Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: «La SEEG mène des discussions particulièrement constructives avec le gouvernement», déclare son Président Directeur Général

Auteur/Source: · Date: 18 Fév 2009
Catégorie(s): Société

La société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) mène en ce moment des discussions particulièrement constructives avec le gouvernement, a affirmé le président directeur général de la SEEG dans un point de presse tenu mardi au siège de l’entreprise qu’il dirige. François Ombanda a déclaré que «la mise en œuvre des engagements du gouvernement va permettre de mener à bien ces travaux et opérations nécessaires» et que «le retard de cette mise en œuvre se traduit malheureusement par un retard opérationnel».

«La SEEG a mobilisé des moyens techniques et humains considérables pour faire face à la situation et assurer un retour à la normale le plus rapidement possible», a confirmé son PDG.

Le point de presse du patron de la SEEG était sensé justifier, entre autres désagréments reprochés à son entreprise, la longue coupure d’électricité qu’a subie Libreville dans sa quasi totalité, de vendredi 13 à samedi 14 février.

Ce n’est que deux jours plus tard qu’un début d’explication avait été fourni par la SEEG, laissant entendre que cette coupure était due à «un début d’incendie sur l’un des trois transformateurs du quartier Bellevue 1».

François Ombanda a indiqué que les causes de l’incident sont en cours d’analyse, tout comme sont lancées les procédures d’approvisionnement relatives à la remise en service dudit transformateur, qui est absolument nécessaire pour sécuriser la desserte en électricité du centre ville.

«La SEEG a dépassé les objectifs de desserte de la population fixés à fin 2008. Plus de 240 milliards de FCA ont été investis sur près des 400 programmés. Soit plus du double des prévisions établies en 1997», a affirmé François Ombanda, renchérissant que «depuis la mise en concession de la SEEG en 1997, le taux de croissance moyen de la consommation a atteint 5% pour l’eau et 8% pour l’électricité».

Il a renvoyé à la courbe de croissance des abonnés au service public de l’eau et de l’électricité de 1996 à 2008, qui laisse entrevoir un doublement : de 94. 000 à un peu plus de 200. 000 abonnés pour l’électricité et de 51. 000 à 120. 000 clients pour l’eau.

«Beaucoup a donc été fait. Cependant il reste encore à faire d’ici la fin de la concession, en 2017, pour accompagner le développement du pays et offrir un service de qualité à la population», a conclu le Président Directeur Général de la SEEG.  


SUR LE MÊME SUJET
Electricité de France (EDF) a acquis la moitié des parts (51%) détenue depuis 1997 par Veolia dans sa filiale gabonaise de la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG), a appris l'AGP EDF a racheté 25% des parts de Veolia pour un montant de 975 milliards de FCFA, a indiqué une source proche de la SEEG. La Commission de l’Union européenne (UE) a notifié en début de semaine la transaction autorisant l’acquisition en commun, par Electricité de France (Edf) et Veolia, de 51% du capital de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG). Au directoire de la SEEG, on ...
Lire l'article
Le Président Directeur Général de la Société d’Energie et d’Eau du Gabon(SEEG), François Ombanda, a dévoilé le 13 juillet dernier, au cours d’une conférence de presse tenue au siège de la Société à Libreville, le plan stratégique d’investissements, pour la période 2010/2017, dans le secteur de l’électricité et de l’eau, avec en prime, une réelle ambition de satisfaire, au mieux, sa clientèle, a constaté GABONEWS. Présentant le nouveau plan stratégique d’investissements (PSI) de la société d’Energie et d’Eau du Gabon qui prévoit d’importantes réalisations sur les sept (7) prochaines années, avec un coût global chiffré à 337 milliards de francs ...
Lire l'article
Le Président de l’Organisation Gabonaise des Consommateurs (OGC), Ibrahim Tsendjiet Mboulou qui fut l’invité, vendredi de la rédaction de GABONEWS, pour faire la restitution des activités menées récemment par la Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG), bénéficiaire de deux centrales électriques pour l’amélioration de ses services, a estimé que «la SEEG a tout à gagner en respectant les clients ». « On ne peut pas dire qu’il n’ y aura plus des délestages avec l’arrivée des centrales, mais, il faut simplement dire qu’aussi bien l’Etat que la SEEG, chacun doit remplir ses obligations », a exigé le ...
Lire l'article
Le gouvernement met la pression sur la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) comme si les difficultés inhérentes au pays provenait d’une seule entreprise qui aurait signé une convention avec l’Etat gabonais. lui était étrangères. En réalité la mise en concession avait bien été opérée en 1997 parque que l’Etat gabonais n’avait plus les moyen d’assurer financièrement son développement. Juste réalité. L’Etat gabonais à sa part de responsabilité pour n’avoir pas régulièrement rempli ses engagements. Vendredi, la direction générale de la SEEG qui ne fait guère le jeu de la surrenchère verbale, est sortie enfin de son mutisme pour ...
Lire l'article
Face à la persistance des coupures d'eau et d'électricité dans de nombreux quartiers de la capitale gabonaise malgré l'obligation de résultat assignée à la Société d'eau et d'électricité du Gabon (SEEG), le gouvernement a mis en demeure Veolia d'assurer l'approvisionnement continue d'eau et d'électricité à Libreville sous peine de rompre de la convention de concession. Réuni en Conseil des ministres le 29 décembre dernier, le gouvernement a vertement fustigé les insuffisances de la Société d'eau et d'électricité du Gabon (SEEG) qui privent encore d'eau de nombreux quartiers de la capitale gabonaise. «Selon les premiers éléments de l'audit amorcé, le système de distribution ...
Lire l'article
Une délégation de la Société d'eau et d'électricité du Gabon (SEEG) a été reçue le 20 novembre dernier à Port-Gentil par le maire, André Jules Ndjambé, qui leur a exposé ses doléances quant à l'amélioration des services de la société dans la capitale économique. Le maire de Port-Gentil a notamment évoqué les fréquents délestages, le nombre insuffisant de points de vente, ou encore les capacités de la SEEG face aux perspectives de développement de la cité pétrolière. La Société d'eau et d'électricité du Gabon (SEEG) pourra-t-elle supporter les nouveaux besoins de la capitale économique, alors qu'elle ne parvient toujours pas a ...
Lire l'article
Monsieur Bruno Collard, 45 ans, a été coopté lors du Conseil d’administration de la Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG) tenu le 16 avril à Libreville, Directeur Général adjoint ). M. Collard, 45 ans, était précédemment Adjoint au Directeur général, chargé du Département Achats, Stocks et Maîtrise d’œuvre. Il avait été nommé à ce poste le 29 février 2008, peu après son arrivée au Gabon fin 2007. M. Collard qui a été également désigné administrateur représentant les actionnaires de catégorie B, est un Inspecteur de Maintenance diplômé de l’Institut Control DATA et de l’Ecole Supérieure des Acheteurs Professionnels. M. Collard remplace au ...
Lire l'article
Suite aux importantes perturbations du système du réseau électrique à Libreville les 14 et 15 décembre derniers, le président directeur général de la Société d’eau et d’électricité du Gabon (SEEG), François Ombanda, a tenu une conférence de presse le 17 février pour lever le voile sur les problèmes qui entravent l’état du réseau. Selon le PDG de la SEEG les ressources de la société ne permettent pas de dégager la totalité des investissements annuels nécessaires à l’arrimage des capacités de production et d’adduction électrique à la croissance des besoins, décidé lors de la renégociation en 2007 du contrat qui lie ...
Lire l'article
Le société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a honoré vendredi dernier à Port-Gentil ses travailleurs méritants en leur décernant des médailles du travail, rapporte mardi un correspondant de l'AGP. A cette occasion, le président directeur général de cette entreprise, François Ombanda a déclaré que l'année 2007, qui correspondait aux dix ans de privatisation de la SEEG, n'a pas vu la décoration des agents à cause des événements défavorables qu'a connus l'entreprise. ''D'ailleurs, même les dix ans de la privatisation n'ont pas été fêtés'' a-t-il renchéri. Selon lui, en 2007, la ville de Libreville a connu de nombreux délestages ainsi que des coupures ...
Lire l'article
Le président directeur général de la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG), François Ombanda, a récemment exprimé ses inquiétudes quant aux capacités de la société à arrimer ses capacités de production aux nouveaux besoins en électricité de la Compagnie minière de l'Ogooué (COMILOG). Les résultats de production record enregistrés par la compagnie en 2007 ont amené les responsables à prévoir le développement de nouvelles structures de production et de transformation du manganèse dans la province du Haut-Ogooué où elle opère. Les capacités d’approvisionnement de la SEEG seront-elles suffisantes pour soutenir le développement des activités de la Compagnie minière de ...
Lire l'article
EDF dans le capital de la SEEG
La SEEG dévoile sa stratégie d’investissement pour les 7 ans à venir
« La SEEG a tout à gagner en respectant les clients », Ibrahim Tsendjiet Mboulou, Président de l’OGC
Gabon : La SEEG poursuit ses passionnantes missions malgré la confusion inadaptée entretenue par le gouvernement
Gabon : Le gouvernement menace de rompre le contrat de la SEEG
Gabon : Port-Gentil rappelle à l’ordre la SEEG
Gabon : Bruno Collard nommé Directeur Général adjoint de la SEEG
Gabon : La SEEG fait la lumière sur ses zones sombres
Gabon : La SEEG honore ses travailleurs méritants à Port-Gentil
Gabon : La SEEG inquiète de l’appétit électrique de la COMILOG


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 18 Fév 2009
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*