Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Santé/ Grève du SYNAPS: les médecins fonctionnaires réagissent

Auteur/Source: · Date: 20 Fév 2009
Catégorie(s): Santé

Le syndicat des médecins fonctionnaires gabonais (SYMEFOGA) a fait parvenir cet après – midi un communiqué de presse à la Rédaction de GABONEWS, réagissant ainsi à la décision gouvernementale relative au versement conditionnel des salaires aux agents de la Santé publique. Nous publions ci-dessous ce communiqué dans son intégralité.

« Les médecins, regroupés au sein du SYMEFOGA (Syndicat des Médecins fonctionnaires Gabonais) se sont réunis en assemblée générale extraordinaire le 18 février 2009 à l’hôtel Méridien Re-Ndama de Libreville à 15heures, afin d’une, de statuer sur la situation de crise qui prévaut dans les structures sanitaires publiques de Libreville et de l’intérieur du pays et d’autre part, de réagir face à la campagne de dénigrement orchestrée par le gouvernement de la république, relayée par les médias, rendant les médecins responsables de cette situation préjudiciable pour l’ensemble des usagers.

En effet, depuis le 12 janvier 2009, le Syndicat National des Personnels de Santé (SYNAPS) a décidé de rentrer en grève après avoir, semble t-il, déposé un préavis sur le bureau du Premier Ministre.

Ce syndicat, dans sa plateforme revendicative, fait état d’un certain nombre de problèmes déjà connus du Gouvernement, car ayant été évoqués lors des précédentes négociations entre les partenaires sociaux et le Gouvernement. Négociations qui avaient abouti à la trêve sociale, aujourd’hui rompue.

Les actions du SYNAPS, syndicat légalement reconnu, libre et indépendant dans ses décisions, ne sauraient engager la responsabilité des médecins fonctionnaires gabonais regroupés au sein du SYMEFOGA.

Le gouvernement nous rend à tort, responsables de la situation générée par ce mouvement de grève et partant, de ses conséquences.

Le bureau du SYMEFOGA remanié et élargi, traduisant le sentiment d’indignation qui ressort de l’assemblée générale extraordinaire face aux turpitudes gouvernementales se voit dans l’obligation d’éclairer l’opinion publique nationale et internationale sur un certain nombre de faits.

Le SYMEFOGA n’a à ce jour déposé aucun préavis de grève sur la table du gouvernement, bien qu’il comprenne la légitimité des revendications des collaborateurs para médicaux.

Las d’être traînés dans la boue , jetés en pâture à la vindicte populaire, et d’être les boucs émissaires d’une situation qui trouve ses origines ailleurs qu’à l’Hôpital, les médecins fonctionnaires gabonais invitent la presse et la population à venir visiter la structure sanitaire publique « dite » de référence qu’est le Centre Hospitalier de Libreville et toucher du doigt les conditions de travail difficiles des médecins, des para médicaux et de la main d’œuvre non permanente.

Le personnel médical dans son ensemble tient à rappeler que malgré ces conditions de travail exécrables et un traitement dérisoire, il a toujours fait preuve d’abnégation, de patriotisme et de dépassement en apportant le maximum avec le peu de moyens mis à sa disposition et ce, parfois au péril de sa vie.

A la suite de ce qui précède, il souhaite malgré tout une issue heureuse à la crise actuelle.

Pour éviter tout embrasement, il invite le gouvernement à plus de responsabilité et de lucidité dans la gestion de la crise actuelle, en s’abstenant de poser des actes de provocation du type du dernier communiqué du gouvernement en date du 17 février 2009.

Les médecins fonctionnaires exhortent le gouvernement à organiser de véritables et sincères négociations assorties des propositions concrètes avec l’ensemble des partenaires de santé gages d’une évolution vers une issue favorable.

Toutefois, les médecins regroupés au sein du SYMEFOGA se réservent le droit de rentrer en grève, si d’aventure le gouvernement persiste dans l’intimidation et l’intoxication ».

Fait à Libreville, le 18février2009
POUR LE SYMEFOGA
Le Comité de Crise »  


SUR LE MÊME SUJET
En grève depuis le 30 avril dernier, le Syndicat national des personnels de la santé (SYNAPS), a décidé, depuis quelques jours, de passer à la vitesse supérieure pour réclamer de meilleures conditions de travail, a indiqué Serge Mickala, le Secrétaire général dudit syndicat, joint au téléphone par GABONEWS après un constat des journalistes effectué au Centre hospitalier de Libreville (CHL), mardi, en après –midi. Serge Mickala a justifié la poursuite de la grève par la non prise en compte, jusqu’alors, de leurs revendications axées essentiellement sur: « la signature des modalités de répartition de la prime de ...
Lire l'article
Les membres du Syndicat national du personnel de la santé (SYNAPS), se réuniront vendredi prochain, pour décider de la poursuite ou non de la grève qu’ils ont suspendu partiellement, il y a quelques temps, a-t-on appris lundi auprès du secrétaire général du syndicat, Serges Mickala. Le SYNAPS avait suspendu sa grève le 16 mars dernier, lors du deuil national qui a frappé le Gabon notamment, la disparition de la Première Dame, Edith Lucie Bongo Ondimba pour s’allier à l’esprit patriotique en vue de rendre un hommage à l’illustre disparue, par ailleurs docteur pédiatre. Cette Assemblée générale permettra également de faire un état ...
Lire l'article
Le ministre de la Santé, Idriss Ngari, a rencontré le 4 mars dernier au Centre hospitalier de Libreville (CHL) les médecins regroupés au sein du Syndicat des médecins fonctionnaires du Gabon (SYMEFOGA) afin de négocier pour la résolution des points inscrits dans leur cahier des charges avant l’échéance de leur préavis de grève. Cette séance de travail a permis d’établir un dialogue entre les médecins fonctionnaires et la tutelle pour désamorcer le mouvement de grève de médecins qui pourrait aggraver la paralysie du secteur de la Santé qui sort d’une grève générale de près de deux mois. Le Syndicat des ...
Lire l'article
Les médecins regroupés au sein du Syndicat des médecins fonctionnaires gabonais (SYMEFOGA), ont décidé jeudi à Libreville, de déposer un préavis de grève, suite à la suspension de leurs salaires, a appris l’AGP lors d’une assemblée générale tenue jeudi par les médecins. Selon le président du SYMEFOGA, Raymond Nguema Mvé, la réaction des médecins fait suite à la décision prise par le gouvernement gabonais de payer les salaires des personnels de santé sur bon de caisse. ''Lors de l'assemblée générale du 18 février dernier, nous avons bien signalé à la tutelle qu'on n'était pas en grève et que nous la subissons. Malheureusement, ...
Lire l'article
Les membres du Syndicat des médecins fonctionnaires gabonais (SYMEFOGA), réunis ce jeudi en Assemblée générale extraordinaire, ont décidé de déposer un préavis de grève dès lundi prochain assorti d’un cahier de charges relatif au relèvement de leurs salaires virés par bons de caisse et à l’amélioration des conditions de travail entre autres. Ce préavis de grève sera également accompagné d’une plate forme de revendication relative notamment à l’amélioration de la gestion des hôpitaux et par la restructuration des plateaux techniques du Centre hospitalier de Libreville (CHL), ainsi que la création d’une trésorerie des hôpitaux et des centres médicaux ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a mis à exécution mercredi sa décision de suspension des salaires du personnel de santé en grève depuis le 12 janvier pour réclamer les meilleures conditions de travail, a-t-on appris jeudi auprès du syndicat. Les infirmiers grévistes qui se sont rendus à la banque mercredi (les fonctionnaires gabonais perçoivent leurs salaires chaque 25 du mois ndlr) ont constaté que leurs comptes étaient vides, ont indiqué plusieurs agents de santé fonctionnaires contactés par l’AGP. Une rencontre mercredi dans l’après-midi avec leur ministre n’a pas permis de faire fléchir les grévistes qui ont par ailleurs décidé de poursuivre leur grève sans ...
Lire l'article
En dépit des mesures gouvernementales annonçant la suspension, à compter de la fin du mois de février 2009, des salaires des grévistes de la santé, le personnel de ce secteur affilié syndicat national du personnel de la santé (SYNAPS), décide de camper sur sa position. Au sortir de son Assemblée générale tenue le 19 février à Libreville, le SYNAPS a fustigé le manque de volonté du gouvernement à résoudre les problèmes du secteur de la santé. Un état de faits qui pousse les agents en grève à poursuivre leur mouvement jusqu’à satisfaction des revendications contenues dans le cahier de charges. Le ...
Lire l'article
Le Syndicat national du personnel de la santé (SYNAPS) entre en grève à partir de lundi prochain, rapporte ce vendredi un médecin du Centre hospitalier de Libreville (CHL) sous le couvert de l’anonymat. Selon une source concordante membre du SYNAPS, le personnel de santé revendique l’amélioration des conditions de vie et de travail, l’octroie des primes de risque et l'augmentation de la prime de logement ainsi que l’augmentation des salaires entre autres. A l’intérieur du pays, l’hôpital régional Amissa Bongo de Franceville et le centre de santé de Moanda dans la province du Haut – Ogooué au sud ...
Lire l'article
L'antenne locale du syndicat national des Professionnels de la santé (SYNAPS), tient une assemblée générale ce samedi à Makokou (Nord Est), a-t-on appris vendredi auprès de cette structure. Selon le premier responsable de celle-ci, Clotaire Koumba Ibouanga, ''l'ordre du jour de cette assemblée générale sera essentiellement axé sur le compte-rendu de l'assemblée générale tenue à Libreville, qui a donné lieu à l'élection du nouveau bureau national du SYNAPS et les échéances futures au niveau de la grève qui est en vue le 12 janvier'' Il a toutefois indiqueé qu'au niveau local, les syndiqués attendront les décisions de la centrale à Libreville. Des ...
Lire l'article
Le Secrétaire général du Syndicat national des personnels de santé (SYNAPS), Serge Mickala Moundounga, a exhorté vendredi, l’ensemble des responsables des structures sanitaires et hospitalières, à regagner les postes conformément à la circulaire signée du ministre de la Santé. Car, a-il dit « On ne peut pas poursuivre les négociations et en même temps faire grève ». C’est à la suite d’une réunion de travail qui a eu lieu mercredi dernier, que le bureau exécutif de ce syndicat a planché sur les trois questions exposées ce vendredi au cours de la conférence de presse tenue au Centre hospitalier de Libreville (CHL). A ...
Lire l'article
Grève des hôpitaux : Le SYNAPS veut l’approbation des revendications par le gouvernement avant la levée de la grève
Gabon: Santé / Le SYNAPS se réunit vendredi pour apprécier de la poursuite ou non de la grève
Gabon : Idriss Ngari tend l’oreille aux médecins du secteur public
Gabon: Santé/Grève : Les médecins du secteur public menacent d’aller en grève
Gabon: Le SYMEFOGA va déposer un préavis de grève lundi prochain
Gabon: Santé-grève : Le gouvernement met à exécution sa menace de suspension de salaires des agents de santé
Gabon: Le syndicat national du personnel de la santé (SYNAPS) en grève illimitée campe sur sa position
Gabon: Le SYNAPS entre en grève lundi prochain à Libreville
Gabon: Santé : Assemblée générale samedi de l’antenne locale du SYNAPS à Mokoukou
Gabon: « On ne peut pas poursuivre les négociations et en même temps faire grève » (Secrétaire général du SYNAPS)


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 20 Fév 2009
Catégorie(s): Santé
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*