Socialisez

FacebookTwitterRSS

Crise RD Congo : L’ONU veut prévenir la régionalisation du conflit

Auteur/Source: · Date: 10 Nov 2008
Catégorie(s): Afrique

Les travaux de la réunion de médiation ouverte le 7 novembre à Nairobi, au Kenya, sous les auspices de l’Organisation des Nation Unies (ONU) pour trouver un consensus politique à la crise qui ravage l’est de la République démocratique du Congo (RDC) a révélé un soutien supposé de l’Angola et du Zimbabwe aux troupes congolaises. Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki Moon, a appelé les participants à chercher des solutions à la source du problème afin de stabiliser cette région sur le long terme, et a mandaté l’ancien président nigérian Obasanjo comme médiateur de la crise sur le terrain.
L’Organisation des Nations Unies (ONU) craint que le conflit qui oppose l’armée congolaise aux rebelles du Conseil national pour la défense du peuple (CNDP) dans l’est du pays ne se régionalise avec les rumeurs sur le soutien angolais et zimbabwéen aux troupes gouvernementales, après la tension née entre Kinshasa et Kigali, accusée de soutenir les rebelles congolais.

Un sommet international sur le conflit en RDC a été ouvert le 7 novembre dernier à Nairobi, qui rassemble les présidents congolais et rwandais autour de chefs d’Etat africains censés assurer la médiation pour une pacification durable de l’est de la RDC.

Des militaires angolais se trouveraient dans l’est de la RDC où ils auraient participé le 7 novembre aux côtés de l’armée congolaise aux combats contre les rebelles de Laurent NKunda.

La Mission des Nations Unies en RDC (MONUC) avait démenti la présence de soldats de Luanda dans la région.

Des éléments angolais auraient été déployés le 7 novembre près de Kibati, à12 km au nord de Goma, le long de la ligne de front séparant les forces gouvernementales et les rebelles du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP). Ces militaires angolais auraient pris part aux combats ayant opposé ce même jour les belligérants dans ce secteur.

Des éléments de la MONUC affirment avoir rencontré un soldat s’exprimant en portugais, qui aurait “dit qu’il était d’Angola et que d’autres (soldats angolais) se trouvaient sur la colline”, en référence à une colline de Kibati où est installé un camp de l’armée congolaise.

Le chef rebelle Laurent Nkunda avait affirmé le 7 novembre que les troupes angolaises combattaient en soutien à l’armée congolaise dans la zone de Kibati.

De source diplomatique, “une cinquantaine de militaires angolais et zimbabwéens sont en mission de reconnaissance en appui aux unités congolaises sur le front de Kibati”, une information démentie par Kinshasa et la MONUC.

“Il y a une coopération militaire” entre la RDC et l’Angola et “il y a peut-être des instructeurs angolais dans le pays”, a nuancé la MONUC.

D’autres sources affirment que deux bataillons de l’armée congolaise, récemment formés en Angola, ont été installés ces derniers jours près de Kibati, ce qui pourrait expliquer que certains s’expriment en portugais.

La nouvelle présence de troupes angolaises dans le pays, si elle était confirmée, marquerait une régionalisation du conflit et risquerait d’être perçu comme une provocation par le Rwanda voisin.

“La paix et la sécurité étaient menacées en Afrique centrale par des groupes armés, nationaux et étrangers, présents sur le sol congolais. Ni la RDC, ni le Rwanda, ni le reste de l’Afrique centrale ne peuvent se permettre d’être de nouveau entraînés dans un conflit”, a déclaré à Nairobi le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki Moon.

Monsieur Ban Ki Moon a évoqué trois priorités, notamment la nécessité de prendre des mesures urgentes pour contenir la crise actuelle déclenchée par la reprise des combats dans l’est de la RDC.
Il a souligné la nécessité de s’attaquer aux racines de cette crise, estimant que des solutions durables ne pourront être trouvées qu’au niveau politique.
“Nous devons mettre fin à ce conflit dans l’est et l’empêcher de se répandre dans la sous-région” a-t-il répété.

L’ancien président du Nigeria, Olusegun Obasanjo, a été mandaté dans l’est de la RDC pour travailler en étroite collaboration avec les dirigeants régionaux pour parvenir à des solutions globales et durables aux problèmes créés par la persistance et l’action destructrice des groupes armés illégaux.
Une contre-attaque a été lancée le 7 novembre dernier par l’armée congolaise, leur permettant de reprendre le contrôle de Nyanzale, qui était tombée la veille aux mains des rebelles de Laurent Nkunda, lesquels se sont désormais retirés à la périphérie de la ville.

La situation des 65 000 civils déplacés rassemblés dans des camps de Kibati, au nord de Goma, s’est aggravée, alors que les combats à l’artillerie lourde se sont intensifiés dans la nuit, dans cette zone.
Les dernières estimations du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) font état de 250 000 civils déplacés dans le Nord-Kivu, en raison de la violence qui sévit depuis septembre.


SUR LE MÊME SUJET
L'équipe nationale de football de la République démocratique du Congo rencontrera celle du Gabon le 17 novembre 2010 en match de préparation de la 3ème journée des éliminatoires de la 28ème Coupe d'Afrique des nations de football. Selon la Fédération congolaise de football association (FECOFA), la rencontre pourrait se dérouler à Paris ou à Kinshasa. Le sélectionneur français des "Léopards", Robert Nouzaret, serait en train de mettre au point un programme des matches de préparation de l'équipe nationale A, jusqu'au mois de mars 2011. Nouzaret, qui s'était félicité de la prestation des "Léopards" devant les "Lions Indomptables" du Cameroun, avait promis "de travailler ...
Lire l'article
Un atelier régional de la poste se tient à Libreville depuis quelques jours, à Libreville, dans la perspective de la régionalisation des services postaux, de paiement électronique et de transfert d’argent, avec la présence des experts internationaux du groupe La poste France et de l’Union Postale Universelle en vue du partage des expériences. Ces assises de Libreville vise plusieurs objectifs en l’occurrence connecter tous les pays de la sous région d’Afrique centrale au réseau IFS/IFS Light et d’encourager les pays à développer le service dans leur réseau postal national, de développer les échanges en matière de transfert d’argent dans la sous ...
Lire l'article
Après Libreville, la dépouille d’Edith Lucie Bongo Ondimba reçoit depuis son arrivée en début d’après – midi à Brazzaville, l'une des rives du fleuve Congo, son pays natal, des hommages de la Nation et de pays amis au stade Saint Denis, rapporte la chaîne de télévision privée gabonaise « TéléAfrica » qui retransmet la cérémonie en direct. Le corps sans vie de l’épouse du chef de l’Etat gabonais, fille aînée du président congolais, Sassou Nguesso, est exposé sous une tente, dans un cercueil toujours recouvert du drapeau gabonais (Vert-jaune-bleu). Plusieurs personnalités congolaises et étrangères dont le chef de l’Etat centrafricain, François Bozizé ...
Lire l'article
La dépouille mortelle de la Première dame du Gabon, Edith-Lucie Bongo Ondimba, décédée le 14 mars à Rabat, au Maroc, est arrivée vendredi en début d'après-midi à Brazzaville, en provenance du Libreville, a constaté le correspondant de la PANA. De l'aéroport international Maya Maya, le cortège est passé par les principales de avenues de Brazzaville pour amener la dépouille au Stade Saint Denis, dans le quartier de Mpila, dans le nord de la capitale congolaise, non loin de la résidence privée du chef de l'Etat congolais, Denis Sassou Nguesso, père de la défunte. Les populations de la capitale congolaise s'activent pour rendre, ...
Lire l'article
Suite à une humiliante défaite fin octobre face à la rébellion aux portes de Goma, les Forces armées de République démocratique du Congo (FARDC) se livrent depuis le 10 novembre à des pillages et des exactions massives dans plusieurs villes au nord de la capitale provinciale du Nord-Kivu. Kinshasa a promis de sévères sanctions à l’encontre des soldats responsables de ces actions et a dépêché sur place le 12 novembre le chef d’Etat major de l’armée de terre, le général Gabriel Amisi, pour faire le point sur la situation. Plus aucun treillis n’est de bon augure pour les populations de ...
Lire l'article
La situation semblait se calmer, samedi 8 novembre, dans l'est de la République démocratique Congo. Mais au cours d'une conférence de presse à Goma, le chef de la Mission de l'ONU en RDC (Monuc), Alan Doss, a "déploré les violations très graves des droits de l'homme (...) dans la région de Rutshuru, à 80 km au nord de Goma, ces derniers jours". "Nous avons malheureusement découvert des tueries dans la ville de Kiwanja et à côté, y compris des civils qui ont été visés par des groupes armés", a indiqué M. Doss. "Ce sont des crimes de guerre que nous ...
Lire l'article
La Convention nationale des syndicats du secteur de l'éducation (CONASYSED), réunis mercredi en assemblée générale, a demandé un chronogramme des négociations avant la suspension du mouvement de grève. Comme elle l'avait souhaité, la CONASYSED a été reçu en audience, mardi dernier par le chef de l'Etat, Omar Bongo Ondimba qui leur avait demandé de suspendre la grève et de reprendre le chemin des cours. De même, le président de la République a ordonné au gouvernement de doubler l'enveloppe devant permettre le paiement des rappels des enseignants. Cette enveloppe passe donc de 2,5 milliards francs CFA à 5 milliards francs CFA. Une somme ...
Lire l'article
Le vice-président de la République, Didjob Divungi Di Ndingue, a reçu le 17 octobre à Libreville le ministre angolais des Relations extérieures, Assunção dos Anjos, porteur d’un message du président Dos Santos pour son homologue gabonais. Le ministre angolais a expliqué qu’il s’agissait pour ces deux chefs d’Etat du Golfe de Guinée de s’entretenir sur la conjoncture économique et financière mondiale et ses implications dans les stratégies de développement du secteur pétrolier.Le vice-président de la République, Didjob Divungi Di Ndingue, a reçu l’émissaire du président angolais, Eduardo Dos Santos, porteur d’un message pour le président Bongo Ondimba. L’entretien entre le ministre ...
Lire l'article
Le général Laurent Nkunda, leader du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), a annoncé le 2 octobre dans un discours à la BBC la mue du CNDP en mouvement pour la libération totale de la République démocratique du Congo (RDC). Il a appelé dans son allocution radiodiffusée tous les congolais à s’unir contre le gouvernement en place pour une libération effective et définitive du peuple alors que les combats ont repris depuis le 28 août dans le Nord Kivu. Alors que les rumeurs circulaient sur sa mort ou son mauvais état de santé, le général Laurent Nkunda est ...
Lire l'article
Pierre Emangongo Le Potentiel (Kinshasa) Le président gabonais Omar Bongo Ondimba menace d'interdire la sortie des opposants à l'étranger où ils se permettent de le critiquer. Cette sanction concerne implicitement les partis d'opposition dont le mouvement «Bongo doit partir» (Bdp-Gabon nouveau), rapporte le journal Le Point citant une agence privée Gabonews. Cependant, un analyste déplore le fait que le président Bongo ignore le rôle des avis contradictoires dans le jeu démocratique. Le président gabonais Omar Bongo Ondimba a annoncé son intention d'interdire aux représentants de l'opposition de quitter le Gabon, dénonçant ceux qui vont «à l'extérieur pour dénigrer les gens, les insulter», a ...
Lire l'article
Match amical de football RD Congo-Gabon le 17 novembre prochain
Des experts internationaux de la poste en atelier à Libreville sur fond de régionalisation des services
Congo: La dépouille de la Première Dame du Gabon désormais sur la rive du fleuve Congo, à Brazzavillle, terre natale
Gabon / Congo: Arrivée de la dépouille mortelle de Edith-Lucie Bongo à Brazzaville
RD Congo : Les FARDC s’en prennent aux civils
L’ONU dénonce des “crimes de guerre” au Congo
Gabon: Crise à l’Education: la CONASYSED veut un chronogramme avant de lever la grève
Gabon : Libreville et Luanda parlent prix du baril et crise financière
RD Congo : Nkunda veut conquérir le pays
Crise politique au Gabon : Bongo veut refuser le droit de sortie à ses opposants

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 4,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 10 Nov 2008
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*