Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Vie chère au Gabon: L’USAP émet des réserves sur l’applicabilité des mesures prises par le gouvernement gabonais

Auteur/Source: · Date: 27 Avr 2008
Catégorie(s): Société

L’Union Syndicale des agents de la fonction publique gabonaise (USAP), a émis des réserves, au cour d’une conférence de presse tenue samedi à Libreville, sur l’applicabilité des mesures urgentes prises par le gouvernement gabonais en vue de sauvegarder le pouvoir d’achat des gabonais, annonçant, l’interruption pour 6 mois de tous les droits et taxes à l’importation, notamment la TVA sur l’huile, la poison importé, le lait et la farine, ainsi que d’autres aliments comme le riz, les marges nettes des importateurs, des demi-grossistes et des détaillants seraient plafonnées pour 6 mois, respectivement entre 10 et 6 %.
Selon l’USAP, le communiqué final du Conseil des ministres de jeudi dernier, n’a pas fait état des stocks actuels des importateurs qui avaient au préalable payer les droits des taxes. Le syndicat s’interroge ainsi sur ce que feront les vendeurs dans ce cas de figure.

Fort de cela, l’USAP propose au gouvernement de tenir compte des stocks actuels et de prendre des mesures qui vont au-delà des mesures d’urgence. Toutefois, l’USAP se réserve le droit de réagir en cas de non effectivité des mesures prises par le gouvernement.

En revanche, le syndicat a condamné les échauffourées qui se sont produits, à l’occasion de la marche de protestation organisée vendredi dernier par la Coalition contre la vie chère, qui a presque tournée au drame dans la mesure où il y a eu une grosse bavure policière.

Ces agents des forces de maintien de l’ordre ayant passé à tabac un cameraman à Télé Africa, une chaîne de télévision privée du Gabon et quelques membres de cette coalition à l’exemple de Robert Menie du Syndicat des Transporteurs terrestres (SYLTEG).
 


SUR LE MÊME SUJET
Après la réduction du prix du gaz butane à 5450 francs CFA, le gouvernement continue son bonhomme de chemin contre la cherté de la vie au Gabon. Le 6 janvier il annoncé la réduction du taux de TVA sur certains produits. Le ministre de l’Economie, Magloire Ngambia, a annoncé le 6 janvier à travers un communiqué lu à la télévision nationale, la baisse de la TVA sur plusieurs produits de première nécessité. «En application du protocole d’accord signé le 27 août 2010 entre le gouvernement de la République gabonaise et les centrales syndicales des travailleurs, il est porté à la ...
Lire l'article
Le 24 avril 2008, le gouvernent a pris un ensemble de mesures pour contrer la flambée des prix et lutter contre la vie chère : la suspension de la TVA et des taxes douanières sur les importations pour six mois sur les produits de première nécessité ainsi que la baisse du prix de l'essence pour les opérateurs économiques du secteur de la pêche. De mesures qui représentent une allocation de 10 milliards de F CFA sur le budget de l'Etat. Ce bouclier a cependant omis de sécuriser le gaz, un produit pourtant essentiel et dont les pénuries répétitives pénalisent les ...
Lire l'article
La directrice de la Consommation à la direction générale de la Concurrence et de la consommation (DGCC), Pepercy Ogouliguende a indiqué, jeudi, que le gouvernement a réussi à canaliser la hausse des prix. Selon la directrice de la Consommation, la grande satisfaction du gouvernement gabonais vient du fait que le marché intérieur a continué à être alimenté correctement, et même mieux que par le passé avec une hausse des prix plus qui s'est stabilisée. Elle a par ailleurs indiqué que le prix de certains produits est fixé par leur service et aucun container ne peut sortir du Port d'Owendo sans l'accord ...
Lire l'article
La population gabonaise attend toujours l’application des premières mesures prises par le gouvernement gabonais concernant la réduction des droits de taxes et le plafonnement pour une durée de six mois renouvelables des marges bénéficiaires de certains produits de grande reste la même dans les différents marchés de la capitale dans lesquels on ne note aucune amélioration, a constaté GABONEWS. Dans le plus grand marché de la capitale gabonaise (Mont Bouët), Honorine Ntsame, une mère de famille, sillonne d’un air perplexe les différents étales en s’interrogeant si le prix du lait, de la farine ou du riz ont-ils baissé. Constat ...
Lire l'article
Gabon : La Coalition contre la vie chère demande une concertation avec le gouvernement
Après l'annonce des mesures gouvernementales face à la vie chère prises par le conseil des ministres du 24 avril et l'arrêté du ministère des Finances du 04 mai 2008 plafonnant "pour une durée de six mois renouvelable", les marges bénéficiaires applicables au riz blanc, au riz parfumé, à la farine boulangère et à la farine "le coq"; les ONG contre la vie chère invitent le gouvernement à mettre en place un groupe de travail intégrant toutes les parties prenantes aux fluctuations des prix des denrées de première nécessité au Gabon pour traduire dans les faits ces mesures. ...
Lire l'article
L’Union des syndicats de l'administration publique (USAP) a réagi le 28 avril dernier avec scepticisme aux mesures gouvernementales contre la flambée des prix jugées insuffisantes et a fermement condamné la violente répression policière des manifestations contre la vie chère qui a donné lieu la semaine dernière à plusieurs bavures policières. La centrale syndicale de l’administration publique s’est alignée sur les positions de la coalition d’ONG contre la vie chère face aux mesures gouvernementales du 24 avril derniers censées contrer la flambée des prix des produits de première nécessité. Au cours d'une conférence de presse tenue le 28 avril dernier à Libreville, ...
Lire l'article
Malgré l'annonce par le gouvernement d'un ensemble de mesures fiscale et budgétaires le 25 avril pour contrer la flambée des prix, la coalition d'ONG contre la vie chère qui mène ses activités sous l'enseigne de la "révolte des paniers vides", a poursuivi ses manifestations de protestation face à une réponse gouvernementale jugée encore insuffisante. La suspension des taxes sur les produits de première nécessité pour période de six mois n'aura pas suffit à apaisé la "révolte des paniers vides" qui a annoncé la poursuite de ses marches de protestation contre la vie chère et le maintien de ses revendications. Toujours ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a pris, jeudi dernier, une série de mesures fiscales et budgétaires afin de lutter contre la flambée des prix des denrées de première nécessité. Dans ce pays pétrolier, les associations et les Ongs sont descendues dans les rues de la capitale gabonaise cette semaine pour protester contre la cherté de la vie et la faim. Mais la manifestation a été réprimée. L’Etat gabonais a suspendu pour une période de six mois les droits et taxes à l’importation des produits de consommation courante tels que l’huile, le poisson, le lait et la farine. La TVA a été suspendue ...
Lire l'article
A l’occasion de la marche de protestation organisée vendredi à Libreville par la Coalition contre la vie chère, marche qui a presque tournée au drame dans la mesure où il y a eu une grosse bavure policière, ces agents des forces de maintien de l’ordre ayant passé à tabac Claude Ada Mboula, cameraman à Télé Africa, une chaîne de télévision privée du Gabon et quelques membres de cette coalition à l’exemple de Robert Menie du Syndicat des transporteurs terrestres (SYLTEG). Les échofourrés se sont produits à l'ancienne gare routière de Libreville où la police qui servait, au départ de guide à ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a pris des mesures urgentes en vue de sauvegarder le pouvoir d'achat des gabonais, a annoncé le communiqué final du conseil des ministres tenu jeudi dernier, a constaté GABONEWS. Le gouvernement a arrêté les mesures suivantes, sur ces cinq produits : La suspension pour 6 mois de tous les droits et taxes à l'importation ; suspension pour 6 mois de la TVA sur l'huile et le poisson importé, le lait et la farine. La suspension de toutes les taxes relevant de la parafiscalité prélevées et perçues par les administrations suivantes : l’ONADER, la direction générale de l'agriculture, les douanes ...
Lire l'article
Gabon : Mesures “émergentes” contre la vie chère
Gabon : Le Gaz, grand oublié du bouclier gouvernemental contre la vie chère
Gabon: Vie chère: le gouvernement réussit à canaliser l’inflation
Gabon: Hausse des prix: les populations en attente de l’application des mesures gouvernementales en vue de soulager le panier de la ménagère
Gabon : La Coalition contre la vie chère demande une concertation avec le gouvernement
Gabon : L’USAP soutient les revendications de la coalition contre la vie chère
Gabon : La coalition d’ONG contre la vie chère toujours insatisfaite
Gabon : le gouvernement dévoile son plan de bataille contre la faim et la vie chère alors que la tension monte au sein de la
Gabon: Manifestation contre la vie chère: grosse bavure policière
Le gouvernement gabonais prend des mesures urgentes face à la hausse des prix


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Avr 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*