Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Education : Les Enseignants n’étaient pas présents dans les écoles et collèges de Lambaréné

Auteur/Source: · Date: 6 Jan 2009
Catégorie(s): Education

Les enseignants des établissements primaires et secondaire publics de Lambaréné (Centre) n’ont pas repris les cours lundi, bravant l’appel à une reprise des cours lancé par le gouvernement le 18 décembre dernier, a constaté l’AGP.

Regroupés au sein de la Convention Nationale des Syndicats du secteur de l’Education (CONASYSED), ces enseignants ont décidés de poursuivre la grève relancée mi-décembre, après trois semaines de suspension.

Dans tous les établissements publics, les élèves étaient présents dans les salles de classe en présence des professeurs expatriés mais qui ne dispensaient pas les cours.

Samedi dernier déjà, les enseignants se sont retrouvés en assemblée générale, et selon le modérateur de la CONASYSED pour le Moyen-Ogooué, Paul Assam, cette assemblée générale avait pour but de décider de la conduite à tenir après l’appel au patriotisme lancé par le président de la République.

‘’Au regard de la situation qui prévaut le constat est amer, de tous les préalables, seule la prime d’incitation a été pris en compte et même distribué de manière anarchique et par an, ce qui ne leur convient pas, a indiqué M. Essam.

Et même, pour les décisions prises par le Conseil des Ministres du jeudi 18 décembre dernier, concernant l’augmentation de la prime de transport et l’allocation de rentrée scolaire, les enseignants du Moyen-Ogooué disent qu’ils ne seront rassurés que le 25 Janvier prochain lorsqu’ils constateront l’augmentation de la prime de transport quand ils toucheront leurs salaires.

‘’Plusieurs enseignants exerçant depuis 6à 7 ans ne sont pas toujours intégrés et d’autres jusqu’à ce jour n’ont pas encore perçu leurs primes de vacation des examens’’, a-t-il conclu.

Une autre assemblée générale s’est tenue ce lundi, la position des enseignants n’a pas changée, ils continuent la grève en attendant les orientations du directoire de la Convention depuis Libreville. 


SUR LE MÊME SUJET
Réunie ce samedi en assemblée générale à leur siège de la Peyrie (3ème arrondissement de la commune de Libreville), les enseignants membres de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED), ont décidé , à partir de lundi prochain, de boycotter la rentrée des classes 2010-2011, à la suite de l’examen mitigé du « bilan d’exécution du protocole » signé en janvier dernier avec la tutelle qui, semble-t-il, n’aurait pas respecté sa part de responsabilité, a constaté GABONEWS. SERVICE MINIMUN La décision d’entrée en grève , dès lundi prochain, jour sanctionnant la fin des congés scolaires et la ...
Lire l'article
Le nouveau modérateur du collège des pairs de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED), Alain Mouagouadi, au sortir de la séance de travail avec le gouvernement, ce mercredi, à Libreville, a déclaré au reporter de GABONEWS que « les enseignants sont d’accords avec le principe de suspendre la grève d’avertissement de trois jours, déclenché lundi dernier ». Au terme de la réunion de travail – enseignants gouvernement – l’on a noté une réelle volonté de renouer avec le dialogue de part et d’autre. Car, précise le modérateur, « cela fait trois mois que nous n’avons pas eu de réunion du ...
Lire l'article
Au terme d'une assemblée générale tenue le 30 juin dernier à Libreville, la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éducation (CONASYSED), a décidé du maintien du mouvement de grève malgré le début du versement des primes réclamées. Les enseignants estiment que le protocole d'accord signé en janvier dernier avec les autorités pour la reprise des cours n'a pas été respecté. L'année scolaire 2008-2009 semble sérieusement hypothéquée au regard de la décision des enseignants réunit au sein de la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éducation (CONASYSED) de maintenir le mouvement de grève. Malgré le début du versement de leur ...
Lire l'article
Le Collectif des enseignants et chercheurs des universités et grandes écoles du Gabon se sont mis à nouveau en grève lundi pour réclamer des ’’meilleures conditions de vie et de travail’’, a appris l’AGP mercredi du Syndicat national des enseignants et chercheurs (Snec), principal syndicat des enseignants du supérieur. ’’Cet énième mouvement intervient après l’expiration de notre préavis de grève que nous avons déposé sur la table du gouvernement depuis plusieurs mois’’, a déclaré à l’AGP, Jean-Rémy Yama, président de ce syndicat. ’’Nous avons demandé à nos membres de rester mobilisés et vigilants’’, a ajouté M. yama, qui soutient que cette ’’grève ...
Lire l'article
Les enseignants gabonais du secteur public, en grève depuis le 6 octobre dernier pour des revendications notamment financières, ont suspendu mercredi à Libreville leur mouvement de grève. '' Les enseignants ont décidé unanimement de suspendre le mouvement. Ça veut donc dire que nous suivrons attentivement l'application du protocole d'accord à travers la mise en place du comité de suivi'', a déclaré Alain Mouangouadi, modérateur de la Conasysed. ''Demain (jeudi), les enseignants vont se retrouver dans leurs salles de classe, mais nous suivrons les négociations attentivement'', a insisté M. Mouangouadi. Fin février et le 26 mai, les syndicats feront le point si les ...
Lire l'article
Les enseignants gabonais du secteur public, en grève depuis trois mois pour des revendications, notamment financières, ont jugé dimanche ’’prématurée’’ la reprise des cours lundi, comme précédemment annoncée par ’’erreur’’. ’’C’est vraiment prématurée la reprise des cours lundi. Il n’y a toujours pas eu satisfaction totale sur l’ensemble des revendications des enseignants’’, a affirmé Alain Mouangouadi, joint dimanche par téléphone. ’’Cela a été une erreur de la part de notre ancien modérateur d’avoir fait cette déclaration alors qu’il était déjà démis de ses fonctions’’, a ajouté M. Mouangouadi. Auparavant, Serge Alain Boundzanga, membre influent de la Centrale syndicale, cité par le média en ...
Lire l'article
Les enseignants adhérant à la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éducation (CONASYSED), réunis pour la énième fois en Assemblée générale, samedi à Libreville, ont décidé de maintenir leur grève pour la cinquième semaine consécutive. Selon eux, étant donné qu'aucune avancée n'a été enregistrée durant les quatre réunions de conciliation entre octobre et novembre, les enseignants grévistes considèrent que le climat de confrontation qui prévaut entre les deux parties (gouvernement et enseignants grévistes) fait que les négociations relèvent d’un dialogue de sourds. Ainsi, la CONASYSED accuse le gouvernement d'avoir bloqué les négociations et dit ne pas être pas responsable d'une ...
Lire l'article
La Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed), regroupant neuf des onze syndicats d’enseignants du public ayant appelé à la grève au Gabon, a maintenu, mercredi, la pression sur le gouvernement et a appelé à une ’’journée morte’’ jeudi, a constaté l’AGP. ’’Cette fois-ci, c’est nous qui lançons un ultimatum au gouvernement pour l’inciter à négocier. Nous déclarons jeudi, journée morte’’, a lancé Simon Ndong Edzo, porte- parole de la Conasysed, au cours d’une assemblée générale qui a regroupé plus d’un millier d’enseignants du primaire et du secondaire. ’’Nous demandons au gouvernement de cesser de nous divertir. Ce n’est que le ...
Lire l'article
L’inspecteur de la circonscription du Haut-Ogooué Sud, Noël Poupy a demandé mardi aux enseignants relevant de sa zone de faire leur grève avec la manière afin de ne pas exposer les apprenants, a constaté un journaliste de l’AGP. « Vos revendications sont fondées, mais vous devez avoir le souci des enfants, dès lors que le gouvernement de la République vous a donné des garanties pour la résolution des points inscrits dans votre cahier de charges », a déclaré Noël Poupy. Cet appel aux bonnes manières a été lancé lors de la visite qu’il a effectuée sur le terrain pour se rendre compte ...
Lire l'article
La rentrée des classes n'a pas eu lieu lundi dernier dans la plupart des établissements scolaires de Lambaréné (Centre), comme le prévoyait le calendrier du ministère de l'Education nationale, a constaté le correspondant local de l'AGP. Il n'y avait pas l'ambiance de grand retour des classes à l'école publique de Lalala, ou au lycée d'Etat ''Charles Mefane'', encore moins au collège d'enseignement secondaire d'Isaac. Seules les portes des services de l'administration de ces établissements étaient ouvertes, accueillant des parents pour des opérations de dépôt des dossiers, inscriptions et réinscriptions des enfants. La directrice du collège ''Adiwa'', Soeur Brigitte, a estimé que ce vide ...
Lire l'article
Education nationale : Les enseignants disent non à la reprise des cours fixée à lundi prochain par leur tutelle
Education / Les enseignants sont d’accords pour suspendre la grève d’avertissement, selon le modérateur de la CONASYSED
Gabon : Les enseignants persistent dans la grève
Des enseignants des universités et grandes écoles du Gabon de nouveau en grève
Education : Les enseignants du secteur public suspendent leur grève
Education : Les enseignants jugent ’’prématurée’’ la reprise des cours lundi
Gabon: Crise à l’Education: les enseignants grévistes campent sur leur position
Education : Les enseignants maintiennent la pression sur le gouvernement et poursuivent leur grève
Gabon: Education :Un inspecteur demande aux enseignants de sa zone de faire grève avec la manière
Gabon: Education : Rentrée des classes non effective à Lambaréné


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Jan 2009
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*