Socialisez

FacebookTwitterRSS

De nouveaux cas de lèpre enregistrés ces deux dernières années au Gabon

Auteur/Source: · Date: 24 Avr 2008
Catégorie(s): Santé

La lèpre, maladie infectieuse, refait surface au Gabon avec de nouveaux cas enregistrés ces derniers temps dans certaines régions du pays, cette pathologie à spectre qui avait touchée plus de 2% de la population gabonaise au début des années 60, et que l’on pensait totalement éradiquée, se signale à nouveau, d’où la mobilisation sur le terrain, des personnels soignants, entre autres, ceux du programme national de lutte contre cette maladie, a constaté GABONEWS.

40 nouveaux cas de lèpre ont été enregistrés au cours des deux dernières années, dans la région de l’Ogooué Ivindo (Bouée), au Gabon. Une alerte qui remobilise les agents du programme national de lutte contre cette maladie, dans le but de détecter le plutôt possible les cas encore sans traitement, en vue de préserver les populations.

Classé parmi les pays les plus touchés au monde par la lèpre au début des années 60, les autorités gabonaises s’étaient résolument engagés à combattre énergiquement cette maladie qui avait durement sévie, en à juger par le nombre de personnes atteintes à cette époque, un peu plus de dix mille (10.000), tous devenus handicapés, du fait de la destruction de certains nerfs périphériques par le microbe.

Causée par le virus de Hansen ou « mycobacterium leprae », la lèpre, est une maladie contagieuse, et celle-ci passe par la respiration, selon que l’on se trouve proche d’une personne atteinte et qui n’est pas sous traitement.

Rappelons que depuis 1981, la lèpre est devenue une pathologie facilement guérissable au Gabon par la chimiothérapie (PCT), une association de plusieurs antibiotiques, qui est administrée aux malades, dont la durée est de 6 à 12 mois, et permet lorsqu’elle est prise assez tôt, de stopper la contagion, et de prévenir les invalidités, et partant l’exclusion sociale. 


SUR LE MÊME SUJET
Gabon : deux années de chantiers pour diversifier l’économie
Par Stéphane Ballong, envoyé spécial à Libreville Grands travaux, soutien aux PME, reprise en main de la manne pétrolière… Depuis l’élection d’Ali Bongo Ondimba en 2009, l’État multiplie les initiatives pour diversifier l’économie. Avec l’appui, notamment, de nouveaux partenaires asiatiques. Le président gabonais Ali Bongo Ondimba (ABO) chantant en chœur avec R. Kelly, la star américaine du R’nB. Ce duo d’un soir a marqué les esprits du millier d’invités – investisseurs étrangers, patrons locaux, hommes politiques… – conviés le 9 septembre à la cérémonie d’inauguration de la zone économique spéciale (ZES) de Nkok, à ...
Lire l'article
Président de l’Association de lutte contre les crimes rituels au Gabon, Jean-Elvis Ebang Ondo, mène son combat depuis une demi-décennie déjà. Dans cette interview accordée à "RFI", le professeur Ebang Ondo, dont l’un des fils fut kidnappé puis retrouvé mutilé sur une plage de Libreville, fait état de 119 crimes rituels recensés depuis 2008. Vous existez depuis 5 ans, est-ce que le nombre de crimes rituels a baissé ou pas ? Depuis la création de notre association, le nombre de cas enregistré par l’association ne fait qu’augmenter. Je voudrais prendre les cas des trois dernières années. En 2008, l’association a ...
Lire l'article
Le Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir) a enregistré 2130 nouveaux militants à Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem, dans le nord du Gabon, qui avait basculé dans l'opposition au moment de l'élection présidentielle anticipée du 30 août 2009. "Suite à l’élection du président de la République, beaucoup de militants ont désisté et le parti en a été ébranlé", a déclaré le secrétaire communal du PDG, Prospère Abessolo Mengue, à l’occasion de l’arrivée, mardi dernier à Oyem, chef-lieu de province, d’une forte délégation du bureau exécutif du PDG. Conduite par M. René Ndemezo’Obiang, la délégation du PDG ...
Lire l'article
Le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage, de la Pêche et du Développement rural, Raymond Ndong Sima, a révélé, dimanche soir, au cours d’une émission sur la télévision nationale qu’une quarantaine de jeunes agronomes gabonais, formés au niveau local, étaient en attente de postes budgétaires depuis ces trois(3) dernières années. « Il y a une quinze de jours, j’ai reçu une quarantaine de jeunes ingénieurs, spécialisés dans la conception ou les techniques agricoles, sortis depuis 2007, 2008 et 2009 de l’Institut des Sciences et Techniques de Masuku, au sud-est du pays, et qui m’ont fait savoir qu’ils attendaient d’être intégrés dans ...
Lire l'article
Le Directeur du programme national de lutte contre la Lèpre , Dr Annick Mondjo, a projeté un film produit par la Fondation Raoul Follereau sur la lutte contre la Lèpre en Afrique, ce jeudi, au Centre Culturel Français de Libreville, en présence d’élèves venus s’informer sur les conséquences de cette maladie, dans le cadre de la célébration en différée de la 57ème journée mondiale des lépreux, a constaté un reporter de GABONEWS. Cette projection avait pour but une meilleure sensibilisation sur la maladie dans un milieu intellectuel, notamment avec des jeunes scolarisés et c’est une manière pour le ...
Lire l'article
Le Docteur Annick Mondjo, Directeur du programme national de lutte contre la lèpre (PNLL) a animé ce mercredi à l'Ecole nationale d'action sanitaire et sociale (ENASS), à l’intention du personnel des centres de santé de Libreville et Owendo, un atelier de sensibilisation sur les symptômes de la lèpre. Pour le Dr Mondjo, le but de cette sensibilisation est d’augmenter la vigilance du personnel médical. « La lèpre se manifeste de plusieurs manières: tâche, bouton ou boule. Ceux-ci ne tuent pas, ils excluent. C’est pourquoi il est important qu’ils soient détectés à temps, afin qu’un traitement efficace soit administré notamment la ...
Lire l'article
Les personnes souffrant de la maladie de la lèpre qui étaient internées et avaient bénéficié des soins appropriés dans les locaux du Programme national de lutte contre la lèpre souffrent actuellement de la stigmatisation dans leur famille respective après leur sortie de l’hôpital des grandes endémies de Nkembo (2ème arrondissement). Selon Norbert B, « l’intégration est plus que compliquée pour nous, au sein de nos familles. Nos parents se méfient toujours de nous bien que nous soyons déjà guéris de cette maladie. Pour ceux qui ont été acceptés, le traitement est à la limite du supportable, vous vous retrouvez isolés ...
Lire l'article
A l’occasion de la Journée mondiale des lépreux célébrée le 25 janvier dernier, le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, le général Idriss Ngari, a officiellement lancé le 24 janvier dernier des campagnes d’éducation et de mobilisation au nouveau centre de santé de Nzeng-Ayong. Organisées en collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS), ces manifestations visent l’élimination de la maladie sur le territoire national, en réduisant à moins de 6 000 le nombre de cas de lèpre. Le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique a coordonné le lancement le 24 janvier dernier des activités ...
Lire l'article
Commémorant la 56ème Journée internationale de la lèpre, célébrée ce samedi à Libreville, la Directrice nationale du programme de lutte contre la lèpre, Dr Annick Mondjo, a indiqué que 19 nouveaux cas de lèpre ont été dépistés en 2008 au Gabon. « Nous avons dépisté au premier semestre 2008, 19 nouveaux cas au Gabon », a-t-elle indiqué. Selon les rapports de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), deux pays du continent africain demeurent fortement touchés par cette maladie (le Mozambique et la République du Congo). « Si la lèpre est détectée et traitée de façon précoce, elle ne provoque pas ...
Lire l'article
La 56ème Journée mondiale de la Lèpre a été célébrée ce samedi au centre médical de Nzeng Ayong à Libreville, sous le thème « la lèpre ne tue pas, elle exclut », en présence du ministre de la Santé publique et de l’Hygiène publique Idriss NGARI, du représentant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Gabon, Dr André Ndikuyeze. Pour la Directrice nationale du programme de lutte contre la lèpre, Dr Annick Mondjo, « la lèpre favorise la pauvreté, d’où le thème mondiale « la lèpre ne tue pas, elle exclut ». Mais sachez que la chimiothérapie permet ...
Lire l'article
Gabon : deux années de chantiers pour diversifier l’économie
Gabon : 119 crimes rituels sur les trois dernières années
2130 nouveaux militants enregistrés par le PDG à Oyem
Une quarantaine de jeunes ingénieurs agronomes gabonais en attente de postes budgétaires, depuis ces 3 dernières années
Un film de lutte contre la Lèpre a été projeté au Centre Culturel Français
Gabon: Le PNLL sensibilise les agents des centres de santé sur les symptômes de la lèpre
Gabon: Difficile réinsertion familiale pour les anciens lépreux de Nkembo
Gabon : La lèpre dans le viseur de Ngari
Gabon: 19 nouveaux cas de lèpre dépistés au Gabon au 1er semestre 2008
Gabon: Célébration samedi à Libreville de la 56ème Journée mondiale de la Lèpre


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 24 Avr 2008
Catégorie(s): Santé
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*