Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Présence du lait frelaté au Gabon met les populations dans la psychose

Auteur/Source: · Date: 20 Sep 2008
Catégorie(s): Société

Les populations gabonaises sont dans la psychose, suite à la publication dans le quotidien « l’Union » du week-end de l’annonce de la présence du lait chinois frelaté sur le marché local.
La psychose s’est clairement installée au Gabon depuis la confirmation de la présence de ce lait provenant de la Chine et qui y a déjà causé la mort de 4 bébés et fait de nombreux autres malades.
Dans un supermarché de Libreville, Clémentine Nzoghé, une femme de 36 ans regarde avec un brin de scepticisme, les promotions sur les produits laitiers.

« Je ne suis pas prête à acheter ces produits laitiers, mais je ne sais comment nourrir mon enfant désormais », déclare Mme Nzoghé très affectée par cette situation.

Ce samedi, quelques magasins de la place ont retiré de leurs étalages ces produits.

« Une fois après que j’ai appris la nouvelle, j’ai tout de suite arrêté d’acheter ces produits laitiers », témoigne un jeune homme.

Au Gabon, les autorités compétentes préconisent des mesures préventives. Un arrêté ministériel a été lu vendredi soir sur les antennes des médias nationaux pour informer le public de la vente de ce lait en provenance de la Chine.

Ainsi le gouvernement, par la voix de son ministre du Commerce, Paul Biyoghé Mba, invite les commerçants et les opérateurs économiques à respecter les mesures prises.

Rappelons que ce produit laitier est exporté aussi dans d’autres pays notamment au Bangladesh, le Yémen, le Burundi et la Birmanie. 


SUR LE MÊME SUJET
Pour la troisième fois en trois ans, Nicolas Sarkozy était en visite au Gabon, mercredi 24 février. Une visite éclair pendant laquelle le président français a déclaré : "Il n'existe plus de pré carré et je ne le regrette pas. Ce sont des conceptions d'un autre temps." Une opinion que ne partage pas Bruno Ben Moubamba, vice-président d'Union nationale, l'une des deux principales formations de l'opposition gabonaise. Depuis la France, il estime que le président français "est inscrit dans un processus qui consiste à renvoyer l'ascenseur à ceux qui l'ont soutenu". Que pensez-vous du voyage de Nicolas Sarkozy au Gabon ? Nicolas ...
Lire l'article
Paul Biyoghé Mba ministre de l’agriculture, de l’élevage et du développement a invité mercredi les bailleurs de fonds à investir dans les secteurs agricoles pour réduire la facture des importations d’ici fin 2009. Le Gabon importe des denrées alimentaires pour un coût global d'environ 250 milliards FCFA, (93% pour la viande et 100% pour le lait et les produits laitiers).Pour inverser la courbe de ces importations, le ministre gabonais en charge de l’agriculture, de l’élevage et du développement rural a suggéré aux bailleurs de fonds de choisir les secteurs agricoles comme prioritaires dans leurs investissements. L'invite a été faite au cours ...
Lire l'article
Alors que la Direction générale de la consommation et de la concurrence (DGCC) annonçait le 24 septembre la destruction des stocks de lait contaminé importés au Gabon, la presse internationale relayait le lendemain le renvoi total des stocks contaminés vers la Chine et l’Inde. L’enquête menée par le quotidien l’Union a révélé le 7 octobre dernier qu’en dépit des déclarations de la DGCC et des importateurs du PNUD qui affirment que les stocks seraient en attente de réexpédition au port d’Owendo, dans la banlieue sud de Libreville, les autorités portuaires réfutent documents à l’appui la présence des stocks de lait ...
Lire l'article
Après la découverte en début de semaine de boîtes contaminées de lait chinois chez des particuliers d’un quartier de la capitale, les autorités sanitaires gabonaises ont décidé de renvoyer en Chine la totalité des stocks de lait chinois importés au Gabon, soit plus de 100 000 boîtes. Le ministre du Commerce avait exigé le 19 septembre la destruction de tous les stocks contaminés mais la trop grande quantité des produits a contraint les services de contrôle et d’hygiène à opter pour un rapatriement total des stocks de lait en poudre importés de Chine toutes marques confondues. Le scandale du lait chinois ...
Lire l'article
Au moins 71.729 boites de lait frelaté ont été saisies par la direction gabonaise de la concurrence et de la consommation (DGCC), lors des contrôles entamés depuis lundi dernier à Libreville, rapporte jeudi la radio nationale. Sur les 71.729 boites de lait, on note également 45.000 boittes de lait n'ayant pas encore été testé. Les autorités gabonaises ont décidé de renvoyer ce stock en Chine. Selon la DGCC, les tous premiers stocks présents sur le territoire national sont entrés au Gabon depuis juin. La présence du lait frelaté au Gabon a fortement entretenue la psychose dans les ménages. Mais jusque là, souligne les responsables ...
Lire l'article
Malgré les mesures d’urgence prises par le ministre du Commerce pour retirer et détruire le lait chinois contaminé importé sur le marché gabonais, des stocks ont été retrouvés chez des particuliers dans un quartier de Libreville, qui auraient été acquis par un réseau d’assistance sociale. Le ministre du Commerce a insisté sur la destruction des stocks saisis pour prévenir le déversement des stocks contaminés vers le marché parallèle. Le scandale du lait chinois contaminé est loin de s’estomper, avec la découverte en début de semaine de stocks contenant de la mélamine chez des particuliers d’un quartier de la capitale. Pourtant, ...
Lire l'article
La vente et l’importation du lait frelaté chinois interdites. Le ministre gabonais du Commerce, Paul Biyoghé Mba, dans un arrêté rendu public vendredi dernier a interdit sur l’ensemble du territoire national, la vente et l’importation du lait pour bébé en provenance de Chine. Cette décision à effet immédiat est une réponse au scandale de lait en poudre chinois ayant provoqué la mort de 4 bébés dans le pays de Mao. La population gabonaise nourrit une vive inquiétude face à ce nouveau danger. Les autorités gabonaises veulent anticiper, prévenir et protéger les enfants contre le lait de la mort. Aussi ont-elles décidé de ...
Lire l'article
Les sages femmes et puéricultrices appellent les mamans à plus de vigilance sur le choix des produits laitiers, après le constat sur le marché local des produits laitiers frelatés venant de la Chine. Selon les sages femmes et puéricultrices du Gabon, les mamans devront de plus en plus mettre un accent sur le choix des produits locaux, tels que les farines et autres aliments appropriés à la nutrition des tous petits, en vue d’éviter d’éventuels drames. On rappelle que dans cette affaire, le ministère du Commerce a ordonné aux commerçants de retirer ces produits de leurs étales. De même, dans le même sillage ...
Lire l'article
Les populations du Cap Santa Clara (25 km au nord de Libreville), sont, depuis une semaine, plongées dans la psychose et la hantise de la mort suite à la décapitation, le 8 août dernier, d'un sujet équato-guinéen dans cette localité, a constaté le correspondant local de l'AGP. " Tout le monde a peur ici depuis qu'un corps sans tête a été découvert sur nos plages. Plus personne ne sort la nuit et même les jeunes vacanciers sont obligés de rester à la maison ", a déclaré le chef de canton, Marcel Nkombouet. " J'ai toujours demandé aux autorités de nous affecter quelques ...
Lire l'article
La population gabonaise attend toujours l’application des premières mesures prises par le gouvernement gabonais concernant la réduction des droits de taxes et le plafonnement pour une durée de six mois renouvelables des marges bénéficiaires de certains produits de grande reste la même dans les différents marchés de la capitale dans lesquels on ne note aucune amélioration, a constaté GABONEWS. Dans le plus grand marché de la capitale gabonaise (Mont Bouët), Honorine Ntsame, une mère de famille, sillonne d’un air perplexe les différents étales en s’interrogeant si le prix du lait, de la farine ou du riz ont-ils baissé. Constat ...
Lire l'article
“Je crains que la France considère le Gabon comme une vache à lait”
Gabon: Les bailleurs de fonds invités à investir dans le secteur agricole au Gabon
Gabon : Sur les traces des stocks de lait chinois contaminé
Gabon : Embargo généralisé sur le lait chinois
Gabon: La DGCC saisi 71.729 boites de lait frelaté
Gabon : Le lait chinois contaminé toujours présent dans le circuit informel
Le Gabon face au lait de la mort
Gabon: Lait frelaté: les sages femmes et puéricultrices appellent à plus de vigilance
Société : Les populations du Cap Santa Clara plongées dans la psychose
Gabon: Hausse des prix: les populations en attente de l’application des mesures gouvernementales en vue de soulager le panier de la ménagère


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 20 Sep 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*