- Bongo Doit Partir - https://www.bdpgabon.org -

Gabon: Santé : Le Centre médical de Fougamou en proie à des difficultés de fonctionnement

Le Centre médical de Fougamou (CMF) dans le département de Tsamba-Magotsi (province de la Ngounié), est en proie à des difficultés de fonctionnement rapporte jeudi le correspondant régional de l’AGP.

La structure de moins en mois reluisante tourne avec un matériel de travail désuet, des médicaments en quantité insuffisante et ce malgré la présence d’un médecin sur place.

”Tout est à revoir si l’on veut que ce Centre médical guérisse même psychologiquement les patients sans y être admis”, a confié un citadin de la Commune de Fougamou déçu de voir l’état actuel de cet hôpital.

Malgré les travaux de réfection entrepris par une PME syro-libanaise, le cadre de travail des praticiens connaît beaucoup des manquements, à l’exemple de l’absence de climatiseurs ou simples brasseurs d’air dans les bureaux, ou encore dans les chambres des malades.

Les fils électriques dans les murs sont parfois mal connectés. ”Pour un rien l’ampoule se grille seule, dans certaines chambres il n’y a pas de lumière et le court-circuit se produit à chaque instant”, a relaté un entrepreneur gabonais n’ayant pas eu ce marché.

”Regardez, au niveau de la plomberie, les eaux immergent dans les bureaux et salles de soins”, a-t-il insisté.

Dans ce Centre médical, il n’y a pas de technicien pour la radiographie et l’appareil existant est tombé en panne depuis l’an 2003, selon une source concordante. Pour ce faire, les malades sont envoyés à Mouila (capitale provinciale de la Ngounié, distante de 108 km), à l’hôpital de Bongolo (à Lébamba dans le département de la Louétsi-Wano).

Au laboratoire, des produits manquent, mais le Centre est secouru, pour le moment, par un laboratoire de recherches de l’hôpital Albert Schweitzer de Lambaréné (Moyen-Ogooué, centre) implanté sur place à Fougamou.

Dans le cadre de l’alimentation, les infirmiers assurant le service de garde réclament une ration. En outre, les populations souhaitent l’affectation d’un médecin chirurgien pour épauler son collègue généraliste qui fait tout.
 


SUR LE MÊME SUJET
Le personnel de santé du centre médical de Lastoursville, chef-lieu du département de Mulundu, dans la province de l’Ogooué-Lolo (sud-est), a mis fin, lundi 8 novembre, au mouvement de grève déclenché le 27 septembre dernier, a constaté un journaliste de l’AGP. Le mouvement a été levé à l’issue d’une séance de travail avec le secrétaire général de la préfecture de Lastoursville, M. Théodore Oléndé, et le secrétaire général du Syndicat national des personnels de santé (SYNAPS), M. Serges Mikala Moundanga, qui a effectué le déplacement du chef-lieu du département de Mulundu pour désamorcer la crise. Le personnel du centre ...
Lire l'article [1]
Le centre médical de Mékambo, dans la province de l’Ogooué-Ivindo (nord-est), se retrouve sans médecin depuis la mutation du Dr. Achille Tchui Tcheu Nadu dans la province du Haut-Ogooué (sud-est), a constaté un journaliste de l’AGP. De nationalité camerounaise, le Dr. Tchui Tcheu Nadu a été en poste à Mékambo pendant trois ans. Affecté à Mounana, dans la province du Haut-Ogooué (sud-est), il a quitté le chef-lieu du département de la Zadié sans attendre son successeur, un départ quelque peu précipité du médecin qui laisse perplexes le personnel et les populations. Les patients, qui ont besoin d’être consultés ...
Lire l'article [2]
Le Centre médical Mandji, chef-lieu du département de Ndolou dans la province de la Ngounié est depuis plus de deux ans en rupture de médicaments, a déclaré le responsable de la dite structure, le médecin généraliste Tangara Mahamadou, à un journaliste de l’AGP. Selon le Dr Tangara Mahamadou, cette structure médicale amorce presque sa deuxième année sans ravitaillement en médicaments. ‘’ Les patients sont soumis au rythme des ordonnances faute de médicaments à donner comme premiers soins, les malades sont obligés de se rendre au dépôt pharmaceutique de la place ou effectuer le déplacement sur Lambaréné (centre) ou encore à Mouila ...
Lire l'article [3]
Le Centre médical de Mandji, chef-lieu du département de Ndolou dans la province de la Ngounié (sud) a été doté une d’une ambulance flambant neuve, rapporte dimanche l’AGP citant de bonne source. Ce moyen roulant, un mini bus de marque Mitsubishisoulage le personnel de ce Centre médical et les populations qui ne savaient plus à quel saint se vouer, notamment en cas d’évacuation sanitaire vers des structures hospitalières plus importantes. Avant la dotation de cette ambulance, le centre médical avait recours aux véhicules des autorités locales pour évacuer un malade. Ce don est du ministre Jean François Ndongou, fils de la localité, par ...
Lire l'article [4]
Le nouveau chef du Centre médical de Mbigou (département de la Boumi-Louétsi) dans la province de la Ngounié (sud) intérimaire, Eloi Manfoumbi Manfoumbi a pris ses fonctions la semaine dernière, rapporte lundi le correspondant de l’AGP. M. Manfoumbi Manfoumbi a été installé dans ces nouvelles charges par le directeur régional de la Santé (DRS). Cette décision de confier le centre médical à cet infirmier d’Etat, fait suite à l’absence prolongée du médecin chef affecté à Mbigou. ’’Les raisons de son absence sont inconnues, seul lui-même en sait quelque chose’’, a éclairé le DRS pendant la cérémonie interne d’installation. Devant le personnel, l’autorité ...
Lire l'article [5]
Le Centre médical de Ntoum (39 Km de Libreville), a repris ses activités la semaine écoulée après un mois de grève, a constaté l'AGP. Dès la reprise des activités dans cette unité des soins publique, l'unique de la localité, les malades en bon nombre se sont rendus pour y subir des soins. Quelques uns étaient hospitalisés lors du passage du reporter de l'AGP. Pour le médecin en chef du Centre médical de Ntoum, Junior Ernest Mintô'o, la grève n'avait pas de sens, il fallait reprendre le service surtout dans la mesure où sa structure sanitaire est d'une petite taille, se ...
Lire l'article [6]
La présidente active de la Fondation Albertine Amissa Bongo (ONG gabonaise), Paulette Missambo a lancé samedi, à Libreville, les activités du nouveau centre médical de l’institution à Agondjé où est situé le siège de la fondation dans le 1er arrondissement de la capitale gabonaise. Le démarrage de ces activités a consisté pour l’essentiel, par des consultations et des traitements des pathologies par une trentaine de médecins spécialistes et généralistes bénévoles et à la distribution gratuite des médicaments, des moustiquaires imprégnés et des préservatifs aux patients. Au cours de la cérémonie de lancement officielle des activités du centre médical, Mme Missambo a ...
Lire l'article [7]
Le centre médical de Lebamba, l'unique dans la région, est fermé depuis mercredi dernier suite au déclenchement d’un mouvement d'humeur observé par les agents de santé, a rapporté vendredi le correspondant de GABONEWS dans la localité. Dans ce centre de santé, aucun service minimum n'a été mis en place pour soulager les populations, constatent les patients qui ne savent à quel saint se vouer. Le personnel de santé en grève revendique des augmentations de salaires, l’amélioration des conditions de vie et de travail, l’octroie des primes de risque et l'augmentation de la prime de logement. La coalition des ces agents (syndicat ...
Lire l'article [8]
Le nouveau centre médical situé au quartier Nzeng-Ayong dans le 6ème arrondissement de Libreville, inauguré la semaine dernière par le chef du gouvernement, Jean Eyeghé Ndong, est entré officiellement, lundi en service. Inauguré le 8 septembre dernier par le premier ministre chef du gouvernement gabonais, le centre médical de Nzeng-Ayong a ouvert ses portes aux populations, en dépit du démarrage plutôt timide des activités, du au problème d’effectif du personnel médical jugé insuffisant à ce jour. Pour les populations, « c’est vraiment un grand soulagement pour nous. Tout est encore neuf, nous avons été bien reçu par les infirmières ce matin, et ...
Lire l'article [9]
Gabon: Le centre médical de Ntoum: une structure médicale de plus en plus adaptée aux besoins des populations
Bâti à la fin des années 80, le centre médical de Ntoum a, au fil du temps, connu de multiples transformations qui ont débouché de nos jours sur une structure sanitaire complètement réhabilité, pourvu en médicaments et en personnel médical qualifié, un état des faits qui soulage et rassure les populations de cette ville située dans le département du Komo-Mondah à quelques 40 kilomètres de Libreville, a constaté GABONEWS. Doté d’un médecin chef, d’une sage-femme, des infirmiers et infirmières, d’une ambulance, des chambres pourvues en lits pour les hospitalisations, ainsi que des ravitaillements réguliers en médicaments, le centre médical ...
Lire l'article [10]
Fin de grève au centre médical de Lastoursville
Le centre médical de Mékambo sans médecin
Santé : Rupture de médicaments au Centre médical de Mandji Ndolou
Ngounié-santé : Le Centre médical de Mandji Ndolou doté d’une ambulance neuve
Ngounié-santé : Le chef du Centre médical de Mbigou a pris ses fonctions
Gabon: Le Centre médical de Ntoum reprend le service après un mois de grève
Gabon-santé : Les activités du centre médical de la Fondation Amissa Bongo lancées
Gabon: La grève des agents de santé paralyse le centre médical de Lebamba
Gabon: Santé / Démarrage effectif des consultations au centre médical de Nzeng- Ayong
Gabon: Le centre médical de Ntoum: une structure médicale de plus en plus adaptée aux besoins des populations