Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Plus de 24 000 élèves admis en 6e

Auteur/Source: · Date: 11 Sep 2008
Catégorie(s): Education

Les résultats du concours d’entrée dans le cycle secondaire ont été rendus publics le 8 septembre dans les différentes inspections déléguées d’académie sur l’étendue du territoire national. Au terme de la session d’examens des 24 et 25 juin derniers, plus de 50% des postulants à l’entrée en classe de 6e ont été admis, soit 24 099 sur les 47 320 candidats. A moins d’un mois de la rentrée académique 2008-2009, le doute persiste encore sur les capacités d’accueil des établissements d’enseignement secondaire publics. Une bonne partie de cette cohorte est inscrite dans les établissements privés comme l’année dernière.
Initialement annoncés pour le 4 septembre, l’attente a été prolongée de 4 jours pour les jeunes prétendants à l’entrée en classe de 6e, qui ont eu les résultats de leurs examens le 8 septembre dernier dans la quasi-totalité des inspections déléguées d’académie du territoire national.

Cette année, ce sont plus de 50% des candidats qui ont été reçus dans le secondaire, soit 24.099 reçus sur les 47.320 inscrits aux épreuves de dictée, de calculs, de questions de cours, de problème et de composition française des 24 et 25 juin derniers.

Les statistiques provisoires communiquées par la Direction des examens et concours annoncent que l’Estuaire totalise plus de la moitié des admis, soit 12 349 pour cette seule province. Vient ensuite le Woleu-Ntem qui a totalisé 2539 admis alors que le Haut-Ogooué en compte cette année 2209. 1944 élèves ont été admis dans l’Ogooué-Maritime ; 1445 dans la Ngounié ; 957 dans l’Ogooué-Ivindo ; 943 dans le Moyen-Ogooué ; 860 dans l’Ogooué-Lolo et enfin 837 dans la Nyanga.

Les responsables du ministère de l’Education nationale ont justifié le retard accusé dans la publication des résultats par l’attente de la confirmation du fonctionnement effectif des collèges nouvellement créés qui sont encore en chantier.

«Il n’était pas possible pour nous de publier ces résultats sans être sûrs que les établissements nouvellement créés seront opérationnels cette année scolaire. La chose a été confirmée lors de la récente visite des chantiers en question par le chef de l’Etat» a expliqué le directeur des examens et concours, Georges Daniel.

Le gouvernement avait décidé la création de plusieurs établissements scolaires, notamment à Libreville et dans sa périphérie urbaine qui concentrent plus de la moitié de la population du pays. Ces nouveaux établissements, notamment les CES de Bikele, d’Akebe OPT, de Haut de Gué-Gué, d’Agondje et de Mikolongo ne sont pour l’instant qu’en phase de démarrage. Le gouvernement n’a décidé de leur création que le 21 août dernier.

Ces établissements viennent compléter la liste des chantiers ouverts par le ministère de l’Education nationale depuis l’année dernière, (Montalier, Diba-Diba, etc) pour atteindre l’objectif de 300 salles de classes, notamment dans la capitale et dans sa ceinture périurbaine.

Mais il est presque certain que pour la rentrée programmée le 6 octobre prochain, le ministre Menga aura du mal à faire face à la surpopulation des élèves qui entrent en classe de 6e.
Si certains aménagements ont pu être réalisés à temps pour parer au plus pressé, les 300 salles de classes promises par le ministre Menga pour pallier les effectifs pléthoriques ont accusé un retard de livraison. Le gouvernement a été contraint le 2 septembre dernier de proroger le partenariat avec les établissements privés pour accueillir les élèves du secteur public.

La disponibilité des enseignants dans leur lieu d’affectation inquiète également les parents. A la mi-août, le ministre a procédé aux nominations sur l’ensemble des établissements scolaires du pays où le personnel concerné doit être sur les lieux avant le 22 septembre prochain.

Compte tenu des difficultés administratives qui entourent les mutations du personnel de la Fonction publique, certains enseignants gagneront leurs postes au milieu du premier trimestre.

A la publication des résultats dans la capitale gabonaise, une frange des parents d’élèves se sont également plaints des problèmes d’inscriptions de leurs enfants dans les établissements publics de Libreville. Selon les responsables de la tutelle, ces cas relèveraient de la méconnaissance des parents des procédures en vigueur et des critères de sélection des élèves dans le cycle secondaire public.

«La logique d’un concours veut qu’on limite le nombre de places offertes par chaque établissement. Ici, c’est la note la plus élevée qui est prise en compte. Mais pour ne pas pénaliser les autres admis, on est obligé de les envoyer dans un établissement d’accueil» a expliqué monsieur Daniel.

«L’Etat gabonais a également décidé de supporter comme il y’a 4 ans la gratuité des manuels scolaires à tous les élèves du primaires du pays» avait annoncé le 2 septembre dernier le ministre Menga, grâce à une subvention de l’Etat gabonais d’un montant d’1 milliard de francs CFA. 


SUR LE MÊME SUJET
Le député du troisième siège de la commune de Port-Gentil, la capitale économique (ouest), M. Gabriel Tchango, a financé des cours de vacances pour 800 élèves de sa circonscription électorale. Les cours, qui ont démarré le 11 juillet dernier, se déroulent dans deux établissements de la ville pétrolière, notamment les écoles Saint Paul des Bois et Saint André, et concernent les élèves des 1ères, 2èmes, 3èmes, 4èmes et 5èmes années primaires Chaque établissement ayant une capacité d’accueil de quatre cents élèves, seuls les premiers arrivés ont pu trouver une place. C’est la 3ème fois que M. Gabriel Tchango fait bénéficier des cours ...
Lire l'article
Les élèves du Collège Horizons ont été renseignés jeudi sur les questions de la littérature africaine dans la capitale provinciale de la Nyanga (Sud), a constaté GABONEWS. Selon Jean Hilaire Obame, Inspecteur Délégué d’Académie de la Nyanga, cette Communication sur la littérature africaine vise à préparer les élèves en classes d’examen à s’acclimater aux conditions des examens de fin d’année scolaire. Pour lui, le manque de bibliothèque municipale et de cybercafé amène les responsables des établissements secondaires de la localité à mettre en place un cycle de conférences pour contribuer au renforcement des connaissances des différents candidats aux examens de fin d’année. Cette ...
Lire l'article
Les établissements privés laïcs réunis au sein de l'association Ecole pour tous ont décidé d'admettre gratuitement 2 000 élèves du secteur public pour l'année académique 2008-2009. Ils seront exemptés des frais d'écolage et dotés gratuitement en fournitures scolaires. Cette décision a été prise au cours de leur assemblée générale tenue à Libreville et destinée à trouver des solutions au problème de sureffectifs dans les établissements publics.Les établissements privés laïcs volent au secours du secteur public, grippé par l'insuffisance des infrastructures et une grève des enseignants qui paralysent les cours depuis près d'un mois. Réunis récemment en assemblée générale à Libreville, ...
Lire l'article
Le transport scolaire a été un véritable casse-tête pour les milliers d’élèves des lycées et collèges de la capitale gabonaise qui ont repris ce lundi, le chemin des classes. De nombreux élèves des lycées et collèges ont eu toutes les peines du monde pour rallier leurs établissements respectifs ce lundi, premier jour du démarrage des cours dans le primaire et secondaire. Le partenaire officiel, la Société gabonaise de transport (SOGATRA) qui s’occupait du transport des élèves, n’accepte plus les élèves qu’à titre de passager comme tout autre citoyen, dénonçant le comportement barbare de certains de ces enfants qui passaient le clair du ...
Lire l'article
Les élèves du primaire des établissements de la capitale gabonaise n’ont pas également répondu massivement présents ce lundi à Libreville, à la rentrée scolaire 2008-2009 comme leurs aînés des lycées et collèges. Ces absences sont consécutives aux travaux d’ajustement qui ont cours dans certains de ces établissements. Ainsi, la grande majorité des écoles primaires ont fixé la date de la rentrée des classes au jeudi 9 octobre prochain, l’heure étant réservée aux inscriptions et réinscriptions. De l’école publique de Batavéa I, en passant par l’école publique Urbain et Pilote du Centre, le constat a été le même à Libreville. « Nous procédons encore ...
Lire l'article
Le ministre de l’éducation nationale, Michel Menga M’Essone a annoncé dans un communiqué de nouvelles dispositions en vue de la réorientation des élèves de 6ème envoyés par le gouvernement dans les établissements privés laïcs l’an dernier. En effet, les élèves admis en cinquième ou redoublant la sixième seront réorientés dans de nouveaux établissements d’enseignement secondaire. Ainsi, les différentes listes de répartition de ces élèves seront affichées à l’Inspection Délégué d’Académie de l’Estuaire (IDA), avant la rentrée des classes fixées au 6 octobre prochain. On souligne que le Collège Capitaine Ntchoréré et le Lycée Privé Vincent de Paul Nyonda ont été reconnus d’utilité publique ...
Lire l'article
Le ministre de l’Education nationale, Michel Menga, a annoncé le 2 septembre le paiement des frais de scolarité des élèves admis en classe de 6e affectés dans des établissements privés au cours de l’année scolaire 2007-2008 pour pallier les effectifs pléthoriques dans le secteur public. Le ministre a également renouvelé son partenariat avec ces établissements pour la rentrée prochaine. Les 300 salles de classe en construction dans la capitale qui devaient accueillir ces élèves ne sont pas encore livrées. Le contentieux entre les établissements privés accueillant les élèves du secteur public et le ministère de l’Education nationale a trouvé une ...
Lire l'article
Les 40.000 élèves ayant pris part au concours d’entrée en 6ème sur l’étendue du territoire nationale et leurs parents s’interrogent et s’impatientent par rapport à la date de proclamation des résultats du concours d’entrée en 6ème passé le 24 juin dernier, soit environ 3 mois déjà. Pour M. Albert Ndong, « c’est anormal de faire attendre les enfants chaque année aussi longtemps avant de délibérer sur leur travail. Il faudrait que le ministère de l’Education nationale puisse véritablement voir ce problème, ils attendent généralement quelques jours de la rentrée pour publier les résultats et cela ne nous arrange pas, nous parents ...
Lire l'article
Les allocations de scolarité des élèves admis dans les établissements privés sont désormais disponibles au Trésor public, a annoncé dernièrement le ministre de l’Education nationale, Miche Menga M’Essone au cours d’une conférence de presse qu’il a tenu à Libreville. Faisant le bilan de l’année académique écoulée, Michel Menga a déclaré face à la presse, l’aboutissement du dossier concernant les allocations d’études des élèves transférés dans les établissements privés pour le compte de l’année scolaire 2007-2008. « Je peux désormais rassurer les responsables de ces structures que les frais d’écolages sont déjà disponibles au Trésor public de Libreville. Mais sachez que ce retard ...
Lire l'article
Sept mois après le démarrage de l’année académique en cours, les responsables d’établissements privés non confessionnels, s’interrogent, sur le silence du gouvernement concernant le règlement des pansions scolaires des élèves admis au concours d’entrée en 6ème, qui avaient été transférés dans certains établissements scolaires privés, à la faveur d’une réunion à laquelle prenaient part, les fondateurs et dirigeants de ces lycées et collèges privés laïcs, en vue d’attirer à nouveau l’attention du gouvernement sur la question. Plus de 4.000 élèves admis en 6ème, à la session de juin 2007, ont été envoyés par le ministère de l’Education nationale dans certains établissements ...
Lire l'article
Un député finance des cours de vacances pour 800 élèves de sa circonscription électorale
Gabon: Les élèves du Collège Horizons entretenus sur la littérature africaine à Tchibanga
Gabon : 2 000 élèves admis gratuitement dans l’enseignement privé
Gabon: Les transports scolaires: un véritable casse-tête pour les élèves à la rentrée
Gabon: Rentrée scolaire 2008-2009 / les élèves du primaire manquent à l’appel
Gabon: Le ministre de l’Education annonce la réorientation des élèves envoyés en 6ème l’an dernier
Gabon : Les “élèves de Menga” maintenus dans le privé
Gabon: A un mois de la rentrée , les élèves et leurs parents s’impatientent pour les résultats de l’entrée en 6ème
Gabon: Les allocations de scolarité des élèves admis dans les établissements privés disponibles au trésor public
Gabon: Problématique des pansions scolaires des élèves transférés dans les établissements privés: les responsables se concertent


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 4,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 11 Sep 2008
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*