Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Les personnes analphabètes invitées à s’inscrire à Nkembo

Auteur/Source: · Date: 29 Sep 2008
Catégorie(s): Société

Les populations analphabètes ont été invitées lundi, via un communiqué du secrétariat général du ministère de la Culture et des Arts, de l’Education populaire, parvenu ce vendredi, à aller s’inscrire au centre d’alphabétisation de Nkembo.

En effet, le centre de Nkembo est le seul habilité à Libreville à procéder aux inscriptions des candidats puis à les orienter en fonction de leurs lieux d’habitation dans les autres centres.

Libreville compte au total 5 centres d’alphabétisation à savoir: Nkembo, Derrière la Prison, Carrefour Hassan, Ozangué et la Sni Owendo.

Les personnes analphabètes de l’intérieur du pays désireuses d’apprendre à lire, écrire et compter en français, devront s’adresser aux chefs de service de la Culture, des Arts de l’Education populaire de la Refondation et des Droits de l’homme, afin qu’ils soient pris en charge.

On souligne que les inscriptions ont démarré le 15 septembre dernier dans la capitale gabonaise.

On rappel que cette année 668 personnes ont été alphabétisés sur le territoire national. 


SUR LE MÊME SUJET
Politique / « Je ne me reconnais pas dans les accords dits de Nkembo », Jean Eyeghé Ndong
Répondant aux affirmations d’une certaine presse qui l’accuse d’avoir sacrifié son siège contre la modique somme de 15.000.000 F CFA, au bénéfice d’un candidat du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), l’ancien Premier-Ministre, Jean Eyeghé Ndong, a déclaré ce samedi à sa permanence politique de Nkembo dans le 2ème arrondissement de la commune de Libreville que : « Je ne me reconnais pas dans les accords dits de Nkembo ». Le dernier Premier-Ministre du défunt président Omar Bongo Ondimba, a réitéré sa volonté de ne boycotter les législatives à venir.« Eyeghé ne va pas aux élections pour des raisons biens ...
Lire l'article
La Première dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba, empêchée, s’est fait représentée par les épouses des membres du gouvernement, mardi, pour la visite des différents services de l’hôpital des grandes endémies de Nkembo (2ème arrondissement de Libreville) afin de voir comment apporter une amélioration progressive des services offerts au bénéfice des populations. A l’hôpital de Nkembo, elles se sont rendues dans différents services, notamment au Programme de Lutte contre la Tuberculose, au Programme de lutte contre la Lèpre et la Trypanosomiase (maladie du sommeil) ainsi qu’au Programme de lutte contre le Paludisme logés dans cette ...
Lire l'article
Les personnes souffrant de la maladie de la lèpre qui étaient internées et avaient bénéficié des soins appropriés dans les locaux du Programme national de lutte contre la lèpre souffrent actuellement de la stigmatisation dans leur famille respective après leur sortie de l’hôpital des grandes endémies de Nkembo (2ème arrondissement). Selon Norbert B, « l’intégration est plus que compliquée pour nous, au sein de nos familles. Nos parents se méfient toujours de nous bien que nous soyons déjà guéris de cette maladie. Pour ceux qui ont été acceptés, le traitement est à la limite du supportable, vous vous retrouvez isolés ...
Lire l'article
Les responsables de la direction de l’Education populaire ont lancé ce mercredi, un appel à la population gabonaise analphabète, l’invitant à s’inscrire dans les centres d’alphabétisation quasi désertés du pays. « Nous déplorons le fait que nos programmes ne touchent pas en grande partie la population analphabète. Car les concernés ne s’inscrivent pas en masse au sein de nos centres respectifs. Mais grande est notre surprise lorsqu’on fait les statistiques, on retrouve un taux d’analphabètes au dessus de nos attentes », a confié la directrice de l’Eéducation populaire, Geneviève Assangono Olui. En effet, « même si le taux d'analphabétisme est relativement bas ...
Lire l'article
La Directrice générale de l’Education populaire, Ginéviève Assangono Oloui, a déclaré mardi au cours d’un point de presse consacré à la Journée mondiale de l’alphabétisation que « l’analphabétisme est une maladie plus mortelle que le sida ». Selon elle, « On ne peut vivre en ville sans savoir lire, écrire et compter auquel cas on est malade d’où le thème de la Journée internationale de l’alphabétisation de cette année « alphabétisation et santé », a déclaré la Directrice. C’est pourquoi, elle exhorte les personnes analphabètes à s’inscrire dans les différents centres d’alphabétisation du pays. « Les personnes doivent accepter de se faire alphabétiser, ...
Lire l'article
Plus de 668 personnes dont l’âge varie entre 18 et 40 ans ont été alphabétisées dans les différents centres d’alphabétisation que compte le pays, tout au long de l’année académique 2007/2008. En effet, le Gabon compte un centre d’alphabétisation dans chaque chef lieu de province et 9 centres à Libreville, la capitale. « Cette année, nous avons réussi à alphabétiser 668 personnes dont 248 hommes et 420 femmes dont l’âge est compris entre 18 et 40 ans. Cette année et notre objectif est de réussir à alphabétiser le plus grand nombre », Mme Assangono Oloui. Aussi, l’UNESCO qui vient en appui à l’Education ...
Lire l'article
L’Organisation des Personnes Handicapées (OPH) dans le cadre de ses activités de l’année 2008, a organisé jeudi, une campagne de prévention contre la Poliomyélite au centre de vaccination de l’hôpital spécialisé de Nkembo à Libreville, sous le thème « Evitons le handicap aux enfants par les vaccinations ». « Mamans et futures mamans, c’est une inquiétude atroce pour nous, victimes de la polio de savoir que cette terrible maladie rode autour de nos enfants, parce que nous n’avons pas respecté les vaccins et leurs rappels », a déclaré le président de l’OPH avant d’ajouter: « Ce manque d’attention de notre par ...
Lire l'article
A la demande des responsables de cette structure sanitaire, qui reçoit des personnes atteintes de pathologies contagieuses et compliquées telles que la tuberculose, la lèpre, et autres; le gouvernement de la République, vient de permettre la construction d’un centre de traitement ambulatoire dans l’enceinte de l’hôpital de Nkembo pour faciliter le suivi médical de certains malades tuberculeux déclarés séropositifs. C’est un bâtiment totalement achevé, comprenant un laboratoire en voie d’équipement, des chambres et une pharmacie contenant à la fois des anti-rétroviraux et des produits adaptés au traitement antituberculeux qui permettra de pouvoir suivre convenablement et à temps, tous les malades de ...
Lire l'article
Le Centre d’Alphabétisation pour adultes de Nkembo, dans le 2ème arrondissement de Libreville s’organise pour aller en vacance comme dans tous les établissements de la capitale, a cet effet, les enseignants du Centre procèdent au calcul des moyennes des 150 élèves inscrits pour cette année 2007-2008 et dont l’âge varie de 16 à 60ans repartie en 4 niveaux de formation, a constaté GABONEWS. Comme dans les établissements scolaires ordinaires de la capitale, la fin d’année académique de chaque niveau est couronnée par la remise des bulletins scolaires dans lesquels sont inscrits les résultats des efforts fournis pendant toute l’année. Aussi, ...
Lire l'article
Les trente deux (32) piliers de la paroisse catholique saint Michel située au quartier Nkembo à Libreville, dont la construction aura duré treize ans, s’abîment au jour le jour à cause des intempéries et des conditions atmosphériques qui détruisent peu à peu ces colonnes sculptées des mains de maître. Selon les paroissiens, ces piliers illustrant les scènes de la Bible se détériorent par les effets du vent, de la pluie, de l’humidité, du soleil accablant qui, tous réunis occasionnent sur ces chefs d’œuvres des dommages considérables. Ainsi, pour les protéger des intempéries naturelles, les fidèles entendent rallonger la toiture de la ...
Lire l'article
Politique / « Je ne me reconnais pas dans les accords dits de Nkembo », Jean Eyeghé Ndong
Société / Visite de l’hôpital de Nkembo par les épouses des membres du gouvernement
Gabon: Difficile réinsertion familiale pour les anciens lépreux de Nkembo
abon: Les analphabètes gabonais invités à s’inscrire dans les Centres d’alphabétisation
Gabon: « L’analphabétisme est une maladie plus mortelle que le sida », (Genéviève Assangono Oloui Directrice Générale de l’éducation populaire)
Gabon: Plus de 668 personnes ont été alphabétisées cette année au Gabon
Gabon: Les Personnes Handicapées en campagne contre la poliomyélite à l’hôpital de Nkembo
Gabon: L’hôpital des grandes endémies de Nkembo se dote d’un centre de traitement ambulatoire
Gabon: Le Centre d’Alphabétisation pour adultes de Nkembo s’apprête pour les vacances
Gabon: Les 32 piliers de la paroisse saint Michel de Nkembo abandonnés aux intempéries s’abîment


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 29 Sep 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*