Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Louembé met au point la régulation de l’endettement public

Auteur/Source: · Date: 25 Oct 2008
Catégorie(s): Economie

Le ministre de l’Economie, des Finances, du Budget et de la Privatisation, Blaise Louembé, a présenté le 23 octobre au Conseil des ministres qui l’a adopté un projet de loi portant création et organisation d’un Comité national de l’endettement public (CNEP). Ce nouvel organe de régulation devrait permettre au gouvernement d’organiser et d’harmoniser la contraction des prêts auprès des organes de financements internationaux pour le financement des programmes de développement, afin de prévenir le surendettement et de mieux échelonner le paiement des créances.

Un organe de régulation de l’endettement de l’Etat a été adopté par le gouvernement gabonais lors du Conseil des ministres du 23 octobre dernier à Libreville. Présenté par le ministre de l’Economie, des Finances, du Budget et de la Privatisation, Blaise Louembé, le projet porte création, attribution et organisation du Comité national de l’endettement public (CNEP), chargé de la coordination et du suivi de la politique nationale d’endettement et de gestion de la dette publique au Gabon.

Ce nouvel organe qui vise à prévenir le surendettement, organiser et suivre le règlement des créances, a été créé avec de nombreuses attributions, notamment la surveillance de la conformité de la politique nationale d’endettement avec les objectifs de développement et la capacité financière de l’Etat.

Le CNEP a mandat pour élaborer la politique d’endettement public ; adopter et veiller à l’application de la stratégie nationale d’endettement public ; de fixer les orientations en matière de gestion de la dette publique ainsi que pour assurer la coordination de la politique d’endettement et de gestion de la dette publique avec les politiques budgétaires et monétaires.

Cet organe devra par ailleurs veiller au respect des orientations et des objectifs de la politique nationale d’endettement public ; veiller au respect de la législation et de la réglementation en matière d’endettement public et de préparer les projets et textes y relatifs ainsi qu’analyser la viabilité de la dette publique et la soutenabilité des finances publiques.

Le CNEP a également été habilité à fixer les plafonds d’endettement annuel de l’Etat sur la base des analyses de la soutenabilité des finances publiques ; à émettre un avis motivé sur les requêtes et les offres de financement intéressant l’Etat ou ses démembrements ainsi que sur les emprunts publics extérieurs et intérieurs ou les emprunts privés garantis par l’Etat.

Le comité a la possibilité de se prononcer sur toutes les opérations de renégociation, de restructuration ou de rétrocession de la dette publique et de veiller au respect des compétences des administrations ou organismes intervenant dans le processus d’endettement et de gestion de la dette publique et d’assurer la coordination de leurs actions.

Le CNEP a enfin pour mission de collecter les informations relatives à la dette publique et de veiller au partage et à la circulation de celles-ci entre les différentes structures participant à la chaîne de la dette publique ainsi que de garantir la transparence de la politique et de la stratégie nationale d’endettement public, l’encours, la composition de la dette publique et les résultats de la politique d’endettement public.

Le CNEP comprend un comité de coordination présidé par le ministre en charge des Finances, une commission technique présidée par le directeur général de la Comptabilité publique ainsi qu’un secrétariat permanent également assuré par le directeur général de la Comptabilité publique.


SUR LE MÊME SUJET
La première rencontre des membres de l’Autorité de Régulation des Transports Ferroviaires (ARTF) a eu lieu dernièrement à son siège d’Owendo. Sous la direction de leur Président, Célestin Ndolia-Nhaud, ils ont recommandé, entre autres, la révision de l’ordonnance n° 0017 régissant leur institution. En dépit de la lettre du ministre des Transports, interdisant aux membres du Conseil de régulation des transports ferroviaires d’ouvrir la discussion sur l’ordonnance n° 0017/PR/2010 du 25 février 2010, portant création, attributions, organisation et fonctionnement de l’Autorité de régulation des transports ferroviaires (ARTF), les administrateurs de cette institution qui tenaient leur première réunion dernièrement à leur ...
Lire l'article
Le Conseil des ministres du 14 octobre a décidé de ne plus «jamais payer» la moindre journée de grève aux agents de l’Etat. Dans un communiqué publié ce 29 octobre, le ministre du Budget, Blaise Louembé, justifie cette décision. Le ministre du Budget, Blaise Louembé, a publié ce 29 octobre un communiqué dans lequel il justifie la décision du Conseil des ministres du 14 décembre, sur le non paiement des salaires des Agents publics en grève. Selon le ministre, «les dispositions de l’article 78 de la loi N° 1/2005 portant statut général de la Fonction publique prévoient que : ...
Lire l'article
Le 11ème salon de l’Administration et du service public se tiendra mercredi, à Libreville sous le haut patronage du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a annoncé mardi, le ministre délégué au Budget et la Fonction publique, Christian Magnagna au cours d’une conférence de presse. Selon le ministre Magnagna, cette journée dont le thème cette année est : « Quelle administration pour une politique de l’émergence », vise non seulement à faire connaître les missions dévolues au département, mais au service public de manière générale. Ce thème permettra d’engager l’agent public dans la nouvelle vision du pays émergent. Il s’agit, a ...
Lire l'article
Le Ministre de la Communication, de la Poste, des Télécommunications et des Nouvelles Technologies de l’information, Laure Olga Gondjout, s’est rendu ce mercredi au siège de l’Agence de régulation et des Télécommunications (ARTEL) pour s’enquérir du fonctionnement de cette institution, a constaté GABONEWS. A l’ARTEL, le Ministre de la Communication a été instruit sur les objectifs et les missions (générale, juridique et réglementaire, administrative, technique, économique, investigation, contrôle et sanction) de l’institution. En ce qui est des objectifs, le directeur technique, Patrick Kombény, a expliqué les missions de l’organe régulateur sont d’ordre général, juridique et réglementaire, administrative, technique, économique, d’investigation, de contrôle ...
Lire l'article
Le Ministre Blaise Louembé a publié le 16 janvier un communiqué exposant les stratégies retenues à court et moyen terme pour prévenir les répercussions de la dégradation de la conjoncture mondiale sur l'économie locale. Le gouvernement s'est notamment accordé pour mettre en place des mesures fiscales et budgétaires incitatives visant à encourager la création d'entreprises et à favoriser l'autosuffisance nationale. Le ministère gabonais de l'Economie, des finances, du budget et de la programmation des investissements chargé de la privatisation a publié le 16 janvier dernier les résultats de la conférence-débat organisée le 7 janvier dernier à Libreville ...
Lire l'article
« Les Banques gabonaises se portent bien en cette période de crise », a confirmé le ministre de l’Economie, des Finances, du Budget et de la Privatisation, Blaise Louembé ce mercredi lors des travaux de la conférence débat axé sur la « crise financière internationale et les perspectives de l’économie gabonaise ». Le thème abordé lors de cette première journée par le ministre de l’Economie, des Finances a porté sur l’« Impact de la crise financière sur l’économie gabonaise et perspectives ». Dans les autres secteurs de l’économie gabonaise, la crise se caractérise par la baisse des exportations et ...
Lire l'article
Le nouveau ministre des Finances, Blaise Louembé, a présenté le projet de loi des finances 2009, qui a été adopté par le gouvernement lors du Conseil des ministres du 14 octobre à Libreville. Ce budget prévisionnel établit les charges à près de 2 485,5 milliards de francs CFA, en s’appuyant sur des estimations qui porteraient les ressources de l’Etat tous secteurs confondus à 2 414,9 milliards de francs CFA, soit une augmentation de 38% par rapport à 2008. Etant donné l’influence potentielle de la conjoncture financière mondiale sur l’économie nationale, une vigilance accrue de la cellule de veille a été ...
Lire l'article
Le nouveau ministre gabonais de l’Economie, des Finances, du Budget et de la Privatisation, Blaise Louembé a officiellement pris ses fonctions jeudi, suite au remaniement du gouvernement du 7 octobre dernier. Le nouveau ministre a reçu les dossiers du département des mains de son prédécesseur, Paul Toungui, en présence des membres des cabinets entrant et sortant. Avant sa nomination au gouvernement Eyeghé Ndong III, Blaise Louembé assumait les fonctions de Trésorier Payeur général (TPG). Il hérite d’un ministère délicat et doit veiller à l’application de l’accord triennal conclu en 2007 entre l’Etat gabonais et le Fond monétaire international (FMI) devant aller jusqu’en 2010. Cet ...
Lire l'article
A l’initiative de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) se tient du 7 au 18 juillet à Libreville, un atelier national sur la formulation des stratégies financières à long terme du Gabon. L’objectif de cet atelier vise à mettre à la disposition des cadres des administrations économiques et financières qui composent la chaîne de la dette et participent à la formulation des décisions économiques au Gabon. Selon la BEAC, l’atelier dispensera une formation complète sur les questions relatives à la formulation des stratégies de développement dans une économie exportatrice de ressources non renouvelables. L’atelier est également destiné à aider le ...
Lire l'article
Ils sont 238 militaires retraités qui viennent d'être réembauchés dans le service de gardiennage du Trésor public pour la sécurisation des fonds, à l'issue d'une formation de remise à niveau d'un mois à l'école de gendarmerie d'Owendo. Ces anciens militaires admis à la retraite pour certains à l'âge de 40 ans seront, chargés de protéger le Trésor public et de veiller régulièrement au convoi des fonds à destinations des différents centres d’approvisionnements du pays. Sur un total de 241 au départ, c'est en définitive 238 stagiaires qui ont été maintenus au sortir cette formation. Soulignons que les 238 anciens militaires ont ...
Lire l'article
Le Conseil de régulation du chemin de fer sur les rails
Gabon : Les explications de Blaise Louembé
Ouverture du 11ème salon de l’administration et du service public, mercredi
Gabon: Le Ministre de la Communication à l’Agence de régulation et des Télécommunications
Gabon : Louembé expose son plan pour contrer la crise
Gabon: « Les Banques gabonaises se portent bien en cette période de crise », Blaise Louembé (ministre des Finances)
Gabon : Louembé table sur un budget de 2 485,5 milliards de francs CFA en 2009
Gabon: Blaise Louémbé succède à Paul Toungui au ministère des Finances
Gabon : Atelier national sur la formulation des stratégies financières à long terme du Gabon
Gabon: 238 militaires retraités assureront désormais la surveillance du Trésor public

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 25 Oct 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*