- Bongo Doit Partir - https://www.bdpgabon.org -

Gabon: Pénurie de Gaz butane et de carburant à Port-Gentil

La capitale économique du Gabon, Port-Gentil, est en proie, depuis lundi après-midi, à une pénurie de carburant et de gaz butane; conséquence de la grève observée depuis jeudi dernier par les agents de la Société gabonaise de raffinage (SOGARA) qui revendiquent de meilleures conditions de vie et de travail.

Les agents de la Société Gabonaise de Raffinage (SOGARA) observent un mouvement de grève depuis mardi dernier, conformément à un préavis déposé le 13 mars dans lequel ils réclament de meilleures conditions de travail tout en dénonçant la non application par l’administration du protocole d’accords signé par les deux parties en conflit.

Aujourd’hui, les stations services de Port-Gentil ne fonctionnent pas depuis en après-midi. Pour cause, le carburant et le gaz sont en manque.

Une pénurie qui est la conséquence de cet arrêt de travail des agents de la SOGARA, principal fournisseur de ces produits dans la localité.

Les effets se ressentent déjà dans la ville où les ménages font maintenant recours au feu de bois tandis que les entreprises commencent à être durement éprouvées.

De même, de nombreux véhicules sont désormais garés.

La SOGARA, sur la base du pétrole brut «Mandji», élabore des produits finis distribués sur l’étendue du territoire national, notamment l’essence sans plomb, le gaz butane, le kérosène, le gasoil, le fuel ou le bitume, pour une capacité potentielle d’1,2 millions de tonnes par an.


SUR LE MÊME SUJET
La société de distribution des produits pétroliers, Pétro Gabon, a renforcé son stock de gaz butane à Port-Gentil, la capitale économique du Gabon (ouest), confrontée depuis deux semaines à une pénurie de gaz butane. La société a fait venir de Libreville deux containers de bouteilles de gaz pleines, soit plus de mille bouteilles, pour faire face à cette pénurie qui aurait été provoquée par ENGEN, autre société distributrice de gaz. ENGEN n’arriverait plus à assurer correctement son service à Port-Gentil, la 2ème ville du Gabon, où le gaz naturel est transformé surplace en gaz butane. La Société gabonaise de raffinage (SOGARA), opérateur ...
Lire l'article [1]
Le transport terrestre est fortement perturbé ces deux derniers mois à Ntoum, chef-lieu du département du Komo-Mondah, à une quarantaine de km de Libreville, en raison d'une pénurie de carburant, a constaté l'AGP. (L'unique station service de la ville n'est plus ravitaillée depuis plusieurs semaines, une situation qui pénalise les taximen et, surtout, les élèves habitant les quartiers éloignés de leurs établissements scolaires, notamment le lycée public Lubin Martial Ntoutoume Obame et le lycée technique. "Il faut attendre plusieurs heures pour avoir un taxi ou un "clando", s'est plaint une lycéenne. "Ces jours-ci, j'arrive en retard au lycée ...
Lire l'article [2]
Les librevillois pourraient à nouveau se ravitailler en essence et gaz butane après la pénurie observée depuis samedi dernier dans la capitale selon des pompistes qui se sont confiés ce mardi à un reporter de GABONEWS. L’un des pompistes de la station-service du quartier Nombakélé ( 3ème arrondissement) a affirmé que « les commandes de l’essence ont été faites, il ne reste que la livraison qui ne saurait tarder ». De son côté, le quotidien l’ « Union Plus » a annoncé ce mardi la suspension du mouvement de grève à Port-Gentil, capitale économique, des agents de la Société Gabonaise de Raffinage ...
Lire l'article [3]
Le gaz butane est absent sur le marché de Libreville depuis une semaine, une situation due à une grève qu’observent depuis mardi les agents de la Société gabonaise de raffinage (SOGARA), a-t-on constaté lundi. Dans la capitale gabonaise, les rares boutiques où le gaz est encore disponible, la bouteille pleine de 12,5 kg se négocie déjà. Des longues filles d’attentes se formaient lundi matin, a-t-on observé dans différentes stations services. ’’Je profite déjà au risque d’être rattrapé par cette pénurie’’, affirme une ménagère chargée de ses deux bouteilles vides chacune. Derrière cette dame d’environ 40 ans, les bouteilles envahissent déjà le lieu ...
Lire l'article [4]
La capitale économique est en panne sèche depuis le 30 mars dernier en raison d’un mouvement de grève des agents de la Société gabonaise de raffinage (SOGARA) lancé le 27 mars dernier pour l’amélioration de leurs conditions de travail. Les habitants de Port-Gentil sont confrontés à une pénurie de carburants et de gaz butane qui commence à causer un handicap sérieux à l’activité économique de la localité, notamment au niveau des transports urbains et des entreprises. La grève déclenchée par les agents de la Société gabonaise de raffinage (SOGARA) à Port-Gentil le 27 mars dernier est à l’origine d’une importante ...
Lire l'article [5]
Les agents de la Société Gabonaise de Raffinage (SOGARA) observent effectivement un mouvement de grève depuis mardi dernier, conformément à un préavis déposé le 13 mars du mois en cours dans lequel ils réclament de meilleures conditions de travail tout en dénonçant la non application par l’administration du protocole d’accords signé par les deux parties en conflit, a rapporté ce mercredi la chaîne de télévision privée gabonaise TV+.L’une des clauses dudit protocole mentionnerait l’intégration, par un contrat de travail à durée indéterminée, des travailleurs d’entreprises de sous-traitance industrielle et de services ayant déjà totalisé plus de deux ans au poste, ...
Lire l'article [6]
Les villes de Ndendé et de Lébamba, situées dans la province de la Ngounié (Centre-sud), connaissent depuis une semaine une forte pénurie de carburant due à la rupture de la chaîne de ravitaillement à la suite de la baisse du niveau d’eaux du fleuve Ogooué qui permet l’acheminement des carburants de la station de stockage de Ndjolé - Lambaréné (Centre), avant leur transport par route vers les localités précitées via Moulia. Selon notre source, cette pénurie de carburant provoque la baisse de l’activité économique à Ndendé et Lébamba. Les quelques rares détenteurs du précieux liquide, le revendent au prix double, voire trois ...
Lire l'article [7]
Le Directeur général de la société gabonaise d’entreposage des produits pétroliers (SGEPP), Léon Louis Folquet, a expliqué au cours d’un point de presse que la pénurie de gaz butane constaté sur le marché n’incombe pas à cette structure, contrairement à ce qui a été indiqué par certains organes de presse. Pour lui, la responsabilité de la société s’arrête après le remplissage des bouteilles. « La responsabilité de la SGEPP dans la pénurie actuelle ne peut être envisagée que dans les cas suivants: rupture de stocks, défaillance des équipements techniques, mouvement d’humeur du personnel entraînant arrêt de production. Or, au cours des ...
Lire l'article [8]
Libreville, la capitale gabonaise, connaît depuis quatre jours une pénurie du gaz butane, due au manque de bouteilles chez l'un des principaux distributeurs ENGEN (ex Pizo-Shell), a appris l'AGP vendredi auprès des gérants des stations services. ''Il n y a plus de gaz depuis environ quatre à cinq jours. Cela est dû au fait que Shell a refusé d'utiliser les bouteilles de Pétro Gabon'', a indiqué Charles Solagni, chef de piste dans une station Shell à Libreville, qui dit avoir commandé 350 bouteilles mais n'en a obtenu que 50. Dans les stations services Pétro Gabon, il y a plus de bouteilles ...
Lire l'article [9]
Les pêcheurs artisanaux qui alimentent le marché de la capitale en poissons, se plaignent de la pénurie constatée depuis un moment ; une situation qui devient de plus en plus préoccupante pour ces milliers d’hommes et femmes qui ont fait de cette activité, la principale source de revenus, a constaté GABONEWS. Selon Pocho, Nigérian, pêcheur depuis 10 ans, « cette pénurie est surtout due à la vétusté de nos matériels de pêche. Les contrôles incessants de la marine marchande nous empêchent aussi de pêcher normalement depuis l’arrivée de la nouvelle équipe », s’est-il indigné en précisant qu’elle leur demande ...
Lire l'article [10]
Pénurie de gaz dans la 2ème ville du Gabon : Petro Gabon renforce son stock
Le transport fortement perturbé à Ntoum par une pénurie de carburant
Gabon: Vers un retour à la normale après la pénurie de l’essence et du gaz butane à Libreville
Gabon: Société : Une pénurie de gaz butane touche Libreville
Gabon : Les grévistes de la SOGARA assèchent les pompes de Port-Gentil
Gabon: Grève des agents de la SOGARA depuis mardi à Port-Gentil
Gabon: Pénurie de carburant à Ndendé et à Lébamba
Gabon: Pénurie du gaz butane: la SGEPP clarifie face à la presse son rôle dans la chaîne de distribution au Gabon
Gabon: Le manque des bouteilles à l’origine de la pénurie du gaz butane à Libreville
Gabon: La pénurie de poisson inquiète les pêcheurs artisanaux de Libreville et Port-gentil