Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: La collecte des sachets plastiques s’achève par une bagarre généralisée à « Rio »

Auteur/Source: · Date: 6 Juin 2008
Catégorie(s): Environnement

Le carrefour Rio a été, mercredi dernier à 20 heures, le théâtre d’une bagarre entre les enfants, vendeurs de sachets plastiques et les acheteurs, déployés sur le terrain par le ministère de l’Environnement dans le cadre d’une opération dite « Collecte des sachets » lancée dernièrement à Libreville par ce département pour le compte des activités de la Journée mondiale de l’Environnement célébrée le 5 juin de chaque année.

Venus vendre très tôt le matin, à « Rio », les sachets qu’ils se sont efforcés de ramasser ici et là, à travers la ville, les enfants ont fini par s’énerver quand, vers 20 heures, les agents acheteurs déployés sur le terrain par la tutelle ont décidé d’arrêter l’opération faute d’argent.

Fatigués et stressés après plusieurs heures d’attente vaine, les vendeurs, pour la plupart des enfants âgés de 8 à 15 ans, se sont rués sur les acheteurs qui ont eu la vie sauve grâce à l’intervention des agents de la Police de proximité qui patrouillent régulièrement cette zone.

Du coup, tout Rio, jusqu’au carrefour STFO, a été envahi par des sachets.
 


SUR LE MÊME SUJET
Une cérémonie officielle d'incinération des sachets plastiques non biodégradables et des ustensiles fabriqués à partir des matériaux de récupération sera organisée à Port-Gentil, la capitale économique gabonaise, a appris l'AGP. Le chef du service provincial de commerce de l'Ogooué-Maritime (sud-ouest), Brice Alain Mamboundou, se propose d'organiser l'opération lors de la prochaine journée citoyenne, instituée tous les premiers mercredi du mois, par le gouvernement gabonais, pour lutter contre l'insalubrité dans les villes et les villages gabonais. L'incinération a été préférée à l'enfouissement pour éviter que les populations ne soient tentées d'aller déterrer les produits enfouis, a expliqué M. Mamboundou, à l'issue d'une réunion, ...
Lire l'article
Le maire de la commune du Cap Estérias, Séraphin Medico, a invité ce vendredi les commerçants de cette ville à mettre en circulation dans de brefs délais les sachets biodégradables, au cours d’une réunion, a constaté sur place un journaliste de l’AGP. Cette invite du maire répond d’une à sa volonté de lutter contre la pollution de l’environnement dans la commune du Cap Estérias et à faire appliquer la mesure gouvernementale interdisant l’utilisation des sachets-pollueurs dans toute l’étendue du territoire nationale. ‘’ Nous ne sommes pas opposés à la mesure gouvernementale ni au projet municipal de lutte contre la pollution et la ...
Lire l'article
Les grandes surfaces, les petits commerces de la commune de Mouila, ainsi que les boutiques et autres échoppes dans les départements de la province de la Ngounié (sud) éprouvent encore des difficultés à se procurer les nouveaux sachets biodégradables à usage d’emballages, subissant ainsi les humeurs des consommateurs, constate l’AGP. La décision gouvernementale interdisant l’utilisation des sachets non dégradables comme emballages est courageuse dès lors qu’elle rentre dans le cadre de la lutte contre l’insalubrité et de la conservation de l’environnement. Elle préoccupe plusieurs commerçants qui ne savent souvent quoi dire aux clients exigeants, alors qu’ils avaient la facilité de payer ...
Lire l'article
Les sachets biodégradables qui doivent remplacer ceux encore utilisés dont la durée de vie est estimée à plus de 200 ans, sont finalement arrivés à Makokou, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Ivindo (nord-est), a constaté l’AGP. Ces nouveaux emballages bios ne sont pas encore en nombre suffisant, sont toutefois visibles dans certains commerces de la cité. L’introduction de ces nouveaux sachets biodégradables au Gabon fait suite à une décision annoncée personnellement par le président Ali Bongo Ondimba lors du premier conseil des ministres délocalisé du gouvernement Paul Biyoghé Mba à Port-Gentil le 4 mars dernier. Une décision qui stipulait que l’utilisation des sachets ...
Lire l'article
Les populations gabonaises doivent être sensibilisées sur l'interdiction, à compter du 1er juillet, "de l'usage et de l'importation de sachets plastiques non recyclables" dans leur pays, a estimé lundi une ONG locale de défense de l'environnement, H2O. Avant l'application de cette décision, une des "mesures d'urgence" annoncées le 4 mars par le chef de l'Etat gabonais Ali Bongo Ondimba à l'issue d'un Conseil des ministres à Port-Gentil (sud, capitale économique), "il va falloir développer un programme de sensibilisation des populations", a affirmé à l'AFP Henri Michel Auguste, président de H2O qui est basée dans cette ville. Devant la presse le 4 mars ...
Lire l'article
Le vice-premier ministre en charge de l'Environnement, Georgette Koko, vient d'annoncer le lancement imminent d'une nouvelle réglementation sur l'usage des sachets en plastique, qui devraient être progressivement remplacés par des sachets biodégradables produits localement. La patronne de l'Environnement a également fait le point sur les propositions qui seront formulées par le Gabon au sommet de Copenhague pour l'adoption d'un nouveau pacte mondial contre le changement climatique. Les agents du département de l'Environnement étaient récemment réunis à Libreville, dans les locaux du Sénat, pour une réunion convoquée par le ministre de tutelle sur la mise en œuvre du plan d'action 2008. Le ...
Lire l'article
La capitale gabonaise (Libreville), qui observe une cure de jouvence depuis l’arrivée du nouveau maire centrale, Jean François Ntoutoume Emane, dispose désormais des sachets - poubelles à porter de main. Ces sachets - poubelles sont installés partout, au centre-ville de Libreville. L’initiative de l’hôtel de ville de la commune de Libreville, est soutenue et mise en application sur le terrain par les associations et ONGs oeuvrant dans la lutte contre l’insalubrité. Selon un membre d’une association de lutte contre l’insalubrité, l’arrivée de ces sachets poubelles va réduire la saleté dans la ville. « Ces sachets - poubelles permettent aux populations de déposer des déchets ...
Lire l'article
La Vente de l'eau en sachet est une activité commerciale en expansion au Gabon, notamment dans les grandes villes où les travailleurs, surpris pas une rude soif dans les moments d’intense soleil, sont obligés de se désaltérer à partir de ces petits sachets d’eau vendus au prix de 25 francs CFA l'unité, a constaté GABONEWS. Ce produit de proximité vient suppléer à la pénurie, voire à l'absence d'eau potable dans les lieux publics. Les sachets d'eau ont envahi les rues et les places de marché, les écoles et les collèges, les aires de jeux et autres lieux publics où ...
Lire l'article
L’opération de collecte des sacs plastiques initiée par le ministère de l’Environnement a débutée le 3 juin dans cinq quartiers choisis de la capitale gabonaise. Organisée dans le cadre de la semaine nationale de l’environnement, cette opération a déjà suscité un vif engouement auprès des populations dont les collectes sont rachetées à hauteur de 2000 francs CFA par kilogramme de sacs plastiques. A la veille de la célébration de la journée mondiale de l’environnement, l’opération de collecte des sacs plastiques a déjà rencontré un grand succès dans les différents quartiers de la capitale gabonaise. Initialement prévue pour le 29 juin ...
Lire l'article
Le ministère gabonais de l'Environnement organise depuis jeudi dernier à Libreville et ce jusqu'au 5 juin prochain, un sondage auprès de la population gabonaise sur les sachets de couleur noir, sondage visant à démontrer que le sache noir contribue pour beaucoup en terme de pollution pour les usagers afin de préparer une éventuelle interdiction de la vente de ces sachets noirs au Gabon, dans le cadre de la semaine de l'Environnement qui se tient du 29 mai au 5 juin prochain. Selon les organisateurs, ce sondage s'effectue dans les neuf (9) provinces du pays et pour cela, 10 principaux sujets ont ...
Lire l'article
Cérémonie officielle d’incinération des sachets plastiques à Port-Gentil
Le maire du Cap Estérias appelle les commerçants à mettre en circulation les sachets biodégradables
Les commerces de Mouila éprouvent encore des difficultés pour se procurer des sachets biodégradables
Les sachets biodégradables sont arrivés à Makokou
Les populations gabonaises doivent être sensibilisées sur l’interdiction, à compter du 1er juillet, “de l’usage et de l’importation de sachets plastiques non recyclables” dans leur
Gabon : Georgette Koko déclare la guerre aux sachets plastiques
Gabon: Lutte contre l’insalubrité : Libreville dispose désormais des sachets – poubelles à porter de main.
Gabon: Vente d’eau en sachets plastiques, un marché en pleine expansion en saison sèche
Gabon : Libreville ramasse ses sacs plastiques
Gabon: Journée mondiale de l’Environnement: ce que pense l’opinion publique gabonaise sur les sachets noirs


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Juin 2008
Catégorie(s): Environnement
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*