Socialisez

FacebookTwitterRSS

Environnement : 3 millions d’hectares de forêts certifiés FSC en Afrique occidentale

Auteur/Source: · Date: 6 Nov 2008
Catégorie(s): Afrique

Avec les trois dernières concessions forestières récemment certifiées Forest Stewardship Council (FSC) au Cameroun et au Gabon, le secteur forestier privé de la région marque son engagement à faire progresser la certification forestière dans le Bassin du Congo, avec aujourd’hui près de 3 millions d’hectares certifiés FSC en Afrique occidentale. Cette certification reconnue par les ONG environnementales atteste d’efforts probants des sociétés d’exploitation pour l’optimisation et la préservation des ressources, la protection de la biodiversité et le développement socio économique des populations des populations locales. La préservation et la gestion durable des forêts du Bassin du Congo se renforce à travers la certification des sociétés d’exploitation forestière qui s’intensifie dans la sous-région.
Dernièrement, c’est le groupe suisse Precious Woods qui a obtenu mi-octobre la certification Forest Stewardship Council (FSC) pour ses activités d’exploitation forestière au Gabon, gérées par la Compagnie équatoriale des bois (CEB).

Le label a indiqué que l’entreprise exploitait l’ensemble de sa concession de 600 000 hectares conformément aux principes du développement durable et que la production annuelle de 200 000 mètres cubes de grumes avait été entièrement certifiée.

A travers la certification forestière, les exploitants forestiers dans le Bassin du Congo intensifient leurs actions en faveur d’une meilleure prise en compte des questions sociales.

D’abord réticentes au principe, les industries forestières ont pour la plupart aujourd’hui entamé un processus de dialogue avec les populations locales visant le développement socio-économique des travailleurs de l’entreprise mais aussi des populations aux abords de la concession forestière.

Pour organiser ces actions sur le terrain, Yaoundé a abrité fin septembre un atelier qui a réuni des scientifiques spécialistes des bantous et des pygmées et des parties prenantes comme des entreprises forestières, des ONG, des représentants de FSC International, national et local ou encore de la société civile.

Une attention particulière avait alors été portée sur l’importance du rôle de l’Etat et sur la mise en application de futurs dialogues entre populations locales et entreprises forestières traitant des droits d’usage liés à la chasse et au braconnage ou encore le droit des travailleurs forestiers.

Le Bassin du Congo compte aujourd’hui 7 concessions forestières toutes certifiées FSC au Cameroun, au Congo Brazzaville et au Gabon, avec un total de 2,96 millions d’hectares. Au Cameroun, on compte 878 896 hectares de concessions forestières certifiées ; au Congo, on recense 748 200 hectares certifiés alors que le Gabon ne compte pas moins de 1 304 967 hectares certifiés.

Avec près de 3 millions d’hectares de forêts certifiés FSC à ce jour, on pourrait en dénombrer 4 millions courant 2009 selon les analystes. L’association inter africaine des industries forestières (IFIA) escompte pouvoir certifier d’ici 2012, 10 millions d’hectares de forêts tropicales dans la région. L’Afrique deviendrait ainsi le premier Bassin forestier de forêts natives certifié au monde.

Pour parvenir à réaliser cet objectif, il reste cependant à obtenir des résultats probants dans la lutte contre le commerce de bois illégal ou l’instauration d’une meilleure gouvernance.

L’association inter africaine des industries forestières a été créée en 1996 et regroupe les entreprises forestières et industrielles du bois en Afrique centrale et en Afrique de l’Ouest, soit près de 300 membres à travers des syndicats nationaux engagés dans une démarche de gestion durable et de certification forestière.

Le Forest Stewardship Council (FSC) est une organisation internationale, indépendante, non gouvernementale et à but non lucratif. Le FSC a été Fondée en 1993 par des propriétaires forestiers, des entreprises de la filière bois, des groupes sociaux et des associations de protection de l’environnement, en vue de promouvoir dans le monde entier une gestion forestière responsable.

La certification FSC comprend 10 principes et 56 critères de bonne gestion forestière. Le respect de ces engagements est vérifié chaque année par des organismes de certification indépendants.

source: enviro2b  


SUR LE MÊME SUJET
La crise économique aura un impact sur le financement des programmes de lutte contre le VIH/ Sida dans la région d'Afrique occidentale et centrale, a averti jeudi à Genève un responsable de l'Onusida. "Des pays ont adoptés de nouvelles stratégies qui ont produits des résultats remarquables, d'autres doivent tenter d'inverser la situation par la décentralisation des services de santé", le Dr Emmanuel Gnaoré, directeur de l'équipe Onusida d'appui aux pays d' Afrique occidentale et centrale , lors d'une conférence de presse tenue à Genève. En 2010, on estimait que 68% des personnes vivant avec le Sida dans le monde, résidaient en Afrique ...
Lire l'article
Gabon : Rachat de 35% de Rougier Afrique International
Le Gabon vient de réaliser un grand coup sur le marché d’exploitation des ressources naturelles. En effet le pays vient de s’acquérir, via la Caisse des Dépôts et Consignation, 35% de Rougier Afrique International, une société qui exploite plus de deux millions d’hectares de concessions forestières dans le Bassin du Congo. Par une telle opération, surtout après celle d’il y a un an où le Gabon obtenait un renforcement au capital de la Comilog, le pays démontre une nouvelle fois toute sa volonté d’être actif dans la gestion des ressources naturelles nationales. Ainsi après les mines qui s’adjugent une part ...
Lire l'article
L'organisation écologiste Greenpeace estime qu'en allant visiter une usine du groupe forestier français Rougier, mercredi au Gabon, le président Nicolas Sarkozy se comporte en représentant de commerce "de l'exploitation des forêts tropicales". "Nicolas Sarkozy en VRP de l'exploitation des forêts tropicales (...) Les groupes forestiers espèrent sans doute que le président français obtiendra l'assouplissement" de l'interdiction de l'exportation de grumes estime Greenpeace dans un communiqué diffusé mercredi. Le Gabon a interdit en novembre l'exportation de grumes (bois brut) alors que jusqu'alors loi donnait jusqu'à 2012 aux industriels pour transformer 75% des grumes. "Cette visite trahit la vision qu'a Nicolas Sarkozy ...
Lire l'article
La Banque africaine de développement (BAD) a octroyé le 30 avril dernier un don de 23,6 milliards de F.CFA à la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) pour la conservation des écosystèmes des forêts du bassin du Congo. Ces fonds doivent permettre de renforcer la gestion durable de ce bassin forestier, le deuxième plus grand de la planète, qui joue un rôle de premier plan dans la lutte contre le changement climatique. Face à l'importance de la préservation des forêts du Bassin du Congo au regard des impératifs du réchauffement climatique, la Banque africaine de développement (BAD) a ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais, à travers le ministère de l’Economie forestière, a lancé le 26 février dernier un appel d’offres aux opérateurs économiques gabonais pour l’acquisition de plus d’1,3 millions d’hectares de forêts sur 8 des 9 provinces du pays. Face à la crise financière internationale qui a sérieusement affecté le secteur du bois, cet appel d’offres pourrait permettre de relancer l’activité d’un des secteurs clés de l’économie nationale. Le ministère de l’Economie forestière vient de lancer un appel d’offres pour l’attribution de massifs forestiers qui s’étendent sur 1 371 480 hectares à travers 8 des 9 provinces du pays. Conformément à ...
Lire l'article
L'Agence française de développement (AFD) a octroyé mercredi à Libreville une somme de 130,2 millions de FCFA (198.550 euros) à trois ONG gabonaises qui oeuvrent dans l’environnement, rapporte un journaliste de l’AGP. Ce financement destiné à renforcer le projet d'aménagement des petits permis forestiers gabonais (PAPPFG) lancé en 2007 va à l’endroit des ONG Mogheso du parc de la Lopez(58.550 euros), ''Ibonga'' du parc national de Loango sud (85000 euros) et ''Edzengui'' de la réserve de Minkebe (55000 euros). L’AFD compte par cette initiative contribuer à la réduction du “désordre environnemental“ sur plus de 2 millions d'hectares livrés à une exploitation ...
Lire l'article
Dans la deuxième plus vaste étendue de forêts ombrophiles du monde située en Afrique centrale, les pygmées recourent aux technologies modernes pour sauver des arbres sacrés, grâce aux fonds du concours du Marché du développement de la Banque mondiale. Ce concours est organisé à l’échelle planétaire et fournit aux entrepreneurs sociaux des ressources financières leur permettant d’utiliser le pouvoir des idées pour promouvoir le développement durable. Grâce à des appareils portatifs du système mondial de localisation (GPS), les pygmées Mbendjele de la République du Congo aident une société forestière à éviter d’abattre des arbres auxquels les communautés forestières attachent une ...
Lire l'article
Au terme de la conférence internationale sur les mécanismes de financement de la gestion durable des écosystèmes forestiers du bassin du Congo, au cours de laquelle, plusieurs questions ont pu être abordées, notamment, l’harmonisation des politiques forestières et fiscales, la connaissance de la ressource, organisée en Tunisie, à laquelle le Ministre d’Etat en charge de l’Economie, des finances, du budget et de la privatisation, Paul Toungui et le Ministre délégué auprès du Ministre de l’Economie forestière, des Eaux et de la pêche, chargé des Eaux et de la Pêche, Hugues Alexandre Barro Chambrier, les délégations du Burundi, du Cameroun, de ...
Lire l'article
Jean Eyegue Ndong Le chef du gouvernement gabonais, Jean Eyeghé Ndong, a souligné mercredi lors du séminaire consacré au Programme d’appui du fonds pour l’Environnement mondial à la gestion des Ecosystèmes Forestière du Bassin du Congo, en présence du corps diplomatique accrédité au Gabon, des organisations de coopération internationale et les experts de l’environnement, « le rôle éminemment positif de nos forêts dans la régulation et l’équilibre du climat mondial ». La succession des conférences sur les écosystèmes forestières du bassin du Congo a pu traduire l’intérêt croissant des partenaires au développement aux problématiques de conservation et de gestion durable de ...
Lire l'article
La présidente et directrice générale du Fonds pour l'environnement mondial (FEM), Monique Barbut a annoncé mardi à Libreville que son institution projette de débloquer une enveloppe de 40 millions de dollars pour appuyer un programme de gestion des écosystèmes forestiers dans les pays membres du Bassin du Congo. Mme Barbut a fait cette annonce à la veille de l'ouverture mercredi à Libreville des travaux d'une rencontre des ministres des Forêts des pays membres du Bassin du Congo. La réunion qui se tiendra dans la capitale gabonaise prendra fin vendredi. Selon Mme Barbut, arrivée mardi soir à Libreville, l'enveloppe du FEM ...
Lire l'article
La crise économique aura un impact sur la lutte contre le Sida en Afrique occidentale et centrale
Gabon : Rachat de 35% de Rougier Afrique International
Gabon: Greenpeace qualifie Sarkozy de “VRP” de l’exploitation des forêts
CEEAC : 23,6 milliards de F.CFA de la BAD pour les forêts du Bassin du Congo
Gabon : Le gouvernement cède plus d’1,3 millions d’hectares de forêts
Environnement : L’AFD octroi plus de 130 millions de FCFA à trois ONG gabonaises
Environnement : Les pygmées se servent de la technologie des satellites pour protéger les forêts congolaises
Environnement: 65 millions de dollars pour la conservation des écosystèmes forestiers de la sous région d’Afrique centrale
Gabon: Environnement/ Jean Eyeghé Ndong souligne le rôle éminemment positif des forêts gabonaises dans la régulation climatique mondiale
40 millions de dollars pour préserver les forêts du Bassin du Congo


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Nov 2008
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*