- Bongo Doit Partir - https://www.bdpgabon.org -

Afrique centrale : 220 milliards sur 5 ans pour booster le secteur privé dans la sous région

La Banque de développement des Etats d’Afrique centrale (BDEAC) a annoncé le 6 mai dernier à Brazzaville un plan d’investissement de 220 milliards de francs CFA réparti sur 5 ans, dont 70 % devraient être injectés dans le financement des projets privés au niveau de la sous région d’Afrique centrale

Pour encourager les projets de développement privés au niveau de la sous région, la Banque de développement des Etats d’Afrique centrale (BDEAC) a lancé un plan d’investissement sur la période 2008-2012 d’un montant total d’environ 220 milliards de francs CFA, dont 70%, soit environ 154 milliards de francs CFA, seront destinés à la subvention des projets privés.
«L’objectif de la Banque pour les cinq prochaines années, 2008-2012, est de réaliser un volume d’engagement de 220 milliards de FCFA, dont 154 milliards CFA en faveur du secteur privé, ce qui représente 70% du total des objectifs», a expliqué le président de la BDEAC, Anicet Georges Dologuelé.
Pour les officiels de la BDEAC, institution qui rencontre quelques difficultés depuis une dizaine d’années, ces fonds ne provenaient pas des surliquidités de la banque, qui ne stocke pas d’argent, mais d’emprunts destinés au prêt.
«En fonction de nos capacités et des projets, nous avons fixé ce seuil de 220 milliards pour les cinq prochaines années. (…) Si nous avons la chance de recevoir beaucoup plus de bons projets, nous irons plus loin et le contraire nous permettra de financer moins» a ajouté le président de l’institution bancaire sous régionale.
Ces financements devraient être accordés en priorité aux projets concernant la création de richesses, à savoir les industries et autres activités propices à l’amélioration des conditions de vie des populations de la sous région par le développement du secteur privé.
A cet effet, la BDEAC a signé en 2007 une convention de financement avec l’opérateur de téléphonie Telecel Centrafrique en vue de l’extension de son réseau au niveau national.
A l’occasion de l’annonce de ce plan de financement le 6 mai dernier à Brazzaville, la BDEAC a signé des contrats de 1,4 et 1,3 milliards de francs CFA avec deux sociétés camerounaises, le Groupe Santé Afric et les laboratoires Bio pharma, pour la modernisation d’un centre hospitalier panafricain et la mise en place d’une usine de fabrication d’emballages plastiques à Douala, la capitale économique camerounaise.
 


SUR LE MÊME SUJET
8 milliards de francs CFA pour la SNBG
La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) vient d’accorder un prêt de 8 milliards francs CFA à la Société nationale des bois du Gabon (SNBG). A l’issue d’un accord signé le 23 janvier à Brazzaville, au Congo, avec le gouvernement gabonais, la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) va octroyer un prêt de 8 milliards de francs CFA à la Société nationale des bois du Gabon (SNBG) pour la construction d’un complexe industriel de transformation de bois à Owendo. «La BDEAC, dont la mission est de financer le développement socio-économique en Afrique centrale, continue d’accompagner les ...
Lire l'article [1]
L’opération de cotation des titres émis par la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) à hauteur de 30 milliards de FCFA a débuté mercredi à la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC) dont le siège est à Libreville. Selon le président de la BDEAC, le Gabonais Michaël Adandé, l’emprunt obligataire émis sur le marché sous-régional permettra de financer des grands projets structurants des pays membres de la banque basée à Brazzaville (Congo) ainsi qu’à financer la croissance économie des pays de la sous région de l’Afrique centrale. ‘’Cette étape qui est franchie confirme ...
Lire l'article [2]
La BGFI Bank, second groupe bancaire de la sous région, semble vouloir surfer sur la belle croissance de la Guinée Equatoriale, devenue il y a quelques années le troisième producteur africain de pétrole. Troisième banque du pays en terme de bilan, la filiale équato-guinéenne de la BGFI vient d’annoncer le renforcement de son capital social à hauteur de 5 milliards de francs CFA. La Guinée Equatoriale revient sur le devant de la scène économique sous régionale et la BGFI Bank, second groupe bancaire d’Afrique centrale, n’y reste pas insensible. Troisième banque du pays par son total de bilan, ...
Lire l'article [3]
Le représentant sous régional de la Banque Mondiale (BM), Olivier P. Fremond, hôte du ministre de la Communication, de la Poste et de l’Economie Numérique, Laure Olga Gondjout, a déclaré ce mercredi que, à l’issue de cette audience que « la Banque Mondiale est disposée à apporter son concours au gouvernement gabonais » dans le cadre l’initiative consistant à « relier l’ensemble des pays d’Afrique Centrale aux autoroutes de la connaissance par le biais de l’Afrique de l’Est ». Ainsi, c’est dans le but de dynamiser l’économie numérique et de rendre les pays de la sous région compétitif ...
Lire l'article [4]
La directrice des opérations de la Banque mondiale pour les pays de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC), Mary Barton-Dock, a signé le 27 janvier à Yaoundé, au Cameroun, avec le gouverneur de la Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC), Philibert Andzambé, un accord de financement pour le renforcement des capacités des institutions financières de la sous région. Sur les 22 milliards de FCFA consentis par le Banque mondiale à travers l’International développement agency (IDA), 8 milliards de FCFA le sont sous forme de don, contre 14 milliards de FCFA contracté au titre d’un prêt préférentiel. ...
Lire l'article [5]
Les engagements de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) au profit de ses six Etats membres vont se chiffrer à 220 milliards de FCFA au cours de la période 2008-2012, a annoncé l’institution financière sous-régionale, dans un communiqué de presse publié le 14 novembre à Brazzaville. La BDEAC a décidé de mettre à la disposition des six pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) une enveloppe de 220 milliards de FCFA pour le financement de leurs projets d'ici à 2012. Selon le communiqué de l'institution, «l’objectif de la banque pour la période ...
Lire l'article [6]
10 milliards de francs CFA ont été levés sur le marché financier de l’Afrique centrale ce vendredi par la Banque gabonaise de développement (BGD) en vue du financement de l’habitat social au Gabon à travers la Banque de l’habitat (BHG), a-t-on appris d’un communiqué de presse publié à Libreville. « cette opération dénommée emprunt obligataire (6% net 2008-2014) a été réalisée entre août-septembre 2008 sous forme d’émission de titres obligataires. Cette opération s’est déroulée avec le concours et l’expertise de la Société financière africaine (SFA), la société de bourse agréée par la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale ...
Lire l'article [7]
En séjour à Libreville depuis quelques jours, une délégation de la Banque de développement des Etats d’Afrique centrale (BDEAC), conduite par son président Anicet Georges Dologuélé, a organisé le 21 mai dernier un atelier à l’intention des opérateurs économiques sur les possibilités de financement du secteur privé. Dans le cadre de la relance de ses lignes de crédits depuis 2003, la Banque de développement des Etats d’Afrique centrale (BDEAC) a mandaté une délégation dans la capitale gabonaise pour sensibiliser les opérateurs économiques du secteur privé sur l’accès au financement de la banque. A cet effet, la délégation, ...
Lire l'article [8]
Le capital social de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) a connu une augmentation, passant de 81,450 milliards de francs CFA à 94 milliards de francs CFA. Cette hausse est essentiellement due à l’accroissement des parts de la Guinée Equatoriale et du Tchad. Institution en charge du financement du développement des pays membres de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC), la BDEAC a tenu son premier conseil d’administration de l’année en mars dernier à Douala au Cameroun. L’accroissement des parts de la Guinée Equatoriale et du Tchad a permis de rendre effectif le principe d’égalité ...
Lire l'article [9]
Au terme de la conférence internationale sur les mécanismes de financement de la gestion durable des écosystèmes forestiers du bassin du Congo, au cours de laquelle, plusieurs questions ont pu être abordées, notamment, l’harmonisation des politiques forestières et fiscales, la connaissance de la ressource, organisée en Tunisie, à laquelle le Ministre d’Etat en charge de l’Economie, des finances, du budget et de la privatisation, Paul Toungui et le Ministre délégué auprès du Ministre de l’Economie forestière, des Eaux et de la pêche, chargé des Eaux et de la Pêche, Hugues Alexandre Barro Chambrier, les délégations du Burundi, du Cameroun, de ...
Lire l'article [10]
8 milliards de francs CFA pour la SNBG
Un emprunt obligataire de la BDEAC cotée à la bourse régionale de l’Afrique centrale à Libreville
Afrique centrale : BGFI double son capital social en Guinée Equatoriale
Vers l’intégration du Gabon dans le réseau de l’économie de la connaissance de la sous région d’Afrique centrale
BEAC : 22 milliards FCFA de la Banque mondiale pour renforcer les institutions financières
CEMAC : La BDEAC injecte 220 milliards de FCFA pour la période 2008- 2012
Gabon: 10 milliards de Francs CFA levés par BGD sur le marché financier de l’Afrique centrale
Gabon : La BDEAC se positionne en partenaire du secteur privé
CEMAC : Le capital de la BDEAC revu à la hausse
Environnement: 65 millions de dollars pour la conservation des écosystèmes forestiers de la sous région d’Afrique centrale