Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les jeunes travailleurs révisent leur Code du travail

Auteur/Source: · Date: 21 Mar 2009
Catégorie(s): Economie

Le Comité national des jeunes travailleurs et travailleuses du Gabon (CJTT) s’est réuni depuis le 14 mars dernier à Libreville pour relancer ses activités après quatre années de panne institutionnelle, et définir ses objectifs pour l’exercice 2009. Les membres du CJTT ont identifié l’éducation ouvrière comme axe majeur de leurs activités pour 2009, avec la programmation d’ateliers de formation des jeunes sur le droit du travail pour mieux connaître et défendre le cadre juridique de leurs carrière professionnelles.

Après quatre ans d’apnée due à des problèmes de fonctionnement internes, le Comité des jeunes travailleurs et travailleuses du Gabon (CJTT) a repris son souffle depuis le 14 mars dernier à Libreville, où son nouveau président, Flavien Ibamba, a mis en place le bureau chargé d’organiser cet organisme spécialisé de la Confédération gabonaise des syndicats libres (CGSL).

De retour du Japon où il a reçu une formation sur la structuration syndicale, Flavien Ibamba a supervisé cette première réunion qui a permis de définir les grands axes de leur programme pour l’exercice 2009.

Ce programme prévoit notamment l’actualisation des textes réglementaires, l’implantation des organes de base sur le territoire national ou encore la programmation de la coopération internationale.

Un axe majeur a été dégagé de ce programme, l’éducation ouvrière qui doit permettre aux jeunes de mieux gérer et défendre leurs carrières professionnelles.

«Les jeunes qui sortent des écoles ou des centres de formation ne prennent pas toujours le temps de s’imprégner du Code du travail. C’est à l’âge adulte qu’ils se plaignent de l’avancement dans la carrière ou de la non augmentation des carrières», a expliqué le nouveau président du CJTT.

Face aux nombreuses grèves qui ont paralysé tout un pan de l’économie gabonaise, une meilleure connaissance des textes et procédures juridiques dans le milieu du travail serait susceptible de prévenir les conflits en privilégiant le dialogue sur des bases référentielles partagées.

Le secrétaire général du CJTT, Madeleine Siamama, a rappelé l’importance de fédérer tous les secteurs d’activités locaux dans leur structure, au sein de laquelle font encore défaut les secteurs des banques et des assurances.

Pour consolider l’action du CJTT, ses membres «feront de la coopération avec la Japan international labour foundation (JILAF), la Confédération syndicale internationale et organisation régionale africaine (CSI/ORAF)» leurs priorités, a annoncé le secrétaire général.

«Nous avons des postes vacants que nous n’occupons pas au sein de certains organismes internationaux. Il faut que le Gabon soit présent, notre pays ne peut pas être en marge des débats internationaux», a expliqué Madeleine Siamama.

Le CJTT a enfin insisté sur l’importance d’intégrer le secteur informel du travail dans le processus de sensibilisation aux droits des travailleurs.
«Il n’est pas juste que l’on laisse des jeunes à la merci de certains employeurs, sous le prétexte qu’ils sont des apprentis ou qu’ils exercent des bricoles ou encore travaillent sans contrats», a estimé madame Siamama.

«Le CJTT doit redonner de l’espoir et de la dignité à ces jeunes en appliquant par exemple les dispositions du Code du travail que beaucoup ignorent. Cela exige un programme d’éducation ouvrière spécifique aux jeunes», a-t-elle conclu, dénonçant notamment les conditions de travail des jeunes femmes dans la restauration, l’hôtellerie, le mannequinat, la coiffure, etc.


SUR LE MÊME SUJET
Les jeunes du Cap Santa Clara, localité à une trentaine de km au nord de Libreville, ont réclamé l'électrification de leur contrée, avant la 28ème Coupe d'Afrique des nations (CAN) de football dont le coup d'envoi sera donné dans six mois au Gabon et en Guinée-Equatoriale, les deux pays organisateurs. A l’occasion d’une réunion mercredi dernier, les jeunes du Cap Santa Clara ont demandé au président Ali Bongo Ondimba de se saisir lui-même du dossier de l’électrification de leur localité. "Nous voulons l’électricité. Cela fait plusieurs années que nous soumettons cette revendication à nos responsables politiques et administratifs. Mais rien n’est ...
Lire l'article
Un séminaire axé sur les mécanismes liés à la profession d’avocat se tient actuellement à l’école nationale de la magistrature de Libreville, et enregistre la participation de nombreux jeunes avocats gabonais qui vont être édifiés sur plus de dix modules inhérents à leur fonction par d’éminents conférenciers du barreau de Paris et du Gabon, a constaté GABONEWS. Les travaux portent essentiellement sur la déontologie générale, la rédaction d’actes juridiques, la gestion de cabinet et d’actes administratifs, en passant par la déontologie financière pour aboutir au concours d’art oratoire ; un élément primordial pour la fonction d’avocat. L’un des conférenciers à ces ...
Lire l'article
Les jeunes du quartier « Manguier » à Oyem ont exprimé leur ras le bol jeudi pour contester contre l’insalubrité grandissante dans la commune où les ordures placées dans des bacs depuis plusieurs semaines n’ont pas été évacuées, a constaté le correspondant de l’AGP. Pour attirer l’attention des maires respectifs de la commune d’Oyem et du premier arrondissement de cette même ville, les jeunes de ce quartier, situé entre deux autres quartiers, Tsougou-Tsougou et Akouakam, ont déversé sur la chaussée les bacs et les ordures qui ont obstrué la voie, rendant difficile la circulation. Interrogés par rapport à cet acte, ...
Lire l'article
Le premier ministre, Jean Eyeghé Ndong, a présidé vendredi à Libreville, la cérémonie de décoration des travailleurs gabonais au cours de la célébration de la fête du travail célébrée cette année sans défilé, a constaté un reporter de GABONEWS. S’adressant aux récipiendaires avant la remise des décorations proprement dite, le ministre d’Etat, ministre du travail, de l’Emploi, de la Prévoyance sociale et des Relations sociales, François Engongah Owono, a rappelé aux récipiendaires que cette médaille du travail est une marque de l’exaltation et de l’affirmation de soi. De même, qu’il interpelle les autres qui n’ont pas été décorés à un développement permanent ...
Lire l'article
Le Ministre d'Etat en charge du Travail, de l'Emploi, de la Prévoyance Sociale et des Relations Sociales, François Engongah Owono, a annoncé jeudi à Libreville dans d'un communiqué dont l'AGP a reçu copie, que la fête du travail prévue le 1er Mai prochain se déroulera sans défilé dans la capitale gabonaise. Cette décision, précise le communiqué, fait suite au deuil national qui frappe la République gabonaise, en la perte de sa Première Dame, Edith-Lucie Bongo Ondimba, décédée le 14 mars dernier à Rabat, au Maroc. Aussi, seules les activités officielles retenues, notamment l'allocution circonstancielle du Ministre du Travail, la lecture du Manifeste ...
Lire l'article
Le réseau des Jeunes Volontaires Francophones du Gabon se dit satisfait de son bilan de l’exercice 2007-2008, a-t-on appris lundi auprès de l’Organisation. Sur le plan national, il y a eu l’organisation de « l’Agora jeunesse », table ronde où étaient discutés les enjeux de la Francophonie, notamment la promotion de la langue française en milieu jeune, la diversité culturelle et le plurilinguisme, le développement durable, mais aussi le projet sur la formation gratuite aux TIC. Dans le sens de l’élargissement des activités à l’intérieur du pays, le réseau en partenariat avec le club Arthur Rimbaud de Mouila (Chef lieu de ...
Lire l'article
Très peu de travailleurs Gabonais, en majorité ceux du secteur public, ne ce sont pas rendus en masse mardi à leur travail après les manifestations marquant la célébration de l’accession du Gabon à la souveraineté internationale, le 17 août, a constaté l’AGP. Dans les ministères et autres administrations publiques, les bureaux étaient quasiment vides. Dans les principaux parkings, seule une poignée des travailleurs était visible, a-t-on constaté. Les sociétés et entreprises privées ont par ailleurs fait le plein mardi. Et les commerçants, quoique exerçant une activité libérale, avaient également fermé leurs échoppes pendant la célébration de cette fête nationale, mais ont ...
Lire l'article
Le personnel de la Société industrielle et frigorifique du Gabon (SIRIGAB), en grève depuis le 28 avril dernier, dénonce le non respect du code de travail par la hiérarchie, malgré leur volonté affichée de discuter et de trouver des solutions aux problèmes posés, a constaté GABONEWS. Selon le représentant du personnel, les responsables de cette nouvelle firme gabonaise auraient renvoyé plus de 300 employés, alors que selon lui, leur mouvement est légitime. Ces derniers sollicitent l'intervention personnelle du chef de l'Etat gabonais qui prône le plein emploi au Gabon. Cette usine a été inaugurée le 27 octobre 2005 par le président ...
Lire l'article
En présentant leurs revendications au ministre du Travail, Jean François Ndongou, le 1er mai à l’occasion de la fête du travail, les syndicalistes gabonais ont passé sous silence l’augmentation des prix des produits alimentaires, principal objet de contestation sociale depuis plusieurs semaines. Au nom des travailleurs gabonais, les syndicats gabonais ont saisi la journée du 1er mai pour remettre au ministre du Travail et de l'Emploi, Jean François Ndongou, un manifeste de dix sept points de revendications sur les conditions de travail dans les différents secteurs d’activités. Des observateurs et militants contre la cherté de la vie ont regretté que ...
Lire l'article
La fête du travail célébrée chaque 1er mai par tous les travailleurs du monde entier, a été rehaussée jeudi à Port – Gentil, dans la capitale économique gabonaise par la présence du Gouverneur de l’Ogooué – Maritime (ouest), Jean Mari Beka B’Obame qui, pour la circonstance a procédé à la décoration de plusieurs employés ayant enregistrés dix, vingt et trente ans de service. C’est après les discours du directeur provincial du Travail et de quelques représentants des syndicats des travailleurs notamment de l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) et de la COSYGA, le défilé qui a démarré vers les dix ...
Lire l'article
Les jeunes du Cap Santa Clara réclament l’électrification de leur contrée avant la CAN 2012
Société – Justice / Les jeunes avocats gabonais renforcent leurs capacités dans l’exercice de leur profession
Woleu-Ntem : Les jeunes du quartier « Manguier » à Oyem expriment leur ras-le-bol face l’insalubrité dans la ville
Gabon: Fête du travail 2009: Jean Eyeghé Ndong décore les travailleurs à Libreville
Gabon: La fête du travail se déroulera sans défilé à Libreville (ministère du travail)
Gabon: Association: Les Jeunes Volontaires Francophones du Gabon font leur bilan
Social : Très peu des Gabonais se sont rendus mardi à leur travail après la fête du 17 août
Gabon: Les agents de la SIFRIGAB, en grève dénoncent le non respect du code du travail par la direction
Gabon : Fête de travail, les syndicats taisent leur grogne sur la cherté de la vie
Gabon: Fête du travail : De centaines des travailleurs honorés le 1er mai à Port – Gentil

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 21 Mar 2009
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*