Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Le correspondant de RFI à Niamey, Moussa Kaka, mis en liberté provisoire

Auteur/Source: · Date: 7 Oct 2008
Catégorie(s): Afrique

Le correspondant de la Radio France Internationale (RFI) à Niamey (Niger), Moussa Kaka, a été remis en liberté provisoire mardi matin par la chambre d’accusation de la Cour d’appel de Niamey après 384 jours de détention, a rapporté la RFI.

Les faits sont requalifiés en délit d’atteinte à l’intégrité du territoire national pour entente avec les éléments du Mouvement des Nigériens pour la justice (MNJ), selon l’article 80 du code pénal.

Le tribunal a donc ordonné le renvoi de Moussa Kaka devant le tribunal correctionnel de Niamey pour y être jugé, en attendant, il a été mis en liberté provisoire.

Moussa Kaka avait été arrêté le 20 septembre 2007, puis inculpé de « complicité d’atteinte à l’autorité de l’Etat » pour des liens présumés avec les rebelles touareg.

Il a finalement été mis en liberté provisoire ce 7 octobre suite à l’audience du 16 septembre 2008 dans laquelle le parquet avait demandé la requalification des faits reprochés à Moussa Kaka. 


SUR LE MÊME SUJET
Après avoir sillonné les artères et les salles de rédaction de la capitale gabonaise, ce mardi 3 mai 2011, date de la célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse à travers le monde, les acteurs de cette profession ont reconnu qu’au Gabon, la liberté de la presse est effective, justifiant leur propos par le fait qu’« il n’y a, à ce jour, aucun journaliste emprisonné pour ses écrits, (reportages, analyses aussi bien pour la presse audiovisuel que la presse écrite) ». Cette année, la journée mondiale de la liberté de la presse a pour thème « ...
Lire l'article
Gabon : Liberté provisoire pour l’ami d’Ali Bongo
Jimmy Ondo, rock star gabonaise de la fin des années 70 connue pour être un ancien acolyte d’Ali Bongo, est à nouveau poursuivi par la justice au sujet de l’assassinat, en 1998, d’un membre du Peace Corps, Karen Phillips, dont le dossier vient d’être rouvert. Ayant été entendu le 21 mars dernier, il bénéficie de la liberté provisoire. Ami d’adolescence du président Ali Bongo, le musicien Jimmy Hubert Ondo a été mis aux arrêts le 2 février 2011 sur ordre du tribunal de première instance d’Oyem en vue de la réouverture d’un procès datant de 1998 alors ...
Lire l'article
Le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba s’est rendu ce jeudi à Niamey, la capitale nigérienne pour assister l’investirure du président élu du Niger, Mahamadou Issoufou, après l’étape de Porto Novo au Bénin où il a pris part mercredi, aux côté d’autres chefs d’Etat, à la prestation de serment de l’ancien-nouveau président Thomas Boni Yayi. M. Mahamadou Issoufou, 59 ans, a été élu avec 58,04% des voix contre 41,96% à son adversaire Seini Oumarou, au deuxième tour de l'élection présidentielle au Niger, le 12 mars dernier. Il est le premier président de la VIIe République qui marque la fin de ...
Lire l'article
L’Union sportive O’mbila nziami(USM) de Libreville, a quitté la capitale gabonaise ce mercredi pour Niamey (Niger), où elle joue ce week-end contre l'association sportive des forces armées nigériennes (AS FAN), a-t-on appris de la direction de l'USM. Cette rencontre compte pour le match retour qui devait se jouer dimanche dernier et qui avait été reporté du fait que la capitale du Niger abritait la finale des jeux de la communauté sahélo-saharienne (CEN-SAD). En match aller il y a trois semaines à Libreville, USM avait pris le dessus sur AS FAN (2-1). Malgré cela, ce score ne rassure pas trop les dirigeants ...
Lire l'article
Le match qui devait opposer l’Union sportive Ombilanzambi (USM) de Libreville à l'Association sportive des Forces armées nigériennes (AS FAN), dimanche 15 février à Niamey, a été reporté à cause des conditions climatiques, a rapporté à Gabonews un dirigeant de l’USM. A en croire cette source, la température trop élevée dans la capitale nigérienne en cette période de l’année n’offre pas les conditions idéales pour un bon match de football. La rencontre de Niamey compte pour le match retour des éliminatoires de la coupe de la confédération africaine CAF. En match aller il y a deux semaines à Libreville, l’USM avait battu ...
Lire l'article
Environ 2.000 personnes sur les 2.800 détenus de la prison centrale de Libreville sont en détention provisoire, rapporte jeudi le quotidien national l’Union, qui cite la ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Pierrette Djouassa. ’’ (…) la situation de la prison centrale de Libreville qui accueille aujourd’hui jusqu’à 2.800 détenus dont 1.800 en détention provisoire, interpelle plus d’un Gabonais, au premier chef desquels le ministre de la Justice, Gardes ses Sceaux’’, a indiqué le journal. Selon Mme Djouassa, ’’ceux qui sont en instance d’être jugés le soient et que certains d’entre eux dont les dossiers n’existent plus et dont les faits ...
Lire l'article
Les responsables d’Organisations non gouvernementales (ONG) Marc Ona Essangui et Georges Mpaga, l’intellectuel militant Grégory Ngbwa Mintsa, le journaliste Gaston Asseko et le gendarme Jean Poaty, ont été mis en liberté provisoire dans la soirée du 12 janvier dernier. Ces militants de la société civile étaient incarcérés depuis cinq jours pour «détention d'un document en vue de sa diffusion dans un but de propagande» et «propagande orale ou écrite en vue de l'incitation à la révolte contre les autorités». Les cinq personnes issues de la société civile incarcéré le 7 janvier dernier à la prison centrale de Libreville ...
Lire l'article
Le régime d'Omar Bongo fait pression sur eux dans le cadre de l'affaire dite des «biens mal acquis», ces propriétés acquises en France par les présidents congolais, équato-guinéen... et gabonais. Les autorités gabonaises font un pas en arrière. Deux leaders d’ONG gabonaises, un militant de la société civile, un journaliste et un gendarme interpellés fin décembre et accusés notamment de «propagande», ont été placés en liberté provisoire lundi soir à Libreville. Ils avaient été incarcérés le 7 janvier dernier, après avoir passé plusieurs jours en garde à vue pour des raisons inconnues. Par la suite, le pouvoir avait précisé que ces ...
Lire l'article
Le maire de la commune de Libreville, Jean-François Ntoumtoume Emane, arrivé à la tête du Conseil municipal avec l’ambition de poser des actes concrets en faveur du bien être de ses concitoyens, a pris son bâton de pèlerin et a annoncé jeudi, via la Télévision nationale, la suspension provisoire, à compter du 26 juin, du prélèvement des taxes municipales auprès des opérateurs économiques de la commune. Cette décision provisoire devrait permettre de rétablir l'ordre dans la procédure de prélèvement des taxes municipales dont les abus sont sources de nombreuses frictions entre les commerçants et les autorités municipales. Depuis quelques mois, ...
Lire l'article
Le ministre gabonais de l'Intérieur, des Collectivités locales, de la Décentralisation, de la Sécurité et de l'Immigration, André Mba Obame, a annoncé, mercredi, une mesure de suspension, "à titre provisoire", des activités de plusieurs ONG opérant dans son pays. Au cours d'un point de presse tenu à Libreville, M. Obame a estimé que ces organisations "sortent du cadre légal de leur statut et semblent se tromper de terrain en se transformant sur le champ des partis politiques". Selon le responsable gouvernemental gabonais, la mesure de suspension provisoire des activités des ONG incriminées va courir "jusqu'à ce qu'elles aient clairement redéfini, avec les ...
Lire l'article
Communication / Journée mondiale de la liberté de la presse: la liberté de la presse est effective au Gabon, selon Charles Stéphane Mavoungou, journaliste gabonais
Gabon : Liberté provisoire pour l’ami d’Ali Bongo
Politique: Ali Bongo Ondimba à Niamey au Niger après Porto Novo au Bénin
Gabon: FOOTBALL-Coupe de la CAF: USM a quitté Libreville pour Niamey
Gabon: Coupe de la CAF : report du match USM/AS FAN prévu à Niamey
Gabon: Justice : Environ 2.000 personnes en détention provisoire à la prison centrale de Libreville (ministre)
Gabon : Les leaders d’ONG en liberté provisoire
Liberté provisoire pour les Gabonais écroués pour «propagande»
Gabon: Mairie de Libreville: suspension provisoire des taxes municipales
Suspension provisoire des activités de plusieurs ONG au Gabon


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 7 Oct 2008
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*