- Bongo Doit Partir - https://www.bdpgabon.org -

Côte d’Ivoire: l’ex-rébellion appelle Soro à ne plus être Premier minisrre

L’ex-rébellion ivoirienne des Forces nouvelles (FN) a appelé mardi son chef Guillaume Soro à quitter le poste de Premier ministre, pour qu’il ne soit pas “comptable” de la “manoeuvre” menée selon elle par le parti au pouvoir pour “empêcher les élections”.

Dans un communiqué publié à l’issue d’une réunion à Bouaké (centre, fief des FN), les délégués généraux de l’ex-rébellion dénoncent les “allégations” du Front populaire ivoirien (FPI, parti présidentiel) “tendant à convaincre les Ivoiriens et la communauté internationale que les Forces nouvelles seraient réfractaires à l’application” du dernier accord de paix, signé fin 2008.

Selon eux, l'”objectif réel” du FPI “est de mettre tout en oeuvre pour empêcher les élections de se tenir, tout bloquer afin de sauvegarder tous les privilèges acquis” depuis l’élection de Laurent Gbagbo à la présidence en 2000.

“Pour ne pas qu’il soit comptable de cette manoeuvre machiavélique, nous, délégués FN, demandons au secrétaire général sa démission en qualité de Premier ministre; qu’il revienne à Bouaké pour se mettre à l’avant-garde de la lutte du peuple ivoirien pour l’amélioration de son vécu”, concluent les délégués.

Guillaume Soro est “à son poste”, a déclaré mardi soir à l’AFP son porte-parole Sindou Meïté, rejetant implicitement l’appel à la démission lancé par les FN.

“Le Premier ministre est à son poste”, a affirmé son porte-parole. “Il y a des difficultés” et “il en dérive de la mauvaise humeur de la part de certains responsables politiques”, a ajouté M. Meïté, jugeant toutefois que “cela ne doit pas empêcher le Premier ministre de continuer sa mission”.

La semaine dernière, le Congrès national de la résistance pour la démocratie (CNRD), regroupant les mouvements pro-Gbagbo, avait regretté un “fléchissement” du processus de sortie de crise et appelé les FN à “faire leur part d’effort”.

L’ex-rébellion contrôle le nord du pays depuis son coup d’Etat manqué de septembre 2002 contre le président Gbagbo. Elle est engagée depuis 2007 dans le processus de paix de Ouagadougou, qui a abouti à la nomination de Guillaume Soro au poste de Premier ministre.

Le dernier accord, baptisé “Ouaga IV” et conclu en décembre 2008, prévoit notamment la réunification du pays, mais son application accuse de nombreux retards.

Sans cesse reportée depuis 2005, la date de l’élection présidentielle n’est toujours pas connue. 


SUR LE MÊME SUJET
Des hélicoptères de la force française Licorne basée en Côte d’Ivoire effectuaient des patrouilles samedi après-midi dans le ciel des différents quartiers d’Abidjan après y avoir positionné, selon plusieurs témoins, des soldats français et des combattants rebelles. Cette action, aux dires d’un officier de l’armée ivoirienne joint par téléphone, viserait à empêcher « tout mouvement de convergence des patriotes » ivoiriens vers la résidence du Président à Cocody ou encore vers le Palais présidentiel au Plateau où les forces françaises auraient l’intention d’entrer en action « dans quelques heures » précise l’officier. De nombreux jeunes étaient cependant déjà rassemblés en fin d’après-midi ...
Lire l'article [1]
Les forces de Ouattara “encerclent” Abidjan, Gbagbo doit “partir maintenant” (Soro)
Guillaume Soro, le Premier ministre d'Alassane Ouattara, a affirmé jeudi que les forces du président ivoirien reconnu internationalement "encerclent" Abidjan et appelé Laurent Gbagbo à "partir maintenant", assurant que plusieurs de ses généraux avaient fait défection, à la chaîne de télévision France 24.
Lire l'article [2]
Côte d’Ivoire: le camp Gbagbo appelle les jeunes à rejoindre l’armée
L'escalade des violences a poussé samedi des milliers d'habitants vers la gare routière d'Adjamé (nord), la plus grande de la capitale économique, et à celle de Yopougon (ouest), pour se "mettre à l'abri" dans leur village. Le camp du président ivoirien sortant Laurent Gbagbo a appelé samedi ses jeunes partisans à "s'enrôler dans l'armée" pour faire face aux insurgés qui le défient en plein Abidjan, où des milliers d'habitants fuyaient des violences de plus en plus meurtrières. La crise née du scrutin de novembre entre Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara, reconnu président élu par la communauté internationale, menace chaque jour davantage de ...
Lire l'article [3]
La coalition de partis politiques soutenant Alassane Ouattara a appelé dimanche 26 décembre à "cesser les activités" en Côte d'Ivoire à compter de lundi "jusqu'au départ du pouvoir de Laurent Gbagbo". De plus en plus isolé sur la scène internationale, menacé d'être renversé militairement par ses voisins, le camp Gbagbo a mis en garde contre les graves conséquences économiques et humaines d'une telle opération qui exciterait le patriotisme et pourrait mener la Côte d'Ivoire à "la guerre civile". Le porte-parole du gouvernement Gbagbo, Ahoua Don Mello, a par ailleurs dénoncé la décision "inacceptable" des dirigeants de la Communauté économique des Etats d'Afrique ...
Lire l'article [4]
La demande par Laurent Gbagbo du départ de la mission onusienne et de la force française Licorne est "ridicule" car Laurent Gbagbo "n'est plus président", a affirmé ce soir Guillaume Soro, premier ministre d'Alassane Ouattara, l'autre président proclamé de Côte d'Ivoire. "Cette décision ne peut pas être (appliquée) puisque M. Gbagbo n'est plus président", a déclaré Guillaume Soro. "Nous trouvons tout à fait ridicule et ubuesque cette démarche d'un président vaincu". "Tout le monde sait que M. Gbagbo n'a aucune qualité pour prétendre demander le départ de la force Licorne et de la force onusienne", l'Onuci, a-t-il insisté. Guillaume Soro a souhaité ...
Lire l'article [5]
Dans un entretien au «Parisien» - «Aujourd'hui en France» à paraître ce mercredi, Guillaume Soro, le Premier ministre du président ivoirien élu Alassane Ouattara, appelle Laurent Gbagbo à quitter la présidence du pays. «Gbagbo est non seulement un tricheur, mais un dictateur. Quiconque n'accepte pas le jeu démocratique, le verdict du peuple et le résultat des élections est un dictateur», martèle Soro, qui a travaillé trois ans avec celui qu'il accuse aujourd'hui de «coup de force». Retranché au Golf Hôtel d'Abidjan, l'ancien chef de la rébellion des Forces Nouvelles était déjà Premier ministre de Gbagbo depuis mars 2007. Alassane Ouattara ...
Lire l'article [6]
Nicolas Sarkozy demande aux dirigeants et responsables ivoiriens de permettre l'achèvement rapide et "dans un climat apaisé" du processus électoral lié à l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire, a indiqué jeudi soir un communiqué de l'Elysée. "Le président de la République lance un appel aux dirigeants et responsables ivoiriens concernés pour que le processus électoral, si bien engagé, s'achève rapidement dans un climat apaisé et ouvre à la Côte d'Ivoire une nouvelle ère de paix et de prospérité", souligne le communiqué. "Il appartient désormais au Conseil constitutionnel de proclamer les résultats définitifs dans le strict respect de la volonté clairement exprimée par le ...
Lire l'article [7]
En Côte d’Ivoire, le nouveau gouvernement a été annoncé mardi 23 février 2010 au soir à Abidjan. Outre le poste de Premier ministre, confié une nouvelle fois à Guillaume Soro, il comporte 27 ministères, dont 16 ont déjà été pourvus. Onze autres portefeuilles restent encore à pourvoir. La liste des ministres comporte donc des trous à combler d’ici jeudi, date à laquelle doit se tenir le premier conseil des ministres et la mise en place de la nouvelle Commission électorale indépendante. Les tractations ont été difficiles et promettent de l’être encore d’ici demain. Avec sa nouvelle équipe, Guillaume Soro ne devrait ...
Lire l'article [8]
Le premier ministre ivoirien, Guilaume Soro, reconduit dans ses fonctions après la dissolution, vendredi dernier, du gouvernement et de la Commission électorale Indépendante (CEI), doit procéder cette semaine à la nomination d'un nouveau gouvernement; une tâche "délicate" selon la presse internationale. En effet, Guillaume Soro qui poursuit les concertations pour la définition de la nouvelle équipe gouvernementale, devra se conformer à l'Accord politique de Ouagadougou (APO), et y intégrer l'opposition. Comme le rapporte Radio France Internationale (RFI), l'Accord prévoit un "gouvernement de cohabitation", ce qui induit l'intégration des formations politiques "signataires’’ issues de l'opposition. Par ailleurs conformément à l'APO, le ...
Lire l'article [9]
Le vice-premier ministre en charge de l’Environnement, du Développement durable et de la Protection de la nature, Georgette Koko, a appelé ce vendredi lors de la cérémonie de présentation des vœux au premier ministre, toutes les forces vives de la nation gabonaise à se « résoudre à penser Gabon d’abord ». Pour le vice premier ministre: « cela ne peut être possible que si l’ensemble des compatriotes et des forces vives du pays mobilisent leurs énergies et leurs intelligences pour accompagner le gouvernement dans sa noble et exaltante mission ». Madame Koko est revenue sur le message à la ...
Lire l'article [10]
Côte d’Ivoire : la France s’active ouvertement après l’échec de la rébellion à Abidjan
Les forces de Ouattara “encerclent” Abidjan, Gbagbo doit “partir maintenant” (Soro)
Côte d’Ivoire: le camp Gbagbo appelle les jeunes à rejoindre l’armée
Côte d’Ivoire : le camp Ouattara appelle à la grève générale
Côte d’Ivoire: Gbagbo “ridicule” (Soro)
Soro : «Gbagbo est un dictateur»
Cote d’Ivoire: la France appelle à une fin rapide du processus électoral
Guillaume Soro a nommé son nouveau gouvernement
Côte-d’Ivoire: Guillaume Soro souhaite “aller vite” dans la nomination du nouveau gouvernement
Gabon: Présentation des vœux au premier ministre: Georgette Koko appelle au patriotisme