Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Le gouvernement menacé par une grève générale de L’ONEP

Auteur/Source: · Date: 22 Oct 2008
Catégorie(s): Société

Face au silence prolongé du gouvernement aux revendications des employés du secteur du pétrole, l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) a déposé le 20 octobre à la Primature un préavis de grève générale illimité qui expire le 26 octobre prochain. L’ONEP a posé deux préalables à l’ouverture des négociations, à savoir l’embauche de tous les employés des sociétés de mise disposition du personnel qui totalisent plus de 2 ans d’ancienneté et l’octroi de 3 sièges au Conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Un caillou de plus dans la chaussure de Jean Eyéghé Ndong.
Une nouvelle crise sociale plane sur le secteur pétrolier, qui pourrait connaître un nouveau mouvement de grève générale illimitée des employés si le gouvernement ne réagissait pas favorablement sous six jours.

L’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) a déposé le 20 octobre sur la table du premier ministre un préavis de grève de six jours pour mettre en place les préalables au dialogue, qui ne sont autres que les décisions ayant déjà fait l’objet d’un arbitrage du chef de l’Etat et contenues dans le compte rendu du 1er avril 2008 suite au conflit social à Shell Gabon.

Elles concernent l’embauche sans délais de tous les employés des sociétés de mise à disposition du personnel totalisant plus de deux ans d’ancienneté ainsi que l’octroi de 3 sièges au Conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).

L’ONEP déclare avoir fait parvenir au chef du gouvernement «une correspondance le lundi 6 octobre 2008 pour signifier que passé 10 jours calendaires, si des solutions réelles et concrètes ne nous sont pas proposées, nous nous verrons dans l’obligation de déposer un préavis de grève générale illimitée conformément au mandat qui est le nôtre depuis notre Conseil national du 15 mars 2008».

Pour L’ONEP, les «employeurs du secteur pétroliers continuent volontairement à bafouer les lois en vigueur ou à les appliquer selon leur propre interprétation».

Si les préalables au dialogue sont dûment satisfaits par le gouvernement, les négociations devraient porter sur sept points de revendications relatifs aux conditions de travail et au traitement des employés du secteur.

Il s’agit notamment de l’application effective de l’arrêté 208 ; les avantages salariaux des employés du secteur exploration et production ; la baisse de 40% des prix du carburants ; le droit de regard de l’ONEP sur l’embauche de la main d’œuvre étrangère ; la publication des audits sociaux ; l’embauche par la société Oil Libya des employés GII licenciés avec 10 ans d’ancienneté ainsi que la suppression ou la révision de certaines taxes fiscales.

«Depuis le 11 juin 2008, l’ONEP a écrit à l’Administration à plusieurs reprises pour demander soit une clarification sur certaines interprétations de la loi, soit une médiation dans certains conflits sociaux. 5 mois plus tard nous n’avons reçu aucune réponse. Une telle situation ne saurait perdurer», explique l’ONEP.

Du 20 mars au 2 avril dernier, une grève générale des employés de Shell Gabon avait entièrement paralysé la production de 60 000 barils par jours de Shell ainsi que la sortie de 30 000 barils par jours d’autres compagnies utilisant un site de Shell. Le prix du baril de pétrole flottait alors autour de 100 dollars et l’Etat gabonais possède 25% des parts de Shell Gabon. Les pertes étaient estimées à près de 90 millions de dollars par jour de grève.

Le gouvernement peu t-il se permettre un nouveau front dans ce secteur stratégique alors qu’il peine à satisfaire les revendications des enseignants en grève depuis la rentrée scolaire?
 


SUR LE MÊME SUJET
Le gouvernement et l'Organisation nationale des employés du pétrole (Onep) n'ont pas trouvé d'accord dimanche et poursuivront leurs négociations mardi, a appris l'AFP auprès de l'Onep dont le préavis de grève qui débutait à minuit court toujours. "Nous ne sommes pas satisfaits mais nous continuons à négocier. Le préavis de grève court toujours mais comme nous sommes en négociation, nous (les employés dans le pétrole) continuerons à travailler. Nous retrouverons le Premier ministre mardi. D'ici là, il n'y a pas grève", a affirmé à Guy-Roger Aurat Reteno, secrétaire général de l'Onep. Les représentants du syndicat qui regroupe 4.000 des 5.000 salariés du ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a invité jeudi les syndicats pétroliers à une recherche de solutions concertées après leur menace de lancer une nouvelle grève portant sur des questions d'emploi prioritaire (gabonisation) dans le secteur. Le gouvernement invite l'Onep (Organisation nationale des employés du pétrole, syndicat) à apporter sa contribution à la recherche de solutions concertées, et indique qu'il reconnaît (...) la faiblesse de l'offre nationale en matière de ressources humaines hautement spécialisées, indique le communiqué signé du ministre du pétrole et des mines Alexandre Barro Chambrier, publié dans les deux quotidiens nationaux L'Union et Gabon matin. Samedi, l'Onep avait affirmé vouloir lancer une ...
Lire l'article
L'Organisation nationale des employés du pétrole (Onep) a menacé samedi de lancer une grève dans un futur très proche estimant le dialogue rompu avec l'administration gabonaise en matière d'emploi prioritaire (gabonisation) dans le secteur. Il va se passer des choses (...) la grève ne sera qu'un élément parmi tant d'autres, a déclaré lors d'une conférence de presse Guy-Roger Aurat Reteno, secrétaire général de l'Onep, affirmant que celle-ci arriverait dans un futur très proche sans donner plus de précisions. Les discussions avec l'administration sont arrivées à un terme. Le 1er octobre cela faisait un an jour pour jour que nous étions en ...
Lire l'article
Gabon/menace grève: le patronat pétrolier promet de gaboniser des postes
Le président de l'Union pétrolière gabonaise (Upega, patronat) Jean-Medard Madama a promis lundi de +gaboniser+ des postes en réponse à la menace de grève le 15 octobre du syndicat des employés du pétrole (Onep) qui milite pour l'embauche de plus d'employés gabonais. C'est vrai certains postes peuvent être +gabonisés+ et ceux qui peuvent être +gabonisés+ vont être +gabonisés+ ou sont en train d'être +gabonisés+, a affirmé M. Madama, à la télévision publique RTG1, à la sortie d'une entrevue d'une délégation de l'Upega avec le premier ministre Paul Biyoghe Mba. Mais il faut aussi reconnaître qu'il y a des postes où malheureusement, on ...
Lire l'article
Gabon:le syndicat pétrolier menace à mots couverts d’une grève le 15 octobre
L'Organisation nationale des employés du pétrole (Onep) a menacé mardi à mots couverts de lancer une grève le 15 octobre si l'administration gabonaise n'apportait pas des solutions en matière d'emploi prioritaire (gabonisation) des emplois dans le secteur. Il y a un manque d'engagement de notre administration à apporter des solutions (...). Nous laissons à partir du 1er octobre, 15 jours à notre administration. Après ces 15 jours, l'Onep initiera toute action... et tout le monde devra porter la responsabilité de son immobilisme ou de son manque d'engagement, a affirmé Guy-Roger Aurat Reteno, secrétaire général de l'Onep, lors d'une conférence de presse. On ...
Lire l'article
Négociations gouvernement – ONEP: les employés du pétrole satisfaits à seulement 13%
L’Organisation nationale des employés du Pétrole (ONEP) a fustigé, jeudi à Port-Gentil, le non ‘’respect et la non application des lois et règlements en République Gabonaise’’, lors d’une assemblée générale convoquée, devant le siège de Total Gabon, pour faire le bilan d’étape des négociations entreprises avec le gouvernement gabonais à l’issue de la grève du 1er avril 2011. De ces négociations, les dirigeants de l’ONEP constatent, selon le Secrétaire général, Guy Roger Aurat Reteno, cinq (5) mois après, que l’administration gabonaise est incapable de faire respecter les lois et règlements, de leur application sur le terrain et d’effectuer des ...
Lire l'article
L’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) a finalement mis sa menace à exécution, en déclenchant un mouvement de grève générale illimitée dans la nuit de jeudi à vendredi pour réclamer un décret réglementant l’emploi des expatriés dans le secteur pétrolier, a appris l’AGP de sources proche de ce syndicat. ‘’Nous avions repoussé le mouvement pour attendre le conseil des ministres de mercredi dernier, mais nous constatons que nos revendication ne sont pas satisfaites et nous entrons en grève’’, a déclaré le secrétaire général adjoint de l’ONEP, Hans Landry Ivala. Depuis la matinée le mouvement serait bien suivi à ...
Lire l'article
Le comité technique mis en place par le gouvernement dans le but de trouver une issue favorable aux revendications contenues dans le cahier de charges des employés du secteur pétrolier, fédérés au sein de l’Organisation Nationale des Employés du pétrole (ONEP), suite à la menace de grève illimitée, est allé faire au premier ministre, Paul Biyoghe Mba, le rendu des travaux, a constaté GABONEWS. Au terme de six mois de travaux sanctionnant la première phase des négociations entre le gouvernement et l’ONEP, le comité technique a porté à l’appréciation du premier ministre, Paul Biyoghe Mba, le rapport issu des travaux ...
Lire l'article
Les douze centrales syndicales qui menacent de plonger le pays dans une grève générale illimitée ont consenti, une nouvelle fois, à repousser leur préavis, cette fois au-delà des festivités du cinquantenaire de l’indépendance. Le Gouvernement aurait accepté, selon eux, le principe d’une baisse du prix de l’électricité, de l’eau, du gaz et du ciment.
Lire l'article
Le manifeste qui a sanctionné le défilé officiel commémorant la fête du travail, présidée ce samedi, par le Premier ministre, chef du gouvernement, Paul Biyoghé Mba, à la Cité de la Démocratie de Libreville, a été marqué par le dépôt d’une menace de grève générale de douze centrales syndicales d’ici au 17 mai prochain. Pour respecter la démarche syndicale, les 12 centrales concernées sur les 14 reconnues au Gabon, ont remis un cahier de charges au ministre du Travail, de l’Emploi et de la Prévoyance Sociale, Maxime Ngozo Issondou, synonyme d’un préavis de grève de deux semaines à compter de lundi. Cette ...
Lire l'article
Gabon/menace de grève dans le pétrole: les négociations reprendront mardi
Gabon/menace de grève des pétroliers: le gouvernement demande le dialogue
Gabon: le syndicat pétrolier menace d’une nouvelle grève
Gabon/menace grève: le patronat pétrolier promet de gaboniser des postes
Gabon:le syndicat pétrolier menace à mots couverts d’une grève le 15 octobre
Négociations gouvernement – ONEP: les employés du pétrole satisfaits à seulement 13%
L’ONEP déclenche une grève générale illimitée
Négociations gouvernement-ONEP / Le rapport des travaux entre les mains du chef du gouvernement
Gabon : Menace de grève générale repoussée après le 17 août
Fête du Travail: Douze centrales syndicales brandissent une menace de grève générale


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 22 Oct 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*