- Bongo Doit Partir - https://www.bdpgabon.org -

Gabon: Le maire de Libreville et le représentant de la BAD reçus par le président Omar Bongo Ondimba

Le chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, a reçu respectivement ce jeudi le maire de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane qui a fait l’état des lieux de son institution et Assitan Diarra Thioume qui assure l’intérim du représentant de la Banque africaine de développement (BAD) au Gabon, a rapporté ce jeudi les services de la presse présidentielle. Le premier reçu par le président Bongo Ondimba fut le Maire de Libreville qui est venu présenter la situation de l’hôtel de ville, plusieurs mois après son accession à la tête de la municipalité.

Au président de la République, Jean-François Ntoutoume Emane a fait notamment état de la plus grande difficulté à laquelle il est confronté avec son équipe.

Selon la note parvenue à GABONEWS, « le gros problème de Ntoutoume Emane reste celui de la dette de plus de 34 milliards de francs CFA qui obère les finances municipales et amoindrissent les programmes d’investissements des autorités de l’hôtel de ville ».

Elle rapporte en outre que « cette dette est due pêle-mêle au paiement des salaires des 2800 agents pour plus de 9 milliards, les procès contre la mairie, le trésor, la CNSS, les fournisseurs etc. ».

Au regard des ces entraves, le maire de Libreville a rappelé qu’à côté de tous cela, « nous sommes attendus sur le programme d’assainissement de la ville, de la construction des marchés », c’est à ce titre que l’édile de la capitale gabonaise a indiqué qu’ils vont « maintenir le cap des réformes » annoncées pour changer l’image de l’hôtel de ville.

En deuxième heure, le chef de l’Etat a devisé avec Assitan Diarra Thioume qui assure l’intérim du représentant de la BAD au Gabon.

Cette rencontre à la quelle prenaient part le ministre des Travaux publics (TP) et les responsables des sociétés chinoises chargées de réaliser les travaux d’aménagement de trois tronçons routiers à l’intérieur du pays à permis de la signature des contrats financés par la BAD.

Selon ces sources de la présidence, « ce prêt d’une valeur de 165 milliards de francs CFA, signé en décembre 2007 est destiné à financer l’exécution d’un programme routier appelé phase 1 et comprenant la construction de 252, 9 km de routes, le contrôle des travaux, la réalisation des études routières sur 275 km de routes, l’assistance technique, l’audit technique, comptable et financier et l’appui institutionnel ».

Le coût total des travaux est estimé à 183, 418 milliards de francs CFA. Ainsi, selon le Ministre Nziengui Nzoundou, « la part de la Bad représente 90% du coût global du programme » et la contribution du gouvernement se situe, elle à hauteur de 10%.

Ainsi, la BAD selon sa représentante « encourage le Gabon dans ses efforts de modernisation de l’Etat » et indique sa disponibilité pour « accompagner tous les efforts du gouvernement » dans le domaine identifié.

Pour le Ministre des Travaux publics, rapporté la note « l’innovation la plus marquante dans ce programme, c’est « incontestablement les travaux connexes qui y seront réalisés ». Il s’agit de l’aménagement de pistes ou de voies d’accès à des infrastructures sociales, l’aménagement de pistes desservant des exploitations agricoles en vue de faciliter le transport de produits vivriers vers des zones de commercialisation et le renforcement de structures socio- éducatives.

Rappelons que les tronçons concernés: Fougamou- Mouila, Léyou- Lastourville et Ndendé- Doussala. 


SUR LE MÊME SUJET
Le Maire de la ville de Tchibanga, Jérôme Kwenzi Mikala, a présenté ce mardi au chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, les attentes de la population de localité qui accueille le troisième Conseil des ministres délocalisé qui se tient dans la province de la Nyanga (Sud), après Port-Gentil (Ogooué Maritime) et Oyem (Woleu-Ntem). Dans son mot, l’édile de Tchibanga a présenté au chef de l’Etat les préoccupations, ainsi que les attentes de la population de la province de la Nyanga; une province dite agricole où l’agriculture et autre projet de développement devront être relancés en vue de dynamiser l’économie de cette ...
Lire l'article [1]
Le gouvernement de la République a pavoisé la capitale gabonaise, ce mardi 8 juin, avec des photos souvenir à l’effigie du défunt président Omar Bongo Ondimba, soutenu par des messages forts tels que « n’oublions pas que si le courage fait les vainqueurs, la concorde les rend invincibles », à l’occasion de la célébration du premier anniversaire de la disparition du deuxième président gabonais, décédé le 8 juin 2009 à Barcelone, en Espagne. Dans les rues de la capitale gabonaise, l’on peut lire sur de nombreux panneaux qui servent généralement à l’affichage publicitaire:« 365 jours, papa, tu es dans nos cœurs toujours et à ...
Lire l'article [2]
Le programme des obsèques du chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, décédé des suites d’un arrêt cardiaque, le 8 juin dernier dans une clinique de Barcelone en Espagne, se présente comme suite: Journée de jeudi 11 juin 2009 15h30 : Arrivée de la dépouille mortelle en provenance de Barcelone (Royaume d’Espagne) - Honneurs militaires Départ pour le palais de la présidence de la République - Veillée - Dépôt de gerbes - Hommage familial - Hommages associations humanistes - Hommage populaire Journée du vendredi 12 juin 2009 - Dépôt de gerbes - Hommage populaire (délégations provinciales) Journée du samedi 13 juin 2009 - Dépôt de gerbes - Confessions religieuses - Associations - Hommage populaire Journée du dimanche ...
Lire l'article [3]
Le président gabonais Omar Bongo Ondimba, au pouvoir depuis 41 ans et doyen des chefs d'Etat africains en exercice, est mort lundi à l'âge de 73 ans en Espagne, ont annoncé les autorités du Gabon, dont les frontières ont été fermées dans la foulée. Omar Bongo, hospitalisé depuis début mai, est mort lundi en début d'après-midi, selon un message du Premier ministre gabonais Jean Eyeghe Ndong remis aux journalistes à Barcelone après une journée d'incertitudes. "C'est à 14H30 (12H30 GMT) que l'équipe médicale m'a informé, ainsi que les officiels et membres de la famille présents, que le président de la République, ...
Lire l'article [4]
Le président gabonais Omar Bongo Ondimba a regagné Libreville mercredi à 14H30 (13h30 TU) en compagnie de son homologue congolais Denis Sassou Nguesso, de retour de Rabat au Maroc, où son épouse Edith Lucie, fille du président congolais, est décédée samedi dernier, a constaté APA sur place à l’aéroport de la capitale gabonaise. Lunettes noires, le chef de l’Etat a été accueilli par le vice-président de la République Didjo Divungui Di Ndinge et le Premier ministre Jean Eyéghé Ndong, qui avait à ses côtés les membres du gouvernement et plusieurs autres personnalités gabonaises ainsi que des membres du corps diplomatique. Après une ...
Lire l'article [5]
Les leaders de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition), Pierre Mamboundou et de l’Alliance démocratique et républicaine (ADERE, majorité présidentielle), Didjob Divungi Di Dinge, par ailleurs vice-président de la République, ont été reçus mardi en audience par le président Omar Bongo Ondimba. M. Mamboundou a évoqué avec le numéro un gabonais la crise financière internationale et le projet de la zone franche de l’île Mandji (Port-Gentil). ‘’Nous avons discuté avec le chef de l’Etat de la crise financière internationale et du projet de la zone franche de l’île Mandji. Nous avons dit au président que cela était un projet structurant’’, a déclaré ...
Lire l'article [6]
Le président gabonais, Omar Bongo Ondimba a condamné ce mercredi, l’assassinat du chef de l’Etat bissau-guinéen, Joao Bernardo Vieira ainsi que celui du chef d’état-major de l’armée, le général Batista Tagma Na Waié à travers une note publiée dans le quotidien national « L’Union » paru ce jour. « Pour cet attentat qui porte un nouveau coup à la démocratie dans votre pays et suscite l’émotion et l’indignation de tous, le Gabon condamne avec vigueur et fermeté, tout comme il condamne l'assassinat du chef d'état-major de l'armée le général Tagmé Na Waié », a écrit Bongo Ondimba. « Je souhaite que l'ordre ...
Lire l'article [7]
Lettre ouverte à Monsieur El Hadj Omar Bongo Ondimba, Président de la république gabonaise
Les Acteurs Libres de la Société Civile Gabonaise LETTRE OUVERTE A Monsieur EL HADJ OMAR BONGO ONDIMBA, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE GABONAISE Suite aux intimidations dont ils ont été l'objet au Gabon, les Acteurs Libres de la Société Civile Gabonaise sont contraints de vous adresser cette lettre ouverte via des médias libres.   Monsieur le Président de la République, vous avez trompé le Peuple Gabonais !    Monsieur le Président de la République, Pour l'honneur du Peuple Gabonais, pour l'Histoire et pour les générations à venir, les Acteurs Libres de la Société Civile Gabonaise ont choisi de vous tenir un discours de vérité sur ...
Lire l'article [8]
Le Chef de l’Etat, Hadj Omar Bongo Ondimba, a reçu en audience, ce mardi 12 août 2008 palais présidentiel de Libreville, le directeur de la région Afrique de l’Ouest et Afrique Centrale du groupe COLAS, Didier Calbry, société spécialisée dans les grands travaux publics, venu tenir informé et requérir son avis sur la réalisation d’un certain nombre de projets de construction routière au sein de la capitale gabonaise. « Nous avons fait voir au chef de l’Etat, les images animées par écran d’ordinateur, des principes de passage supérieur ou d’échangeurs que nous soyons susceptibles de construire, maintenant, bien entendu, il appartient ...
Lire l'article [9]
Le vice-président de la Banque islamique de développement (BID), Dr Amadou Boubacar Cissé a été reçu le 8 février dernier à Libreville par le chef de l'Etat gabonais El Hadj Omar Bongo Ondimba. L'audience du 8 février à Libreville entre le chef de l'Etat gabonais El Hadj Omar Bongo Ondimba et le vice président de la Banque islamique de développement (BID), Dr Amadou Boubacar Cissé a permis aux deux personnalités d'examiner la coopération entre le Gabon et la BID. La Banque islamique de développement qui intervient dans le secteur des infrastructures, a mis l’accent, cette année au Gabon, sur le programme d’aménagement ...
Lire l'article [10]
A Tchibanga, le maire présente les attentes de la ville et de la province de la Nyanga au président Ali Bongo
Omar Bongo Ondimba / Un an déjà: Libreville pavoisée d’affiches et de flyers à l’effigie du défunt président
Gabon: Programme officiel des obsèques du président de la République, Omar Bongo Ondimba
Le président du Gabon, Omar Bongo Ondimba, est mort
Retour à Libreville du président gabonais Omar Bongo Ondimba
Politique: Les leaders de l’UPG et de l’ADERE reçus par Omar Bongo Ondimba
Gabon: Le président Omar Bongo Ondimba condamne avec « vigueur et fermeté » l’assassinat du président Viéira
Lettre ouverte à Monsieur El Hadj Omar Bongo Ondimba, Président de la république gabonaise
Gabon / Le Directeur régional du groupe COLAS consulte le président Omar Bongo Ondimba
Gabon : Le vice-président de la Banque islamique de développement reçu par Omar Bongo Ondimba