Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Oyem s’organise face à la crise et l’augmentation des prix des produits de première nécessité

Auteur/Source: · Date: 27 Jan 2009
Catégorie(s): Economie

Les populations d’Oyem (chef lieu de la province du Woleu – Ntem situé au nord du Gabon) ont trouvé à travers la création des associations un cadre idéal pour contrer la crise économique dans leur cité, marquée par la flambée des prix de 50% des produits de première nécessité, ont rapporté certains membres des associations à un journaliste de GABONEWS sur place.

Depuis fin 2008, a fait remarquer Robert Mba Ndong, journaliste à la radio publique locale (radio 9). « Oyem subit la flambé des prix dans tous les secteurs d’activités commerciaux », a-t-il déclaré prenant pour exemple le paquet de manioc désormais vendu à 1500 au lieu de 1000 francs CFA, il y a 1 an seulement.

Jusqu’en 2007, cette localité était considérée comme un exemple en matière de stabilisation de coûts des denrées de première nécessité. Province entièrement agricole, les prix pratiqués dans le Woleu – Ntem étaient les plus bas et une référence dans le pays.

« La presque totalité des habitants d’Oyem adhèrent aux associations et tontine ou groupe d’entraide qui naissent tous les jours », a révélé Marie Claire Obone commerçante au marché baptisé « La Foire ». « C’est le seul moyen pour survivre surtout lorsqu’on est responsable d’une nombreuse famille », a-t-elle ajouté.

Sur le plan économique le commerce reste l’activité la plus rentable et la mieux pratiquée dans la commune peuplée de 34 milles âmes environ (estimation de 2005) et reparties dans 31 quartiers et deux arrondissements.

La ville est principalement habitée par des Fangs mais comprend aussi une communauté d’éleveurs et commerçants haoussas, de religion musulmane.

Créée dans les années 1963, Oyem est un carrefour entre le Cameroun, le Gabon et la Guinée équatoriale.


SUR LE MÊME SUJET
Comme l’avait annoncé la Direction générale de l’économie en janvier, les prix à la consommation connaissent effectivement une hausse en 2011. Depuis quelques semaines, les prix des produits alimentaires de première nécessité, tels que le lait, l’huile, la farine ou encore le sucre, connaissent effectivement une hausse significative. Les prévisions de la Direction générale de l’économie dans son rapport "Tableau de bord : situation 2009 et perspectives 2010-2011", se sont avérées justes concernant la hausse des prix à la consommation en 2011. Il a été, en effet, enregistré ces dernières semaines, à Libreville notamment, une augmentation des prix ...
Lire l'article
La Direction générale de la concurrence et de la consommation du Gabon (DGCC) a déploré mercredi l'augmentation des prix de plusieurs produits de grande consommation sur l'ensemble du territoire national, malgré les dispositions prises par le gouvernement pour faire respecter les prix. Le directeur général-adjoint de la Consommation, Fidèle Angoué Mba, a accusé "les commerçants véreux", tout en appelant les consommateurs à la vigilance. Le carton de 10 poulets en provenance du Brésil est passé de 11.000 francs CFA à 12.000 FCFA, alors que le carton 20 kg de viande de b?uf a augmenté de plus de 30 pour cent. Selon l'Indice harmonisé ...
Lire l'article
Le président de l'Alliance nationale de bâtisseurs (ANB, opposition), Me Séraphin Ndaot a offert samedi à Port-Gentil des produits de première nécessité aux populations démunies de Masuku, un quartier populaire de la capitale économique du pays, rapporte mardi le correspondant de l'AGP. Ce don composé essentiellement des sacs de riz, du savon de lessive et des boîtes de conserves et une enveloppe de 15.000 FCFA pour chacun des bénéficiaires. ''La mission des hommes politiques est de rendre visite aux populations afin de s'enquérir de leurs besoin au quotidien, pour cette raison l'ANB sillonne les quartiers de la cité de temps à autres ...
Lire l'article
KANGO (AGP) – La majorité des restaurants de la ville de Kango (100 km au sud de Libreville) ont augmenté les prix de manière unilatérale depuis le septembre dernier, au grand dam des consommateurs, a constaté le correspondant de l’AGP. Le paquet de machoirons, poisson très apprécié est actuellement vendu à 1500 FCFA au lieu de 1200 FCFA. Le même poisson mais cuit à l’étouffée à grimper à 2000 FCFA alors qu’il était acheté à 1500 FCFA. La viande de brousse (gibier) a également enregistré une augmentation. Le plat varie désormais entre 2500 voire 3000 FCFA. Cette hausse des prix selon les restaurateurs, ...
Lire l'article
Les produits de première nécessité enregistrent une hausse des prix spectaculaires à Tchibanga (sud-ouest) au regard du prix des tas de banane qui passe du simple au double. Depuis la semaine dernière, le prix du tas de banane qui coutait habituellement 500 francs CFA est passé à 1000 Francs. Cette hausse selon les femmes commerçantes serait consécutive à la faible production de cet aliment dans les plantations des fournisseurs d’une part, et aux ravages causés par des éléphants à leur passage d’autre part. Une situation que les consommateurs vivent inconfortablement à Tchibanga.
Lire l'article
La ville de Tchibanga, chef-lieu de la province de la Nyanga (sud) connaît au lendemain des fêtes de fin d’année (noël et saint sylvestre) une pénurie de carburant et des produits de première nécessité, a constaté le correspondant de l’AGP. En faisant la ronde la ronde de la plupart des épiceries et autres commerce en gros, le constat est que, les étagères sont vides ‘’Quand les populations ont fait les courses pour les fêtes, ils ont presque tout vidé ‘’, a dit le gérant d’inter gros. Les citadins de Tchibanga et les populations rurales venues faire leurs achats en ville, ont ...
Lire l'article
Les prix du riz et de d’huile de cuisine viennent à nouveau de connaître une augmentation.En l’espace de deux mois, le litre d’huile est passé ainsi de 995 à 1 400F tandis que celui du sac de riz a connu une majoration comprise entre 500F et 1.000F selon les différentes qualités. Les commerçants rencontrés au marché déclarent que cette augmentation est la conséquence des taxes douanières de plus en plus élevées. « Comprenez, explique Ahmed, épicier au quartier Nzeng Ayong, que si je paie cher pour dédouaner ma marchandise, il est clair que le prix au détail ne sera plus le même ...
Lire l'article
En attendant les mesures d’envergures auxquelles travaillent la SGEPP avec le ministère des Mines pour pallier à la cherté des emballages, les prix du gaz butane pourraient augmenter pour les ménages gabonais. Epargnés à plusieurs reprises des augmentations des produits pétroliers mais oublié des pouvoirs publics dans l’élaboration de son bouclier contre la vie chère, le gaz domestique a toutes les chances de voir son prix augmenter au sortir de la pénurie qui touche actuellement la capitale et quelques localités de province. En se basant sur la flambée générale des prix dont les répercussions influent sur tous les secteurs d’activités et ...
Lire l'article
Depuis un peu quelques, les prix de plusieurs produits de première nécessité et autres denrées alimentaires ont pris l’ascenseur dans les espaces commerciaux de la capitale provinciale du Woleu-Ntem (Nord), réduisant ainsi le contenu habituel du panier de la ménagère, sui n’était pas déjà très chargé; une situation très mal vécue par les Oyémois qui entendent faire recours à tous les moyens possibles en vue de lutter contre ce phénomène de la vie chère qui commence à avoir des incidents lourds sur la vie des ménages, a constaté GABONEWS. « Tout ou presque a été augmenté en quelques ...
Lire l'article
Le président de l’Assemblée nationale, Guy Nzoumba Ndama, a demandé aux populations de Libreville, la capitale gabonaise de faire preuve de patience par rapport à la non application jusqu'à ce jour par les commerçants et autres, de la décision gouvernementale du 24 avril dernier, portant sur la réduction des prix des produits de première nécessité. Selon le président de l’Assemblée nationale, « il faut attendre que les commerçants écoulent la totalité des stockes de produits existant en magasin avant l’application de la décision du gouvernement, ceci afin d’équilibrer les choses et éviter aux uns et aux autres de gros manque à ...
Lire l'article
Gabon : Hausse des prix des produits alimentaires de première nécessité
Hausse des prix des produits alimentaires au Gabon
Le leader de l’ANB offre des produits de première nécessité aux démunis d’un quartier à Port-Gentil
Consommation : Augmentation des prix dans les restaurants à Kango
Gabon: Augmentation des prix des produits de première nécessité à Tchibanga
Gabon: Social : Pénurie de carburants et produits de première nécessité après les fêtes de fin d’année, à Tchibanga
Gabon: Flambée des prix de certains produits de première nécessité
Gabon : Vers une augmentation du prix du gaz
Gabon: Les populations d’Oyem dénoncent la flambée des prix des produits de première nécessité
Gabon: Guy Nzoumba Ndama se prononce face à l’inflation des prix des produits de première nécessité

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Jan 2009
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*