Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: les élèves d’Oyem battent le macadam et détruisent un véhicule de la police

Auteur/Source: · Date: 17 Déc 2008
Catégorie(s): Education

Les élèves de l’ensemble des établissements de la capitale du Woleu Ntem (Nord) se sont répandus mercredi matin dans les artères de la ville pour protester contre l’arrêt des cours décidé par le syndicat du secteur éducation. Ce sont d’abord les collégiens venus d’Edouard Ekoghat qui, les premiers, ont sonné le tocsin mardi. Ce jour, le mouvement s’est élargi à l’ensemble des établissements de la commune d’Oyem avec comme point d’encrage la place de fêtes de la ville. Sur les pancartes on a pu lire : « non à l’année blanche, nous ne voulons pas être sacrifiés ».

La brusque montée d’adrénaline chez les scolaires de la capitale provinciale du Woleu Ntem a surpris plus d’un observateur .Car depuis les différents mouvements de grèves lancés en ce début d’année scolaire par les syndicats de l’éducation nationale, les cours n’étaient pas interrompus. Or, le ralliement des enseignants gabonais à l’appel au boycotte des classes a exacerbé les apprenants.

A la différance des marches organisées par les élèves de Libreville, celle d’Oyem a été marquée par la destruction du véhicule de la police et la perturbation de la circulation sur le périmètre urbain.

Les enseignants expatriés étaient cependant présents dans les enceintes des établissements désertés par leurs collègues gabonais.  


SUR LE MÊME SUJET
Un séminaire de formation des moniteurs auxiliaires, organisé par le Centre de perfectionnement pédagogique (CPP) du Woleu-Ntem (nord), s''achève ce jeudi à Oyem, chef-lieu de province, a appris l'AGP. (Au total, 148 moniteurs auxiliaires en provenance des 56 écoles publiques, 39 écoles catholiques et 49 écoles protestantes des quatre circonscriptions scolaires du Woleu-Ntem centre (Oyem), du Woleu-Ntem Nord (Bitam), du Woleu-Ntem Sud (Mitzic) et du Woleu-Ntem Nord-Est (Minvoul) ont pris part au séminaire, ouvert mardi dernier. Le directeur du CPP du Woleu-Ntem, Alain Ignoumba, a indiqué que les moniteurs auxiliaires sont un type d’enseignants recrutés pour pallier ...
Lire l'article
Plus de 45 000 candidats sur l’ensemble du territoire national, se préparent à plancher dès le 18 juin prochain sur les épreuves du concours d’entrée en classe de sixième dans les lycées et collèges du pays alors que pour l’heure, ce sont les derniers réglages du côtés des élèves, de leurs enseignants et de l’administration qui prépare l’examen, a constaté GABONEWS. Une semaine après le déroulement des épreuves écrites du Certificat d’Etude Primaire et Elémentaire (CEPE), les élèves de 5ème année s’apprêtent à affronter dès vendredi 18 juin prochain, les quatre épreuves prévues à cet effet. Entre temps, dans ...
Lire l'article
Encore une année à battre les pavés à l'Université Omar Bongo de Libreville, où la plupart des cours sont paralysés depuis le 11 mai dernier en raison d'une grève des enseignants qui perdure malgré d'importantes avancées consenties par la tutelle. Face au spectre de l'année blanche qui plane sur le campus, les étudiants ont organisé une marche de protestation le 6 juillet dernier pour inciter les enseignants à assouplir leurs positions. Alors que tout portait à croire que les mesures annoncées le 3 juillet dernier par le ministère de tutelle mettraient un terme, ou au moins une halte, à la ...
Lire l'article
Les élèves des Lycées et collèges de la ville de Tchibanga (Sud) ont été édifiés jeudi sur les métiers d’avenir, grâce à une conférence-débat initiée par l’organisation non gouvernementale (ONG) « Action et Solidarité », a appris sur place le correspondant de GABONEWS. Environ mille (1000) élèves venus des différents établissements secondaires de la ville de Tchibanga ont participé à cette conférence-débat. Selon le porte-parole de l’ONG « Action et Solidarité », Dieudonné Nzamba, « une telle conférence valait son pesant d’or, du fait que certains élèves ne maîtrisent pas encore, jusqu’à un certain niveau d’études, le métier qu’ils doivent pratiquer dans ...
Lire l'article
Les boxes des commerçants de la ville de Mouila ont été saccagés mardi par des élèves en furie après que ces derniers aient été dispersés par la police à mi-chemin du parcours devant les conduire au gouvernorat où ils voulaient exprimer leur refus sur l’arrêt des cours. Jets de cailloux, bousculades, gros mots, pillages, ce sont quelques unes d’outrances que les commerçants du marché central de Mouila ont subi de la part des élèves après leur dispersion par la police locale. « J’ai vu un groupe se jeter dans la boutique de vente de téléphone portable. Chez moi, ils ont emporté ...
Lire l'article
Environ 1 000 élèves du lycée d'Etat, ont organisé lundi une marche pacifique pour protester contre l'arrêt des cours décidé par la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation. Partis du Lycée d’Etat, les apprenants ont suivi un itinéraire devenu quasi immuable : boulevard, ministère de l'éducation nationale. Sur les pancartes, on pouvait lire « on ne veut pas écoper d’une année blanche, nous sommes une jeunesse sacrifiée». La marche s'est déroulée dans le calme, sous l’escorte des éléments de forces de Police pour se disperser à 11 heures. Depuis la rentrée des classes le 6 octobre dernier, le secteur de l’éducation ...
Lire l'article
Plusieurs milliers d'élèves et enseignants ont repris massivement le chemin de salles de classes ce jeudi matin, après que la CONASYSED ait levé le piquet de grève pour une durée de 21jours. « Je suis très comptant de retourner aujourd'hui à l'école, nos cours étaient perturbés depuis la rentrée à cause de la grève des enseignants », a indiqué un lycéen du plus vieux établissements secondaires de Libreville , le Lycée Léon Mba. Contrairement aux autres jours depuis la rentrée de classes, les élèves en uniformes et les enseignants se sont déplacés nombreux dans les écoles de la capitale gabonaise a ...
Lire l'article
Les élèves en classes d’examen du Complexe scolaire d’Owendo, qui regroupe trois lycées dont le plus célèbre est le Lycée Technique National Omar Bongo, ont manifesté ce jeudi contre l’arrêt des cours consécutif à la grève des enseignants. Ils ont marché pacifiquement (même s’ils ont occupé la totalité de la voie roulante) de leur établissement jusqu’à l’Immeuble du 2 Décembre, qui abrite les bureaux du Premier Ministre, Chef du Gouvernement. Ni le temps (particulièrement maussade qui a couvert le ciel à Libreville ce matin) ni la distance n’ont pu émousser la détermination des lycéens à faire entendre leur voix. « ...
Lire l'article
Les établissements privés laïcs réunis au sein de l'association Ecole pour tous ont décidé d'admettre gratuitement 2 000 élèves du secteur public pour l'année académique 2008-2009. Ils seront exemptés des frais d'écolage et dotés gratuitement en fournitures scolaires. Cette décision a été prise au cours de leur assemblée générale tenue à Libreville et destinée à trouver des solutions au problème de sureffectifs dans les établissements publics.Les établissements privés laïcs volent au secours du secteur public, grippé par l'insuffisance des infrastructures et une grève des enseignants qui paralysent les cours depuis près d'un mois. Réunis récemment en assemblée générale à Libreville, ...
Lire l'article
Quelque 298 candidats au baccalauréat session de juin 2008 ont été définitivement déclarés admis à l'issue du deuxième tour au centre d'examen d'Oyem, dans la province du Woleu-ntem (Nord), selon les résultats publiés lundi dans la ville, rapporte un journaliste de l’AGP . Au total, 1334 candidats s'étaient présentés au départ, donnant au finish un taux de réussite de 22,23%. Sur les neuf établissements ayant présenté les candidats dans la province, le lycée Richard Nguéma Békalé d'Oyem est arrivé en tête avec un taux de réussite de 45%, souligne-t-on. Les épreuves de français et de philosophie ont été repri dans cette localité après ...
Lire l'article
Fin à Oyem d’un séminaire de formation des moniteurs auxiliaires
Plus de 45 000 élèves entament dès vendredi les épreuves du concours d’entrée en 6ème
Gabon : Les étudiants de l’UOB battent le macadam
Gabon: Les élèves des établissements secondaires de Tchibanga édifiés sur les métiers de l’avenir
Gabon: le marché central de Mouila saccagé par la furie des élèves
Gabon: Environ 1000 élèves battent le bitume à Libreville
Gabon: Les élèves et enseignants massivement sur le chemin des classes à Libreville
Gabon: Les élèves des classes d’examen du Lycée Technique d’Owendo battent le macadam contre l’arrêt des cours
Gabon : 2 000 élèves admis gratuitement dans l’enseignement privé
Bac session de juin 2008 : 22,23% d’admis à Oyem


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Déc 2008
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Gabon: les élèves d’Oyem battent le macadam et détruisent un véhicule de la police

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*