Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : La BDEAC redéploie les voiles de la CNI

Auteur/Source: · Date: 21 Mai 2008
Catégorie(s): Economie

Le président de la Banque de développements des Etats d’Afrique centrale (BDEAC), Anicet Georges Dologuélé, a procédé le 20 mai dernier à Libreville à la signature d’un accord de prêt et de financement à hauteur de 2,8 milliards de francs CFA pour relancer les activités de la Compagnie nationale de navigation intérieure (CNI). Ces fonds devraient notamment permettre l’acquisition des attelages pour le transport fluvial des produits pétroliers raffinés.

Une manne de 2,8 milliards de francs CFA a été accordée par la Banque de développement des Etats d’Afrique centrale à la Compagnie nationale de navigation intérieure (CNI) le 20 mai dernier à Libreville, soit 30% du programme de réhabilitation de la compagnie.

L’accord de prêt et la convention de financement signés dans la capitale gabonaise par le président de la BDEAC, Anicet Georges Dologuélé, et le directeur général de la CNI, François Oyabi, devrait permettre l’acquisition des équipements navals dédiés notamment au transport fluvial des produits pétroliers raffinés. Les fonds octroyés seront remboursables sur une période de 84 mois.

Cet accord de prêt a été consenti grâce à l’implication du Fonds de solidarité africaine (FSA), organisme public international de garantie regroupant 13 pays membres, qui s’est porté garant pour le remboursement des fonds octroyés par la BDEAC.

La convention de financement, qui représente 30% du programme global de réhabilitation de la compagnie estimé à plus de 9 milliards de francs CFA, permettra la construction de trois attelages constitués de pousseurs et de barges à faible tirant d’eau, compartimentés et équipés de citernes de 500 tonnes.

Ces équipements destinés au transport des produits pétroliers raffinés entre les villes de Port Gentil, la capitale économique du pays, Lambaréné et Ndjolé, devrait par ailleurs permettre de limiter les pénuries de carburant qui touchent régulièrement ces localités.

La relance d’une partie des activités de la CNI dans ces régions enclavées de l’intérieure du pays devrait également favoriser le développement socio économique de ces localités.


SUR LE MÊME SUJET
La Banque de développement des Etats de l'Afrique centrale (BDEAC) va lancer son premier emprunt obligatoire avant la fin 2010. Cette initiative vise à mobiliser plus de ressources pour mieux répondre aux besoins de financement des projets de développement dans la sous-région. Au terme de son conseil d’administration tenu le 24 septembre à Brazzaville, au Congo, la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) a décidé de lancé son premier emprunt obligataire d’ici à la fin de l’année. Cet emprunt dont l’objectif est d'augmenter le portefeuille de financement des projets de la banque, sera lancé sur le marché ...
Lire l'article
La Compagnie de navigation intérieure (CNI) a annoncé le 25 mars à Libreville qu’elle investira plus de 5 milliards de francs CFA, dont 3,8 milliards cette année, pour optimiser sa flotte navale et améliorer son rendement. Pas assez de bateaux ! Le constat reste le même à la Compagnie de navigation intérieure et internationale (CNI) malgré plusieurs tentatives de relance du gouvernement. Pour pallier ce déficit, la direction générale de la compagnie a affirmé le 25 mars qu’elle injectera 5,3 milliards de francs CFA dans le cadre d’un plan de relance en vue de moderniser et accroître ses équipements. «Actuellement, la ...
Lire l'article
Une délégation du groupe chinois CMT était récemment au Gabon pour confirmer l'accord de consolidation du partenariat avec la Compagnie nationale de navigation intérieure (CNI), qui devrait être dotée d'un fond de 20 milliards de francs CFA pour la construction d’un chantier naval. Cette dotation s'inscrt dans le cadre du plan de relance de la CNI impulsée par le gouvernement gabonais en 2005. Le groupe chinois CMT a récemment confirmé à Libreville la dotation de 20 milliards de francs CFA à la Compagnie nationale de navigation intérieure (CNI) pour la construction d’un chantier naval, de trois attelages de transports de ...
Lire l'article
La Banque de l’habitat du Gabon (BHG), filiale de la Banque gabonaise de développement (BGD), a obtenu le 2 avril dernier à Libreville un prêt de 5 milliards de francs CFA auprès de la Banque de développement des Etats d’Afrique centrale (BDEAC). Ces fonds doivent permettre à la jeune institution bancaire de mener à bien ses missions de développement économique et social, notamment dans le domaine de l’habitat, face à la crise du logement latente dans la capitale gabonaise. La Banque de l’habitat du Gabon (BHG) vient d’obtenir une manne de 5 milliards de francs CFA de la Banque de ...
Lire l'article
Dénommé Apomande Jet, il devait desservir l’axe Libreville-Port-Gentil mais semble n’avoir effectué que sa sortie inaugurale avec le Premier ministre à bord. L’acquisition de ce navire figure dans la feuille de route du gouvernement, ainsi que l’avait spécifié Jean Eyéghé Ndong, le 12 juin dernier à l’Assemblée nationale : «Je peux évoquer le secteur de la Marine marchande, qui a inscrit dans la feuille de route comme action prioritaire, l'achat d'un bateau pour la Compagnie de Navigation Intérieure (CNI) pour dynamiser les transports maritimes bien sûr, et contribuer à la croissance économique et à la création d'emploi, améliorant ainsi la ...
Lire l'article
Le renforcement de l’activité socio économique entre les provinces de l’Estuaire, de l’Ogooué-Maritime et du Moyen-Ogooué est en bonne voie avec l’acquisition de deux nouveaux navires par la Compagnie de navigation intérieure (CNI) pour le transport des personnes et des marchandises. Le Premier ministre, Jean Eyeghé Ndong, a procédé le 21 novembre dernier à Port-Gentil à l’inauguration du catamaran et du ferry qui doivent permettre de faciliter les échanges entre Libreville, Port Gentil, Lambaréné et Ndjolé. Le plan de relance de la Compagnie de navigation intérieure (CNI) lancé en mai dernier grâce aux financements de la Banque de développement des ...
Lire l'article
Les engagements de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) au profit de ses six Etats membres vont se chiffrer à 220 milliards de FCFA au cours de la période 2008-2012, a annoncé l’institution financière sous-régionale, dans un communiqué de presse publié le 14 novembre à Brazzaville. La BDEAC a décidé de mettre à la disposition des six pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) une enveloppe de 220 milliards de FCFA pour le financement de leurs projets d'ici à 2012. Selon le communiqué de l'institution, «l’objectif de la banque pour la période ...
Lire l'article
En séjour à Libreville depuis quelques jours, une délégation de la Banque de développement des Etats d’Afrique centrale (BDEAC), conduite par son président Anicet Georges Dologuélé, a organisé le 21 mai dernier un atelier à l’intention des opérateurs économiques sur les possibilités de financement du secteur privé. Dans le cadre de la relance de ses lignes de crédits depuis 2003, la Banque de développement des Etats d’Afrique centrale (BDEAC) a mandaté une délégation dans la capitale gabonaise pour sensibiliser les opérateurs économiques du secteur privé sur l’accès au financement de la banque. A cet effet, la délégation, ...
Lire l'article
La Banque de développement des Etats d’Afrique centrale (BDEAC) a octroyé mardi dernier à Libreville à la Compagnie nationale de navigation intérieur (CNI) 2,8 milliards de francs CFA, en vue de la restructuration de cette compagnie. Cet emprunt de 2,8 milliards de francs CFA, indique le directeur général François Oyabi, permettra à la CNI de renforcer d’une part la compétence des ressources humaines de cette entreprise et de consolider sa flotte afin de mieux étendre puis développer le transport fluvial et lagunaire des passagers et marchandises diverses ainsi que les opérations de cabotage national, d’autre part. « Le réseau fluvial et maritime ...
Lire l'article
Le capital social de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) a connu une augmentation, passant de 81,450 milliards de francs CFA à 94 milliards de francs CFA. Cette hausse est essentiellement due à l’accroissement des parts de la Guinée Equatoriale et du Tchad. Institution en charge du financement du développement des pays membres de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC), la BDEAC a tenu son premier conseil d’administration de l’année en mars dernier à Douala au Cameroun. L’accroissement des parts de la Guinée Equatoriale et du Tchad a permis de rendre effectif le principe d’égalité ...
Lire l'article
Economie : La BDEAC lance son emprunt obligataire
Gabon : Un plan de relance à 5,3 milliards de FCFA pour la CNI
Gabon : 20 milliards de F.CFA des Chinois pour le chantier naval de la CNI
Gabon : La BDEAC prête 5 milliards de francs CFA à la BHG
Gabon : L’Apomande Jet en panne un mois après son inauguration
Gabon : Eyeghé Ndong inaugure les deux nouveaux navires de la CNI
CEMAC : La BDEAC injecte 220 milliards de FCFA pour la période 2008- 2012
Gabon : La BDEAC se positionne en partenaire du secteur privé
Gabon: La BDEAC octroie 2,8 milliards à la CNI
CEMAC : Le capital de la BDEAC revu à la hausse

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 21 Mai 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*