Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Crise financière mondiale: « les solutions nationales passent par la réduction des effectifs des postes politiques », Martin Alini (président de la COSYGA)

Auteur/Source: · Date: 8 Jan 2009
Catégorie(s): Société

Le président de la Confédération syndicale gabonaise (COSYGA)Martin Alini a déclaré lors des assises consacrées à la crise financière internationale et son impact sur l’économie gabonaise, ouverte mercredi et qui s’achèvent ce jeudi à Libreville, que « les solutions nationales passent nécessairement par la réduction des effectifs des postes politiques ».
« Nous devons ensemble comprendre qu’une crise pousse à la diminution des prix et à la mévente de nos principaux produits d’exportation. Ce qui risque de jeter les paysans, chômeurs, manœuvres et ouvriers vers un régime d’un repas tous les deux jours dans notre pays », a-t-il déclaré.

« Force est de comprendre que des solutions purement nationales passent nécessairement par des sacrifices que doivent accepter toutes les Institutions: le gouvernement, le parlement, les partis politiques, les entreprises, les administrations et les centrales syndicales. Ces sacrifices s’expriment en termes de réduction des effectifs des postes politiques ou de la baisse d’un tiers les budgets de fonctionnement », a-t-il ajouté.

« Nous pensons que la crise actuelle doit être mise à profit aussi bien par le Fond monétaire international (FMI), la Banque Mondiale, la Banque africaine de développement (BAD) que par les Etats sous développés pour trouver cette fois des solutions durables pour le développement de nos pays », a-t-il conclu.

Il a également marqué son étonnement devant les nombreuses conférences sur le développement économique des Etats jusqu’ici organisées, sans pour autant réussir à soulager la misère des principales victimes (travailleurs) créateurs de richesses.

Pour Martin Alini président de la COSYGA également membre du Conseil économique et social, la mondialisation dont on a tant vanté les vertus contribue plutôt à accélérer la baisse des termes de l’échange à travers une diminution des prix des matières premières dont nos économies restent très dépendantes.
On souligne que le Gabon exporte entre autres du bois, du pétrole et des minerais
La filière bois a notamment subi de plein fouet les effets de cette crise avec la chute des ventes à l’export au moment où les recettes diminuaient.
L’impact de la crise sur les marchés financiers et monétaires a conduit le gouvernement gabonais à revoir à la baisse le budget 2009 de 30 % par rapport à 2008. La loi de finances est ainsi revenue à 1773,8 milliards de francs CFA contre 2485, 5 milliards de francs CFA précédemment.
 


SUR LE MÊME SUJET
Dans le prolongement du séminaire de sensibilisation contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme dans la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale (CEMAC), les experts camerounais et gabonais des Agences Nationales d’Investigation Financière (ANIF), Didier Melend Nouma et Nathalie Omanda se sont appesantis sur le rôle des cellules de renseignement financier dans la lutte contre la criminalité financière, a constaté GABONEWS. Mettant en relief les rôles des ANIF, instituées dans chaque état membre par l’article 25 du règlement CEMAC, qui s’inscrit lui-même dans la droite ligne des articles 1 et 2 du texte communautaire, relatifs au ...
Lire l'article
Bruxelles, 4 septembre (GABONEWS) – Le Président de la Banque Africaine de Développement (BAD), Donald Kaberuka, s’est entretenu jeudi dernier à Bruxelles avec les responsables de la Commission de développement du parlement européen au sujet de « l’impact sur les pays en développement de la réponse internationale à la crise mondiale », a t-on appris de source officielle. Au cours de cette séance de travail, M. Kaberuka, qui a été l’un des principaux orateurs s’exprimant devant cette nouvelle Commission, a aussi fait l’exposé des solutions et autres mesures mises en place par la BAD en réponse à la ...
Lire l'article
La Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), spécialisée dans l’extraction du minerai de manganèse au Gabon, va geler ses activités, à cause de la crise financière internationale, à partir de vendredi pendant une période de deux semaines, a appris l’AGP mercredi de source proche de l’entreprise. ’’C’est à cause de la crise que la Comilog envoie les gens en repos, les sous traitants aussi. En ce qui concerne les salaires, le personnel sera payé cette fin du mois comme d'habitude’’, a affirmé cette source sous couvert d’anonymat jointe par l’AGP depuis Moanda, siège sociale de la compagnie. . Mais le service minimum ...
Lire l'article
Les banques gabonaises sont à ce jour épargnées par les conséquences de la crise financière qui secoue l’économie mondiale, selon un rapport de la Confédération patronale gabonaise (CPG), parvenu jeudi à l’AGP. Selon le document, les dépôts collectés par l’ensemble du système bancaire gabonais ont été de 1.278 milliards de francs CFA en 2008, soit une progression de 9,5% par rapport à l’année précédente. En outre, les dépôts bancaires ont été collectés à hauteur de 1.031 milliards francs CFA, soit une augmentation de 9,6% dans la même période. Toutefois, on note une baisse de 10,3% en fin novembre 2008. Pour ce faire, les ...
Lire l'article
Les exportations de bois du Gabon ont relativement chuté à hauteur de 19,8% en fin septembre 2008, a rapporté ce jeudi le Conseiller du ministre de l’Economie et des Finances, Régis Immongault, lors des assises sur l’impact de la crise financière internationale sur l’économie gabonaise. Le prix du pétrole est parti de 140 dollars par baril à moins de 40 dollars entre juillet et décembre 2008. Le produit intérieur brut (PIB) devrait croître de 2% contre une estimation de 3,4% anticipée en septembre de cette même année 2008. En raison de la baisse de la production de manganèse à ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais, Jean Eyéghé Ndong a ouvert mercredi à Libreville un colloque gouvernemental sur "les perspectives de l'économie gabonaise" face à la crise financière internationale, a constaté l'AGP sur place. La conférence regroupe pendant deux jours les parlementaires, les opérateurs économiques, les institutions financières de l'ONU et la société civile gabonaise dans le but d'être informés et de proposer des solutions de stabilisation de l'économie gabonaise dans la situation de la crise mondiale. "Le Gabon, à l'instar d'autres pays africains, s'inquiète de la propagation de la crise actuelle et de sa propagation rapide sur nos économies bien fragiles", a déclaré ...
Lire l'article
Le président béninois, Yayi Boni, a déploré samedi à Cotonou, la marginalisation de l’Afrique au sommet mondial sur la crise financière prévu en novembre prochain, regroupant les pays développés et ceux à revenus intermédiaires. « L’Europe et l’Asie se concertent, mais jusqu’ici l’Afrique ne se concerte pas et n’est pas non plus consultée » a-t-il déclaré, rappelant que l’Afrique du Sud est le seul pays du continent invité à cette rencontre. Evoquant l’aide au développement, le président Boni a plaidé pour le respect des engagements initiaux des pays du G8 afin de permettre aux pays africains de faire face à leurs besoins ...
Lire l'article
A l’occasion des Assemblées annuelles de la Banque mondiale (BM) et du Fonds monétaire internationale (FMI), l’économiste en chef de l’institution bancaire internationale, Shanta Devarajan, a affirmé le 6 octobre dernier que la crise financière mondiale pourrait ouvrir des opportunités pour l’Afrique d’éliminer la pauvreté. Sur la base de la faible vulnérabilité des économies africaines à la crise mondiale et des taux de croissance exceptionnels enregistrés sur le continent, l’Afrique aurait l’opportunité de réaliser les aménagements réglementaires capable de faire levier sur la lutte contre la pauvreté. L’économiste en chef de la Banque Mondiale pour l’Afrique, Shanta Devarajan, a tenu le ...
Lire l'article
Un groupe d’experts financiers a indiqué le 30 septembre que la crise financière qui frappe les pays occidentaux pourrait affecter la croissance économique africaine si les pays du continent ne trouvaient pas rapidement des marchés alternatifs. La baisse du pouvoir d’achat des principaux partenaires commerciaux de l’Afrique pourrait inciter des économies du continent à se détourner du modèle capitaliste pour prévenir les répercussions socio économique de la crie financière mondiale sur les populations locales. Face à la dégradation de la conjoncture économique et financière mondiale, l’Afrique, encore relativement épargnée de ces fluctuations, cherche les moyens de juguler l’impact de la ...
Lire l'article
Le directeur général de la Bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale (BVMAC), Willy Ontsia, a livré son analyse sur la crise financière internationale qualifiée par certains observateurs de «septembre noir» et qui a plongé toutes les places financières du monde entier le 17 septembre dernier. Selon lui, les économies des pays d’Afrique centrale qui dépendent en grande partie des exportations pourraient sérieusement pâtir des retombées de cette crise financière généralisée.Les voyants sont passés au rouge dans la quasi-totalité des places boursière de la planète le 17 septembre dernier, victimes de la crise financière internationale due notamment à la crise des ...
Lire l'article
Economie / Les Agences Nationales d’Investigation Financière, maillons de la lutte contre la criminalité financière
Gabon: Le président de la BAD analyse l’impact de la crise financière au parlement européen
Economie : La crise financière contraint la Comilog à geler à nouveau ses activités pour 2 semaines
Gabon: Economie/Crise financière : les banques gabonaises encore épargnées (patronat)
Gabon: Crise financière: Révision à la baisse des prévisions de croissance pour 2008 et 2009 au Gabon
Economie : Le PM lance les travaux d’un colloque gouvernemental sur les effets de la crise financière au Gabon
CONCLAVE SUR LA CRISE FINANCIERE: Boni déplore l’absence de l’Afrique
Economie : La BM dessine les opportunités de la crise financière pour l’Afrique
Economie : La crise financière guette l’Afrique
CEMAC : L’économie régionale sera touchée par la crise financière mondiale


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 8 Jan 2009
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*