Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Littérature: le Département de Lettres modernes renoue avec les « cafés littéraires »

Auteur/Source: · Date: 30 Mar 2008
Catégorie(s): Education

Le Département de lettres modernes, en collaboration avec le Cercle littéraire « Quaestio » de l’Université Omar Bongo (UOB), a re-instauré l’organisation des cafés littéraires, les mercredi de chaque semaine, au sein de ce département, lieu où les étudiants se questionnent et échangent sur les grandes questions et thématiques de la littérature.
Parmi les grands chantiers que doit mener le Cercle littéraire « Quaestio », figure la restauration des « Cafés littéraires » animés par les étudiants qui constituait la particularité des années Académiques au sein de ce département dans les années antérieures.

Cette initiative s’insère dans les grandes innovations apportées par la nouvelle équipe dirigeante du dit département, considérée comme l’un des plus anciens de l’UOB. Pour orienter, sinon montrer son attachement à cette volonté des jeunes de vouloir aller de l’avant, le Chef du département Steeve Renombot Ogoulat et ses enseignants ne ménagent aucun effort pour participer au débat.

Cette semaine les étudiants se sont questionnés sur les thèmes suivant : « Lecture psychanalytique de l’imagination, dans La Peste et L’Etranger d’Albert Camus » présenté par Shella Sandy Efone Ekemi; « Le procès : la littérature serait-elle menacée par l’hégémonie de l’obscène ? Essai au cœur d’une polémique entre réactionnaires et contemporains », animé par Oscar Megne M’Ella. Enfin c’est par l’intervention de Alexandry Ilongo Adamou sur le « Chaos esthétique dans La nuit de l’erreur » et par une phase d’échanges que s’est close cette journée.

En somme, pour la majeure partie des étudiants interrogés, ce genre de manifestation doit être pérennisé du fait qu’elle participe non seulement à la familiarisation et l’édification des relations entre les nouveaux étudiants inscrits et ceux qui ont déjà acquis une certaine expérience, mais aussi pour les étudiants de maîtrise, c’est un exercice pratique qui les préparent à amorcer les soutenances qui sanctionneront la fin de cycle.
 


SUR LE MÊME SUJET
Un département consacré aux études germaniques qui fait partie de la Faculté des lettres et des sciences humaine, a récemment vu le jour à l’Université Omar Bongo (UOB). Le département des études germaniques qui compte vingt (20) premiers étudiants est doté d’une médiathèque et de deux salles de classe. C’est le dernier né après celui des sciences de l’information et de la communication. Ce nouveau département se donne pour objectif de former des germanistes spécialistes de la linguistique et de didactique d’une part, de la littérature et de la tradition d’autre part. « La formation sera organisée en six semestres, les ...
Lire l'article
Rougier vient de confirmer le redressement entamé au second semestre 2009. Le groupe français a enregistré au 1er semestre 2010 un chiffre d’affaires de 67,8 millions d’euros, en progression de 11% par rapport au 1er semestre 2009. Après une année 2009 marquée par une crise économique sans précédent et un fort mouvement de déstockage dans la chaîne de distribution, Rougier enregistre un retour à la rentabilité au premier semestre 2010. Avec un chiffre d'affaires de 67,8 millions d’euros, en progression de 11%, le groupe français enregistre un résultat opérationnel de 1,5 million et un bénéfice net de 0,6 million, contre ...
Lire l'article
La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a renoué avec les bénéfices en 2009, après trois ans de déficits successifs, a appris lundi la PANA auprès de la direction générale de l'entreprise Pour 2009, son résultat positif net est de 3,8 milliards de FCFA contre un déficit de 561,4 millions en 2008, indique la SEEG, quatre jours après la réunion de son conseil d'administration, à Libreville, la capitale du pays. Dans son exercice 2007, le résultat net était déficitaire de 5,85 milliards de FCFA contre un résultat déficitaire de 4,046 milliards en 2006. Par contre, le résultat net était positif de ...
Lire l'article
Le "sacre", vendredi 16 septembre à Libreville, du fils du plus ancien et du plus trouble des alliés de la France en Afrique, Omar Bongo, est tout un symbole. L'investiture d'Ali Bongo coïncide avec la discrète réorientation de la politique de Paris vis-à-vis du continent africain. Cette fois-ci, aucun discours de Nicolas Sarkozy n'aura annoncé le vent nouveau. Ni celui de la rupture avec la Françafrique chiraquienne, comme à Cotonou en mai 2006, ni celui de la sincérité provocante, comme à Dakar en juillet 2007. Une inflexion de la politique africaine de la France vient de se négocier dans le ...
Lire l'article
Le Département de Lettres Modernes de l’Université Omar Bongo (UOB) de Libreville, en collaboration avec le Cercle littéraire « Quaestio », a organisé samedi ses Journées portes ouvertes autour du thème: « Insertion pédagogique et professionnelle des étudiants en Lettres » en vue de vendre les différentes activités pédagogiques et les débouchées en terme d’emplois. Azizet Olivia, Coordinatrice du Cercle littéraire « Quaestio » a expliqué que « ces Journées portes ouvertes organisées conjointement avec le Département de Lettres Modernes visent deux objectifs principaux : la présentation de la nouvelle architecture pédagogique avec le système Licence, Master et Doctorat (LMD) ...
Lire l'article
Les étudiants du Département de Littératures Africaines organisent ce vendredi, en collaboration avec le Cercle de réflexion des étudiants en Littératures Africaines (CRELAF) de l’Université Omar Bongo (UOB), une "Journée hommage à Pierre Monsard" dont le thème est « Littérature africaine vers une rationalisation plurielle ». Selon les organisateurs, cette Journée commémorative marque le début des activités académiques et culturelles de ce département de littératures, mais commémore aussi le troisième anniversaire de la disparition du fondateur du benjamin des départements de l’UOB, Pierre Monsard Siégu. Pour cette année, cette célébration a permis aux enseignants et aux étudiants épris de la culture ...
Lire l'article
La mairie de Libreville a relancé l’opération de recouvrement des taxes ce mardi dans de la plus grande commune de la capitale de gabonaise, selon les sources de la radio municipale, « La voix de la cité ».Suspendu le 26 juin dernier à titre provisoire par un arrêté municipal du maire, Jean-François Ntoutoume Emane, les opérateurs économiques n’ont payé aucune taxe durant trois mois. Le maire de Libreville a mis ce temps à profit pour mettre fin au phénomène d’escroquerie pratiqué par des agents véreux qui avaient cours auprès des commerçants dans les marchés et autres espaces commerciaux de la commune ...
Lire l'article
Le département de Lettres modernes en collaboration avec le Cercle littéraire ''Quaestio'' de l’Université Omar Bongo (UOB) a organisé vendredi, la Journée du littéraire qui a été marquée par des représentations théâtrales, des récitals poétiques, des expositions, des animations musicales, animés par des étudiants ainsi qu’une communication présentée par Fortunat Obiang, articulée autour du thème :"Mvet: histoire-mythe-idéologie, poétique", a constaté GABONEWS. Cette Journée s’est ouverte avec la communication de Fortunat Obiang qui a entretenu les étudiants, enseignants, chercheurs et autres gens épris de la culture littéraire sur le Mvett qui désigne un instrument de musique à cordes, connu depuis ...
Lire l'article
Le Département de lettres modernes de l’Université Omar Bondgo (UOB) à la tête duquel se trouve Steeve Renombo Ogoula, a organisé pendant près de deux semaines, dans le cadre de l’enseignement de la théorie littéraire, des expositions portant sur les théoriciens de la littérature à travers lesquelles les étudiants se sont déployés à mettre en exergue l’esprit créatif, le génie scientifique, les talents de communicateur pour présenter le fruit de leurs créations grandeur nature sur les théoriciens de la littérature, ceci dans le but de présenter à la communauté estudiantine, aux enseignants, aux chercheurs et autres hommes, épris de la ...
Lire l'article
Le département des Lettres modernes de l’Université Omar Bongo organise depuis lundi dernier une exposition, qui a pris fin samedi, sur les théoriciens de la littérature. Dans les différents stands érigés devant l’amphithéâtre Nguemby Mbina (1ère année LM) et à plusieurs autres endroits à l’intérieur de l’institution, écrivains, critiques, essayistes…ont été présentés au public à travers des affiches et des prospectus dans le but de vulgariser cette discipline, mais surtout de faire connaître ces grands noms qui ont donné leurs lettres de noblesse à la théorie littéraire. Ainsi, la vie, les œuvres et les théories de Roland Barthes, Umberto Eco, Maurice ...
Lire l'article
Enseignement Supérieur / Ouverture d’un département d’études germaniques à l’UOB
Gabon : Rougier renoue avec la rentabilité
La Société d’énergie et d’eau du Gabon renoue avec les bénéfices
France-Afrique : Paris renoue avec ses vieilles habitudes
Gabon: Le Département de Lettres Modernes de l’UOB s’ouvre au monde à travers des Journées Portes Ouvertes
Gabon: Une journée hommage à Pierre Monsard Siégu, homme de lettres gabonais disparu en 2005
Gabon: La mairie de Libreville renoue avec la collecte de taxes municipales
Gabon: Le département de Lettres modernes de l’UOB clôture l’année académique avec la Journée du littéraire
Gabon: l’UOB met pleins feux sur les théoriciens de la littérature
Gabon: Les théoriciens de la littérature et la théorie littéraire vulgarisés à l’UOB


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 30 Mar 2008
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*