- Bongo Doit Partir - https://www.bdpgabon.org -

Gabon : Nzengui Nzoundou fixe le cap aux entreprises des BTP

Le ministre des Travaux publics, des Infrastructures et de la Construction, Flavien Nzengui Nzoundou, a fait le point le 19 novembre à Libreville avec les opérateurs des Bâtiments et travaux publics (BTP) sur les problèmes relevés dans l’exécution des chantiers. Le ministre a notamment soulevé les problèmes liés aux études préalables, aux procédures d’exécution ou à la communication entre les responsables de l’exécution et les autorités de tutelle avant d’annoncer l’adoption de réformes dans le mode de paiement des entreprises adjudicatrices pour prévenir les retards de paiement qui freinent l’exécution des travaux. Alors que des réformes sont en cours d’élaboration au ministère des Travaux publics, des Infrastructures et de la Construction, le ministre de tutelle a tenu le 19 novembre dernier à Libreville une concertation avec les responsables des entreprises des Bâtiments et travaux publics.

Cette réunion avait pour but de faire le point sur les problèmes d’ordre techniques, administratifs et financiers qui freinent l’exécution des travaux et affectent la qualité des ouvrages.

«L’administration est le maître d’ouvrage et la source du financement. Dans l’exécution des projets, le bureau de contrôle joue un rôle central et s’il ne joue pas pleinement son rôle, toutes les défectuosités dans un ouvrage sont détectées et nous le ferons savoir à leurs auteurs», a rappelé le ministre de tutelle.

Il a notamment déploré que «certaines entreprises démarrent les travaux sans projet d’exécution et des avenants, même lorsque le financement est disponible», avant de rappeler qu’il est de la responsabilité «des entreprises des BTP de s’assurer que le l’administration est bien informée des dispositions, notamment si elles sont différentes des instructions initiales».

Le ministre des Travaux publics a reproché à certains opérateurs des pratiques de surenchères dans les coûts et la quantité des matériaux facturés. Selon lui«certaines entreprises proposent des coûts et des quantités qui ne procèdent pas de la réalité», et beaucoup des chantiers s’achèventt «en fin de compte par une mauvaise qualité des travaux et parfois des travaux non exécutés».

Le ministre a appelé les responsables des entreprises adjudicatrices des marchés des Travaux publics à «être responsables» de leurs œuvres et de «s’assurer que le ministère est d’accord avec ce qui va se faire».

«Même si au niveau de l’administration et du personnel des travaux publics il y a des tentations, vous devez cultiver le souci de protéger votre réputation quelle que soit l’action que vous pouvez entreprendre en direction d’un individu, pensez à votre réputation parce ce que les Gabonais vous regardent et vous à travers la qualité des travaux», a exhorté Flavien Nziengui Nzoundou.

«Je vous demande d’être plus responsables et plus honnêtes parce que la concurrence pointe à l’horizon avec de nouveaux partenaires comme les Chinois qui se lancent aussi dans la construction des infrastructures routières. Soyez plus sérieux dans les travaux des marchés qui vous sont confiés», a ajouté le ministre.

Concernant les marchés confiés aux PME locales pour le développement de l’activité socio économique du pays, il a rappelé que «par rapport aux années précédentes, une part belle a été faite aux PME gabonaises. J’ai tenu ma parole après notre rencontre de mars 2008 (…) en vous confiant des travaux d’entretien routier afin de renforcer vos capacités opérationnelles».

Le ministre a annoncé que des réformes étaient en cours d’élaboration par les techniciens de son département ministériel, en collaboration avec ceux des ministères des Finances et de la Planification, notamment pour mettre en place un mécanisme de paiement des entreprises des BTP.

La première réforme concerne la mise en place d’une agence comptable au ministère des travaux publics, qui jouera le rôle d’un guichet unique pour le paiement des entreprises adjudicatrices des marchés de la tutelle, afin de limiter les retards de financements qui freinent trop souvent l’exécution des chantiers dans les délais impartis.

Le second projet concerne l’organisation prochaine d’un séminaire dont les recommandations permettront d’amorcer des réformes nécessaires à l’actualisation du cadre normatif des activités des BTP. 


SUR LE MÊME SUJET
Réuni en conseil des ministres le 7 juillet, le gouvernement a adopté le programme d’hygiène et de salubrité dans les quartiers, les établissements, les gargotes et les lieux publics, du ministère de la Santé. La mesure vise, entre autres, à susciter l’intérêt manifeste des populations pour l’application des règles de l’hygiène de l’habitat. Le gouvernement s’est une nouvelle fois penché sur la question l’insalubrité, qui gangrène la capitale gabonaise notamment. En effet, le conseil le conseil des ministres du 7 juillet a fait approuver le programme d’hygiène et de salubrité dans les quartiers, les établissements, les gargotes et les ...
Lire l'article [1]
Le préfet du département de la Mougalaba, dans la province de la Ngounié (sud), Eric André Zué, a demandé aux responsables des sociétés forestières Cora Wood Gabon et Jawood de respecter le revenu minimum mensuel fixé à 150.000 FCFA. Différend du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) qui est de 80. 000 FCFA au Gabon depuis 2006, le revenu minimum mensuel, établi à 150.000 FCFA, est le seuil en dessous duquel aucun Gabonais ne doit être payé. Outre de s’arrimer au revenu minimum, M. Zué a également exigé aux deux entreprises forestières de s’acquitter des cotisations de leurs employés ...
Lire l'article [2]
Le ministère de l’Equipement vient de réagir sur la vague de critiques consécutives à la lenteur des chantiers du cinquantenaire de l’indépendance. Dans un communiqué publié ce 31 juillet le département ministériel fait le point de la situation assurant que tous les travaux iront à leur terme. Pris à partie par l’opinion nationale sur la lenteur des travaux du cinquantenaire de l’indépendance, le gouvernement par le truchement du ministère de l’Equipement a tenu à présenter l’état des lieux de la situation. Dans un communiqué publié ce 31 juillet, le ministre de l’Equipement, Flavien Nzengui Nzoundou affirme que «lors de la réunion ...
Lire l'article [3]
Alors qu’il s’active sur le terrain pour faire respecter les délais des travaux liés aux festivités du cinquantenaire de l’indépendance du Gabon, le ministre de l’Equipement, des Infrastructures et de l’Aménagement du territoire, Flavien Nzengui Nzoundou, fait face en même temps à une grève des agents de son département qui ne s’explique que par un manque de patience. Le ministre de l’Equipement, des Infrastructures et de l’Aménagement du territoire, Flavien Nzengui Nzoundou, a procédé le 12 mai à une visite des chantiers gérés par son département à Libreville et ses environs. Notamment, la section de route entre le pont de ...
Lire l'article [4]
Le Syndicat des agents du secteur du bâtiment et des travaux publics (SASBTP) ont annoncé le 29 septembre, à l'issue d’une assemblée générale, de la poursuite de leur mouvement de grève entamé le 13 juillet dernier jusqu'à la satisfaction totale de leurs revendications. Le 24 septembre dernier, le ministre de tutelle, Flavien Nziengui Nzoundou, avait exhorté les agents à la reprise du travail au regard des avancées enregistrées dans la satisfaction de l'essentiel de leurs revendications. Malgré le vibrant appel du 24 septembre du ministre des Travaux publics pour la reprise du travail, les agents de son département ont annoncé le ...
Lire l'article [5]
Le ministre gabonais des travaux publics, des infrastructures et de la construction, Flavien Nzengui Nzoundou s’est expliqué devant les députés, mardi suite à l’interpellation dont le premier ministre Jean Eyéghé Ndong a fait l’objet, sur l’évolution du programme d’exécution des travaux du réseau routier national. ‘’ Le gouvernement n’est pas aveugle face à l’état de dégradation de la route ni sourd aux cris de détresses des populations ‘’ a noté Flavien Nzengui, soulignant que les difficultés rencontrées par le gouvernement sur le plan de l’entretien routier urbain est le fait de mauvaises habitudes de certains usagers. ‘’ Les efforts du gouvernement sont ...
Lire l'article [6]
Le séminaire des agents du ministère des Travaux publics s’est achevé le 25 avril dernier à Libreville avec une batterie de recommandations pour le renforcement de la gestion des projets de construction des infrastructures engagés par le gouvernement. Le ministre de tutelle, Flavien Nziengui Nzoundou, a notamment annoncé au terme des travaux sa ferme volonté d’améliorer sensiblement le développement et la gestion durable du réseau routier national. Les agents du ministère des Travaux publics ont clos le 25 avril dernier à la Cité de la Démocratie à Libreville les travaux du séminaire annuel du département pour le renforcement de la ...
Lire l'article [7]
Le ministre des Travaux Publics des Infrastructures et de la Construction, le général Flavien Nzengui Nzoundou, a invité , ce vendredi, l’ensemble des personnels de son département à s’investir pleinement dans le travail sur la base des recommandations issues des travaux du premier séminaire annuel organisé du 21 au 24 avril par son Ministère à la Cité de la démocratie de Libreville, rapporte un reporter de GABONEWS. « Tous les jours, chacun de nous emprunte la route pour se rendre à son point de destination. La route est donc au centre de toutes activités humaines », a reconnu Flavien Nzengué Nzoundou ...
Lire l'article [8]
Le Premier ministre, Jean Eyeghé Ndong, a ouvert le 21 avril les travaux du séminaire des agents du ministère des Travaux publics pour le renforcement de la gestion des projets de construction des infrastructures engagés par le gouvernement. Ces assises doivent permettre de réorganiser le fonctionnement du ministère et le suivi des projets afin d’améliorer le rendement et l’efficience sur le terrain des actions menées par ce département, essentielles à l’essor socio économique du pays. Face aux nombreux manquements observés dans la réalisation effective des projets de construction d’infrastructures, notamment routières, menés par le ministère des Travaux publics, des Infrastructures ...
Lire l'article [9]
La campagne d’entretien routier de l’année 2009 a été lancée ce lundi à Libreville par le ministre des Travaux publics, Flavien Nziengui Nzoundou, lors de la réception de la deuxième tranche du matériel roulant devant servir à l’amélioration et à la construction de ces routes. " Nous fêtons également la mise sur rampe de la campagne de l’entretien routier 2009. Vous comprenez que les Gabonais attendent beaucoup du projet du président de la République, « Des actes pour le Gabon ». Près de 12 milliards de francs CFA ont été consentis en l’espace de 2 ans par l’Etat pour la ...
Lire l'article [10]
Gabon : La réponse de Nzengui Nzoundou à l’insalubrité
Deux entreprises forestières sommées d’appliquer le revenu minimum mensuel fixé à 150.000 FCFA
Gabon : Nzengui Nzoundou fait le point sur les chantiers du cinquantenaire
Gabon : Nzengui Nzoundou entre grève et chantiers
Gabon : Les hommes de Nziengui Nzoundou font de la résistance
Gabon: Nzengui Nzoundou s’explique sur l’évolution du programme du réseau routier national
Gabon : Le rêve éveillé de Nziengui Nzoundou
Gabon: Clôture du séminaire annuel des TP: Flavien Nzengui Nzoundou appelle à un « nouveau départ de la politique des routes au Gabon »
Gabon : Nziengui Nzoundou remet ses agents sur la bonne route
Gabon: « La route doit reprendre et elle doit avancer au Gabon », M.Nziengui Nzoundou, ministre des Travaux public