Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Un ancien gouverneur pris les mains dans le chanvre

Auteur/Source: · Date: 21 Juin 2008
Catégorie(s): Divers

Gustave Ntchaye Issogui, ancien gouverneur des provinces de l’Estuaire et de la Nyanga, actuellement conseiller du ministre de l’Intérieur, a été épinglé le 18 juin dernier à Libreville par l’Office centrale de lutte anti drogue (OCLAD) pour consommation massive et ostentatoire de cannabis. L’ancien gouverneur a été appréhendé à son domicile en compagnie d’une cinquantaine de personnes consommant allégrement cette plante interdite, dont il a été identifié comme le principal fournisseur.
Encore un gouverneur de l’autre côté des barreaux. L’ancien administrateur des provinces de l’Estuaire et de la Nyanga, actuellement conseiller du ministre de l’Intérieur, a été arrêté à son domicile, sis au quartier SNI-Likouala à Libreville, pour consommation et incitation à la consommation de chanvre.

Au cours d’une ronde de routine dans ce quartier de la capitale gabonaise, les agents de l’Office centrale de lutte anti drogue (OCLAD) ont mis la main sur un jeune consommant du cannabis sur la voie public aux abords du magasin «Positif». Refusant d’abord de parler, le jeune consommateur aurait cédé sous les menaces et les intimidations des policiers et conduit ces derniers à son lieu d’approvisionnement, qui se trouvait être la demeure de l’ancien gouverneur.

Arrivés sur les lieux, les agents de l’OCLAD ont découvert pas moins d’une cinquantaine de personnes fumant allègrement la substance interdite sous la bienveillance de monsieur Ntchaye Issogui, dont ils assureraient également la garde rapprochée.

Croyant d’abord à des imposteurs, les «gardes du corps» de l’ancien gouverneur verrouillent le portail et capture les agents de l’OCLAD. Mais à l’appel des renforts, l’ancien gouverneur se ravise et se livrent à des explications.

«Il y a plein de jeunes qui me fréquentent et qui fument le tabac. Qu’à cela ne tienne, j’avais demandé depuis longtemps aux autorités, à travers une lettre qui existe encore, d’assurer ma sécurité compte tenu du grand banditisme qui sévit dans notre pays. Mais cette doléance n’a pas été satisfaite. Voilà pourquoi j’ai autorisé ces jeunes gens à venir s’approvisionner et consommer du cannabis chez moi. Car leur présence est non seulement une garantie pour moi, mais aussi parce qu’ils m’ont toujours accompagné pour la plupart, dont ceux qui sont comme moi initiés au rite du Bwiti, lorsque j’exerçais mes fonctions de gouverneur» se défend monsieur Ntchaye Issogui.

Le conseiller du ministre de l’Intérieur a poursuivi ses explications en précisant, «je ne suis pas un vendeur de cannabis. Je le procure aux gens qui viennent me rendre visite. Dans tout ce qu’on fait dans ce rite, il existe une partie réservée à la recherche».

Mais ce plaidoyer n’a pas suffit à convaincre les agents de l’OCLAD qui ont mis l’ancien gouverneur aux arrêts, ainsi que deux jeunes présents sur les lieux, dont le neveu de l’élu.
En procédant à la fouille des lieux, les agents ont saisi 3 ballots, 27 cigares et une grande quantité de chanvre encore en séchage.

Les trois interpellés ont été présentés le 19 juin dernier devant le procureur de la République où ils ont été inculpés pour consommation massive, incitation à la consommation et distribution illicite de cannabis.


SUR LE MÊME SUJET
Un présumé dealer, Gabonais de 36 ans, a été présenté, lundi dernier, devant le procureur de la République de Mouila, par les éléments de l’Office central de lutte contre la drogue (OCLAD), pour détention de près de 500 grammes de cannabis. Achille Ndinga, taximan, domicilié au quartier Dikongo 1, dans le deuxième arrondissement de la commune de Mouila, chef lieu de la province de la Ngounié, a été interpelé lundi dernier, par les éléments de l’antenne OCLAD de Mouila, pour détention de drogue prohibée, de son usage et du trafic de celle-ci, alors qu’il faisait l’objet d’une surveillance accrue par ...
Lire l'article
Libye: Bani Walid aux mains de pro-Kadhafi, 5 morts dans l’assaut
Il s'agit des violences les plus graves à Bani Walid depuis la "libération" en octobre 2011 de la Libye après huit mois d'un conflit meurtrier. La ville n'était tombée que quelques jours avant la mort dans la ville de Syrte de l'ancien dirigeant, capturé par les révolutionnaires ou thowars. Des partisans lourdement armés du régime libyen déchu de Mouammar Kadhafi ont pris lundi le contrôle de la ville symbolique de Bani Walid, tuant cinq ex-rebelles, au moment où les nouvelles autorités font face à la crise politique la plus grave depuis leur prise du pouvoir. Des fidèles au défunt colonel Kadhafi, armés ...
Lire l'article
Trente - huit (38) prisonniers viennent de recouvrer leur liberté à Oyem, chef-lieu provincial du Woleu-Ntem (nord), à la faveur d’une grâce présidentielle portant remise gracieuse de peine. Sur les 38 détenus figuraient 8 étrangers. La cérémonie placée sous l’autorité du gouverneur de province, Gustave Meviane, a permis à l’autorité administrative de prodiguer de sages conseils à ces ex prisonniers. S’adressant aux forces de sécurité, le gouverneur les a exhorté à accentuer leurs investigations dans le canton Kyè, une localité réputée dans la vente et la consommation du cannabis dans la province.
Lire l'article
Simon Atabikoula, un ancien combattant gabonais de la seconde guerre mondiale (1939-1945), décédé le 25 avril dernier à l’âge de 103 ans, a été inhumé dimanche dernier au quartier Paris-Bouyon à Mékambo, localité située l’extrême nord-est du Gabon. Chef du canton Loué depuis 1971, Atabikoula a été inhumé avec tous les honneurs dus à son rang, en présence du préfet du département de la Zadié, dont Mékambo est le chef-lieu, du maire de la commune et de nombreux chefs de villages. Avant de s’engager dans l’armée française, Simon Atabikoula, né vers 1908, a eu à effectuer, dans son ...
Lire l'article
Une quinzaine de personnes ont déjà été interpellées pour trafic et consommation de chanvre indien au Cap Estérias, dans le cadre d’une opération lancée par la brigade territoriale de gendarmerie, dans la commune et le département de cette localité située au nord de Libreville, a appris l’AGP de source proche des forces de sécurité. Des patrouilles sont déployées régulièrement dans les rues et la gendarmerie a également renforcé ses contrôles dans la localité où le trafic et la consommation du chanvre indien ont atteint des proportions inquiétantes, indique-t-on. L’opération lancée par la brigade territoriale de la gendarmerie est destinée à endiguer le ...
Lire l'article
Le gouverneur de la province de la Ngounié, Michel Mouguiama, entame jeudi une tournée dans les chefs-lieux de départements pour superviser les passations de service entre les préfets et sous-préfets nommés le 30 août dernier. M. Mouguiama débute son périple par la localité de Malinga où il doit présider la cérémonie de passation de service entre le préfet sortant, Théophile Mounganga, et son successeur Jean Roger Nguembi Nguembi, précédemment en fonction à Mbigou, deuxième étape de la tournée, où Jean de Dieu Mbatchi Bongo a succédé à M. Jean de Dieu Mbatchi. A Ndendé, 3ème étape du périple, le gouverneur procèdera à ...
Lire l'article
Le nouveau gouverneur de la province de l Estuaire, Jacques Denis Tsanga, a officiellement pris ses fonction mardi à Libreville, au cours d une cérémonie sobre présidée par le secrétaire général du ministère de l'Intérieur, Lambert Noël Matha. Précédemment en poste dans la province du Moyen-Ogooué (centre), Jacques Denis Tsanga, remplace Ndzé Thomas Débouillon qui à servi pendant près d une décennie dans la province de l’Estuaire dont Libreville, la capitale, est également le chef-lieu. Enseignant de formation, M. Tsanga occupe les fonctions de gouverneur depuis 2006. Il a été secrétaire général du ministère de l Education nationale et directeur de cabinet ...
Lire l'article
Les éléments de l’antenne du Woleu-Ntem (Nord) de l’Office Central de Lutte Anti-drogue (OCLAD) ont récemment démantelé un important réseau de producteurs et de trafiquants de cannabis, a-t-on appris ce vendredi de source bien informée. C’est au village Avazok, situé dans le canton Woleu, à une cinquantaine de kilomètres d’Oyem, que les éléments des forces de police ont découvert plusieurs hectares de terre dédiés à la culture du cannabis. « 3200 pieds » répartis sur « trois champs », apprend –t-on. Les « cultivateurs », quatre femmes assistées de leurs conjoints, ont été arrêtés le 11 janvier dernier ...
Lire l'article
MOUILA, (AGP) – Davy Obrech Niyabi Koumba âgé de 29 ans et de nationalité congolaise a été interpellé le 14 juillet dernier à Mabanda, chef-lieu du département de la Doutsila (province de la Nyanga, sud) et placé sous mandat de dépôt le 20 juillet à la prison centrale de Mouila (capitale de la province de la Ngounié) pour trafic et vente de chanvre indien prohibé au Gabon. Son arrêt a été rendu possible grâce à un jeune présumé dealer, Julda Félicien Badjyend, Gabonais, élève en 1ère A1 au centre scolaire la Ngounié à Mouila (écroué aussi), qui se ravitaillait à Ndendé ...
Lire l'article
Mamadou Tsoumou, un ancien gouverneur de la province du Haut-Ogooué (sud-est), d’où est originaire le chef de l'Etat gabonais, a été écroué mercredi à la prison centrale de Libreville pour association de malfaiteurs. L'ancien gouverneur était en compagnie d'une dizaine d'éléments d'un redoutable gang de braqueurs qui a dérobé plus de 526 millions de francs CFA au cours d'une série de hold up, dans la capitale gabonaise et à Ndjolé (centre), a rapporté jeudi le quotidien gouvernemental l'Union. Il est poursuivi pour association de malfaiteurs, complicité de vol à main armée et détention illégale d'armes de guerre. Mamadou Tsoumou a été interpellé et ...
Lire l'article
Un dealer dans les mailles de l‘OCLAD
Libye: Bani Walid aux mains de pro-Kadhafi, 5 morts dans l’assaut
Trente – huit (38) prisonniers bénéficient de la grâce présidentielle à Oyem
Inhumation dans le nord-est du Gabon d’un ancien combattant décédé à 103 ans
Une quinzaine de personnes interpellées pour trafic et consommation de chanvre indien au Cap Estérias
Le gouverneur de la Ngounié procède dès jeudi à la passation de service dans les préfectures et sous-préfectures
Le nouveau gouverneur de la province de l’Estuaire prend ses fonctions
Woleu-Ntem: l’OCLAD démantèle un important réseau de producteurs de cannabis
Ngounié : Davy Obrech Niyabi Koumba mis aux arrêts pour détention et trafic de chanvre indien
Gabon: Mamadou Tsoumou, ancien gouverneur de province écroué à « Sans famille »

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 21 Juin 2008
Catégorie(s): Divers
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

4 Réponses à Gabon : Un ancien gouverneur pris les mains dans le chanvre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*