Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: « Je prends aujourd’hui solennellement l’engagement de n’abandonner aucun des projets que tu m’as confiés » (Président Sassou Nguesso)

Auteur/Source: · Date: 22 Mar 2009
Catégorie(s): Afrique,Société

Dans un mot prononcé peu avant l’inhumation de sa fille aînée, Edith Lucie Bongo Ondimba, épouse de son homologue gabonais, Omar Bongo Ondimba, le chef de l’Etat congolais, Dénis Sassou Nguesso, a pris solennellement l’engagement de n’abandonner aucun des projets que lui avait confiés l’illustre disparue lors de leurs échanges. Voici des extraits du propos tenu par le président Dénis Sassou Nguesso :

« Avant de te dire un mot, permets-moi de te donner un extrait de ce texte que tu as emprunté à Saint Augustin: ‘’Donnez moi le nom que vous m’avez toujours donné, parlez de moi comme vous l’avez toujours fait. N’employez pas un ton différent, ne prenez pas un air solennel et triste.’’ Et je vais suivre cet avis.

Sur ton parcours, tout a été dit par d’autres, beaucoup d’autres, je n’ajouterais rien. Je dois juste dire (…) Ta détermination à bâtir Oyo, ce village qui t’a vu naître. Je retiendrais un peu de ton engagement pour réaliser ce à quoi tu aspirais le plus profondément. Je me servirais un peu de ta force pour poursuivre ces combats que nous avions ensemble engagés. Puisses-tu également faire rayonner un peu de ton intelligence sur tous ce que tu laisses (…).

Avec des adversaires politiques même les plus implacables, je t’ai vu le faire, je t’ai vu dialoguer avec eux et tu as eu raison. Le temps a fini par te donner raison. Sur toutes tes idées, tes projets, ta tête était une mine de projets, elle l’est toujours. Et, puisque tu seras avec moi, nous les réaliserons ensemble.

Il y a quelques années, tu es venue de Libreville, nous discutions et tu m’as dis ‘’ Mais grand, est- ce que manquer de glucosés dans un pays, est normal ? Alors, pourquoi ne produirions nous pas de glucosés ici ?’’. Et, nous avons décidé de le faire ensemble. Nous avons renforcé l’unité de glucosés à Brazzaville, elle a même été inaugurée en 1996, mais, en 1997, elle a été lourdement endommagée.

Alors que tu étais sur ton lit de malade à Rabat, j’ai pris la décision, avec le soutien actif de ta sœur, Essongo , de rechercher en Italie des ingénieurs italiens qui avaient réalisé le projet. Nous les avons retrouvé et ils sont arrivés à Brazzaville. Nous avons refait le point du projet vu l’importance des dégâts. Ils ont déposé leurs conclusions et aujourd’hui je peux te dire que les travaux de ton unité de glucosés pour les Congolais, sont en cours. Nous allons te donner ton unité de glucosés pour les Congolais et ensemble nous ferons les autres choses.

Tu as voulu que je te parle simplement sans solennité (…) Mais je vais m’arrêter là (….) Reposes en paix. Dieu t’accueillera. Et, ensemble, nous continuerons l’œuvre que nous avons commencée ».

Note de la Rédaction (NDLR): Saint Augustin, cité par le président congolais Dénis Sassou Nguesso, était un philosophe, théologien et évêque d’Hippone. Hippone se trouvait dans l’actuelle Annaba, en Algérie où il mourût le 28 août 430.

Les catholiques le fêtent le 28 août.

Saint Augustin est le seul Père de l’Eglise dont les œuvres et la doctrine aient donné naissance à un système de pensée : L’augustinisme. Une doctrine qui repose en partie sur la Grâce.


SUR LE MÊME SUJET
Le Chef de l’Etat Gabonais, Ali Bongo Ondimba a reçu en audience, le jeudi 15 décembre dernier à Libreville, un émissaire de son homologue congolais, Denis Sassou-Nguesso. Il s’agit de la Ministre congolaise des PME et de l’Artisanat,Yvonne Adélaide Mougany, par ailleurs présidente du Comité de Coordination pour le Développement et la Promotion de l’Artisanat en Afrique (CODEPA). Elle est venue solliciter l’appui du Chef de l’Etat Gabonais, Ali Bongo Ondimba dans un projet visant à faire du CODEPA un organe technique spécialisé au sein de l’Union Africaine (UA). Au cours de l’entrevue, l’émissaire a souligné l’importance du secteur de l’Artisanat dans le ...
Lire l'article
Le président Sassou Nguésso a quitté Libreville après un séjour privé de quarante huit heures
Le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou Nguesso, a quitté Libreville, ce jeudi, après deux jours passés en terre gabonais, en visite privée, chez son homologue, Ali Bongo Ondimba, qui l’a raccompagné, en matinée à l’aéroport international Léon Mba, avant d’honorer de sa présence la cérémonie solennelle de rentrée de la Cour constitutionnelle. Même si rien n’a filtré des discussions qui ont eu lieu entre les deux hommes d’Etat, l’on peut à juste titre imaginer qu’il s’est agit du renforcement des relations et de la coopération bilatérale entre les deux pays, mais aussi des questions inhérentes à la sous région ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou Nguesso, accompagné de son épouse, Antoinette Sassou Nguesso séjourne depuis mardi à Libreville, dans le cadre d’une visite privée. Selon une source officielle, ce déplacement du couple présidentiel congolais fait suite au décès du docteur Toussaint Engongah Beka, par ailleurs directeur général de la maternité Joséphine Bongo. M. Engongah Beka, était le beau père d’un des fils du président Sassou Nguesso.
Lire l'article
Le Président de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso, et son épouse, Antoinette Sassou Nguesso, séjournent depuis ce mardi à Libreville dans le cadre d’une « visite privée », a rapporté ce jour la première chaîne de télévision nationale (RTG1), dans son édition du journal de 20 heures. Arrivée en terre gabonaise aux alentours de 12 heures locales, la première dame congolaise, Antoinette Sassou Nguesso a été accueillie à sa descente d’avion à Libreville par l’épouse du Premier ministre Chef du gouvernement, Bernadette Biyoghé Mba. Plus tard dans l’après midi, l’arrivée du Chef d’Etat congolais, Denis Sassou ...
Lire l'article
Le parquet de Paris s'est opposé officiellement à l'ouverture d'une enquête sur le patrimoine immobilier en France de plusieurs chefs d'Etat africains, dont les présidents gabonais Omar Bongo et congolais Denis Sassou Nguesso, a-t-on appris lundi au cabinet du procureur. Dans un réquisitoire écrit versé au dossier et demandant un "refus d'informer", le procureur estime que les plaignants, les associations Transparence International France et Sherpa, ainsi que le citoyen gabonais Grégory Gbwa Mintsa, n'ont pas juridiquement qualité à agir. C'est la juge d'instruction financière Françoise Desset qui prendra la décision finale d'ouvrir ou non une information judiciaire. Elle n'est pas tenue par ...
Lire l'article
Interview de Maud Perdriel-Vaissière, membre de l’association de juristes, Sherpa. Omar Bongo, Sassou Nguesso et Obiang Nguema accusés d’avoir acquis en France des biens avec des fonds publics détournés, vont peut-être échapper à la justice française. Le parquet de Paris a annoncé qu’il s’opposera à l’ouverture d’une enquête préliminaire. Les plaignants, deux associations et un particulier, attendent la décision de la juge d’instruction à qui revient le dernier mot. Maud Perdriel-Vaissière, juriste, est en charge du dossier chez Sherpa, l’une des associations plaignantes qui envisage de saisir la justice européenne. Elle a répondu aux questions d’Afrik.com. La plainte déposée contre les présidents ...
Lire l'article
Le Parquet de Paris contre l’ouverture d’une enquête sur les “biens mal acquis” des dictateurs africains. Le parquet de Paris a annoncé, mercredi, qu’il s’opposera à l’ouverture d’une information judiciaire sur les biens immobiliers d’Omar Bongo, de Denis Sassou Nguesso et de Obiang Nguema en France. Les trois chefs d’Etat africains étaient visés par une plainte de deux associations et d’un ressortissant gabonais. Le porte-parole du gouvernement congolais a salué, ce jeudi, la décision de la justice française. Les présidents Omar Bongo Ondimba (Gabon), Denis Sassou Nguesso (Congo Brazzaville) et Théodore Obiang Nguema (Guinée équatoriale) pourraient échapper à la justice française. ...
Lire l'article
Le Président de la République gabonaise, Omar Bongo Ondimba et son homologue congolais, Denis Sassou Nguesso, sont arrivés à 14 heures 30 à Libreville en provenance de Rabat (Maroc), précédant l’arrivée de la dépouille mortelle de l’épouse du chef de l’Etat gabonais, Edith Lucie Bongo Ondimba, fille aînée du n°1 du Congo Le Corps de la première Dame du Gabon décédée samedi dernier dans la capitale du royaume Chérifien est attendu à 16 heures.
Lire l'article
Les présidents gabonais et congolais, Omar Bongo Ondimba et Denis Sassou Nguesso, séjournent à Rabat, au Maroc respectivement depuis jeudi et samedi derniers, a-t-on appris de sources recoupées au Royaume chérifien. Le numéro Un gabonais avait quitté Libreville pour le Maroc, avec quelques membres de sa famille, pour se rendre au chevet de son épouse, Edith Lucie Bongo Ondimba, en situation de santé délicate, avait appris Infosplusgabon de sources médicale et diplomatique marocaine. L’Etat de santé de la fille aînée du chef de l’Etat congolais, Edith Lucie, serait préoccupante, rapportait ce week-end la presse congolaise. Le président Denis Sassou Nguesso, était arrivé ...
Lire l'article
Le président de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso, est arrivé samedi à Rabat pour une visite privée au Maroc, a-t-on appris de source officielle. A son arrivée à l'aéroport de Rabat-Salé, Denis Sassou Nguesso a été accueilli par le ministre marocain des Affaires étrangères Taieb Fassi Fihri, selon la même source. La dernière visite du chef de l'Etat congolais à Rabat remonte au 4 décembre.
Lire l'article
Gabon : Un émissaire de Denis Sassou-Nguesso chez Ali Bongo Ondimba
Le président Sassou Nguésso a quitté Libreville après un séjour privé de quarante huit heures
Gabon-Congo : Denis Sassou Nguesso en visite privée à Libreville
Le Chef d’Etat congolais, Denis Sassou Nguesso en visite privée au Gabon
France – Afrique: Le parquet s’oppose à une enquête sur Bongo et Sassou Nguesso
La justice européenne bientôt aux trousses de Bongo, Sassou Nguesso et Obiang Nguema ?
Plainte contre Bongo, Sassou Nguesso et Obiang Nguema : la justice française se défile
Gabon: Urgent / Arrivée à Libreville, des Présidents gabonais, Omar Bongo Ondimba, et congolais, Denis Sassou Nguesso
Gabon-Congo : Les présidents Bongo Ondimba et Sassou Nguesso toujours à Rabat
Le président congolais Sassou Nguesso en visite privée au Maroc

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 22 Mar 2009
Catégorie(s): Afrique,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

8 Réponses à Gabon: « Je prends aujourd’hui solennellement l’engagement de n’abandonner aucun des projets que tu m’as confiés » (Président Sassou Nguesso)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*