- Bongo Doit Partir - https://www.bdpgabon.org -

Gabon: Une journée hommage à Pierre Monsard Siégu, homme de lettres gabonais disparu en 2005

Les étudiants du Département de Littératures Africaines organisent ce vendredi, en collaboration avec le Cercle de réflexion des étudiants en Littératures Africaines (CRELAF) de l’Université Omar Bongo (UOB), une “Journée hommage à Pierre Monsard” dont le thème est « Littérature africaine vers une rationalisation plurielle ». Selon les organisateurs, cette Journée commémorative marque le début des activités académiques et culturelles de ce département de littératures, mais commémore aussi le troisième anniversaire de la disparition du fondateur du benjamin des départements de l’UOB, Pierre Monsard Siégu.

Pour cette année, cette célébration a permis aux enseignants et aux étudiants épris de la culture littéraire de se consacrer à la diffusion des savoirs. Il s’est agi d’interroger le fait littéraire et particulièrement les littératures africaines.

Plusieurs sous-thèmes ont constitué des débats, notamment « Littérature, Culture et Société: enjeux africains », « Littérature gabonaise et histoire », « Ecritures africaines: le tournant postmoderne », « Le dialogisme en littérature orale, le cas de la palabre chez les Punu du Gabon », sans oublier des prestations de la troupe Théâtre Express de Pierre Monsard.

Selon un étudiant en littératures Africaines à l’UOB, Pierre Monsard aimait à théâtraliser la vie et à la simplifier, voire banaliser les choses les plus graves. « Nous garderons toujours de lui cette phrase comme son chant du cygne à notre endroit: « Ayez une petite graine de folie les gars, ne soyez pas trop sérieux dans la vie ».

Pierre Monsard est le fondateur et le premier chef de Département de Littératures Africaines à l’Université Omar Bongo. Il a été par ailleurs animateur d’un billet d’humeur sur les ondes d’Africa N°1.

Cet homme de lettres est décédé le 28 novembre 2005 et la communauté littéraire nationale lui rend ainsi ce vendredi, un hommage en différé. 


SUR LE MÊME SUJET
Un ultime hommage sera rendu, jeudi, au leader charismatique de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition), Pierre Mamboundou décédé le samedi 15 octobre à 23 heures de suite d’une crise cardiaque dans sa résidence de Libreville. Selon le programme rendu public par l’UPG, cet hommage sera précédé en matinée d’une messe à la cathédrale Sainte Marie de Libreville à 9h avant que la dépouille du député du département de la Dola (au sud du Gabon) n’arrive à l’Assemblé nationale où il va recevoir les civilités de ses collègues députés, du gouvernement et des institutions de la République Gabonaise. Le cortège funèbre ...
Lire l'article [1]
Les journalistes sportifs gabonais ont rendu un dernier hommage à leur défunt confrère Pierre Marie Nzibet, décédé le 2 juin dernier à Libreville des suites d’une maladie, a constaté GABONEWS. Pierre Marie Nzibet a exercé pendant plus de 20 ans en qualité de journaliste à la Radio télévision gabonaise (RTG1 radio) avant d’aller à la retraite. Une retraite que l’homme n’aura pas accepté d’autant plus qu’une fois retraité, il a continué à collaborer avec quelques journaux notamment Tango et la Nation. Selon Marc Eli Biyoghé, un des premiers journalistes sportifs gabonais, qui a côtoyé, pendant plusieurs années, le défunt, « on peut dire ...
Lire l'article [2]
Un collectif d’artistes gabonais, mobilisé depuis l’annonce du décès, le 19 mai dernier, à Paris en France, de Pierre Claver Zeng Ebome, a repris certaines compositions musicales de l’artiste disparu pour immortaliser ces œuvres de l’esprit, qui font depuis lors, la une des chaines de radios et télévisions du pays, a constaté GABONEWS. Reconnu pour leur promptitude à réagir en pareil circonstance, les artistes gabonais comme un seul homme, ont retouché certains morceaux phares de Pier Claver Zeng, en leur apportant un plus pour immortaliser cet homme à multiple facettes, disparu le 19 mai dernier. Un élan de solidarité qui a prévalu ...
Lire l'article [3]
Le chanteur-guitariste et homme politique gabonais Pierre Claver ZENG est mort dans un hôpital parisien dans la nuit du 18 au 19 mai, à l’âge de 57 ans. Sa disparition est une grande perte pour la classe politique gabonaise, et surtout sa culture, tant cet artiste avait marqué celle-ci de son empreinte, au même titre qu’un Pierre Akedengue. L’homme politique Pierre Claver ZENG Admis à l’hôpital d’instruction des armées de Libreville, Pierre Claver ZENG a par la suite été évacué à Paris et est décédé dans la nuit du mardi 18 mai au mercredi 19 mai à l’hôpital Saint-Louis. Les circonstances de ...
Lire l'article [4]
Le Département de Lettres Modernes de l’Université Omar Bongo (UOB) de Libreville, en collaboration avec le Cercle littéraire « Quaestio », a organisé samedi ses Journées portes ouvertes autour du thème: « Insertion pédagogique et professionnelle des étudiants en Lettres » en vue de vendre les différentes activités pédagogiques et les débouchées en terme d’emplois. Azizet Olivia, Coordinatrice du Cercle littéraire « Quaestio » a expliqué que « ces Journées portes ouvertes organisées conjointement avec le Département de Lettres Modernes visent deux objectifs principaux : la présentation de la nouvelle architecture pédagogique avec le système Licence, Master et Doctorat (LMD) ...
Lire l'article [5]
Le jeune international gabonais évoluant à Dijon (Ligue 2 française), Pierre Emerick Aubameyang, 20 ans depuis janvier dernier, auteur d’un des deux buts de la victoire (2 – 1) des Panthères lors de la confrontation Gabon – Maroc de samedi soir à Casablanca pour les éliminatoires combinées de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) et du Mondial 2010 de football a fait étalage de ses potentialités lors de sa première sélection. Attaquant, Pierre Emerick Aubameyang a été la principale menace pour la défense marocaine jusqu’à sa sortie du stade à la 82ème minute. Le « buteur maison » de Dijon qui compte ...
Lire l'article [6]
Le département de Lettres modernes en collaboration avec le Cercle littéraire ''Quaestio'' de l’Université Omar Bongo (UOB) a organisé vendredi, la Journée du littéraire qui a été marquée par des représentations théâtrales, des récitals poétiques, des expositions, des animations musicales, animés par des étudiants ainsi qu’une communication présentée par Fortunat Obiang, articulée autour du thème :"Mvet: histoire-mythe-idéologie, poétique", a constaté GABONEWS. Cette Journée s’est ouverte avec la communication de Fortunat Obiang qui a entretenu les étudiants, enseignants, chercheurs et autres gens épris de la culture littéraire sur le Mvett qui désigne un instrument de musique à cordes, connu depuis ...
Lire l'article [7]
Invitée, vendredi dernier en après midi, par le Cercle de réflexion des étudiants en littératures africaines (CRELAF) de l’Université Omar Bongo autour du thème « De la médecine à la littérature: discussions autour de La tentation d’Adam de Solange Bongo Ayouma Adangui », la « dernière née » des écrivains gabonais, qu’accompagnait le Docteur Steve Renombo, chef de département des Lettres Modernes, à l’Université Omar Bongo, a profité pour faire découvrir son ouvrage à la communauté universitaire, quelques semaines après la présentation officielle de celui-ci au Centre culturel français (CCF) de Libreville. Face une assistance essentiellement composée d’«initiés », dont les ...
Lire l'article [8]
Le Département de lettres modernes, en collaboration avec le Cercle littéraire « Quaestio » de l’Université Omar Bongo (UOB), a re-instauré l’organisation des cafés littéraires, les mercredi de chaque semaine, au sein de ce département, lieu où les étudiants se questionnent et échangent sur les grandes questions et thématiques de la littérature. Parmi les grands chantiers que doit mener le Cercle littéraire « Quaestio », figure la restauration des « Cafés littéraires » animés par les étudiants qui constituait la particularité des années Académiques au sein de ce département dans les années antérieures. Cette initiative s’insère dans les grandes innovations apportées ...
Lire l'article [9]
Le 1er président de la Cour des comptes, Gilbert Ngoulakia a révélé vendredi devant les sénateurs la ‘‘disparition'' d'une coquette somme de 13 milliards de FCFA dans le budget des fêtes tournantes ou fêtes de l'indépendance édition 2005 célébrées simultanément dans les provinces de l'Ogooué Maritime (sud -ouest) et du Woleu Ntem (nord). « L'examen de l'exécution des dits crédits fait ressortir qu'au 31 décembre 2005, les sommes investies pour la réalisation des projets des fêtes tournantes de la même année n'étaient pas entièrement utilisées », a affirmé M. Ngoulakia qui transmettait aux sénateurs la loi des règlements de l'année 2005. « ...
Lire l'article [10]
Ultime hommage des Librevillois à Pierre Mamboundou jeudi
Obsèques de Pierre Marie Nzibet: les journalistes sportifs gabonais rendent hommage à leur confrère
Culture / Les artistes gabonais, unis, rendent hommage en chanson à Pierre Claver Zeng
Décès de l’artiste auteur-compositeur et homme politique gabonais Pierre Claver ZENG
Gabon: Le Département de Lettres Modernes de l’UOB s’ouvre au monde à travers des Journées Portes Ouvertes
Gabon: Le gabonais Pierre Emerick Aubameyang, homme du match pour sa première sélection
Gabon: Le département de Lettres modernes de l’UOB clôture l’année académique avec la Journée du littéraire
Gabon: Solange Bongo Ayouma Adangui présente « La tentation d’Adam » à la communauté universitaire
Gabon: Littérature: le Département de Lettres modernes renoue avec les « cafés littéraires »
Gabon : 13 milliards de FCFA ont ”disparu” du budget des fêtes tournantes édition 2005