Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Le marché communal de Ntoum toujours déserté par les commerçants

Auteur/Source: · Date: 19 Avr 2008
Catégorie(s): Economie

Marché de NtoumBâtit au début des années 90, aux normes actuelles et modernes de construction des édifices servant de marchés municipaux au Gabon, celui de la ville de Ntoum, à près de 42 kilomètres de Libreville, dans le département du Komo-Mondah, attend toujours et en vain, de potentiels occupants, entre autres, les commerçantes et commerçants qui préfèrent étaler leurs produits à même le sol, au grand carrefour de la ville, en dépit des risques encourus avec l’intense trafic routier qui a lieu sur ce tronçon de la route nationale N°1, a constaté GABONEWS.

Inaugurée le 30 septembre 1993, le marché de la ville de Ntoum, érigé à environ un kilomètre du centre ville, est resté inoccupé jusqu’à ce jour.

La nature ayant horreur du vide, une petite industrie de fabrication de pavés et de briques s’y est installée, squattant ce lieu et prospère tant bien que mal.

Interrogés sur la question de l’isolement voire de la désertion de cet espace commercial, les commerçantes et les commerçants de cette localité, pour la plupart des vendeur des produits de première nécessité (légume, riz, huile, farine, tomate etc.), évoquent le facteur de l’éloignement et de l’inaccessibilité au lieu qui ne favorisent pas l’écoulement normal des marchandises, tant les populations éprouvent d’énormes difficultés à s’y rendre.

Dès lors cette situation les emmènerait à s’installer à la hauteur du rond pont de Ntoum, et ce, en dépit des risques auxquels ils sont exposés, délaissant le lieu du marché. Le bâtiment qui a subit l’usure du temps, et croupi dans de hautes herbes, attend toujours la réaction de la municipalité de cette localité. 


SUR LE MÊME SUJET
La problématique de la mercuriale au marché municipale Mouandza Barata de Lébamba, dans le département de Louétsi-Wano, se pose encore avec acuité, laissant perplexe les consommateurs qui ne savent à quel saint se vouer. Selon de nombreux consommateurs habitant Lébamba, la hausse des prix des denrées alimentaires au marché Mouandza Barata est entretenue par les commerçantes véreuses qui n’en font qu’à leur guise, au mépris de la règlementation de la mercuriale par la municipalité de cette ville. Pour ces consommateurs, les prix du taro, manioc, banane, voire des légumes est passé du simple au double, lorsque ce ne sont pas les quantités ...
Lire l'article
Les commerçants de la commune de Ntoum, à une heure de route de la capitale gabonaise, continuent de bouder le nouveau marché municipal mis à leur disposition il y a plus de dix ans par la mairie, a constaté sur place un journaliste de GABONEWS. Construit il y a plus de dix ans, le marché municipal de Ntoum, qui offre pourtant toutes les garanties de sécurité n’a jamais rencontré l’adhésion des marchandes et marchands, malgré les campagnes de sensibilisations menées par les autorités municipales. Estimant que l’emplacement de ce « nouveau » n’offre aucune visibilité à leur activité et à leurs produits, ...
Lire l'article
Les commerçantes du marché B2 attendent toujours le déguerpissement du marché anarchique d’Awendjé, rappelant que le maire de Libreville, Jean François Ntoutoume, lors de sa tournée d’inspection, le 26 juillet dernier, avait promis de résoudre au plus vite ce problème. En effet, plus de deux mois après cette visite des marchés de la ville, les commerçantes s’interrogent sur le sort de leur revendication et se demandent si le maire de la ville ne les a pas oublié. « Depuis que le maire est passé nous voir, rien n’a été fait par rapport au déguerpissement de nos sœurs qui vendent au rond point ...
Lire l'article
Les commerçants de Ntoum, à environ 40 km de Libreville, rechignent à vendre au marché municipal de la ville, à cause de l'insalubrité qui y règne, a constaté lundi le correspondant local de l'AGP. ''Il y a trop de saleté dans ce marché. Si les autorités veulent qu'on y retourne, il faut qu'elles commencent par boucher les flaques d'eau, enlever les ordures qui traînent partout et qu'elles aménagent l'espace'', a déclaré Prisca, une jeune vendeuse de poisson. ''On ne vend pas bien quand on reste dans ce marché. Les clients fuient la saleté et les odeurs'', a ajouté une autre commerçante. Les ...
Lire l'article
Bâtit lors des fêtes tournantes que la province du Woleu-Ntem a abrité en 2005, le marché de la ville de Medouneu dans le département du Haut-komo (Province du Woleu Ntem – Nord), présente plutôt une image d’un hangar abandonné occupé désormais par les animaux domestiques. Selon quelques commerçantes rencontrées dans la ville, la grande activité commerciale s’effectue dans les grandes villes, à savoir Libreville et Oyem entraînant de facto, une situation qui pénalise énormément de nombreux fonctionnaires et autres travailleurs en service à Medouneu. « Ici, tout se passe sur commande et les clients viennent le chercher sur place. Il y ...
Lire l'article
Les commerçantes du marché B2, dans le 3ème arrondissement ont réclamé vendredi, lors de la visite du maire de Libreville, Jean-François Ntoutoume Emane, le déguerpissement des commerçants illicitement installés, au rond point d’Awendjé. « Ces femmes qui se sont installés anarchiquement au rond point d’Awendjé nous prennent les clients, à tel point qu’on n’a plus rien. Tous préfèrent s’arrêter au carrefour, tandis que nous nous payons les places ici et ne vendons pas correctement, alors nous voulons qu’elles viennent, comme nous s’installer ici », a déclaré une commerçante du marché B2. Une doléance que le maire de la ville entend mettre ...
Lire l'article
Les commerçants du kilomètre 12 et du village Nkoltang sur la Nationale 1, sont à la recherche d’un marché fiable, répondant aux normes de sécurité et d’hygiène dignes, puisque jusqu’ici, ces derniers vendent sur des étales de fortune, exposés en bordure de route malgré les nombreux risques d’accidents que cela comporte; ainsi, ils lancent des appels au autorités gouvernementales en vue de l’édification, dans cette contrée, d’un marché moderne. Ces deux villages situés sur la Nationale 1 constituent de véritables points d’attraction au départ et à l’arrivée de nombreux voyageurs qui proviennent de l’intérieur du pays ou qui sortent de Libreville. Cet ...
Lire l'article
Les commerçants de Franceville, transférés, il y a près d'un mois, au nouveau marché, ont abandonné leurs étals et regagné le quartier commerçant habituel de Poto's, a constaté le correspondant de l'AGP. Pour nombreux d'entre eux, le nouveau marché est mal situé et ne favorise pas l'épanouissement des affaires. Il n'y a pas suffisamment de box et l'espace est petit, a expliqué M. Diallo. La zone étant moins fréquentée par les populations et les super marchés se trouvant au quartier commerçant de Potos, les vendeurs et vendeuses de la ville ont jugé bon de regagner Potos. Le marché de Franceville, chef-lieu de la ...
Lire l'article
Le marché municipal de la ville d’Oyem, capitale provinciale du Woleu-Ntem, dans le Nord du Gabon, est finalement opérationnel, les étales et autres boxes de cet espace commercial ont été officiellement remis aux commerçants, le week-end dernier, par le gouverneur de province Gustave Meviane, qui a tenu à rassurer les occupants sur le non paiement des taxes municipales durant les mois de juin et juillet, une décision très saluée par les principaux concernés, en l’occurrence les femmes commerçantes. Longtemps boudé par les commerçants, du fait de sa délocalisation, du centre ville (place de la foire), à un quartier périphérique, le nouveau ...
Lire l'article
Les commerçants de la ville de Ntoum, située à une quarantaine de kilomètres de Libreville, devraient retrouver le sourire dans les semaines à venir avec l’achèvement du nouveau marché de la commune, mieux équipé et plus sécurisé. Les commerçants avaient abandonné depuis quelques temps ce site en raison de l'absence d’équipements appropriés et de l’insécurité grandissante à ses abords. Commerçants et clients devraient bientôt renouer avec le marché public de la commune de Ntoum, une ville située à une quarantaine de kilomètres de la capitale gabonaise, dont les nouveaux locaux devraient être livré dans les semaines à venir. Lancés par l’ancienne ...
Lire l'article
Les commerçants de Lébamba dictent leur loi sur les prix des denrées alimentaires
Gabon: Les commerçants de la commune de Ntoum boudent toujours le marché municipal
Gabon: Les commerçantes du B2 attendent toujours le déguerpissement du marché d’Awendjé
Gabon: Les commerçants de Ntoum boudent le marché municipal
Gabon: Le marché de Medouneu boudé par les commerçants
Gabon: Les commerçants du B2 réclament le déguerpissement du marché anarchique d’Awendjé
Gabon: Les commerçants du PK12 et de Nkoltang réclament un marché moderne
Gabon: Société : Les commerçants abandonnent le nouveau marché de Franceville
Gabon: Les commerçants de la ville d’Oyem regagnent finalement le nouveau marché municipal
Gabon : Un nouveau marché pour la ville de Ntoum


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 19 Avr 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*