Socialisez

FacebookTwitterRSS

Etats-Unis – Esclavage : le mea-culpa des parlementaires

Auteur/Source: · Date: 30 Juil 2008
Catégorie(s): Monde

Ils ont présenté mardi les premières excuses formelles du gouvernement fédéral aux Noirs américains “pour le mal qui leur a été fait”.
Les parlementaires américains ont présenté mardi soir les premières excuses formelles du gouvernement fédéral pour “la fondamentale injustice, la cruauté, la brutalité et l’inhumanité” de l’esclavage et de la ségrégation raciale envers les Noirs américains.

Le texte, adopté par la Chambre des représentants, “présente des excuses aux Noirs américains au nom du peuple des Etats-Unis, pour le mal qui leur a été fait” sous les lois ségrégationnistes connues sous le nom de “lois Jim Crow” et “pour leurs ancêtres qui ont souffert de l’esclavage”. Les parlementaires indiquent également qu’ils s’engagent à oeuvrer pour corriger “les conséquences persistantes” de l’esclavage et de la ségrégation.

“Une première étape nécessaire”

Le parlementaire démocrate Steve Cohen, à l’initiative de ce texte, a salué son adoption. “C’est un moment historique dans la lutte en cours pour les droits civiques dans ce pays, et j’espère que cette législation pourra servir à ouvrir le dialogue sur les questions raciales et l’égalité pour tous”, a-t-il indiqué dans un communiqué. “Les excuses ne sont pas des gestes vains, mais sont une première étape nécessaire vers toute réconciliation entre les peuples”, a dit Steve Cohen, représentant du Tennessee.

L’esclavage n’a été officiellement aboli aux Etats-Unis qu’en 1865. L’ancien président Bill Clinton avait exprimé ses “regrets” pour le rôle des Etats-Unis dans la traite des esclaves et l’actuel président George W. Bush a qualifié l’esclavage de “l’un des plus grands crimes de l’histoire”, mais il n’y a jamais eu à ce jour de repentir américain officiel. Les lois “Jim Crow” ont été formellement abolies an 1964 par la loi sur les droits civiques, le “Civil Rights Act” qui interdit toute forme de discrimination dans les lieux publics.


SUR LE MÊME SUJET
L’Ambassadeur du Gabon aux Etats-Unis d’Amérique, Michael Moussa Adamo, a été agressé par des compatriotes gabonais à la chancellerie pour des raisons encore inconnues, a t-on appris à l’instant de sources dignes de foi. A en croire notre source, des compatriotes gabonais qui auraient organisé un sit-in depuis plusieurs jours devant la chancellerie du Gabon aux Etats-Unis auraient franchi le Rubicon en agressant l’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République Gabonaise près les Etats-Unis d’Amérique, avec résidence à Washington. Son Excellence Michael Moussa Adamo a été nommé Ambassadeur du Gabon aux Etats-Unis au début du mois de septembre dernier. Nous y ...
Lire l'article
L’ambassade des Etats-Unis au Gabon adresse ses condoléances à la famille de Pierre Mamboundou
L’ambassade des Etats-Unis au Gabon a adressé ses condoléances ce mercredi à la famille du président de l’Union du Peuple Gabonais, Pierre Mamboundou, décédé le 15 octobre dernier à Libreville. GABONEWS vous propose l’intégralité de ce message : "L’Ambassade des Etats-Unis est en émoi face à la mort de pierre Mamboundou, un vrai patriote qui a œuvré sans relâche pour la cause démocratique. Il est resté un ardent défenseur des valeurs démocratiques. C’était un homme d’honneur et d’intégrité. L’Ambassade des Etats-Unis présente ses condoléances à la famille de monsieur Mamboundou. Sa mort représente une grande perte pour la nation gabonaise".
Lire l'article
Port-Gentil, ville pétrolière, par ailleurs capitale économique du Gabon intéresserait des investisseurs américains, a déclaré jeudi, l’ambassadeur des Etats-Unis au Gabon, Eric D. Benjaminson au terme d’une audience avec le maire de la ville, Bernard Apérano. Selon M. Benjaminson, les investisseurs américains seraient de plus en plus intéressés de s’investir dans cette ville, notamment dans le secteur du transport aérien. La coopération américaine est très active dans la capitale économique gabonaise marquée entre autre, par des nombreuses manœuvres militaires entre le Gabon et les Etats-Unis effectuées dans cette ville côtière. Des manœuvres militaires qui donnent souvent l’occasion aux marins de l’armée américaine ...
Lire l'article
Communauté Gabonaise des Etats-Unis: Rapport sur le Sit-In de Washington
Conformément au Communiqué de Presse du 2 février, c'est sous un froid de canard et un vent glacial que la Communauté Gabonaise des Etats-Unis a organisé un sit-in mardi 8 février 2011 à partir de 9h30 devant le Département d'Etat à Washington. Le sit-in avait deux objectifs principaux: 1) demander le limogeage d’Eric Benjaminson, Ambassadeur des Etats-Unis au Gabon. Les Gabonais reprochent à Monsieur Benjaminson d’avoir annoncé la reconnaissance par les Etats-Unis du régime d’Ali Bongo Ondimba qui, aux yeux des Gabonais, n’a pas de légitimité au vu de son élection frauduleuse à la tête du pays. 2) demander également par ailleurs la démission d’Ali Bongo, ...
Lire l'article
Ali Bongo a reçu un soutien de poids face à la situation politique actuelle marquée par la prestation de serment d’André Mba Obame. Les Etats-Unis ont confirmé ce 28 janvier la reconnaissance d’Ali Bongo comme président de la République. Les Etats-Unis ont confirmé ce 28 janvier qu'ils reconnaissaient le régime de l'actuel chef de l'Etat gabonais Ali Bongo, selon un communiqué de l'ambassade américaine à Libreville et sans citer nommément l'opposant André Mba Obame qui s'est autoproclamé président le 25 janvier. «Les Etats-Unis reconnaissent Ali Bongo Ondimba comme étant le président du Gabon. Nous incitons tous les partis ...
Lire l'article
Les Etats-Unis appellent à réagir « avec calme" Les Etats-Unis ont appelé jeudi « les partis et les citoyens gabonais à réagir dans le calme aux résultats » de l'élection présidentielle dans ce pays, a annoncé le département d'Etat. « Nous appelons tous les partis à faire respecter le processus démocratique et à observer les procédures électorales établies », a affirmé Philip Crowley, un porte-parole, au cours du point de presse quotidien de la diplomatie américaine. « Nous demandons fermement aux partis et aux citoyens gabonais de réagir dans le calme aux résultats », a-t-il aussitôt ajouté. Interrogé sur le ...
Lire l'article
L'ambassadeur des Etats-Unis au Gabon, Eunice S. Reddick, a inauguré, vendredi dernier, à Port-Gentil, un espace américain (Américan Coner), en présence des autorités locales, rapporte ce mardi un correspondant de l'AGP. ''Les Etats-Unis ont un engagement pris depuis longtemps pour répandre les idées et les valeurs de la démocratie américaine et de la société civile aux publics de l'étranger. Ils sont engagés dans un dialogue ouvert et ils le maintiennent à travers le monde. Notre programme ''Américan Coner'' ou espace américain est une des manières par lesquelles nous le faisons'', a déclaré Mme Reddick. Selon elle, un espace américain est un partenariat ...
Lire l'article
Après des mois de discussions marathons, la Libye et les Etats-Unis ont signé, jeudi 14 août, un accord général d'indemnisation des victimes américaines des attentats libyens et des victimes libyennes des bombardements américains. Il prévoit la création d'un fonds d'indemnisation, notamment pour les familles des morts dans l'attentat contre le Boeing de la Pan Am qui s'est écrasé en 1986 sur la localité écossaise de Lockerbie, faisant au total 270 morts. Les victimes de l'attentat, la même année, contre une boîte de nuit de Berlin fréquentée par des militaires américains et qui fit deux morts et 229 blessés sont également ...
Lire l'article
L'ambassadrice des Etats-Unis au Gabon, Son Excellence Eunice Shannon Reddick, a remis a remis le 7 mai dernier aux orphelins du Sida des trousseaux scolaires d'une valeur unitaire 52 000 francs CFA dans le cadre d’une opération caritative organisée en collaboration avec l'Association des femmes gabonaises. Plus de 340 enfants orphelins du sida ont reçu, le 7 mai dernier, des mains de l'ambassadrice des Etats-Unis au Gabon, Son Excellence Eunice Reddick, des trousseaux scolaires d'une valeur unitaire de 52 000 francs CFA. Cette opération caritative a été organisée en collaboration avec l'Association des femmes gabonaises et permettra aux jeunes récipiendaires ...
Lire l'article
Réfugié aux Etats-Unis, Serge Bessacque, qui préside un nouveau Front révolutionnaire armée du peuple (FRAP) a lancé le 13 mars 2004, depuis Washington, avec Bertrand Zibi Abeghe "coordonnateur militaire" un appel à la lutte armée au Gabon ! Le FRAP, mouvement d'opposition armée basé aux Etats-Unis, demande "aux forces de sécurité gabonaises et au peuple tout entier de se joindre à lui dans sa lutte afin de chasser Bongo-Ondimba du Gabon avant le 30 avril 2004 (par les armes si nécessaire)". Avec l'appui du Département d'Etat américain ? De son côté, son frère, Hugues Bessacque, qui préside le mouvement BDP-Gabon nouveau ...
Lire l'article
Agression de l’Ambassadeur du Gabon aux Etats-Unis d’Amérique
L’ambassade des Etats-Unis au Gabon adresse ses condoléances à la famille de Pierre Mamboundou
Port-Gentil intéresserait des investisseurs américains, selon l’ambassadeur des Etats-Unis au Gabon
Communauté Gabonaise des Etats-Unis: Rapport sur le Sit-In de Washington
Gabon : Ali Bongo “adoubé” par les Etats-Unis
Gabon : Pour les Etats-Unis, le processus électoral n’est pas achevé.
L’ambassadeur des Etats-Unis inaugure un espace américain à Port-Gentil
La Libye et les Etats-Unis signent un accord général d’indemnisation
L’ambassadrice des Etats-Unis au Gabon au chevet des orphelins du sida
Gabon-Etats-Unis: Serge Bessacque

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 30 Juil 2008
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*