Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: A Libreville, les habitants d’Akébé une nouvelle fois, les pieds dans l’eau

Auteur/Source: · Date: 23 Avr 2008
Catégorie(s): Société

La très forte pluie qui s’est abattue sur la capitale gabonaise dans la journée de mardi, prenant ainsi de court les riverains des bassins versants, principalement les habitants du quartier Akébé dans le 3ème arrondissement, a une nouvelle fois causé d’importants dégâts matériels, a constaté GABONEWS.

Les buses d’évacuation des eaux bouchées au niveau du marché d’Awendjé par des ordures de tous genres seraient à l’origine de cette situation devenue invivable pour les habitants de cette zone.

Maisons, véhicules et autres effets domestiques engloutis par les eaux des pluies qui ont provoqué en moins de deux heures, un véritable déluge. Si certains ont réussi à sauver quelques effets, du fait que leurs habitations se trouvent relativement en hauteur, d’autres, par contre n’ont pu rien faire, car ayant été rapidement envahis par les eaux de tous côtés. 


SUR LE MÊME SUJET
Les quelque 250 habitants de Miondi, l’un des quartiers les plus pauvres de la commune du Cap Estérias, au nord de Libreville, ont lancé un appel aux plus hautes autorités du pays en vue de l’amélioration de leurs conditions de vie. ‘’Nous avons besoin d’eau potable, mais surtout d’électricité et d’une route praticable en toute saison’’, a déclaré Mme Marguerite Ngondet Cissé, chef de quartier, à l’occasion d’une réunion avec les notables mercredi dernier. Classés pour la plupart dans la catégorie des Gabonais économiquement faibles (GEF), les habitants de Miondi sont loin de tirer profit de la position ...
Lire l'article
La population d’Akebé-Apostrophe, a été surprise ce mercredi matin lorsque le transformateur de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) a cédé, laissant les habitants de ce quartier du 4ème arrondissement de la capitale gabonaise sans électricité, a constaté GABONEWS. Les agents de cette société d’électricité et d’eau, en situation de monopole sur le territoire national se sont aussitôt rendus sur les lieux afin de résoudre le problème alors que les habitants de ce quartier étaient privés d'électricité. A première vue, le problème viendrait d’un court-circuit dû à la vétusté du matériel, selon un agent de cette société qui a requis ...
Lire l'article
Le journaliste Jonas Moulenda, une nouvelle fois menacé de mort
Le journaliste du quotidien l’Union, Jonas Moulenda, fait de nouveau l’objet de menaces de mort perpétrées par un « corbeau », rapporte ce mardi nos confères de sa rédaction, L’Union. Selon une lettre parvenue dimanche à la rédaction de l’Union par un « individu non identifié », il est question de faire subir à M. Moulenda le sort du « journaliste burkinabè Norbert Zongo - assassiné le 13 décembre 1998 -  parce qu’il « se serait attaqué  à un puissant ». Le document indiquerait que « la justice gabonaise est pourrie, la police judiciaire et la direction générale de la recherche (DGR) corrompues ». Pour le corbeau, «  il ne ...
Lire l'article
Les habitants du quartier Baléka dans le deuxième arrondissement, notamment ceux situés entre la rive droite du marigot Ndendé et le camp militaire n’ont pas d'eau potable, leur zone ne disposant toujours pas d'une borne fontaine publique, constate-t-on. Pour avoir de l'eau potable dans cette zone, il faut aller dans un quartier voisin et faire la queue. Une situation comparable à celle que vivent les habitants de certains quartiers de Libreville où la pénurie d'eau existe. Les populations de Baleka se lèvent vers 5 heures du matin pour espérer remplir quelques seaux ou bidons, l'unique pompe installée depuis par le ...
Lire l'article
Les travaux d’assainissement de la zone marché d’Akébé jusqu’aux feux tricolores, vont bon train. Ces travaux, démarrés la semaine dernière dans le but de résorber les problèmes d’inondations, consistent essentiellement à poser des caniveaux pour permettre l’évacuation des eaux, a indiqué un technicien des travaux publics. La pose des caniveaux devrait renforcer les travaux déjà effectués pour boucher le « cratère du marché d’Akébé », énorme trou qui avait coupé la chaussée en deux pendant plus de 3 mois, suscitant l’ire des populations du secteur. Ils s’étendent sur plus de 300 mètres, du marché d’Akébé aux feux tricolores, et permettront de changer ...
Lire l'article
Les habitants des zones périphériques du quartier ''les Charbonnages'' dans le premier arrondissement de la commune de Libreville, notamment à Diba Diba, se plaignent de la rareté des transports en commun dans leur cité au delà de 24 heures. " Récemment, ma femme, très souffrante à 2 heures de la nuit, a faillie perdre la vie à cause du manque de « clandos » pour nous conduire à l'hôpital", a déclaré Urbain Loumbou, habitant de Diba - Diba. Ce jour là, poursuit-il, « je l'avais transporté au dos jusqu'aux feux tricolores des charbonnages, parcourant près de 4km à pieds et plus de ...
Lire l'article
Les populations du quartier Akébé Apostrophe, dans le 4ème arrondissement de Libreville, subissent une pénurie d’eau depuis cinq jours. Pas une goutte d'eau ne coule dans les différents robinets du quartier. Devant les fontaines publiques du quartier voisin, une longue file de femmes et d'adolescents, venus dès les premières lueurs de l'aube attendent pour s'approvisionner en eau. « Nous sommes là depuis les premières heures du matin et il y a tellement de gens qu’on se demande si on va arriver à avoir un peu d’eau », a déclaré une jeune femme. A Akébé comme à Dibadiba, quartier sous intégré de Libreville, soluigne ...
Lire l'article
Des boîtes à idées jalonnent les rues de Makokou depuis le 14 juin dernier pour recueillir les doléances et les suggestions des citadins à l’amélioration de l’environnement urbain. Les élus du chef-lieu de l’Ogooué-Invindo, ont initié cette opération pour améliorer la représentation des habitants dans les choix stratégiques de développement de la commune. Des boîtes pour recueillir les réclamations et les propositions des habitants, c’est le moyen qu’ont trouvé les membres de la délégation spéciale de la commune de Makokou, chef lieu de l’Ogooué Ivindo, pour mieux identifier les problèmes quotidiens rencontrés par la population en vue de planifier un ...
Lire l'article
Gabon: Les ONG engagés dans la lutte contre le paludisme toujours à pieds d’œuvre à Libreville
Au lendemain de la célébration à Libreville, de la journée international de lutte contre le paludisme, plusieurs organisations non gouvernementales (ONG) engagés dans ce combat, en collaboration avec le Programme national de lutte contre cette maladie, ont déployé depuis lundi, des équipes, à travers les quartiers de Libreville, avec pour principale mission, l’imprégnation des moustiquaires, et la distribution des pesticides; une opération gratuite ouverte à toute la population sans distinction aucune, et ce, jusqu’à la fin du mois, a constaté GABONEWS. Menées par des agents qualifiés, membres de la Coordination des associations islamiques pour la lutte contre le paludisme ...
Lire l'article
La situation entre l’océan Atlantique et le delta du fleuve Ogooué de Port Gentil, encore appelé Lac Mandji est bâtie sur un relief plat, favorable à la construction comme à la pénétration des eaux qui, à chaque pluie augmentent de fort belle manière de niveau, causant ainsi des marécages dans la presque totalité des quartiers de la ville, notamment dans les quartiers sous intégrés où les habitants se sentent obligés de tremper les pieds dans l’eau pour vaquer à leurs occupations quotidiennes, a constaté GABONEWS. Outre les pluies diluviennes, la presque totalité de Mandji qui s’étend sur une quinzaine ...
Lire l'article
Quelque 250 habitants d’un quartier du Cap Estérias veulent l’amélioration de leurs conditions de vie
Société / Le transformateur du quartier Akébé – Apostrophe hors d’usage depuis ce mercredi matin
Le journaliste Jonas Moulenda, une nouvelle fois menacé de mort
Gabon: Ngounié:Les habitants du quartier Baléka sans eau potable
Gabon: Poursuite des travaux de réhabilitation du réseau d’évacuation des eaux usées dans la zone du marché Akébé
Gabon: La rareté des transports pénalise les habitants de Diba – Diba à la périphérie de Libreville
Gabon: Pénurie d’eau au quartier Akébé Apostrophe de Libreville
Gabon : Makokou implique ses habitants dans le développement urbain
Gabon: Les ONG engagés dans la lutte contre le paludisme toujours à pieds d’œuvre à Libreville
Gabon: Les Porgentillais à l’épreuve permanente des inondations se déplacent les pieds dans l’eau


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 23 Avr 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*