Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le FMI met en garde le Gabon contre les défis de la diminution de la production pétrolière

Auteur/Source: · Date: 10 Avr 2008
Catégorie(s): Economie

L’économie gabonaise, qui a connu l’année dernière un grand essor et qui sera équilibrée à moyen terme, doit toutefois faire face à des défis de la chute progressive de sa production pétrolière, a estimé le Fonds monétaire international (FMI).

Une mission de l’institution financière internationale basée à Washington, avec à sa tête Cyrille Briancon, a effectué du 26 mars au 8 avril une visite à Libreville, où elle a eu des discussions avec les responsables gabonais sur les politiques économiques du pays et a examiné les développements d’un programme de réforme appliqué par la partie gabonaise, suivant un accord de trois ans signé avec le FMI.

La mission du FMI a vu d’un bon oeil la croissance vigoureuse du Gabon en 2007 et a fait l’éloge de la performance exceptionnelle de son secteur non-pétrolier, de sa forte demande intérieure et du développement durable du marché des matières premières, a résumé M. Briancon dans un communiqué publié sur internet.

Cependant, le fait que le taux d’inflation gabonais s’est élevé l’année dernière à 5% illustre l’effet combiné de la hausse des tarifs des denrées alimentaires et des combustibles vendus au détail, ainsi que des pressions de la demande intérieure.

“La mise en application des politiques macroéconomiques et les réformes structurelles se sont ralenties à la fin de 2007, ce qui représente des risques pour les perspectives économiques du pays”, estime le communiqué.

“Bien que le déficit fiscal ait connu fin 2007 un déclin par rapport à son niveau de 2006, avec 13,3% du PIB non pétrolier, celui-ci a toujours excédé l’ objectif initial de 1,6% du PIB non pétrolier. Cela reflète des excédents dans les principales catégories de dépenses, principalement les subventions élevées des combustibles”, a indiqué la mission dans le communiqué.

La mission a encouragé le gouvernement gabonais à continuer à adopter une politique fiscale prudente et à restreindre les barrières entravant la concurrence, afin de réduire le taux d’inflation.

Par ailleurs, la mission a appelé à un contrôle plus strict des dépenses fiscales, dont les subventions des combustibles, afin que le déficit fiscal non pétrolier atteigne le niveau prévu et à la mise en oeuvre de mesures socio-économiques gabonaises visant à réduire la pauvreté du pays d’Afrique centrale.

La mission a souligné que les réformes structurelles sont essentielles pour améliorer l’environnement commercial et de l’administration du pays.

D’après la mission, les discussions se poursuivront dans les prochaines semaines. Le FMI s’efforcera d’aider les autorités gabonaises à élaborer des stratégies et des mesures adéquates permettant d’atteindre ses objectifs macroéconomiques et structurels fixés pour 2008 et à moyen terme.
 


SUR LE MÊME SUJET
Le président de la Confédération syndicale gabonaise (COSYGA) Martin Alini a mis en garde mercredi contre une dévaluation du Franc CFA et les "motivations des pays occidentaux" lors de la cérémonie de présentation de voeux du monde économique à la présidence. "Nous centrales et syndicats (...) voudrions rappeler que la pénible expérience de 1994 (précédente dévaluation) ne pourra laisser aucun citoyen de le zone franc indifférent. Cette douloureuse épreuve que nous ressentons tant au niveau de nos Etats que des consommateurs, suite au doublement mécanique des prix des biens importés et même des produits locaux", a affirmé M. Alini en s'adressant ...
Lire l'article
Les électeurs gabonais sont appelés aux urnes samedi 17 décembre pour élire les 120 députés de leur Assemblée nationale. Les premières élections législatives de l’ère Ali Bongo auront lieu ce samedi 17 décembre. Les candidats en lice jettent leurs dernières forces dans la bataille. La campagne électorale prend fin ce vendredi à minuit. A l’endroit de la branche de l’opposition qui a appelé la population à empêcher le bon déroulement du scrutin, le gouvernement vient tout juste publier une déclaration menaçante. La menace du gouvernement vise particulièrement les dirigeants de l’Union nationale, le parti dissous il y a près d’un an. Les ...
Lire l'article
Après la mission gouvernementale sur le site de Coucal-Obangué (département de Ndolou) qui a enregistré, le 13 juillet, le déversement accidentel de pétrole brut, consécutif à la rupture d’un pipeline reliant un site de production de la compagnie Addax au terminal pétrolier de Rabi, Alexandre Barro Chambrier, ministre du Pétrole, a tenu une conférence de presse le 15 juillet à Libreville au cours de laquelle il a annoncé l’ouverture d’une enquête. L’application du principe pollueur-payeur a été évoquée. A la faveur d’une conférence de presse tenue le 15 juillet à Libreville, le ministre du Pétrole, Alexandre Barro Chambrier, a fait ...
Lire l'article
Le groupe pétrolier français Total SA a confirmé l'arrêt ce vendredi de sa production au Gabon, à la suite de la grève lancée le même jour dans ce pays par les employés du secteur pétrolier, qui réclament davantage de recrutements locaux. «Nous avons arrêté la production aujourd'hui pour la mise en sécurité des installations», a déclaré un porte-parole du groupe à Paris, ajoutant qu'il ne savait pas quand la production reprendrait. otal a produit l'an dernier 67.000 barils de pétrole par jour en moyenne au Gabon. Le secrétaire général du syndicat Onep, qui représente 80% des 5.000 salariés du secteur, a déclaré ...
Lire l'article
La production pétrolière du Gabon, 4e producteur sub-saharien, sera "presque entièrement paralysée" avant samedi midi dans le cadre de la grève des employés du pétrole, a appris l'AFP de sources concordantes syndicales et des compagnies vendredi. "La production de Total est presque entièrement stoppée à l'exception d'un champ qui utilise le terminal pétrolier de Gamba (sud-ouest) opéré par Shell qui sera paralysé avant midi samedi. La production de Shell, Addax et Maurel&Prom sera à ce moment arrêtée", a affirmé à l'AFP vendredi Hans Landry Ivala, secrétaire général adjoint de l'Organisation nationale des employés du pétrole (Onep). L'Onep, qui regroupe 4.000 des 5.000 ...
Lire l'article
La compagnie Total Gabon, filiale du groupe pétrolier français Total, s’est engagée dans trois nouveaux permis d’exploration on shore du bassin sédimentaire gabonais, a appris l’AGP de source proche de la multinationale française. Le pétrolier français a pris une première participation de 50 % dans le permis Mutamba-Iroru (sud) sur une surface de 1.094 km2, aux cotés de la compagnie américaine Vaalco. Dans le permis DE7, qui s’étend sur 2175 km2 dans le centre du Gabon, Total a pris une participation de 30%, aux cotés du groupe franco-britannique Perenco. La troisième participation de 20 % concerne le permis Nziembou, qu’il opère avec ...
Lire l'article
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a mis en garde mardi contre les divisions dans le pays, demandant à l'opposition de travailler "à l'unité nationale", dans un discours télévisé à la nation à l'occasion de l'anniversaire de la mort de son père, Omar Bongo. "J'imagine que tous les Gabonais qui caressent le rêve légitime de se voir confier la conduite de notre destin collectif savent qu'il n'y a pas d'autre chemin à emprunter que de travailler à la consolidation de l'unité nationale sauf à tenter le diable de la division : l'ethnisme", a déclaré le président Ali Bongo. "La consolidation de l'unité, ...
Lire l'article
Le candidat Paul Mba Abessole candidat à l’élection présidentielle du 30 août, a mis en garde lors d’un point de presse organisé au siège de son parti, le Rassemblement pour le Gabon (RPG-majorité présidentielle) de la situation qui découlerait du non respect des règles du jeu lors de la présidentielle gabonaise à un tour du 30 août prochain. Mba Abessole intervenait quelques jours après qu’un autre candidat, le leader de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD-opposition), Zacharie Myboto, eut rappelé la nécessité de la sortie du gouvernement des candidats déclaré à l’élection présidentielle. Mba Abessole ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais avait prévu un taux de croissance du Produit intérieur brut (PIB) réel de 7% dans son projet de loi de Finances 2009 adopté le 14 octobre, rapporte le journal Le Monde dans un hors série consacré au bilan de la situation économique internationale en 2009. L’optimisme du gouvernement gabonais se fondait notamment sur l’hypothèse d’un baril à 114,50 dollars pour le pétrole gabonais. Mais le baril qui avait culminé durant l’été 2008 à 147 dollars sur le marché international, est retombé à quelques 40 dollars en fin d’année. Avant la promulgation de la loi de Finances 2009, le gouvernement ...
Lire l'article
La production pétrolière au Gabon a connu en 2008 une légère hausse, passant de 12,1 millions de tonnes en 2007 à 12,6 millions de tonnes en 2008, selon le Groupement des professionnels du pétrole et la direction des statistiques du ministère gabonais des Mines. Pour l'année en cours, après les prévisions à 13,8 millions de tonnes, la production pétrolière au Gabon devrait finalement se stabiliser à 12,7 millions de tonnes, affirment les mêmes sources. Malgré cette légère hausse de la production, les prévisions pour l'année 2009 sont plutôt alarmistes en raison de la crise financière internationale. Cette conjoncture défavorable a déjà conduit ...
Lire l'article
Gabon: un leader syndical met en garde contre une dévaluation du franc CFA
Gabon : le gouvernement met en garde contre toute tentative d’empêcher le bon déroulement du scrutin
Gabon : Enquête sur la pollution pétrolière accidentelle d’Addax
Total arrête sa production au Gabon à cause d’une grève
Gabon: l’ensemble de la production pétrolière paralysée avant samedi midi
Total engagée dans trois nouveaux permis d’exploration pétrolière au Gabon
Gabon: ABO met en garde contre “le diable de la division”
Gabon : Le candidat Paul Mba Abessole met en garde contre le non respect des règles du jeu démocratique
La diversification de l’économie se poursuit et la production pétrolière a augmenté de 7,8%
Economie : Légère hausse de la production pétrolière en 2008, prévisions alarmistes pour 2009


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 10 Avr 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*