Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Libreville consolide le processus de paix en RCA

Auteur/Source: · Date: 22 Nov 2008
Catégorie(s): Diplomatie

La troisième réunion du Comité de suivi de l’accord global de paix inter centrafricain tenue à Libreville les 19 et 20 novembre en présence des représentants du pouvoir, de l’opposition et des mouvement rebelles, a permis de baliser la mise en place du cadre préalable à la tenue effective du dialogue politique inclusif. Sous la médiation gabonaise, les acteurs de la crise centrafricaine ont défini les modalités de la mise en œuvre du processus de Désarmement, démobilisation et e réinsertion (DDR), qui devrait permettre de garantir et de sécuriser le processus et la tenue effective des assises de réconciliation nationale prévues dès le 5 décembre prochain.
Les acteurs de la crise centrafricaine sont parvenus, sous les auspices gabonais, à poser une pierre solide à l’édification d’une paix durable à l’issue de la troisième réunion du Comité de suivi de l’accord global de paix signé le 21 juin dernier à Libreville.

Le cadre préalable à la tenue effective du dialogue politique inclusif prend forme pour ce dernier virage avant la nouvelle échéance fixée le 16 novembre dernier par le président Bozizé du 5 au 20 décembre prochain.

Le ministre centrafricain en charge du Dialogue, Cyriaque Gonda, le leader de l’Armée populaire pour la restauration de la démocratie (APRD), Jean-Jacques Demafouth, le représentant de l’Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR), des délégués de l’Union européenne (UE), de l’ONU, de la Mission de consolidation de la paix en Centrafrique (MICOPAX) et de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) et de la CEN SAD étaient réunis les 19 et 20 novembre dernier sous la médiation gabonaise assurée par le ministre d’Etat en charge des Affaires étrangères, Paul Toungui.

Après réexamen des termes de la loi d’amnistie générale promulguée le 13 octobre dernier par le président centrafricain, et prise de connaissance du rapport du coordonnateur du comité d’organisation du dialogue politique inclusif sur les modalités de mise en œuvre sur le terrain du processus de Désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR), qui doit se dérouler en trois phases pour les mouvements politico-militaires, les participants ont adopté les modalités de mise en œuvre de ce processus de sécurisation préalable aux assises nationales.

«Le comité de suivi a vigoureusement condamné les attaques perpétrées contre les soldats gouvernementaux par les éléments d’un groupe politico militaire non signataire de l’accord de paix global de Libreville le mardi 11 et le samedi 15 novembre 2008. De tels actes viennent effacer les efforts entrepris en vu de ramener la paix et la concorde en République centrafricaine», stipule en premier lieu le rapport final lu par le rapporteur général, Brigitte Anguillet.

La réunion de Libreville a également permis de décider de la mise en place de mesures exceptionnelles de sécurité et de protection qui seront assurées par la FOMAC pour le retour et le séjour des leaders des parties prenantes à l’accord de paix global en RCA, ainsi que pendant la mise en œuvre du processus DDR.

«Les participants ont exhorté l’ensemble des acteurs centrafricains au strict respect des modalités de lancement du processus de Désarmement, démobilisation et de réinsertion (DDR) (…) et à s’abstenir de tout acte susceptible de compromettre sa mise en application», poursuit le rapport final.

En annexe du rapport final, les participants ont produits un document cadre annexe qui définit les modalités pratiques de la mise en œuvre du processus DDR.

Le comité de suivi a également sollicité l’appui du Haut commissariat des nations unies aux réfugiés (HCR) pour la conduite d’une campagne de sensibilisation des réfugiés centrafricains du Cameroun, du Tchad et du Soudan afin de faciliter leur retour en République centrafricaine.

«On vient d’ajouter une pierre de plus à l’édification de la paix dans notre pays. On a un programme DDR avec les composantes et le contenu et il ne reste aux experts qu’à aller dans le cadre du calendrier. Toutes les étapes ont été fouillées par les experts et approuvées par toutes les parties en présence, dont la partie gouvernementale, les rebelles, l’opposition démocratique centrafricaine et les partenaires internationaux sous la médiation du Gabon. Je pense que nous allons pour l’instant droit vers l’organisation du dialogue politique inclusive dont la date a été fixée le 5 au 20 décembre à Bangui» a conclu le ministre centrafricain de la Communication en charge de la Réconciliation nationale, Cyriaque Gonda. 


SUR LE MÊME SUJET
Libreville, 18 août (GABONEWS) - Le Gabon a présidé, par l’entremise de l’Ambassadeur Représentant permanant du Gabon auprès de l’UA, Baudelaire Ndong Ella, sa première réunion du Conseil de paix et sécurité de l’Union Africaine (UA) en sa session numéro 199ème réunion, tenue le 17 août dernier dont les communication ont porté sur les récents développements de la situation au Burundi, a-t-on appris de sources officielles. Voici dans son intégralité la note parvenue à la Rédaction de GABONEWS. « Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine, en sa 199ème réunion, tenue le 17 août 2009, a entendu des communications ...
Lire l'article
La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National a publié mercredi 10 juin son « Plan de Paix et de Réconciliation Nationale » pour le Gabon, un plan de paix que la Coalition définit comme une Proposition de Paix et de Réconciliation Nationale à l’endroit du Gouvernement, des Institutions et des membres de la société civile et politique gabonaise. La publication de ce « Plan de Paix » de 21 pages fait suite au meeting de la Coalition à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009, meeting au cours duquel les membres de la Coalition ont planché pendant deux jours ...
Lire l'article
le Plan de paix la Constitution
Lire l'article
La 28ème réunion ministérielle du Comité permanent des Nations Unies sur les questions de paix et de sécurité en Afrique centrale s’ouvre lundi prochain dans la capitale gabonaise, sous le thème « la bonne gouvernance du secteur de la sécurité en Afrique centrale », a appris ce samedi GABONEWS d’un communiqué parvenu à la Rédaction. Selon le communiqué, la réunion qui va durer cinq jours débattra du cadre continental, africain, de la gouvernance du secteur de la sécurité à l’exemple du Burundi qui connaît une situation d’après conflit, mais également, les experts aborderont le cas d’un pays qui n’est pas en ...
Lire l'article
La Commission de l'Union Européenne (UE) à Libreville a signé samedi dernier au siège de la CEEAC de Libreville, une convention de contribution d'un montant de 9,6 milliards de francs CFA à la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC). La signature de cette convention a été faite par Thierry Mathisse, ambassadeur chef de délégation de la Commission de l'UE à Libreville et le secrétaire général de la CEEAC Louis sylvain Goma, en présence de certains représentants diplomatiques au Gabon. Cette convention entre dans le cadre de la coopération en matière de paix et de sécurité avec la CEEAC ...
Lire l'article
Répondant au corps diplomatique à après le discours de présentation des vœux prononcé par le doyen de ce corps l’Angolais Emilio Guerra, le chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, tout en transmettant ses vœux personnels et ceux de son gouvernement aux leaders des pays représentés à Libreville, leur a assuré de son attachement indéfectible à la recherche du dialogue, de la stabilité et de la paix. Pour Omar Bongo, la présence de nombreux ambassadeurs au Gabon témoigne de l’excellence des relations de coopération bilatérale que le Gabon tisse et entretient avec les pays amis et frères, avant de faire un ...
Lire l'article
L'arrivée à Libreville du président Bozize, à deux jours du début du Dialogue Politique Inclusif, est perçue comme une « dernière revue, une dernière séance de réglages », selon un familier de la scène politique centrafricaine résidant dans la capitale gabonaise. Certaines sources, ayant requis l'anonymat, croient déceler en cette visite du président centrafricain son désir de voir son homologue gabonais assister à l'ouverture du forum. En appui de cette assertion, on rappelle qu’il a fallu trois réunions du Comite de suivi, pour que tous les protagonistes de la crise s'accordent sur les points qui compromettaient l'aboutissement du processus de ...
Lire l'article
Les protagonistes de la crise centrafricaine, réunis dans la capitale gabonaise du 19 au 20 novembre dans le cadre de la 3ème réunion du comité de l'accord de paix global, ont décidé d'accélérer le processus de désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR). Les acteurs politiques centrafricains ont appelé au strict respect des modalités de lancement du processus DDR, qui comprend une phase préparatoire de regroupement, de mise en œuvre du désarmement et de la reconversion. ''Je crois qu'on vient d'ajouter une pierre de plus à l'édification de la paix dans notre pays. On a un programme DDR avec les composantes et les ...
Lire l'article
La médiation gabonaise a de nouveau été sollicitée pour accompagner le processus de mise en place du dialogue politique inclusif en République centrafricaine (RCA), enlisé par des dissensions sur les termes de la loi d’amnistie générale préalable au dialogue. Les représentants du pouvoir, de l’opposition et des mouvements rebelles étaient réunis les 24 et 25 octobre à Libreville pour la réunion du comité de suivi de l’accord global de paix du 21 juin dernier, dont les résultats pourraient rétablir le consensus entre les acteurs de la crise politique centrafricaine pour une reprise effective du processus de paix. Un consensus est-il ...
Lire l'article
Le Gabon devra occuper dès septembre prochain la présidence du Comité consultatif de l'Organisation des nations unies (ONU) pour les questions de paix et de sécurité dans la sous région d'Afrique centrale, poste occupé jusqu’ici par l'Angola où se tient jeudi, la 27è réunion ministérielle de ce Comité; une rencontre qui réunira les ministres de l`Intérieur, de la Défense et des Relations extérieures des pays de l`Afrique Centrale, a appris GABONEWS. Au cours de ces 27ème assises, les délégations vont s'appesantir sur la situation des pays membres qui font encore face aux conflits armés, à l’instar du Tchad, de ...
Lire l'article
Gabon: Le Gabon a présidé sa première réunion du Conseil de paix et sécurité de l’Union Africaine
Plan de Paix
Réalisations
Gabon: La 28ème réunion sur la paix et la sécurité en Afrique centrale s’ouvre lundi à Libreville
Gabon: L’Union Européenne octroie une subvention de 9,6 milliards de francs CFA pour des missions de paix à la CEEAC
Gabon: Vœux au Chef de l’Etat: Bongo Ondimba assure le Corps diplomatique de son attachement au Dialogue et à la Paix
Gabon: François Bozizé à Libreville mardi : derniers réglages avant le Dialogue Politique Inclusif
Gabon: Gabon/ Crise Centrafricaine: accélération du processus de désarmement des belligérants
Gabon : Libreville de nouveau sollicitée au chevet de la crise centrafricaine
Gabon: Le Gabon occupe dès septembre prochain la présidence du Comité consultatif de l’ONU pour les questions de paix et de sécurité en Afrique centrale


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 22 Nov 2008
Catégorie(s): Diplomatie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*