Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : La Commune de Nkok se dote d’une usine de transformation de manioc

Auteur/Source: · Date: 1 Avr 2008
Catégorie(s): Economie

La commune de Nkok, située à 27 km de Libreville sur la route de Ntoum, a inauguré le 28 mars dernier sa toute nouvelle unité artisanale de transformation de manioc mise en place sur une initiative de l’Institut gabonais d’appui au développement avec le soutien financier de la fondation Citigroup, pour lutter contre la précarité et le chômage en milieu rural.
Les représentants de la fondation Citigroup, les représentants de l’administration locale et les opérateurs économiques de la commune étaient réunis le 28 mars dernier à Nkok, à 27 km de la capitale gabonaise sur la route de Ntoum, pour inaugurer la nouvelle unité de transformation de manioc, le premier du genre dans la province de l’Estuaire, sous la direction de l’association «Essoula-amitié» qui assurera la gestion de cette activité.

A l’occasion du quarantième anniversaire de la fondation Citigroup, un fonds de 10 000 dollar, soit environ 7 000 000 de francs CFA, avaient été alloué à l’Institut gabonais d’appui au développement pour la mise en place de cette unité de transformation de manioc pour lutter contre la précarité et le chômage en milieu rural.

Un bâtiment de 120 m2 a été érigé pour près d’un million de francs CFA, soit presque 20% du financement alloué par la fondation Citigroup. La gestion de cette unité de transformation de manioc a été confiée à l’association locale «Essoula-amitié» qui promeut les activités économique en milieu rural pour lutter contre la pauvreté et le chômage induits par l’exode rural.

Sur les 120 femmes que compte l’association, issues des différentes catégories sociales, 15 ont été choisies pour suivre une formation sur la création et le fonctionnement d’une association, l’organisation collective, l’utilisation e la râpe à manioc selon les règles d’hygiène et de sécurité et la gestion d’une activité. Deux de ces quinze femmes ont été désignées pour occuper les deux postes créés dans cette unité de transformation de manioc.

56% des fonds alloués pour la mise en place de cette activité ont été consacrés aux travaux d’aménagement, à l’acquisition de la machine et du mobilier, à la fourniture du petit matériel et équipements nécessaires à cette activité.

La machine qui a été installé dans les nouveaux locaux de l’unité de transformation de manioc tourne à 1500 tours par minute et peut produire 300 kg de pâte de manioc par heure, soit environ 250 tonnes par an. Elle accompli en un temps record l’écrasement, le pétrissage et le malaxage du manioc, entraînant un gain de temps non négligeable et atténuant considérablement la pénibilité du travail. Cette activité créé deux emplois directs et devrait à terme générer un chiffre d’affaires de 6 000 000 francs CFA.

Après avoir vivement remercié les bailleurs de fonds du projet, la présidente de l’association, Anastasie Bekale, a sollicité de nouveaux financement pour des projets entrant dans les mêmes perspectives de lutte contre la précarité et le chômage en milieu rurale, à savoir l’ouverture d’un atelier de couture et de broderie artisanale, la création d’un centre d’achat et de vente de poisson et de pêche artisanale sur le site du débarcadère de Bando, à 500 mètres du village ainsi que l’organisation en 2009 des journées culturelles de Nkok.

L’IGAD et la fondation Citigroup, la banque américaine implantée au Gabon depuis plus de quarante ans, ont développé un partenariat fructueux depuis quelques années qui abouti à la réalisation de plusieurs projets dans le cadre de la politique gouvernementale de la lutte contre la précarité et le chômage en milieu rural par le soutien des activités économiques des communautés paysannes.
 


SUR LE MÊME SUJET
Gabon: 13,7 millions d’euros pour une usine de transformation du bois
La Société Nationale des Bois du Gabon (SNBG) a obtenu un prêt 13,7 millions d'euros notamment de la Banque de Développement des Etats de l'Afrique Centrale (BDEAC) pour un complexe de transformation de bois à Owendo, le port de Libreville, a-t-on appris vendredi. La BDEAC finance 8 milliards (12,2 millions d'euros) et la banque privée Ecobank, présente en Afrique centrale et de l'ouest, 1 milliard (1,5 millions). Ce prêt représente une partie des 34,9 milliards de FCFA (54 millions d'euros) du projet de construction du Complexe usinier d'Owendo, financé à 80% par la SNBG sur fonds propres, selon les documents donnés à ...
Lire l'article
Une usine de transformation du bois de la Société nationale des bois du Gabon (SNBG), jusque-là spécialisée dans la commercialisation des grumes, est en cours de construction dans la zone portuaire d’Owendo, dans la banlieue sud de Libreville, a constaté l’AGP. Lundi dernier, le président Ali Bongo Ondimba s’est rendu sur le site pour se rendre compte de l’état d’avancement du chantier, exécuté en collaboration avec la société italienne Cremona, spécialisée dans la fabrication des outils de transformation du bois. L’usine de transformation du bois de la SNBG entre dans le cadre de l’industrialisation de la filière bois ...
Lire l'article
La commune de Libreville qui opère sa mue depuis quelques mois, pour s’arrimer aux normes des grandes métropoles, se modernise à travers des implantations de panneaux indicateurs dans les six arrondissements de la plus grande agglomération du Gabon où vivent un peu plus de 700 mille âmes, a constaté GABONEWS. Les nouveaux panneaux placés dans les carrefours ou aux extrémités des routes indiquent l’arrondissement dans lequel on se trouve en complément des panneaux signalétiques existants. Toute chose qui permet à toute personne résidant où pas dans la cité de localiser facilement une rue, un boulevard ou une entreprise. Dans ses nombreuses ambitions, ...
Lire l'article
Dans le cadre du programme stratégique régional «Maladies du manioc en Afrique centrale, orientale et australe» de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le gouvernement vient de signer une convention de 24 millions de francs CFA avec l’instance onusienne pour améliorer la production du manioc. Le ministre gabonais de l’Agriculture, Raymond Ndong Sima, a récemment signé une convention avec coordonnateur sous-régional de l’Organisation des Nations Unis pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Benoît Horemans, dans le cadre du programme stratégique régional «Maladies du manioc en Afrique centrale, orientale et australe». D’une valeur de 24 millions de francs CFA, ...
Lire l'article
Lors de son propos, ce mardi, face à la presse nationale et internationale, le premier ministre, Paul Biyoghé Mba, qui faisait le bilan d’étape de l’action du gouvernement qu’il dirige, a déclaré, en ce qui concerne la Société nationale des bois du Gabon (SNBG), qu’en passant à l’étape de la transformation du bois, après remodelage des infrastructures de cette société, il y n’y aurait pas de compression, mais bien au contraire une création de près de 500 emplois. Pour aborder le cas SNBG, le chef du Gouvernement a d’abord indiqué que dès le 16 mai prochain, aucune bille de bois non ...
Lire l'article
Les techniques de production et la protection du manioc ont été enseignées aux cultivateurs, mercredi et jeudi à Koulamoutou, au cours d'un séminaire de formation sur la gestion intégrée de la production et la protection du manioc, animés par trois experts du service provincial de l'agriculture. Les techniques qui parlent du choix du site à la transformation en passant par la multiplication rapide des boutures, la mise en place de la culture, l'entretien et les maladies ont été tour à tour expliquées par M.M Jean Hilaire Penne, Noys Sandza Peppe et Pedrick Mbamba, respectivement expert provincial en production végétale du programme ...
Lire l'article
Le prix du bâton de manioc, passé à 250 f Cfa l’unité il y a plus de deux semaines à Makokou, a été revu à la baisse après une concertation entre les commerçants, les chefs de quartiers et le maire de la ville, Faustin Mbounda, rapporte mardi le correspondant local de l’AGP. Au sortir de cette concertation, les trois partis sont ''tombés d'accord'' pour que les trois variétés de manioc vendus sur le marché coûtent entre 100f et 200 FCFA l'unité. La décision d’augmenter le prix du manioc avait entraîné un tollé au sein de la population Les femmes commerçantes ont ...
Lire l'article
Le chef de l'Etat gabonais Omar Bongo Ondimba est attendu dans le Haut-Ogooué ce vendredi où il procédera à la pose des premières pierres d'une usine de transformation de manioc à Léconi et du grand barrage hydroélectrique de Poubara. Omar Bongo Ondimba dont l'arrivée à l'Aéroport international de Mvengué à Franceville est prévue en fin de matinée se rendra ensuite à Léconi où il accomplira le geste symbolique de pose de première pierre de l'usine de transformation de manioc de Léconi dans le Département des Plateaux. Le lendemain, une cérémonie similaire est prévue à Poubara où le président gabonais donnera le coup ...
Lire l'article
Le ministre gabonais de l’Agriculture, Paul Biyoghe Mba, a reçu récemment l’ambassadeur du Brésil au Gabon, Carlos Aferreira Guimaraes, pour discuter du développement de la coopération entre les deux pays dans le domaine agricole. Le diplomate brésilien a présenté un projet d’étude expérimentale sur le développement de la culture de manioc au Gabon, mais aussi sur celui des biocarburants. Le Brésil se dessine comme un partenaire potentiel intéressant pour le développement de l’agriculture au Gabon. Le représentant de la diplomatie brésilienne au Gabon, Carlos Aferreira Guimaraes, a récemment été reçu par le nouveau ministre de l’Agriculture, Paul Biyoghe Mba, à ...
Lire l'article
Le ministre de l’Economie forestière, des Eaux et de la Pêche, Emile Doumba, a inauguré une nouvelle usine de transformation du bois à Kolossoville, dans la province du Woleu Ntem (nord), a rapporté la radio nationale. « La filière bois est une des priorités du gouvernement; alors il nous faut diversifier notre potentiel économique et cela passe par l’industrialisation des structures, l’implication des populations locales », a déclaré le ministre. « Il nous faut alors donner à la population internationale des produits de qualité afin que ce marché s’ouvre de plus en plus à notre bois », a –t-il ajouté. Soulignons que Kolossoville ...
Lire l'article
Gabon: 13,7 millions d’euros pour une usine de transformation du bois
La SNBG construit une usine de transformation du bois dans une banlieue de Libreville
Société: La commune de Libreville se dote de nouveaux panneaux de signalisation
Gabon : 24 millions de FCFA pour «soigner» le manioc
Transformation du Bois gabonais: près de 500 nouveaux emplois à la SNBG
Gabon: Les techniques de production et la protection du manioc enseignées aux cultivateurs
Gabon: Le prix du manioc revu à la baisse à Makokou
Gabon: Pose des premières pierres d’une usine et d’un Barrage hydroélectrique dans le Haut-Ogooué
Gabon : Le Brésil veut soutenir la production de manioc
Gabon: Une nouvelle usine de transformation de bois inaugurée à Kolossoville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 1 Avr 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Gabon : La Commune de Nkok se dote d’une usine de transformation de manioc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*