Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Des silures géants, une richesse des eaux douces de l’Ogooué

Auteur/Source: · Date: 20 Juil 2008
Catégorie(s): Société

Les délégations en partance pour l’intérieur du pays ou qui voyagent pour Libreville sont émerveillées par la richesse halieutique de l’Ogooué, une rivière qui contient une espèce de silures dont l’un peut atteindre 40 kg et une longueur de 1,20 m.

Les eaux douces de l’Ogooué sont très favorables à certains silures qui atteignent des dimensions impressionnantes à l’instar de ces silures qui atteignent 40 à 50 kg.

« C’est incroyable, la richesse qu’a notre pays », s’exclame Judith, une jeune fille qui découvre pour la première fois les eaux de l’Ogooué.

Pour les riverains de Lastourville, ce genre de poisson est une bénédiction pour la contrée. « De nombreuses personnes vivent de la pêche ici », affirme Nicaise, un pêcheur de Lastoursville qui vit essentiellement de cette activité.

« Ce ne sont pas des machoirons. Ce sont des silures (…). J’en ai déjà pêché des plus gros et les gens les confondent avec des machoirons », a – t- il fait remarquer.


SUR LE MÊME SUJET
Formation des agents des Eaux et Forêts
Une équipe du Projet d’Aménagement des petits permis forestiers gabonais a entrepris, récemment à Koulamoutou, une mission visant à instruire et mettre à disposition des agents des services provinciaux des outils adaptés en matière de contrôle, de suivi et d’évaluation des activités de gestion forestière. Les agents des Eaux et Forêts des directions provinciales et services départementaux du Haut-Ogooué et de l’Ogooué-Lolo ont suivi récemment une formation essentiellement axée sur l’étape de réalisation des plans d’aménagement, l’utilisation des documents de gestion dans la mise en œuvre de la gestion durable, d’agrément de document de planification par l’administration sur la base ...
Lire l'article
Près de 70 (69 au total) nouveaux agents des eaux et foret ont reçu lundi au Cap Estérias (30 km au nord de Libreville) leurs parchemins après trois à cinq ans de formation selon les niveaux de formation. Parmi les 69 nouveaux agents sortis de l’Ecole nationale des eaux et forêts (ENEF), 26 sont des ingénieurs et les 43 autres sont des techniciens supérieurs des eaux et forêts. A l’occasion ils ont étés appelé par la marraine de cette promotion, Marie Thérèse Vané à faire preuve d’humilité dans leur démarche professionnelle. "L’humilité doit vous amener à comprendre que tout édifice ne se ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais va faire livrer 10.000 litres de gasoil, destinés à alimenter les deux groupes électrogènes qui fournissent l’électricité à l’Ecole nationale des eaux et forêts (ENEF), située au Cap Estérias, dans le nord de Libreville, a appris l'AGP. Cet établissement supérieur sous-régional, confronté à un certain nombre de difficultés, dont l’absence de carburant pour les deux groupes électrogènes et le manque d’eau potable a reçu, vendredi dernier, la visite du ministre des eaux et forêts, Martin Mabala. M. Mabala, qui était à la tête d’une délégation comprenant de hauts responsables des ministère de l’Energie, des Travaux Publics et des Finances, ...
Lire l'article
Les agents du ministère des Eaux et Forêts fédérés au sein du Syndicat national des eaux et forêts sont en grève générale illimitée. Ils réclament de meilleures conditions de vie et de travail. Pas de répit pour le gouvernement. Moins d’une semaine après avoir désamorcer la menace de grève générale illimitée de 12 centrales syndicales, il va devoir faire face à une nouvelle crise. Les agents du ministère des Eaux et Forêts sont à leur tour entrés en grève générale illimitée depuis le 30 août. Les agents réclament l’augmentation des primes de rendement, la mise en stage des agents, l’intégration à ...
Lire l'article
Les agents du ministère des Eaux et Forêts observent une grève depuis jeudi pour revendiquer notamment le paiement d’une prime qui devrait l’être au premier semestre, l’obtention d’une carte professionnelle et la mise en stage de perfectionnement, a rapporté, ce vendredi, la télévision nationale. Face au mouvement qui paralyse le département dont la charge, le ministre des Eaux et Forêts, Martin Mabala, a déclaré que « trois doléances étaient légitimes », entre autres, la « carte professionnelle et le paiement des fonds communs ». Sur ce dernier point, il a indiqué que la question était soumise à l’appréciation ...
Lire l'article
L’Ecole Nationale des Eaux et Forêts (ENEF) sise au Cap-Estéria et à vingt-cinq kilomètres, au nord de la capitale, Libreville, abrite depuis ce jeudi, une conférence sur la problématique de la corruption dans le secteur des eaux et forêts, organisée par l’organisation non gouvernementale « On ne m’achète pas », avec l’appui financier et institutionnel du Programme de Renforcement des capacités des Institutions de Contrôle de l’Etat Gabonais (PRICIEGA). « La corruption : un phénomène généralement nocif ; la corruption est partout une honte ; gaspiller les ressources en eaux, forêts, faune, aires protégées et autres environnements pour son compte ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Ali Bongo Ondimba, élu jeudi nouveau chef de l’Etat gabonais, avec 41,73 % des voix, a déclaré qu’il entendait faire de la richesse du pays un ’’impératif non négociable’’, au cours de son premier mandat à la tête du Gabon. ’’La paix et la consolidation de l’unité nationale seront privilégiées... la distribution de la richesse à tous est un impératif non négociable’’, a déclaré M. Bongo Ondimba, fils de feu Omar Bongo Ondimba, à l’occasion de son premier discours public prononcé au QG de campagne du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) sur les antennes d’une télévision privée. ...
Lire l'article
Les agents du ministère des Eaux et forêts, affiliés au syndicat national des professionnels des Eaux et Forêts (SYNAPEF), observent un mouvement de grève ce vendredi à Libreville, en présentant une plate-forme d'une cinquantaine de des revendications, a constaté un journaliste de GABONEWS. Les professionnels des eaux et forêts réclament entre autres les primes de transport et de logement, une répartition juste et équitable des primes, la revalorisation de leur statut de corps paramilitaire et des tenues de travail. Pour exprimer leur mécontentement, ils ont fermé l'entrée principale du ministère; l'accès n’est autorisé à personne. « Les agents des ...
Lire l'article
Près de 450 candidats, répartis sur l’ensemble du territoire national, planchent depuis ce samedi matin sur les épreuves d’entrée à l’Ecole Nationale des Eaux et forêts (ENEF). Selon Athanase Boussengué, directeur général de l’ENEF et coordonnateur principal du concours, malgré la forte demande, seuls 443 (quatre cent quarante trois) dossiers répondant « aux critères définis par le décret ministériel ont été retenus sur l’ensemble du pays, avec 257 (deux cent cinquante sept) à l’école primaire de l’ENSET B pour ce qui est du centre de Libreville ». Toutefois, indique-t-il, uniquement 57 (cinquante sept) seront admis, soit 12 élèves ingénieurs des Eaux et ...
Lire l'article
Au Gabon, le potentiel économique de la foret est très élevé car parmi ces richesse, l’on dénombre plusieurs centaines d’espèces d’arbres dont les unes sont plus ou moins exploitées à l’exemple de l’Okoumé qui s’impose comme le roi dans la brousse sauvage, parce que constituant à elle seule l’essentiel de la grande richesse de la forêt gabonaise qui recouvre environ 80% de la superficie du pays. L’aire de répartition de l’Okoumé englobe une partie du Congo, du Cameroun de la Guinée – Equatoriale et la majeure fraction du Gabon, à l’exception do nord – est et des plateaux – Batéké. Son développement ...
Lire l'article
Formation des agents des Eaux et Forêts
Près de 70 nouveaux agents des eaux et forets reçoivent leurs parchemins
10.000 litres de gasoil pour l’Ecole nationale des Eaux et Forêts
Gabon : Grève générale aux Eaux et Forêts
Le ministère des Eaux et Forêts paralysé par une grève
Corruption dans le secteur des eaux et forêts: une conférence d’information et de sensibilisation organisée à l’ENEF
Politique/présidentielle : Le nouveau chef de l’Etat entend faire de la richesse du pays un ’’impératif non négociable’’
Gabon: Les professionnels des Eaux et Forêts sont entrés dans le bal des grèves ce vendredi
Gabon: 450 candidats au concours d’entrée à l’Ecole nationale des eaux et forêts
Gabon: L’Okoumé symbole de richesse forestière gabonaise

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 20 Juil 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*