- Bongo Doit Partir - https://www.bdpgabon.org -

Gabon: Campagne des médias français contre le président Omar Bongo Ondimba: Déclaration du gouvernement gabonais

Le porte-parole du Gouvernement gabonais, René Ndémézo’o Obiang, a livré ce mercredi à Libreville, devant la presse nationale et internationale, la Déclaration relative à la campagne des médias français portant atteinte à la personne président de la République, Omar Bongo Ondimba.

Voici ci-après le texte intégral de la Déclaration:

« Le gouvernement gabonais observe depuis quelques semaines le développement persistant d’une campagne des médias français portant atteinte à la personne du président de la République, Chef de l’Etat, son Excellence El Hadj Omar Bongo Ondimba.

Cette campagne pernicieuse, indécente et empreinte de préjugés, s’illustre dans les médias français tant publics que privés.

L’opinion nationale et internationale a encore en mémoire le battage médiatique sur:

– les biens immobiliers du président de la République
– l’arrestation prétendument illégale des responsables d’ONG gabonaises impliquées dans des activités subversives.
– La divulgation fortement médiatisée, en violation flagrante du secret bancaire, d’informations sur les comptes du président de la République gabonaise.

A la lumière de ces faits, le gouvernement gabonais a la ferme conviction qu’il existe une collusion entre les médias français et certains acteurs aux motivations inavouées.

A l’instar des autres Nations démocratiques, le Gabon est naturellement attaché à la liberté de la presse qui ne saurait, cependant, se confondre avec la licence, le non respect des règles d’éthique et de déontologie.

Aussi, le Gabon ne saurait tolérer plus longtemps les atteintes à la dignité et à l’honorabilité de son président et de tout un peuple.

Au regard de cet acharnement médiatique orchestré, le Gouvernement gabonais tient à exprimer sa profonde indignation et est porté à croire qu’il s’agit clairement d’une entreprise de déstabilisation du Gabon à travers des attaques infamantes contre la première Institution de l’Etat.

En conséquence, le Gouvernement gabonais souligne le risque que la récurrence d’un tel acharnement complice des médias français et de certains acteurs contre le Président de la république gabonaise ne ternisse gravement les relations historiques qui unissent le France et le Gabon ».  


SUR LE MÊME SUJET
Le Conseil national de la Communication (CNC) gabonais s'est "indigné" samedi du traitement de l'information par les médias français sur l'hospitalisation du président Omar Bongo Ondimba et suspendu deux journaux pour des articles sur la succession du président. Réuni en "séance plénière extraordinaire", le CNC a "constaté avec indignation l'acharnement (...) des médias internationaux (...) contre la personne du Président (...) en diffusant des informations non officielles et alarmistes sur son état de santé. Il s'agit notamment des chaînes relayées par Canal Sat que sont France 24, LCI, i-telé et Radio France internationale", selon le communiqué parvenu à l'AFP. "Le CNC met ...
Lire l'article [1]
A son tour, la diaspora rejoint les réactions qui s’enchaînent dans divers milieux gabonais (Gouvernement, Partis politiques, Société civile) depuis l’amplification de la « cabale infamante » dans les médias français contre « le Président de la République, Chef de l’Etat, ses collaborateurs et sa famille ». Les abondantes réactions de la diaspora, reçues ces derniers jours par GABONEWS etlivrées ici sous forme de synthèse, interviennent au lendemain de la réunion du Bureau Politique du Parti Démocratique Gabonais (PDG), vendredi 6 mars 2009 à Libreville . Rappelons que le Parti Démocratique Gabonais, au terme de ses travaux ponctués par une déclaration, ...
Lire l'article [2]
Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a fustigé, dans une déclaration de son Bureau politique ce samedi en fin de matinée à Libreville et que Gabonews publie dans son intégralité, l’acharnement des médias hexagonaux à amplifier la « campagne médiatique de déstabilisation et de dénigrement » orchestrée contre le Gabon et son président, Omar Bongo Ondimba. DECLARATION DU BUREAU POLITIQUE DU PARTI DEMOCRATIQUE GABONAIS « Le Bureau politique du PDG, réuni le vendredi 6 mars 2009 à Libreville, constate avec le peuple gabonais ainsi que la communauté internationale, que depuis quelques mois, est menée une vaste campagne de déstabilisation orchestrée ...
Lire l'article [3]
Le Conseil des ministres a adopté jeudi à Libreville un nouveau décret portant attributions et organisation du ministère gabonais de la Jeunesse, des sports et des loisirs, chargé de la vie associative, des organismes et des établissements sous tutelle, indique le communiqué final qui a sanctionné les travaux. Le Conseil des ministres a également marqué son accord total avec la réaction du gouvernement dénonçant la campagne médiatique des Français contre Omar Bongo Ondimba. Réorganisation du ministère de la jeunesse et des sports Au titre des innovations, la déconcentration de l'ancienne et unique direction générale de la jeunesse et des Sports en ...
Lire l'article [4]
Le ministre gabonais des affaires étrangères, Paul Toungui, a transmis vendredi à Libreville à l’ensemble des diplomates accrédités au Gabon la Déclaration du gouvernement exprimant sa « réprobation et son indignation » devant la campagne de « dénigrement » des médias français portant atteinte au Chef de l’Etat, Omar Bongo Ondimba, a constaté sur place un journaliste de GABONEWS. « J’ai souhaité vous rencontrez pour vous transmettre de manière officielle,la Déclaration du gouvernement exprimant sa réprobation et son indignation », a déclaré le ministre gabonais des affaires étrangères devant les ambassadeurs et représentants des organisations internationales accrédités dans le ...
Lire l'article [5]
Après le gouvernement et la classe politique gabonaise, les élèves du lycée technique Omar Bongo, regroupés au sein du fan club « Omar Bongo Ondimba », sont, eux –aussi, montés au créneau ce vendredi en fin de matinée pour dénoncer la « campagne de dénigrement » orchestrée par les « médias tant publics que privés « contre la personne du président de la République, chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, a constaté sur place un journaliste de GABONEWS. « Nous condamnons avec vigueur les agissements visant à déstabiliser le président de la République et appelons leurs auteurs à ...
Lire l'article [6]
Dans un communiqué rendu public le 4 mars dernier, le gouvernement gabonais a fermement condamné les campagnes médiatiques menées en France à l’encontre du président Bongo Ondimba, considérées comme une tentative de déstabilisation organisée avec la complicité de «certains acteurs». Rappelant les événements de 2008 qui avaient déjà jeté un froid sur les relations diplomatiques entre Paris et Libreville, le gouvernement a mis en garde les autorités françaises sur la dégradation des relations entre les deux pays que pourrait engendré la récurrence de ces attaques. Se dirige-t-on vers une nouvelle brouille entre Paris et Libreville, comme en mars 2008 où les ...
Lire l'article [7]
Selon les autorités, les médias français seraient partie prenante d’un complot visant à déstabiliser le pouvoir en place Les autorités de Libreville ont condamné hier, dans une déclaration télévisée,ce qu’ils ont jugé être une campagne de dénigrement menée par les médias français contre le président gabonais, Omar Bongo Ondimba. Le gouvernement dénonce un complot visant à déstabiliser le pouvoir en place. Pierre Eric Mbog Batassi Notre correspondant au Gabon Le gouvernement gabonais soupçonne une connivence entre les médias français et certaines personnalités qui agissent dans l’ombre, afin de tenir l’image du chef de l’Etat gabonais. La déclaration parle précisément de l’existence d’une « coalition ...
Lire l'article [8]
Le gouvernement gabonais a vivement condamné mercredi dans un communiqué, le battage des médias français contre le président Omar Bongo Ondimba. Dans une déclaration lue devant la presse nationale et internationale, le porte-parole du gouvernement, monsieur René Ndemezo’Obiang a exprimé la ‘’profonde indignation’’ des autorités gabonaises face à l’acharnement médiatique ‘’visant clairement à déstabiliser le Gabon’’. Pour illustrer son propos,monsieur Ndemezo’Obiang a cité la médiatisation ‘’des biens immobiliers en France du Président de la République ainsi que la divulgation des informations sur ses comptes bancaires en violation flagrante du secret bancaire’’. Toutes choses tendant à convaincre Libreville de l’existence d’une ...
Lire l'article [9]
Le gouvernement gabonais a décidé ce mercredi soir de riposter devant « la campagne pernicieuse, indécente et empreinte de préjugés » contre le président de la République, Omar Bongo Ondimba, « dans les médias français tant publics que privés » selon la déclaration lue devant la presse nationale et internationale par le porte-parole du gouvernement, Réné Ndémezo Obiang. Dans cette déclaration, la première depuis le déclenchement de cet « acharnement médiatique », il y a deux semaines, le gouvernement exprime non seulement sa « profonde indignation » mais estime aussi qu’il s’ « agit clairement d’une entreprise de déstabilisation à travers ...
Lire l'article [10]
Gabon/Bongo: médias français avertis, deux journaux gabonais suspendus
La diaspora gabonaise à travers le monde s’insurge contre « la cabale des médias français » visant le président Bongo
Gabon: Campagne médiatique contre le président Bongo : le PDG dénonce l’acharnement des médias français
Conseil des ministres: Réorganisation du ministère de la jeunesse et des sports et dénonciation de la campagne médiatique contre Bongo Ondimba
Gabon: « Campagne médiatique » contre le président Bongo : la Déclaration du gouvernement remise aux diplomates accrédités au Gabon
Gabon: Campagne médiatique contre le président Bongo: les élèves du Lycée Technique réagissent
Gabon : Le gouvernement sur le pied de guerre face aux médias français
Gabon : le gouvernement dénonce un « lynchage médiatique » orchestré contre Omar Bongo
Le gouvernement gabonais condamne le battage des médias français contre le président Bongo Ondimba
Gabon: La riposte du gouvernement gabonais face à la « campagne pernicieuse » contre la personne du président Bongo