Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : La fin du calvaire des agents de Gabon Télécom’

Auteur/Source: · Date: 21 Août 2008
Catégorie(s): Economie

Les 746 agents de Gabon Télécom et Libertis concernés par la seconde vague de licenciements sont invités, par le Comité de privatisation, à retirer leur solde de tout compte du 21 au 25 août à l’auditorium de l’immeuble Arambo. Cette opération vise à s’assurer que les calculs effectués pour déterminer les droits de chaque agent ne comporte aucune erreur. Le paiement interviendra une fois cette opération bouclée.

C’est peut-être le début de la fin du bras de fer qui oppose les agents de Gabon Télécom et la nouvelle direction de l’entreprise depuis sa privatisation en 2001. Le Comité de privatisation va remettre, du 21 au 25 août, à chacun des 746 agents de Gabon Télécom et Libertis concernés par le second plan social son solde de tout compte.

Munis de leurs des pièces justificatives, les agents sont attendus à l’auditorium de l’immeuble Arambo, du 21 au 25 août, pour régler les modalités pratiques de paiement de ce solde. Il s’agira davantage pour le comité de privatisation de s’assurer que les calculs effectués pour parvenir au montant à payer ne comportent pas d’erreurs.

Cette évolution se situe dans le cadre de l’accord signé début août par le comité de privatisation et les syndicats de Gabon Télécom. Au travers cet accord, les syndicats des agents de Gabon Télécom acceptaient finalement la proposition de 24 mois de salaire d’indemnité transactionnelle décidée par le chef de l’Etat.

Pourtant le 16 juillet, ils avaient catégoriquement refusé cette proposition et revendiquaient 40 mois comme leurs collègues licenciés en 2006. Avec l’opération du retrait de solde de tout compte qui démarre en principe aujourd’hui, c’est peut-être le début de la fin de turbulences qui accompagnent cette entreprise depuis sa privatisation en 2001 et aussi la fin de calvaire de ces agents.

La seconde vague de licenciements concerne 746 agents avec un coût global de 7,783 milliards de francs CFA. Les syndicats avait rappelé que le départ des 584 employés en 2006 avait coûté 13 milliards de francs CFA au gouvernement et que leur première demande se chiffrait à 82,2 milliards de francs CFA, ramenée le 19 juin dernier à 37,9 milliards.

Au départ les syndicats avaient demandé une indemnité transactionnelle de 60 mois de salaire pour les 692 agents ayant un salaire inférieur ou égal à 1 500 000 francs CFA (93% des effectifs compris) ; 50 mois de salaires pour les 38 agents dont le salaire se situe entre 1.500. 000 et 3 000.000 millions de francs CFA (5 %) et 30 mois de salaires pour les 14 cadres supérieurs qui touchent entre 3 000.000 et 8 500 000 francs CFA (2% des effectifs compris). 


SUR LE MÊME SUJET
Près de trois années après avoir remporté l’appel d’offres lancé par l’état Gabonais pour privatiser son opérateur télécom historique, Maroc Telecom vient de signer un gros chèque à Libreville de 35 millions d’euros pour finaliser cette opération de rachat. Maroc Telecom détient désormais officiellement 51% des parts de Gabon Telecom et de sa filiale Libertis, après avoir procédé à une restructuration et modernisation de l’entreprise durant les trois dernières années. Un plan social pris en charge par l’état gabonais avait été négocié entre les parties, permettant l’accélération du calendrier stratégique de l’opérateur marocain, qui a fait de l’Afrique sa zone ...
Lire l'article
Le Gouvernement gabonais et Itissalat Al-Maghrib (Maroc Telecom) ont signé, jeudi à Libreville, un accord qui clôt le processus de privatisation de Gabon Telecom amorcé par la Convention de cession d’Actions (CCA) du 9 février 2007, consacrant ainsi la prise de contrôle de l’opérateur historique de télécommunications Gabon Telecom et sa filiale de téléphonie mobile Libertis, annonce un communiqué du Ministère de la Communication, de la Poste et de l’Economie Numérique. ENGAGEMENTS TENUS PAR LES DEUX PARTIES Ce processus de privatisation - d’une durée de trois (3) ans- aura permis aux deux parties (gabonaise et marocaine) de tenir chacune ses ...
Lire l'article
Après la signature de l’accord clôturant le processus de privatisation de de Gabon Télécom, l’opérateur de téléphonie mobile a décidé d’acquérir dès le début 2011 la licence de téléphonie mobile de troisième génération, dite 3G, a-t-on appris du Communiqué parvenu ce jeudi à GABONEWS. Selon cette note, l’acquisition de la 3G va offrir à cet opérateur de belles perspectives pour son repositionnement. Cette annonce a été précédé par la signature par le Gouvernement gabonais et le représentant de l’acquéreur Maroc Télécom d’un accord qui clôt le processus de privatisation de Gabon Telecom amorcé par la Convention de cession d’Actions (CCA) du 9 ...
Lire l'article
La société de télécommunication ''Gabon Télécom'' et sa filiale de téléphonie mobile Libertis ont clôturé l'année 2008 avec des résultats en hausse, selon le quotidien l'Union relayant le quotidien marocain en ligne ''Le matin''. Portée par l'impact de ses réajustements tarifaires, la filiale du groupe Maroc Télécom a réalisé en 2008 un chiffre d'affaires net de 67,9 milliards de FCFA, en hausse de 18,6 % par rapport à 2007. Grâce à ses multiples promotions, l'activité Mobile a réalisé un chiffre d'affaires brut de 40,2 milliards de FCFA, alors que le parc Mobile a enregistré une croissance de 15,8 % avec près de ...
Lire l'article
Les 746 agents de Gabon Télécom concernés par la seconde vague de licenciements acceptent finalement la proposition de 24 mois de salaire d’indemnité transactionnelle décidée par le chef de l’Etat. Pourtant, ils avaient catégoriquement refusé le 16 juillet cette proposition et revendiquaient 40 mois comme leurs collègues licenciés en 2006. C'est peut-être le début de la fin de turbulences qui accompagnent cette entreprise depuis sa privatisation en 2001. Les syndicats de Gabon Télécom ont finalement accepté le plan social que leur avait proposé le président de la République début juillet. Celui-ci leur octroi 24 mois de salaire d’indemnités ...
Lire l'article
Les 800 agents de Gabon Télécom sur la liste de licenciement, réunis en Assemblée générale mardi à Libreville, ont refusé la proposition d'indemnité de 24 mois de salaire transactionnelle décidée par l'Etat gabonais. Ces derniers estiment que ce chiffre est peu par rapport aux 120 mois qu’ils avaient demandé à l'Etat gabonais, afin de favoriser les agents qui ont un salaire moyen et les plus jeunes. A cet effet, ils sollicitent l'intervention personnelle du chef de l'Etat, Omar Bongo Ondimba, pour qu'il puisse revoir cette décision avant qu'ils ne signent le document mis à leur disposition. Le syndicat national des télécommunications (SYNATEL) et ...
Lire l'article
Les 746 agents de Gabon Télécom sur la sellette dans le cadre de la seconde vague de licenciements ont refusé le 16 juillet dernier la proposition de 24 mois de salaire d’indemnité transactionnelle décidée par le chef de l’Etat. Les négociations entre les syndicats et le comité de privatisation s’enlisent depuis mars dernier en raison de la réduction de l’indemnité transactionnelle par rapport aux déflatés du premier social de 2006 qui avaient obtenu 40 mois de salaire d’indemnité. Les syndicats de Gabon Télécom campent sur leurs positions face à la décision du chef de l’Etat d’octroyer 24 mois de salaire d’indemnités ...
Lire l'article
Le Premier ministre, Jean Eyeghé Ndong, a rencontré vendredi en milieu de journée, à l’immeuble Arambo, les 800 agents de Gabon Télécom et de sa filiale de téléphonie mobile « Libertis », menacés de licenciement – économique pour leur transmettre le message d’espoir du chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba. Assisté des ministres de la Communication, des Postes, des Télécommunications et des Nouvelles technologies de l’information, Jean Boniface Assélé et Jean – François Ndongou, du Travail, de l’Emploi et de la Prévoyance sociale, le Premier ministre, Jean Eyeghé Ndong a annoncé aux agents, visiblement surexcités, la volonté du chef de ...
Lire l'article
Les agents de Gabon Télécom et de sa filiale Libertis, fédérés au sein du Syndicat des professionnels des Postes et Télécommunications (SYPROPOSTEL) ont réclamé le 10 juillet dernier le versement d’une prime transitionnelle aux agents déflatés dans le cadre du plan social de privatisation. Le gouvernement gabonais et l’acquéreur, Maroc Télécom, avaient signé le 7 novembre 2007 un protocole d'accord dit de "partenaire stratégique", qui impliquait notamment la mise en œuvre par l’Etat gabonais d’un nouveau plan social en concertation avec les partenaires sociaux. Le président du Syndicat des professionnels des Postes et Télécommunications (SYPROPOSTEL), Guy Jonas Lingombe, a exhorté ...
Lire l'article
Gabon Télécom toujours à la recherche d’un plan social équilibré
Le gouvernement gabonais s'est félicité de la décision prise par le conseil d'administration de Gabon Télécom de faire procéder au «nécessaire ajustement des effectifs pour être conforme aux standards internationaux» du secteur. Dans le cadre de la privatisation de Gabon Télécom, le gouvernement gabonais et Maroc Télécom avaient signé le 7 novembre 2007 un protocole d'accord dit de "partenaire stratégique". Selon les termes de ce contrat, le gouvernement a pris trois engagements, notamment, procéder à l'apurement d'une partie du passif de Gabon Télécom S.A, conformément au procès-verbal des réunions des 8 et 9 novembre 2007, mettre en oeuvre un ...
Lire l'article
Maroc Telecom finalise le rachat de Gabon Telecom
La privatisation de Gabon Telecom désormais bouclée
Gabon Télécom va acquérir la licence 3G début 2011
Télécommunication : Le chiffre d’affaires de Gabon Télécom en hausse de 18,6 % en 2008
Gabon : Les agents de Gabon Télécom acceptent 24 mois de salaire
Gabon: Les agents de Gabon Télécom boudent les 24 mois de salaire proposé par l’Etat gabonais
Gabon : Les syndicats de Gabon Télécom discutent la décision présidentielle
Gabon: Le Premier ministre devise avec les agents de Gabon Télécom menacés de licenciement
Les agents de Gabon Télécom sur le pied de guerre
Gabon Télécom toujours à la recherche d’un plan social équilibré


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 21 Août 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*