Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : 23 personnes arrêtées pour sorcellerie

Auteur/Source: · Date: 3 Nov 2008
Catégorie(s): Société

Selon le quotidien national L’Union, les personnes interpellées sont soupçonnées de pratiquer le “kôhng”, une “espèce de commerce de vies humaines” assimilée à de la sorcellerie. Vingt-trois personnes âgées, dont un pasteur d’église évangélique, ont été arrêtées dans le nord du Gabon pour pratique du “kôhng”, une “espèce de commerce de vies humaines” assimilée à de la sorcellerie, a rapporté lundi 3 novembre le quotidien national L’Union.

Elles ont été interpellées le 21 octobre à Bitam (département d’Oyem, nord) avec sept autres personnes qui ont été entendues, “innocentées” et libérées par la gendarmerie, a affirmé L’Union.
Parmi elles figurent un révérend-pasteur responsable dans la région de l’église évangélique du Gabon, ainsi qu’un commerçant ayant été emprisonné “il y a 15 ans pour des faits similaires”, selon le journal.
Les 23 “sorciers” présumés, qui sont détenus à Oyem dans l’attente de leur jugement, ont été “identifiés (comme) des pratiquants du ‘kôhng'” par un “tradipraticien” dépêché à Bitam du 11 au 19 octobre.

Lors de sa mission, le tradipraticien a pu “déterrer divers objets (…) servant à la pratique de cette sorte de sorcellerie”, selon le journal, qui a publié notamment la photo de deux crânes présentés comme humains, de bouteilles contenant “du sang et de la graisse” d’origine humaine ainsi qu’une “arbalète mystique”.

Le procureur d’Oyem avait enregistré de “nombreuses plaintes déposées à son cabinet par des populations (…) qui ne cessaient d’enregistrer dans leur entourage des morts plus ou moins mystérieuses ou suspectes”.
Au Gabon, de nombreux habitants ont conservé leurs croyances ancestrales animistes, qui laissent une place importante aux pouvoirs des éléments de la nature et au surnaturel. 


SUR LE MÊME SUJET
Trois personnes ont été inculpées et écrouées à Libreville pour exercice illégal de la médecine lors d'une opération d'inspection des autorités sanitaires ayant abouti à la fermeture d'une trentaine de cliniques, a appris l'AFP jeudi de source officielle. Trois hommes, responsables de trois cliniques différentes, "ont été écroués parce qu'ils exerçaient illégalement la fonction de médecin alors qu'ils n'avaient pas de qualifications", a déclaré Stéphane Iloko, inspecteur général de la Santé. Ils ont été inculpés d'"usurpation de titre et exercice illégal de la fonction de médecin", et conduits mercredi soir à la prison centrale de Gros-Bouquet (ouest de Libreville), a expliqué M. ...
Lire l'article
Une quinzaine de personnes ont déjà été interpellées pour trafic et consommation de chanvre indien au Cap Estérias, dans le cadre d’une opération lancée par la brigade territoriale de gendarmerie, dans la commune et le département de cette localité située au nord de Libreville, a appris l’AGP de source proche des forces de sécurité. Des patrouilles sont déployées régulièrement dans les rues et la gendarmerie a également renforcé ses contrôles dans la localité où le trafic et la consommation du chanvre indien ont atteint des proportions inquiétantes, indique-t-on. L’opération lancée par la brigade territoriale de la gendarmerie est destinée à endiguer le ...
Lire l'article
Le tribunal de première instance d’Oyem vient de décider de libérer les 23 personnes qui avaient été arrêtées en octobre 2008 à Bitam pour avoir pratiqué le «kôhng», un rituel de sorcellerie qui s’apparente à un commerce de vies humaines. Après neuf mois de détention, la justice a été contrainte de libérer les accusés en raison de la subjectivité des preuves versées au dossier. Neuf mois après la retentissante arrestation des 23 «sorciers» de Bitam, accusés de la mort de plusieurs personnes par la pratique du « kôhng », le tribunal de première instance d’Oyem vient de prononcer le non-lieu. En ...
Lire l'article
Deux Gabonais et un ressortissant Camerounais ont été arrêtés dans la commune de Cocobeach en possession de plusieurs kg de drogue dont la valeur marchande est estimée à des centaines de francs CFA, rapporte lundi le correspondant local de l'AGP. L'identité de ces trois personnes, qui seraient toutes âgées de 27 ans, n'a pas été révélée. Ces personnes risquent des peines de prison pouvant aller jusqu'à deux ans s'ils sont reconnus coupables, ont indiqué les gendarmes. Un gendarme s'exprimant sous le couvert de l'anonymat a toutefois indiqué qu'un nombre de ressortissants étrangers étaient arrêtés et gardés à vu pour trafic de drogue dans ...
Lire l'article
Dans le cadre du renouvellement du fichier des personnes handicapées, le ministère des affaires sociales a entamé lundi à Libreville une vaste campagne de recensement des personnes handicapées. Cette opération permettra à ces personnes de bénéficier de cette allocation débloquée par l'Etat pour venir en aide aux personnes économiquement faibles, souvent exclues des autres opérations de cette envergure. Selon François Nzengué, journaliste handicapé « Certaines personnes bénéficient de l’aide de l’Etat alors qu’elles ne le sont pas handicapées. Cette opération permettra donc de juger exactement qui est exactement handicapé et qui ne l’est pas ». Ce recensement a pour but de développer ...
Lire l'article
L'archevêque de Libreville, Mgr Basile Mvé Engone, a ordonné dimanche la fermeture de la chapelle du Village Evinayong à Kango après que celle-ci a accueilli des danseurs de ''Bwiti'' (rite initiatique et ésotérique au Gabon réservé aux hommes), rapporte le correspondant de l'AGP. La veillé qui s'est déroulée dans la nuit de samedi à dimanche a été organisée par une famille, ayant invité les danseurs de Bwiti, et habitant l'église. Alerté par les responsables locaux de l'église catholique, Mgr Mvé Engone a aussitôt ordonné dans un communiqué la fermeture de cette église. Les danseurs ont été ensuite mis en examen. Le Bwiti est ...
Lire l'article
Le leader du Rassemblement pour le Gabon (RPG, majorité présidentielle), Paul Mba Abessole, a recommandé aux militants de son parti samedi à Kango (96 km, sud de Libreville), de mettre fin à la pratique de la sorcellerie. ''J'ai été sidéré d'apprendre, et c'est vrai, que certains militants du RPG se complaisaient dans les pratiques sorcières, allant jusqu'à sacrifier des êtres humains. Je suis déçu de ces pratiques ignobles faites par des compatriotes qui, au lieu d'utiliser leurs intelligences au service du pays, croient que par coup de baguette magique, peuvent gagner leur vie et être riches sans le moindre effort'', a ...
Lire l'article
Deux personnes qui seraient impliquées dans le vole de 15 armes à feu perpétré il y a deux semaines à la Brigade faune de Moukalaba (Sud) ont été appréhendées jeudi dernier par les Eléments de la Brigade de Recherches, a rapporté samedi le correspondant de GABONEWS à Tchibanaga. Les deux présumés coupables de complicité dans ce délit de vole sont Delphin Paga et de Moussa qui ont été arrêtés par les Eléments de la Brigade de recherches de Tchibanga. A Delphin Paga, il est notamment reproché d’avoir gardé quelques armes à feu volées chez lui tandis qu’à Moussa, il ...
Lire l'article
Un réseau de personnes âgées pratiquant le Kôhng, une école de sorcellerie utilisant les vies humaines, a été interpellé le 21 octobre à Bitam, dans le nord du pays. Accusé d’avoir ôté la vie à plusieurs dizaines de personnes, ce réseau a été démantelé grâce à une enquête menée du 11 au 19 octobre par un tradipraticien qui a permis de retrouver les preuves de ces basses œuvres. Parmi les personnes interpellées figurent notamment un notable de la localité déjà impliqué dans des affaires similaires ainsi qu’un révérend pasteur de l’Eglise évangélique du Gabon (EEG). Vingt-trois personnes âgées accusées d’avoir ...
Lire l'article
Gabon: Lueur d’espoir pour les personnes handicapées au sortir du Séminaire national
Le Séminaire National sur la situation sociale des personnes handicapées qui a été ouvert mercredi dernier au Palais du Sénat s’est achevé jeudi dernier sur fond de nombreuses recommandations objectives qui seront officiellement transmises au chef du gouvernement dans les prochains jours, a constaté GABONEWS. Ce séminaire national, tout comme le thème y rattaché « la situation sociale des personnes handicapées: quelles stratégies pour leur autonomisation ?», venaient à point nommé, au regard des conditions de vie et d’existence peu reluisantes dans lesquelles vit cette frange de la population. Lesquelles conditions, confirmées par des chiffres alarmants, se caractérisent par ...
Lire l'article
Gabon: trois personnes incarcérées pour exercice illégal de la médecine
Une quinzaine de personnes interpellées pour trafic et consommation de chanvre indien au Cap Estérias
Gabon : Non-lieu pour les accusés du «kôhng»
Gabon: Trois personnes arrêtées à Cocobeach pour trafic de drogue
Gabon: Les personnes handicapées recensées à Libreville
Gabon: L’archevêque de Libreville ferme une chapelle pour ”sorcellerie”
Gabon: Le leader du RPG recommande à ses militants de mettre fin à la pratique de la sorcellerie
Gabon: Deux personnes arrêtées pour complicité de vole de 15 armes à la Brigade Faune de Moukalaba
Gabon : 23 «sorciers» interpellés à Bitam pour commerce de vies humaines
Gabon: Lueur d’espoir pour les personnes handicapées au sortir du Séminaire national


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 3 Nov 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*