Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Associations et ONG locales cherchent à solidifier leurs bases

Auteur/Source: · Date: 17 Mai 2008
Catégorie(s): Société

Le renforcement de l’efficacité et de la présence associative sur le terrain était au centre d’un séminaire de formation organisé le 15 mai dernier par le Programme de renforcement des capacités des acteurs non étatiques (Progreane). Ce programme financé par l’Union Européenne vise à accompagner et encadrer les associations et ONG gabonaises pour aider au développement du pays et à la protection des intérêts des populations.

Une trentaine d’acteurs non étatiques (ANE) ont échangés le 15 mai dernier à Libreville sur les conditions de réussite d’une ONG et la méthodologie de montage d’un projet, à l’occasion d’un séminaire de formation organisé par le Programme de renforcement des capacités des acteurs non étatiques.

Eu égard à la méconnaissance par la plupart des acteurs de la société civile des notions de constitution et d’administration d’un projet associatif, le Progreane a initié cet atelier de formation afin de rendre les associations gabonaises plus performantes et efficaces sur le terrain.

Le formateur membre du Progreane, Josué Evouna Nguema, a expliqué que ce séminaire avait pour ambition de permettre aux ANE de «maîtriser les facteurs qui permettent la réussite et ceux qui permettent les échecs, car les échecs il y en a eu».

«Le montage de projet est la partie phare de notre formation car c’est à ce niveau que tout ce joue. Je reçois des ANE qui amènent des dossiers mal ficelés parce que les objectifs sont mal définis» a ajouté monsieur Evouna Nguema.

Le programme de renforcement des capacités des acteurs non étatiques, financé par l’Union Européenne, cherche à amener les associations gabonaises à davantage de visibilité par la maîtrise du tissu économique locale, en s’appuyant notamment sur des exemples étrangers comme les Restaurants du cœur en France.

Le Progreane a par ailleurs appelé à améliorer la visibilité et l’évaluation des actions associatives sur le terrain en encourageant la collecte des chiffres produits par les ONG locales.

«Il faudrait que dans six ou sept ans, je puisse venir dire que le réseau agriculture du Gabon pèse quarante milliards de francs dans l’économie gabonaise ou que le réseau éducation et formation pèse cinq milliards de francs dans le budget gabonais. Il faudrait que nos ONG soient visibles, que l’on connaisse leurs actions, que l’on sache dans quel secteur elles exercent, que produisent-elles comme activités ou services» a conclu monsieur Evouna Nguema.


SUR LE MÊME SUJET
L’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique, Eric D. Benjaminson, procèdera à une série de signatures de convention avec des ONG gabonaises le jeudi 10 février 2011 à 15h, à sa résidence à la Sablière, rapporte le service de la communication de cette représentation diplomatique américaine à Libreville. Dans le cadre du programme d’Auto-assistance de l’Ambassadeur, l’Ambassade des Etats-Unis octroie des subventions à des associations et coopératives, présentant des projets qui viennent en aide à des communautés locales. Chaque année, le gouvernement américain à travers son ambassade à Libreville invite les associations et ONG locales à soumettre des microprojets au bureau d’assistance bilatérale ...
Lire l'article
Le Premier ministre, chef du Gaouvernement, Paul Biyoghé Mba, a procédé, ce vendredi, à Libreville, au geste symbolique de la remise officielle de la Maison des Acteurs non étatiques au « Haut Conseil des acteurs non Étatiques », désormais doté d’un cadre de travail propice à l’épanouissement de leurs activités, a constaté GABONEWS. La cérémonie officielle -qui a eu pour cadre l’immeuble Arambo, propriété du ministère des Finances -s’est déroulée en présence de quelques membres du Gouvernement, des représentants de l’Union Européenne, du Corps diplomatique et des représentants d’Organisations internationales ainsi que les membres des ANE (Acteurs non étatiques), venus ...
Lire l'article
Les animateurs du Programme de Renforcement des Acteurs Non Etatiques (PROREANE), initiateurs de la « semaine des ANE (Acteurs Non Etatiques) », qui se tient à Libreville du 4 au 6 du mois en cours, ont exhorté les maires et présidents des Conseils départementaux du pays à travailler de concert avec les associations et Organisations non gouvernementales (ONG), dans les actions communes de développement, a constaté GABONEWS. Les animateurs du PROGREANE ont rassuré aux maires et présidents des Conseils départementaux que l’argent  servant à financer les acteurs non étatiques que sont les associations et ONG étaient disponible à la Maison ...
Lire l'article
Après deux jours de travaux (du 3 au 4 avril 2009),les Journées de la Société Civile (JSC)organisées par le Programme de renforcement des acteurs non Etatiques(PROGREANE), antenne provinciale de la Ngounié, à Mouila (sus)ont adopté samedi une recommandation appelant les autorités locales à faire légaliser les Associations et ONG à partir des Préfecture ou du Gouvernorat. « Conscients de l’apport de la Société Civile dans le développement du pays et vu la nécessité de se mettre en réseau », les participants ont mis en place « une plateforme légale des Associations et ONG pour faciliter les échanges et instaurer un ...
Lire l'article
Le gouverneur de la province de la Ngounié (Centre-sud), Michel Mouguiama, a encouragé vendredi, les acteurs de la société civile à revoir les bases de création des associations afin d’être plus responsables et de devenir de véritables partenaires au développement et de lutter contre la pauvreté, à l’occasion de l’ouverture des premières journées de la société civile (JSC) à Mouila. « Je vous demande de saisir l’opportunité que vous offre le Programme de renforcement des acteurs non Etatiques (PROGREANE), à travers son antenne provinciale de Mouila, pour vous regrouper en coopératives, groupes d’individus, mutuelles et de bénéficier des ressources financières ...
Lire l'article
La Programme de renforcement des acteurs non étatiques du Gabon (PROGEANE) organise depuis le 9 février dernier à son siège de Libreville la première édition du Forum international pour une société civile africaine forte (FISCAF). Ces assises doivent plancher sur l’élaboration d’un accord cadre des acteurs non étatiques pour le développement des possibilités de partenariat, de coopération, d’échanges et de fédération des acteurs du Sud et du Nord dans l’optique de renforcer leur implication dans l’élaboration des politiques publiques au service du développement du continent africain. La Maison des Acteurs non étatiques (MANE) de Libreville accueille du 9 au 15 ...
Lire l'article
Les opérateurs économiques du secteur du tourisme étaient réunis le 13 août autour des responsables de l'agence Gabon Tour pour aborder les voies et les moyens d'une meilleure exploitation du potentiel touristique gabonais sur la scène internationale. Cette réunion a notamment vu la participation de la compagnie Gabon Airlines, permettant aux acteurs du secteur de planifier des stratégies de mise en valeur du potentiel local et du renforcement de l'accessibilité des sites. Considéré comme l'une des destinations privilégiées de la sous région d'Afrique centrale, le Gabon n'exploiterait pas de manière optimale son potentiel touristique. Les acteurs de ce ...
Lire l'article
Les procédures d'élaboration et de légalisation des textes juridiques étaient au centre d'un séminaire de formation à l'intention des acteurs de la société civile qui s'est déroulé du 25 au 15 juillet derniers à la maison des Acteurs non étatiques (ANE) à Libreville. Dans le cadre du Programme de renforcement des ANE (PGREANE) financé par l'Union européenne, cette formation devrait permettre de solidifier la base juridique des associations et ONG locales afin de renforcer leur légitimité et leur pouvoir d'action. Un nouvel engrais a été versé sur les jeunes pousses associatives qui portent les fruits du développement de la société ...
Lire l'article
Le Programme des nations unies pour le développement (PNUD - Gabon), a édifié le public, mercredi au Centre culturel français de Libreville (CCF), par la voix du conseiller au programme gouvernance de cette institution, Hamidou Okaba, lors de la deuxième Journée portes ouvertes lancées mardi, sur la question de la crédibilisation des institutions étatiques en Afrique. Pour lui, les mesures susceptibles de crédibiliser les institutions étatiques africaines passent nécessairement par les capacités, la responsabilité, la transparence et la participation des acteurs non étatiques. C’est pourquoi, les Etats doivent investir dans le développement de leur capacité, améliorer les stratégies de transparence, encourager ...
Lire l'article
L’élection des Bureaux des Conseils municipaux et départementaux est prévue pour vendredi à travers l’ensemble du pays, soit près d’un mois après la tenue des élections locales largement remportées par le Parti démocratique gabonais au pouvoir avec 1153 conseillers sur 1990, et donne à penser que le choix des présidents des Conseils départementaux et surtout des maires ne comportera pas de surprises, peut-être à Port-Gentil, moins à Libreville, où l’édile de la principale ville du pays sera forcément issu du parti majoritaire, avec la forte probabilité – à en croire le sentiment recueilli jeudi auprès des employés et des cadres ...
Lire l'article
Coopération / L’Ambassade des Etats-Unis octroie 80.000 dollars à des ONG, associations et coopératives locales
Le Gouvernement gabonais dote le Haut Conseil des acteurs non Étatiques d’un siège
Les collectivités locales invitées à travailler avec les Acteurs Non Etatiques
Gabon: Les associations recommandent la possibilité de se faire légaliser à partir des Préfectures et du Gouvernorat
Gabon: Les acteurs de la société civile de la Ngounié appelés à plus de responsabilités par le Gouverneur
Gabon : Libreville veut renforcer la société civile africaine
Gabon : Les acteurs du tourisme cherchent à valoriser le potentiel local
Gabon : Les leçons juridiques du PROGREANE
Gabon: Le PNUD interpelle la société civile sur la crédibilisation des institutions étatiques en Afrique
Gabon: Elections locales 2008 / Les Conseils municipaux élisent leurs maires, les Conseils départementaux leurs présidents

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Mai 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*