif de l’Union Nationale est attendu à Libreville la semaine prochaine avons-nous appris des sources proches de son parti. AMO (pour les militants de son parti et ses sympathisants) dont les services secrets français et certains acteurs de la françafrique révèlent la victoire aux dernières élections présidentielles dans un documentaire qui parcourt ...
Lire l'article
Le Secrétaire exécutif de l’Union nationale (UN, parti de la Coalition des partis politiques pour l’Alternance (CPPA)), André Mba Obame, n’a pas répondu présent au meeting et à la marché organisé par les partis de l’opposition, ce samedi à Libreville pour réclamer l’application de la biométrie dans le processus électoral au Gabon, a constaté GABONEWS. En dehors des cadres et des leaders des différents partis de l’Alliance pour le Changement et la Restauration (ACR, opposition) qui se sont désistés pour ces événements, l’on a noté l’absence remarqué de André Mba Obame, le secrétaire exécutif de l’UN, au point que des militants ...
Lire l'article
Le 2 novembre, l’Union nationale (UN, opposition) par la voix de son président, Zacharie Myboto, a fait une déclaration sur l’opération de révision annuelle de la liste électorale qui «n’est pas conforme aux dispositions de l’article 37 alinéas 2 et 5 de la loi 7/96 du 12 mars 1996 portant dispositions communes à toutes les élections politiques, modifiée». Dans un communiqué publié ce 5 novembre, le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, réagit à cette sortie du parti de l’opposition. Voici l’intégralité du communiqué du ministre. Face à la réaction des partis politiques de l’opposition au processus de révision ...
Lire l'article
Libreville, 29 août (GABONEWS) – A l’issue du premier congrès ordinaire du Parti pour le Développement et la Solidarité (PDS, opposition), tenu samedi à Libreville, Me Séraphin Ndaot Rembogo, ancien président du mouvement politique de l’Alliance Nationale des bâtisseurs (ANB), a été porté à la tête de cette formation politique, a constaté GABONEWS. Après le choix de Me Séraphin Ndaot Rembogo, avocat de carrière, le parti a procédé aux exclusions des de deux co-fondateurs  ayant voulu empêcher l’organisation desdites  assises. Il s’agit d’Alfred Yeyet et Jean – Marie Manfoumbi disposant de mandats électifs en cours et en qualité d’indépendants; des hommes ...
Lire l'article
Dans un entretien accordé à RFI que nous publions in extenso, le Secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Faustin Boukoubi, répond aux affirmations d’André Mba Obame, qui a accuse le parti au pouvoir d’avoir orchestré «une fraude inimaginable» aux législatives partielles du 6 juin. André Mba Obame vient de retrouver son siège de député à la faveur des dernières législatives partielles du mois de juin dernier, mais il dénonce des fraudes et des intimidations lors de ce scrutin. Qu’avez-vous à lui répondre ? «Monsieur Mba Obame parle de fraude en affirmant que le PDG ne peut jamais gagner ...
Lire l'article
Le Président du nouveau-né des formations politiques gabonaises - l’Union Nationale en l’occurrence – Zacharie Myboto, a mis à profit, samedi matin, au siège de son parti sis au quartier ‘’Ancienne Sobraga’’, la célébration de l’obtention du quitus du ministère de l’intérieur pour répliquer aux déclarations insistantes de Bruno Mbacky Nzagou, réclamant la paternité du parti politique cité supra, a constaté GABONEWS Depuis bientôt des mois, Bruno Mbacky Nzagou multiplie ses sorties médiatiques pour réclamer la paternité de l’union Nationale dont le récépissé de reconnaissance a été délivré, le 20 avril dernier, par le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, ...
Lire l'article
Lex ministre de lintérieur et l un des candidats favori à la présidentielle gabonaise André Mba Obame a répondu aux questions de Voxafrica. Retiré dans un endroit secret, il sest dit vainqueur de lélection présidentielle et victime dune manipulation électorale. Il affirme également avoir été exposé à lintoxication d un gaz non identifié mais qui nétait pas lacrymogène.
Lire l'article
Interdiction du meeting de Rio : Le Dr. Daniel Mengara répond à Mba Obame : « Monsieur le ministre, vous déshonorez le titre de « docteur » en science politique que vous portez ».
Suite à l'interdiction du meeting du BDP-Gabon Nouveau à Rio samedi dernier, le Dr. Daniel Mengara, dans une lettre adressée aujourd'hui même à Monsieur André Mba Obame, Ministre de l'intérieur, lrépond aux allégations du Ministre selon lesquelles le meeting du mouvement avait été interdit parce que le BDP-Gabon Nouveau serait, aux yeux du Ministre, un mouvemen illégal. Réponse du Dr. Mengara à André Mba Obame : « Monsieur le ministre, vous déshonorez le titre de « docteur » en sciences politiques que vous portez ». Cette lettre aura également été présentée aux journalistes au cours de la conférence de presse que ...
Lire l'article
Gabon : Mba Obame face au refus de légalisation de l’UPNR et PDS
Face à la confusion qui entoure le refus de légalisation de deux partis politiques, l’Union pour la nouvelle république (UPNR) de maître Mayila et le Parti pour le développement et la solidarité sociale (PDS) de monsieur Ndaot, le ministre de l’Intérieur, André Mba Obame, a tenté d'expliquer le 2 avril dernier la position de son administration. Pour couper court aux spéculations de l’opinion publique sur les refus de légalisation de l’UPNR et du PDS, le ministre de l’Intérieur, André Mba Obame, a procédé le 2 avril dernier à travers une déclaration publique à la clarification des différentes raisons qui ...
Lire l'article
Gabon: Politique: l’UNPR et le PDS, toujours en attente de récépissé définitif
Selon un communiqué rendu public mercredi soir, par le ministère de l’intérieur, des collectivités locales, de la Décentralisation, de la Sécurité et de l'Immigration dans lequel le département ministériel a annoncé le refus de délivrer le récépissé définitif de reconnaissance officielle à l’Union pour la nouvelle République (UNPR) de Me Louis Gaston - Mayila et au Parti pour la démocratie sociale et la solidarité (PDS) de Me Alexandre Ndaot-Rilogue, la procédure de vérification du nombre de militants dont ils se réclament, n’aurait pas été à l’avantage de l’UNPR et du PDS, ce dernier n’en compterait même pas dans au moins ...
Lire l'article
Gabon: Retour imminent d’André MBA OBAME, vrai Président élu du Gabon avec 42%
Politique / André Mba Obame, grand absent du meeting et de la marche de samedi à Libreville
Gabon : Ndongou répond à l’Union nationale
Le premier congrès ordinaire du PDS (opposition) porte Me Séraphin Ndaot Rembogo à la tête de ce parti
Gabon : Boukoubi répond à Mba Obame
Zacharie Myboto répond à Bruno Mbacky Nzagou à propos de la paternité de l’Union Nationale
Rétire dans un endroit secret, Andre Mba Obame appelle à la résistance
Interdiction du meeting de Rio : Le Dr. Daniel Mengara répond à Mba Obame : « Monsieur le ministre, vous déshonorez le titre de «
Gabon : Mba Obame face au refus de légalisation de l’UPNR et PDS
Gabon: Politique: l’UNPR et le PDS, toujours en attente de récépissé définitif


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Jan 2008
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*