Socialisez

FacebookTwitterRSS

Les négociations entre le gouvernement et le syndicat des pétroliers piétinent

Auteur/Source: · Date: 27 Oct 2008
Catégorie(s): Politique

Les négociations entreprises depuis samedi entre le gouvernement, représenté par le gouverneur de l’Ogooué-Maritime et l’Organisation nationale des employés du Pétrole (ONEP), syndicat des pétroliers, se poursuivent ce lundi sans qu’un accord sur les préalables posés par l’ONEP n’ait été trouvé.
L’ONEP fait pression sur le gouvernement afin que tous les employés des sociétés mis à la disposition du personnel totalisant plus de deux années d’ancienneté soient embauchés par la société utilisatrice et exige l’octroi de trois sièges au Conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).

Pour le secrétaire général adjoint de l’ONEP, Hans Landry Ivala, « nous voulons voir consigner sur le procès verbal de ces négociations, l’engagement ferme des autorités à faire en sorte que les société »s reconsidèrent leur décision en réembauchant les agents licenciés au lendemain de la rencontre en mars dernier avec le président de la République ».

Lors des négociations qui se sont tenues dimanche à Port-Gentil entre les délégués de l’ONEP et le gouverneur de l’Ogooué-Maritime, Jean-Maris Béka B’Obame, le porte-parole de l’ONEP, Armand Engandji, a déclaré « ne pas comprendre l’empressement de Shell Gabon à vouloir arrêter la production ».

« C’est un comportement de nature à jeter de l’huile sur le feu. Même si nous entrons en grève, ce qui n’est pas notre objectif, nous avons mis en place un dispositif permettant d’assurer le service minimum afin de ne pas interrompre la production. L’ONEP ne saurait donc être tenue pour responsable en cas d’arrêt de la production », a averti Engandji.

Les responsables de Shell qui ne souhaiteraient pas vivre la même situation qu’en mars dernier et dans le but de protéger leurs installations pétrolières, sont prêtes à évacuer le personnel sur les sites dès que la situation va s’empirer.

Entamées samedi, les discussions n’ont pas franchi le cap des préalables dimanche et s’annoncent laborieuses depuis lundi, rapporte-t-on.

De source officielle, la production de brut à Shell Gabon a retrouvé son rythme normal d’avant la grève de mars avec l’application d’un système de rotation de 28 jours de travail et 28 jours de repos pour les travailleurs des sites pétroliers.

Rappelons que la grève de mars – qui a duré un mois— avait eu un impact sur la production de Shell Gabon qui avait enregistré une baisse de 1,1 million de barils sur les prévisions 2008.

Total Gabon avait perdu 13 000 barils par jour de sa production en quote-part, soit environ 20% de sa production. Cette perte correspond, pour environ 9 000 barils par jour, à la participation de Total Gabon dans le champ Atora opéré par Total Gabon dont la production est exportée par le terminal de Gamba, opéré par Shell Gabon.

Le gouvernement a tout à gagner en faisant aboutir les négociations avec les syndicats car l’arrêt total de la production de Shell Gabon en mars avait occasionné des pertes matériels assez importantes. De plus, l’augmentation sans cesse du prix du baril de pétrole qui avait atteint plus de 100 dollars avait compensé les pertes de production à Shell Gabon.

La situation est différente, le prix du baril a baissé presque de moitié et une grève prolongée de l’ONEP, si elle devait avoir lieu, remettrait en cause le budget du pays fortement dépendant des revenus pétroliers.
 


SUR LE MÊME SUJET
Les négociations entre le principal syndicat des employés du pétrole, l’Organisation nationale des employés du pétrole (Onep) et le gouvernement gabonais, qui se sont effectués en pointillés, reprennent ce 8 novembre 2011, afin de faire aboutir les pourparlers. Les négociations entre le principal syndicat des employés du pétrole, l’Organisation nationale des employés du pétrole (Onep) et le gouvernement Gabonais, reprennent ce 8 novembre 2011. Les membres du puissant syndicat du secteur pétrolier ont décidé de surseoir leur menace de grève illimitée expiré depuis le 6 novembre dernier, le temps de voir aboutir les discussions. «Nous sommes actuellement en négociation avec le gouvernement. ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a invité jeudi les syndicats pétroliers à une recherche de solutions concertées après leur menace de lancer une nouvelle grève portant sur des questions d'emploi prioritaire (gabonisation) dans le secteur. Le gouvernement invite l'Onep (Organisation nationale des employés du pétrole, syndicat) à apporter sa contribution à la recherche de solutions concertées, et indique qu'il reconnaît (...) la faiblesse de l'offre nationale en matière de ressources humaines hautement spécialisées, indique le communiqué signé du ministre du pétrole et des mines Alexandre Barro Chambrier, publié dans les deux quotidiens nationaux L'Union et Gabon matin. Samedi, l'Onep avait affirmé vouloir lancer une ...
Lire l'article
Gabon: le syndicat pétrolier recense les expatriés en situation irrégulière
Le syndicat pétrolier gabonais Onep s'entretient depuis mercredi avec des délégués des entreprises pétrolières pour recenser les expatriés en situation irrégulière, a constaté un journaliste de l'AFP à Port-Gentil (ouest), la capitale pétrolière du Gabon. L'Organisation nationale des employés du pétrole (Onep), qui regroupe 4.000 des 5.000 salariés du secteur, a donné la semaine dernière jusqu'au 15 octobre à l'administration gabonaise pour apporter des solutions en matière d'emploi prioritaire (gabonisation) dans le secteur, menaçant à mots couverts d'appeler à la grève. Une soixantaine d'entreprises, dont Shell et Total, sont concernées par ces entretiens qui doivent se dérouler sur six jours. C'est un recensement ...
Lire l'article
Négociations gouvernement – ONEP: les employés du pétrole satisfaits à seulement 13%
L’Organisation nationale des employés du Pétrole (ONEP) a fustigé, jeudi à Port-Gentil, le non ‘’respect et la non application des lois et règlements en République Gabonaise’’, lors d’une assemblée générale convoquée, devant le siège de Total Gabon, pour faire le bilan d’étape des négociations entreprises avec le gouvernement gabonais à l’issue de la grève du 1er avril 2011. De ces négociations, les dirigeants de l’ONEP constatent, selon le Secrétaire général, Guy Roger Aurat Reteno, cinq (5) mois après, que l’administration gabonaise est incapable de faire respecter les lois et règlements, de leur application sur le terrain et d’effectuer des ...
Lire l'article
Les groupes pétroliers présents au Gabon prévoient un retour à la normale de leur production de brut dans le pays dans les jours qui viennent après la décision du syndicat des salariés du secteur de mettre fin à une grève qui durait depuis quatre jours, ont annoncé mardi des porte-parole de ces groupes. La grève à l'initiative du syndicat ONEP pour réclamer davantage d'embauches locales dans le secteur de l'énergie, avait démarré vendredi et paralysé samedi après-midi la production de brut du pays estimée à 240.000 barils par jour (bpj). Royal Dutch Shell (RDSa.L: Cotation), Total (TOTF.PA: Cotation) et Tullow (TLW.L: ...
Lire l'article
Le comité technique mis en place par le gouvernement dans le but de trouver une issue favorable aux revendications contenues dans le cahier de charges des employés du secteur pétrolier, fédérés au sein de l’Organisation Nationale des Employés du pétrole (ONEP), suite à la menace de grève illimitée, est allé faire au premier ministre, Paul Biyoghe Mba, le rendu des travaux, a constaté GABONEWS. Au terme de six mois de travaux sanctionnant la première phase des négociations entre le gouvernement et l’ONEP, le comité technique a porté à l’appréciation du premier ministre, Paul Biyoghe Mba, le rapport issu des travaux ...
Lire l'article
Le syndicat de l’organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), en négociation avec le gouvernement depuis la mi-avril, a assuré, mardi au cours d’un entretien avec la presse, qu’il n’y avait pas encore de satisfaction par rapport à ce qu’il réclame. Les employés du pétrole étaient rentrés en négociations avec le gouvernement après une grève de trois jours déclanchée par l’Organisation nationale des employés du pétrole (Onep). Trois mois après, les choses ne semblent pas avoir bougées. Ce puissant syndicat assure aujourd’hui n’avoir pas encore trouvé satisfaction sur les points figurant dans le cahier de charges déposé sur la table du ...
Lire l'article
Les négociations entrep rises samedi entre le gouvernement et l'Organisation nationale des employés du Pétrole (ONEP), pour éviter une grève générale dans le secteur, ont été poursuivies ce lundi sans qu'un accord sur les préalables posés par l'ONEP ait été trouvé, a appris la PANA de source officielle. L'ONEP fait pression sur le gouvernement afin que tous les employés des sociétés pétrolières totalisant plus de deux années d'ancienneté soient embauchés par leur entreprise et exige que trois sièges lui soient attribués dans le conseil d'administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). "Nous voulons voir consigner sur le procès verbal de ...
Lire l'article
Les négociations de sorties de crise à l’Education menées entre le gouvernement et la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED), vendredi dans l’après midi se sont achevées sans de véritables avancées. Interrompues par le gouvernement à la suite de l’annonce des enseignants de durcir le ton, les négociations ont repris vendredi sous la demande des enseignants, lesquels refusent toujours de reprendre les cours au sortir de cette énième rencontre avec les autorités du pays. Pour le premier ministre, Jean Eyeghe Ndong, la suspension de la grève permettrait de poursuivre les pourparlers dans la sérénité. Les ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais ouvre vendredi dans l’après-midi à Port-Gentil (principale ville pétrolière), les négociations avec l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) qui menace d’entrée en grève lundi prochain, indique le communiqué du conseil des ministres tenu jeudi à Libreville. Ces négociations seront menées par le gouverneur de la province de l’Ogooué-Maritime (Sud-Ouest) qui sera assisté par les experts du ministère du Travail et ceux du ministère du Pétrole, précise le communiqué. Jeudi, le principal syndicat des employés du pétrole a refusé l’invitation du chef du gouvernement d’ouvrir les négociations à Libreville, sous la supervision du ministre du travail, stipule le même ...
Lire l'article
Gabon : Reprise des négociations entre l’Onep et le gouvernement
Gabon/menace de grève des pétroliers: le gouvernement demande le dialogue
Gabon: le syndicat pétrolier recense les expatriés en situation irrégulière
Négociations gouvernement – ONEP: les employés du pétrole satisfaits à seulement 13%
Gabon – Les groupes pétroliers reprennent la production
Négociations gouvernement-ONEP / Le rapport des travaux entre les mains du chef du gouvernement
Gabon: Les négociations n’ont pas encore abouti, assure le syndicat du pétrole
Pas d’accord entre le gouvernement et les pétroliers au Gabon
Gabon: Grève à l’Education: pas d’avancée au sortir des négociations entre la CONASYSED et le gouvernement
Gabon: Social : Le gouvernement ouvre les négociations avec l’ONEP à Port-Gentil


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Oct 2008
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*