Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Coup de semonce américain sur le Palais du bord de mer

Auteur/Source: · Date: 22 Jan 2009
Catégorie(s): Monde,Politique
Frank Barney

Frank Barney

Selon nos informations, cinq sénateurs américains (Donald Payne, président du comité Afrique du Congrès, James P. McGovern, Edward R. Royce, Barney Frank et Gwen Moore) – très influents dans la nouvelle politique africaine de Barack Obama – ont adressé le 21 janvier un courrier au vitriol au président Omar Bongo, sur le récent emprisonnement et les poursuites judiciaires contre les principaux leaders de la société civile gabonaise.

Ces sénateurs défendent tout particulièrement Marc Ona Essangui, coordinateur pour le Gabon du réseau international “Publiez ce que vous payez” qui “lutte avec ses amis contre la corruption au Gabon et pour la transparence fiscale”. Les sénateurs s’inquiètent des mesures “d’harcèlement et d’intimidation” menées par les autorités gabonaises contre ces militants des droits de l’homme. Ils relèvent également que Marc Ona est membre de l’Initiative pour la transparence des industries extractives (EITI, en anglais), qui a le soutien total de Washington.

Enfin, avant de demander le “respect des droits de la défense” pour ces personnalités – libérées mais toujours poursuivies -, les sénateurs s’étonnent que leur avocat, Me Thierry Lévy, n’ait pas été autorisé à embarquer pour Libreville, le 8 janvier. L’ère Obama démarre “chaudement” à Libreville !

NDLR: Pour lire le PDF du document: Cliquez ici. Pour la version française, traduite par le BDP-Gabon Nouveau, Cliquez ici.


SUR LE MÊME SUJET
Le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba et les membres de sa famille se sont pliés, hier, à la nouvelle exigence pour accéder au palais présidentiel en se faisant établir des badges à la direction générale des Recherches (DGR), une entité de la gendarmerie nationale. Rien ne sera plus comme avant, en tout cas, chaque jour apporte son lot d’innovations. En effet, le président de la République, Ali Bongo Ondimba, pose des actes qui contrastent avec les habitudes du passé. En dépit de ses lourdes charges, le numéro un gabonais s’est déplacé en personne, pour aller se faire établir lui et toute ...
Lire l'article
——————————— URGENT!!! URGENT!!! URGENT!!! ——————————— Journée MONDIALE d’action samedi 12 septembre Bonjour, journée MONDIALE d’action le samedi 12 septembre: - manif à Paris devant l’Elysée, manif à Bordeaux, – manif à Toulouse devant le consulat des Etats-Unis à 16h30 avec dépot d’un courrier à l’attention du président OBAMA (la France ne nous écoute pas, alors il faut en appeler au sommet de la communauté internationale), - manif à Washington :les frères des Etats-Unis passent ce matin sur C_stand, la radio du Congrès us, ils sont déjà en contact avec le représentant de Jesse JACKSON à Atlanta et ont décidé de manifester à Washington ce samedi 12 à la ...
Lire l'article
L’opposant, chef du parti de l’Union du peuple gabonais, s’inquiète d’un tel scénario. Le leader de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition), Pierre Mamboundou, 63 ans a déclaré samedi, au cours d’une conférence de presse à Libreville, qu’un coup d’Etat est en préparation. Le leader de l’UPG, qui s’est indigné du comportement de certains acteurs politiques obsédés par l’idée d’exercer la fonction présidentielle, a qualifié cette situation "d’inadmissible et d’inacceptable". Il a affirmé par ailleurs, sans citer leurs noms, que ces acteurs politiques se réunissent régulièrement à Libreville afin d’échafauder leurs funestes stratagèmes, semant la confusion et la psychose dans l’esprit ...
Lire l'article
Après le décès, le 14 mars, de son épouse "Edith Lucie", le président Omar Bongo, en repos depuis le 6 mai en Espagne, n’est plus entouré que par ses très proches parents. Deux de ses enfants - l’aînée Pascaline Bongo, directrice du cabinet présidentiel, et Ali Bongo, ministre de la défense - gèrent désormais l’agenda du chef de l'Etat, filtrent les visiteurs et conservent les bulletins de santé paternels. En permanence au palais, Fidèle Andjoua, le frère aîné du président, et André Oyini, son neveu et ex-patron de la Garde présidentielle, assistés du "cousin" Thomas Souah (patron de la société ...
Lire l'article
Après le décès, le 14 mars, de son épouse "Edith Lucie", le président Omar Bongo, en repos depuis le 6 mai en Espagne, n’est plus entouré que par ses très proches parents. Deux de ses enfants - l’aînée Pascaline Bongo, directrice du cabinet présidentiel, et Ali Bongo, ministre de la défense - gèrent désormais l’agenda du chef de l'Etat, filtrent les visiteurs et conservent les bulletins de santé paternels. En permanence au palais, Fidèle Andjoua, le frère aîné du président, et André Oyini, son neveu et ex-patron de la Garde présidentielle, assistés du "cousin" Thomas Souah (patron de la société ...
Lire l'article
Des membres du congrès américain condamnent la dérive dictatoriale du régime Bongo au Gabon
Dans une lettre incendiaire adressée le 21 janvier 2009 à Omar Bongo Ondimba, cinq membres de la Tom Lantos Human Rights Commission (TLHRC — Commission Tom Lantos des Droits de l’Homme) de la Chambre des Représentants du Congrès des Etats-Unis d’Amérique ont sans détour condamné non seulement les arrestations et inculpations arbitraires dont des membres la société civile gabonaise ont fait l'objet depuis le 31 décembre 2008, mais également ce qu'ils constatent comme étant une dérive dictatoriale du régime Bongo au Gabon, régime qui, quoique membres signataire de plusieurs conventions inernationales dont celles des droits humains et de la gestion ...
Lire l'article
Deux ONG, Sherpa et Transparence International, ont dénoncé vendredi à Paris un "coup de force" de Libreville qui a interdit à un avocat français de se rendre au Gabon, et demandé au gouvernement français de "faire respecter" la convention d'entraide judiciaire entre les deux pays. Me Thierry Lévy devait se rendre à Libreville pour défendre cinq Gabonais incarcérés pour "propagande" après avoir réclamé des comptes sur la gestion financière de leur pays. Mais la police aux frontières à l'aéroport parisien de Roissy l'a "empêché" jeudi matin d'embarquer après l'annulation de son visa par l'ambassade du Gabon. "Nous sommes en présence d'un ...
Lire l'article
L’association Survie, extrêmement préoccupée par la nouvelle de l’arrestation de plusieurs représentants d’organisations de la société civile gabonaise dénonçant la corruption du régime d’Omar Bongo, tient à condamner cette tentative d’intimidation à leur égard et appelle les autorités gabonaises à procéder à leur libération immédiate. D’après les informations relayées en fin de semaine dernière par des organisations françaises et africaines, les forces de sécurité gabonaises ont arrêté le mercredi 31 décembre 2008 Grégory Gbwa Mintsa, plaignant gabonais dans l’affaire des biens mal acquis en France par des chefs d’Etat africains (dont Omar Bongo), Marc Ona Essangui, Président de l’ONG Brainforest et ...
Lire l'article
Une écrasante victoire. "Une nouvelle aube du leadership américain est arrivée." Devant 65 000 personnes à Chicago, dans un discours retransmis dans tous les Etats-Unis en direct sur les chaînes de télévision, Barack Obama a pris acte de l'écrasante victoire que lui ont offerte les millions d'Américains. Ils ont plébiscité le "changement" que le candidat démocrate leur a promis durant la campagne. M. Obama, premier Noir à accéder à la Maison Blanche, l'emporte avec 52 % des suffrages, contre 47 % à John McCain, et 338 votes de grands électeurs, soit bien plus que la majorité requise de 270. Il ...
Lire l'article
Mba Obame Depuis quelques jours, à Libreville, plusieurs administrations et services ne fonctionnent plus à cause des mouvements d’humeur des travailleurs qui réclament soit le payement de leurs salaires, soit l’amélioration de leurs conditions de travail. Cette situation tend à se généraliser. Lors de leur assemblée générale la semaine dernière, les agents municipaux en grève depuis plusieurs semaines ont décidé de durcir le ton en interrompant le service minimum qui permettait encore aux usagers d’avoir accès à certains services de la municipalité. Même la rencontre avec leur ministre de tutelle André Mba Obame qui a tenté de calmer et de rassurer ...
Lire l'article
Accès au palais du bord de mer: Le badge nouveau est arrivé
Urgent, coup d’état électoral au Gabon: La diaspora gabonaise se mobilise ce samedi 12 septembre
Gabon : Pierre Mamboundou dénonce la préparation d’un coup d’Etat
Gabon: Le Palais du bord de mer retient son souffle
Le Palais du bord de mer retient son souffle
Des membres du congrès américain condamnent la dérive dictatoriale du régime Bongo au Gabon
Avocat français empêché d’aller au Gabon: “coup de force”, selon deux ONG
Gabon: Coup de filet contre les militants anti-corruption
La victoire de Barack Obama porte un nouveau rêve américain
Le Gabon est-il au bord de l’explosion sociale ?

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 22 Jan 2009
Catégorie(s): Monde,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

3 Réponses à Gabon: Coup de semonce américain sur le Palais du bord de mer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*