Socialisez

FacebookTwitterRSS

CEMAC : Le plan de développement des infrastructures sur orbite

Auteur/Source: · Date: 28 Juil 2008
Catégorie(s): Afrique

Le commissaire de la CEMAC en charge des infrastructures et du développement durable, Bernard Zoba, a annoncé le 24 juillet dernier à Brazzaville, au Congo, le lancement imminent d’un pan de développement des infrastructures pour les pays membres. Ce plan visera dans un premier temps à combler les lourdes lacunes dans ce domaine dans le cadre de la politique d’intégration sous-régionale pour le soutien de la croissance.
Energie, transports, santé, le développement des infrastructures est devenu une priorité pour soutenir la croissance de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC).

Au terme d’une audience avec le président de la République congolaise, Denis Sassou Nguesso le 24 juillet dernier à Brazzaville, le commissaire de la CEMAC en charge des infrastructures et du développement durable, Bernard Zoba, a annoncé le lancement d’un plan de développement des infrastructures.

«Le Président soutient l’intégration sous-régionale qui implique la réalisation des infrastructures. Il m’a demandé d’y travailler sérieusement. On va mettre en place un plan de développement des infrastructures au niveau de la CEMAC. L’Afrique centrale est en retard en matière d’infrastructures. Nous devons donc y travailler» a officiellement déclaré monsieur Zoba au terme de la rencontre.

Le processus d’intégration sous régionale entre la République du Congo, le Cameroun, le Gabon, le Tchad, la République centrafricaine (RCA) et la Guinée équatoriale s’avère indispensable au développement de cette zone par l’intensification et la facilitation des échanges commerciaux et humains.

A cette occasion, le président Sassou Nguesso a reçu le directeur général du bureau national d’études techniques et de développement (BNETD) de la Côte d’Ivoire, Don Mello Ahoua, pour aborder la collaboration de cette structure avec la délégation générale des grands travaux (DGGT) du Congo dans le cadre du développement des infrastructures dans la sous région.

Dans la logique de l’intégration des économies africaines, monsieur Mello Ahoua a estimé que les grands projets de développement en Afrique devaient être pensés par les africains et mis en place par les africains. Le partenariat entre la DGGT et le BNETD a déjà permis la réalisation d’un certain nombre de projets.

«Actuellement avec la DGGT, nous travaillons sur l’échangeur de l’aéroport international Maya-Maya et les voies d’accès de cet aéroport, ainsi que les voiries de Brazzaville» a rappelé monsieur Mello Ahoua.

La croissance actuelle de la sous région d’Afrique centrale, notamment des pays membres de la CEMAC, pourraient être freinée par un manque d’infrastructures, notamment dans les domaines de l’énergie et des transports, qui sont des secteurs dont le développement doit être arrimé aux besoins évolutifs de la croissance.


SUR LE MÊME SUJET
Le Président de la République Gabonaise, Ali Bongo Ondimba, a donné son accord à la poursuite de la planification des infrastructures lors du conseil d’administration de l’Agence Nationale des Grands Travaux (ANGT). L’ANGT a présenté une série de projets ciblant les domaines de l’éducation, de la santé, du logement et des routes dans la zone de Libreville et sur l’ensemble des 9 provinces du pays. La mise en place du Plan Directeur d’infrastructures National permettra de dévoiler la vision et le plan pour aller de l’avant et soutenir l’émergence du Gabon. Le programme de projets pour le ...
Lire l'article
Le ministre gabonais de l’Economie, Magloire Ngambia, et le représentant résident du Programme des Nations unies (PNUD) au Gabon, Nadir Hadj Hammou, ont signé, vendredi dernier à Libreville, le nouveau Plan cadre des Nations unies pour l’aide au développement (UNDAF) pour la période 2012-2016. D’un montant de 15 milliards de FCFA, l’UNDAF est destiné à soutenir les efforts du Gabon dans la réalisation de ses priorités et stratégies de développement. Le plan concerne cinq secteurs : l’amélioration de la gouvernance économique, la consolidation de la gouvernance démocratique, la croissance, la diversification de l’économie et la promotion du développement ...
Lire l'article
A l’initiative de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), un atelier de deux jours (du 18 au 20 avril) axé sur le Programme de Développement des Infrastructures en Afrique Centrale (PIDA), se tient depuis ce lundi dans la capitale gabonaise. L’atelier qui regroupe des experts venus des pays membres de la CEEAC est géré par le secrétariat général du département de l’intégration physique, économique et monétaire de ladite institution. C’est le secrétaire général adjoint de la CEEAC, Roger Tchoungui qui a ouvert les travaux en lieu et place de son supérieur, le général Louis Sylvain Goma empêché. Durant ...
Lire l'article
La compagnie aérienne sud africaine, South African Airways, vient de se porter acquéreuse de 40% des parts de la compagnie aérienne sous-régionale Air CEMAC, devenant ainsi l’actionnaire majoritaire de cette compagnie en gestation. Avec les souscriptions des pays membres et de la Banque de développement des Etats d’Afrique centrale (BDEAC), 85% du capital de la compagnie aérienne sont déjà réunis. Avec l’acquisition par South African Airways de 40% du capital d’Air CEMAC, 85% des fonds nécessaires pour la création de la compagnie aérienne sous-régionale sont réunis, ce qui laisse présager une mise en service effective de ce projet avant 2010. Les ...
Lire l'article
La 1ère Journée de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC), célébrée ce 16 mars dans la sous région, est placée sous le sceau de la recherche d’une meilleure intégration économique de l’Afrique Centrale d’ici l’horizon 2025. Occasion pour les 6 pays membres de la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale (Gabon, Cameroun, Congo-Brazzaville, Guinée- Equatoriale, République Centrafricaine, Tchad ) de porter la réflexion sur le rapport d’étape de l’institution, publié en janvier 2009, et qui stipule, notamment que le Programme Economique Régional (PER) devra s’appuyer sur quatre axes à savoir, le renforcement de la gouvernance macro- ...
Lire l'article
Un sommet extraordinaire de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cémac) se tiendra le 23 janvier à Libreville, selon un communiqué final du conseil des ministres tenu ce vendredi dans la capitale gabonaise et dont l'AGP a reçu copie. Aucun autre détail n'a été donné sur le contenu de ce sommet. Jeudi, le président Centrafricain, François Bozizé qui effectuait une visite de quelques heures à Libreville, avait annoncé la tenue d'un sommet extraordinaire ''vendredi 23 janvier ici (Libreville, Ndlr)'', sans toutefois faire de commentaires. La Cémac regroupe six pays, à savoir : le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, le Gabon, ...
Lire l'article
La Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cémac, 6 pays), prévoit pour 2009 un taux de croissance économique de 3%, contre 5% en 2008, en raison "du ralentissement prononcé de l'économie mondiale" et de la baisse du cours des matières premières. "Les perspectives économiques, monétaires et financières actuelles de la Cémac" poussent à envisager "une croissance économique en baisse, qui se situerait autour de 5% pour 2008 et de 3% pour 2009", indique la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC), institut d'émission de la Cémac, dans un communiqué transmis mercredi à l'AFP à Libreville. C'est une "conséquence du ralentissement prononcé ...
Lire l'article
Dans le cadre des Travaux d'intérêt public pour la promotion de l'entreprenariat et de l'emploi (TIPPEE), Libreville a procédé en fin de semaine passée au lancement officiel du Programme de développement des infrastructures locales (PDIL). L’inauguration officielle du chantier au quartier Cocotiers a permis aux responsables du programme d’annoncer les prochaines étapes de ce projet qui devrait permettre d’améliorer les conditions de vie et de travail des populations des quartiers sous intégrés de Port-Gentil, Franceville, Oyem, Lambaréné et Mouila. Le PDIL passe au concret. Réunis au quartier Cocotiers en fin de semaine passée, les responsables de tutelle, les élus locaux ...
Lire l'article
Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Donald Kaberuka, a annoncé le 24 juin à Yaoundé l’octroi d’un appui financier de 436 milliard de FCFA pour le développement des pays membres de la Communauté économique et monétaire d'Afrique Centrale (CEMAC). Ces fonds serviront notamment à la réalisation d'infrastructures routières pour faciliter l'intégration sous régionale entre les pays membres et créer un pôle d'investissement attractif. Réunis à Yaoundé depuis le 24 juin dernier pour les assises du 9e sommet de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (CEMAC), les chefs d'Etat des pays membres de cette ...
Lire l'article
A l'ouverture du 9e sommet des chefs d'Etat de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC), ce 24 juin à Yaoundé, au Cameroun, le président Biya a appelé les pays membres à plus d'audace et d'ouverture pour permettre à cette organisation d'être dynamique et répondre avec efficacité aux nombreux problèmes qui contrarient le développement de cette communauté. Il faut transformer l’Afrique centrale en un pôle d’attraction pour les investissements et les initiatives privées, et en un centre d’activités économiques compétitifs pour garantir un développement économique et social pérenne. Le président camerounais, Paul Biya, a appelé ce 24 ...
Lire l'article
Gabon : Le Président annonce un plan pour la programmation des infrastructures sur l’ensemble du pays
Un nouveau plan cadre des Nations unies pour l’aide au développement du Gabon
Le Programme de Développement des Infrastructures en Afrique Centrale (PIDA) au centre d’un atelier de la CEEAC à Libreville
CEMAC : South African Airways actionnaire majoritaire d’Air CEMAC
La 1ère Journée de la CEMAC placée sous le sceau de la recherche d’une meilleure intégration économique de l’Afrique Centrale
Gabon/Cémac : Sommet extraordinaire de la Cémac le 23 janvier à Libreville
Afrique centrale : croissance dans la Cémac à la baisse en 2009, à 3%
Gabon : Libreville initie le développement des infrastructures locales
CEMAC : La BAD octroie 436 milliards de F CFA pour le développement de la communauté
CEMAC : Paul Biya veut une CEMAC audacieuse

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Juil 2008
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*