Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Opération anti braconnage et saisie de bois sciés sans autorisation à Mouila

Auteur/Source: · Date: 31 Jan 2009
Catégorie(s): Environnement

Une opération anti braconnage dénommée ” Mouila 2009 ” pour décourager la battue sauvage des animaux protégés en surnombre par les chasseurs s’est effectuée mercredi dernier à Mouila sur quelques endroits de vente de gibiers, lors d’une mission de répression initiée par la direction provinciale des Eaux et Forêts de la Ngounié.

Au cours de cette opération, une saisie de 12 m³ de bois sciés non autorisés a été effectuée, selon la direction provinciale.

Selon un agent des Eaux et Forêts, près de 91 espèces, toutes bêtes confondues ont été saisies, celles-ci exposées à même le sol avec tous les risques que cela entraîne. Plusieurs de ces espèces atterrissent le plus souvent dans des restaurants, motels et hôtels de la place.

Sur cet aspect de la battue des animaux, précisait l’agent, une période d’observation et de reproduction a été décrétée par le gouvernement en la matière fermant ainsi sur toute l’étendue du territoire la période de chasse allant du 15 septembre 2008 au 15 mars 2009 et que chaque contrevenant s’exposerait à la Justice.

En dépit des spots de sensibilisation, les chasseurs transgressent la Loi au détriment du respect de la faune, voire de la biodiversité gabonaise.

Dans la même journée et en plus de la viande de brousse, les agents ont saisi au quartier Mandji Sango près de 12 m³ de bois sciés en planches pour servir à la construction, sûrement dans une zone non autorisée pour la coupe.

L’opération devrait se poursuive dans les autres localités de la province, fait-on noter.
 


SUR LE MÊME SUJET
Le ministère gabonais des Eaux a lancé lundi des patrouilles en vue de mieux surveiller la forêt classée de la Mondah, au nord de Libreville, soumis à une exploitation illicite de ses ressources. Selon les populations locales, cette opération connaît un franc succès, le taux de circulation des camions transportant le charbon de bois ayant fortement diminué depuis lundi, sans oublier la grande quantité des scies à moteurs saisies par les agents des eaux et forêts depuis le début de l’opération. Selon les agents des eaux et forêts, les pressions anthropiques constituent le premier facteur favorisant la déforestation du bassin de ...
Lire l'article
Des éléments de l'armée et de la police gabonaise ont été dépêchés dans le parc national de Minkebe situé à la frontière entre les provinces du Woleu-Ntem (nord) et de l'Ogooué-Ivindo (nord-est) pour une '' guerre sans merci contre le braconnage'' et le pillage des ressources naturelles perpétrés aussi bien par les nationaux que des expatriés entrés illégalement sur le territoire national, a annoncé mercredi le président Ali Bongo Ondimba à l'occasion de sa visite dans la province de l'Ogooué-Lolo, au centre-est du pays. ''Je vous annonce qu'en ce moment l'armée et la police se trouvent sur place, à Minkebe ...
Lire l'article
128 élèves officiers de police judiciaire de l’école nationale de gendarmerie du Gabon ont été formés, lundi à Libreville, aux techniques de lutte contre le braconnage en vue de préserver la faune. Organisé par le ministère des Eaux et forêts en partenariat avec l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN), le séminaire de formation a permis de renforcer les capacités des gendarmes, afin de leur permettre de mener une lutte efficace contre la chasse illicite et le commerce des espèces animales protégées. Ils ont ainsi pu acquérir des rudiments de connaissances sur la loi sur la faune et le ...
Lire l'article
Le comité de mise en œuvre et de suivi des mesures d'accompagnement à l'industrialisation de la filière bois au Gabon a tenu sa première réunion mercredi à Libreville, pour définir notamment la méthodologie de fonctionnement de la structure et son programme de travail pour 2010, a constaté un journaliste de l'AGP. Au cours de la réunion, qui a regroupé le ministre des eaux et forêts, Martin Mabala, le ministre du Travail, Maxime Ngozo Issondou, les représentants de la société civile, des administrations et les opérateurs de la filière bois, devaient aussi être examinés le plan d'action 2010-2015 pour l'accélération du processus ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais, Paul Biyoghé Mba, a confirmé l'interdiction d'exporter le bois en grumes, tout en promettant des mesures d'accompagnement lors d'un forum sur la gestion forestière à Libreville. "Nous devons engager immédiatement l'industrialisation de la filière du bois", et l'interdiction d'exporter le bois en grumes (arbre abattu, mais resté brut avec son écorce, ndlr), décidée en novembre, en "est le moyen", a affirmé à l'AFP le Premier ministre en quittant le forum lundi 15 février à Libreville.. "Il y a aura des mesures d'accompagnement sur le plan législatif, fiscal, douanier, économique. Il faudra aider les opérateurs économiques de la ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais, Paul Biyoghé Mba, a confirmé l'interdiction d'exporter le bois en grumes, tout en promettant des mesures d'accompagnement lors d'un forum sur la gestion forestière lundi à Libreville. "Nous devons engager immédiatement l'industrialisation de la filière du bois", et l'interdiction d'exporter le bois en grumes, décidée en novembre, en "est le moyen", a affirmé à l'AFP le Premier ministre en quittant le forum. "Il y a aura des mesures d'accompagnement sur le plan législatif, fiscal, douanier, économique. Il faudra aider les opérateurs économiques de la filière", a-t-il ajouté. Dans son discours aux participants, M. Biyoghé Mba a reconnu que la ...
Lire l'article
Le ministre des Eaux et Forêts, de l’Environnement et du Développement Durable, Martin Mabala, a accordé ce lundi, aux exploitants forestiers un délai de trois mois pour évacuer les stocks de grumes entassés dans les parcs à bois et ports du Gabon, a constaté GABONEWS. Le gouvernement a pris à titre exceptionnel, les mesures dérogatoires autorisant la sortie des bois présents dans les parcs et ports disposant de bons à embarquer délivrés par les services douaniers. Concernant les stocks actuels de grumes accumulés dans les parcs, le long du chemin de fer et dans les chantiers forestiers, la Société ...
Lire l'article
Les opérateurs économiques exerçant dans la filière bois se sont retrouvés en réunion lundi au ministère des eaux et forets, de l’environnement et du développement durable, avec le patron de ce département ministériel, M. Martin Mabala qui a expliqué à l’assistance le bien fondé sur la décision prise par le chef de l’état, Ali Bongo Ondimba, de tolérer l’évacuation des grumes, dans un délai de trois mois, stockés dans les différents ports et parcs sur l’ensemble du territoire national. Pour le ministre des eaux et forets, cette autorisation de sortie répond à un souci du gouvernement, de faire face à l’impossibilité ...
Lire l'article
Des meetings et autres réunions publiques en vue de la présidentielle anticipée sont proscris avant la campagne ''sans l'autorisation préalable du ministère de l'Intérieur'', selon une décision émanant de ce département ministériel. '' ( ) Le ministre de l'Intérieur rappelle aux différents acteurs politiques et à la société civile que la période de la campagne électorale n'étant pas encore ouverte, il ne saurait tolérer les meetings et autres réunions publiques sans l'autorisation préalable de son département ministériel'', écrit le chef de ce département, Jean-François Ndongou dans une communication dont l'AGP a reçu copie. ''Les réunions publiques et la propagande électorale sont ...
Lire l'article
''Le gouvernement de la République attend que nous éliminions l'exploitation illicite du bois et le braconnage pour faire place à des activités gérées de façon durable et responsables'', a déclaré jeudi à Libreville le ministre gabonais de l'Economie forestière, des Eaux et de la Pêche, Emile Doumba. Le ministre qui intervenait à la clôture de l'atelier sur le renforcement des capacités des services déconcentrés de son ministère, a également émis le voeu de voir de telles actions se renouveler chaque année, et non tous les cinq ans comme c'est le cas actuellement. Il a félicité l'ensemble des participants, tant pour la ...
Lire l'article
Lutte contre l’exploitation illicite dans une une forêt classée au nord de Libreville
Le chef de l’Etat annonce ”une guerre sans merci contre les auteurs de braconnage” dans les parcs nationaux
128 gendarmes gabonais formés aux techniques de lutte contre le braconnage
Gabon – Bois: Première réunion du comité de mise en œuvre des mesures d’accompagnement
Gabon: Vers l’industrialisation de la filière bois ?
Le Gabon confirme l’interdiction d’export de bois en grumes, avec des compensations
Le gouvernement somme les exploitants forestiers d’évacuer les stocks de grumes présents dans les ports et parcs à bois du Gabon
Politique : Les forestiers édifiés sur la décision du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba s d’évacuer le bois.
Présidentielle-décision: pas de meetings ou réunions publiques sans autorisation (Intérieur)
Gabon: Le gouvernement attend que nous éliminions l’exploitation illicite du bois et le braconnage (Emile Doumba)


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 31 Jan 2009
Catégorie(s): Environnement
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*