- Bongo Doit Partir - https://www.bdpgabon.org -

Gabon : Le Centre des œuvres universitaires de l’UOB de nouveau en grève

Les agents du Centre national des oeuvres universitaire (CNOU) de l’Université Omar Bongo de Libreville ont entamé un mouvement de grève depuis plusieurs jours pour exiger une amélioration de leurs conditions de travail.

Le paiement de la prime de panier, l’achat d’un bus de transport, l’intégration des agents payés aux crédits délégués, l’achat d’une nouvelle machine à couper la viande ou encore le ravitaillement de l’infirmerie en médicaments; autant de revendications à l’origine du mouvement de grève entamé depuis plusieurs jours par les agents du Centre national des oeuvres universitaires (CNOU) de l’UOB, notamment affectés au restaurant universitaire.

Le porte parole des agents du CNOU, Franck Corentin Obame, a déclaré que «si ces six points ne sont pas satisfaits, nous avons peur que cette grève ne dure jusqu’à la fin de l’année académique en cours. Nous ne pouvons plus reprendre le travail sans que nous ayons eu satisfaction totale de nos revendications qui sont bien connues de toutes les autorités gouvernementales».

Il s’avèrerait que les fonds générés par la location de la salle de réunion et les locaux commerciaux attenants au restaurant universitaire pourraient résoudre plus de la moitié des problèmes exposés par les agents du restaurant universitaire. Aussi les agents du CNOU réclament- ils la transparence sur la gestion et la répartition de ces fonds.

Monsieur Obame a ajouté «nous ne comprenons toujours pas pourquoi les primes dues aux agents exerçant au sein de la cuisine où se trouve la grande salle de réunion, louée à tout moments, les autorités sont toujours incapables de payer leurs droits aux agents. Vous venez de voir l’état dans lequel se trouve le matériel avec lequel travaillent ces agents et c’est tout à fait déplorable. Nous voulons avoir des éclaircissements sur les entrées au niveau du restaurant universitaire. Car les galeries qui se trouvent dans le bâtiment du restaurant sont louées par des prêts-à-porter, des magasins divers et qui reversent de l’argent aux autorités de l’université. Il y a une lame qui coûte cinquante mille francs CFA mais qui est abîmée depuis trois mois, obligeant les agents à couper 800 kilogrammes de viande à la main pour préparer les repas aux étudiants».

Les agents du CNOU ont conditionné la reprise des activités à la satisfaction exhaustive de leurs revendications. Pour rappel, au début du mois de février dernier, les agents du CNOU étaient entrés en grève pour réclamer le paiement des arriérés de salaires. La grève du CNOU avait entraîné la fermeture du restaurant universitaire, la suspension de la distribution des bons de caisse aux étudiants boursiers et le report de publication des listes des étudiants ayant accès aux chambres universitaires.

Cette grève avait entraîné celle des étudiants de l’UOB, situation qui avait été décantée le 13 février dernier grâce à l’intervention du ministre de l’Enseignement supérieur, Dieudonné Pambo. Il est à craindre qu’un nouveau gel des activités des agents du CNOU entraîne un mouvement de protestation de la communauté estudiantine.
 


SUR LE MÊME SUJET
Les agents de la direction régionale Sud-est des TP et ceux de la subdivision observent un mouvement de grève depuis la semaine dernière, rapporte jeudi l’AGP. Ils réclament le paiement des primes de rendement, de risque et de technicité d’une part, le remboursement des ordonnances et autres frais liés à la santé ; l’achat des bus de transport pour le personnel ; l’intégration des agents sortis de l’école des TP de Fougamou ; la redistribution à tous les employés des dividendes que génère l’attribution des marchés aux entreprises de BTP, etc. Jusqu’à satisfaction des doléances, les agents des TP espèrent rester assis, ...
Lire l'article [1]
Les étudiants de l’université des sciences et techniques de Masuku (USTM) sont entrés mercredi en grève et ont posé des barricades à l’entrée de l’institution, a constaté un journaliste de l’AGP. Les étudiants apportent leur soutien aux 41 camarades frappés de différentes sanctions allant jusqu’à l’exclusion pour certains. Un conseil de discipline a eu lieu au sein de l’université pour statuer sur des cas d’indiscipline et de violences au sein du campus et dans les salles de classes. L’USTM connaît chaque année des problèmes de discipline liés au bizutage, au vol et aux viols.
Lire l'article [2]
Le Collectif des enseignants et chercheurs des universités et grandes écoles du Gabon se sont mis à nouveau en grève lundi pour réclamer des ’’meilleures conditions de vie et de travail’’, a appris l’AGP mercredi du Syndicat national des enseignants et chercheurs (Snec), principal syndicat des enseignants du supérieur. ’’Cet énième mouvement intervient après l’expiration de notre préavis de grève que nous avons déposé sur la table du gouvernement depuis plusieurs mois’’, a déclaré à l’AGP, Jean-Rémy Yama, président de ce syndicat. ’’Nous avons demandé à nos membres de rester mobilisés et vigilants’’, a ajouté M. yama, qui soutient que cette ’’grève ...
Lire l'article [3]
Les agents et responsables du Centre des œuvres universitaires de l’université Omar Bongo (COU-UOB) nommés lors du Conseil des ministres du 7 août dernier, ont procédé à la passation de service, mardi après-midi, au siège de ladite entité. En effet, Louis Elvis Engozo, ancien directeur général du COU-USTM, remplace Brigitte Kouma, nommée secrétaire général de l’Institut universitaire de secrétariat et des sciences de l’organisation (IUSSO), à la tête du COU-UOB. Il aura pour adjoint monsieur Jovins Makaya Makanga nommé en lieu et place de Gomez Agathe, appelée à d’autres fonctions. Eienne Mboyi, quant à lui cède le poste de Chef de ...
Lire l'article [4]
La directrice générale du Centre national des œuvres universitaires (CNOU), Gabrielle Akouango, a confirmé vendredi, la détermination de sa structure à améliorer la qualité des services du restaurant universitaire. « Il y a un effort qui est fait par le personnel du restaurant pour améliorer la qualité des repas, malgré quelques difficultés techniques rencontrées », a déclaré Gabrielle Akouango. Selon elle, l'effort entamé se poursuivra au fur et à mesure des années académiques à venir. « L’amélioration de la qualité des services du centre national des œuvres universitaires est d'ailleurs l'une de nos préoccupations majeures », a –t-elle déclaré. Cette dernière ...
Lire l'article [5]
Les dysfonctionnements récurrents du restaurant universitaire de l’Université Omar Bongo de Libreville (UOB) sont sur le point de trouver une issue favorable avec la visite, le 30 juin dernier, d’une délégation d’entrepreneurs italiens venus évaluer la rénovation complète des cuisines universitaires. La réfection intégrale des cuisines devrait permettre au Centre des œuvres universitaires (CNOU) d’assurer un service régulier et durable aux étudiants. Les nouveaux partenaires italiens peuvent-ils sortir l’UOB du cercle vicieux des grèves répétitives due aux dysfonctionnements du restaurant universitaire ? Les responsables de l’université ont invité le 30 juin dernier des hommes d’affaires italiens spécialisés dans l’équipement de restauration, pour ...
Lire l'article [6]
Une délégation d'hommes d'affaires Italiens a été reçue lundi à l'université Omar Bongo (UOB) de Libreville, par la directrice générale du Centre national des œuvres universitaires (CNOU), Gabrielle Akouangho, pour planifier un accord de coopération entre les deux pays, notamment pour la mise en place de l’amélioration de restauration en milieu universitaire. Conduite par le président du group ALDA, Enrico Orlando, la délégation Italienne envisage d'améliorer la qualité du secteur de la restauration dans les différentes universités gabonaises dont la principale est l'UOB. S'enrichir des compétences de restauration Italiens afin de palier les difficultés que vivent les restaurants universitaires, c'est dans cette ...
Lire l'article [7]
A quelques jours du début de la deuxième session des examens de fin d’année, les étudiants de l’Université des sciences de la santé d’Owendo (USS) sont perplexes. Une note signée du Centre national des œuvres universitaires (CNOU) affichée le 24 juin dernier annonce la fermeture du restaurant universitaire pour le 28 juin. Cette information qui n’a pas encore été confirmée par le rectorat sème déjà la panique chez les étudiants qui redoutent de passer les examens sans les repas du restaurant universitaire. Les repas seront-ils servis aux étudiants durant la deuxième session d’examens au restaurant de l'Université ...
Lire l'article [8]
Le personnel en service au restaurant de l’Université Omar Bongo a repris du service mardi dernier après plusieurs jours de congés forcé, suite à la crise qui a secoué cette institution toute la semaine écoulée. Cette reprise intervient après l’ouverture des négociations entamées ce même mardi entre le délégué du personnel et la direction générale du Centre national des œuvres universitaires (CNOU), en vue de conforter les uns et les autres dans l’exercice de leurs taches quotidiennes et de trouver des solutions adéquates aux problèmes qui minent cette structure. La reprise, qualifiée de service minimum, est assurée par le personnel du restaurant ...
Lire l'article [9]
UOB Les étudiants de l’Université Omar Bongo de Libreville, particulièrement ceux de troisième cycle, menacent d’enter en grève depuis un moment, à travers une lettre ouverte, affichée à plusieurs points au sein de l’Université, sur laquelle ils protestent contre un nouvel arrêté rectoral exigeant désormais aux étudiants voulant poursuivre des études de troisième, de débourser des frais d’écolage, dont les montants varient entre 500.000 et 1.000.000 francs CFA, selon que l’on soit boursier ou non, et selon le type de formation (Master recherche ou professionnel). En effet, depuis l’ouverture des troisièmes cycles dans cette université, les formations étaient gratuites. Mais l’arrêté ...
Lire l'article [10]
Les agents des TP du Haut-Ogooué à nouveau en grève
Haut-Ogooué-éducation : Les étudiants de l’USTM de nouveau en grève
Des enseignants des universités et grandes écoles du Gabon de nouveau en grève
Gabon: Enseignement supérieur/ Passations de service au Centre des œuvres universitaires de l’UOB
Gabon: La qualité des services améliorée au Centre national des Oeuvres Universitaires
Gabon : L’Italie au chevet du restaurant universitaire de l’UOB
Gabon: Vers un partenariat entre les hommes d’affaires italiens et le Centre national des œuvres universitaires
Gabon : Une diète guette les étudiants de l’USS
Gabon: Les agents du restaurant universitaire suspendent leur mouvement d’humeur
Gabon: Enseignement supérieur: Menace de grève des étudiants de l’Université Omar Bongo de Libreville