Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : COMILOG jongle avec la crise

Auteur/Source: · Date: 28 Avr 2009
Catégorie(s): Economie

La Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), filiale du groupe français ERAMET, vient de reprendre ses activités après deux semaines d’interruption auxquelles elle a été contrainte pour atténuer le choc de la crise économique sur le secteur du manganèse. La direction de la compagnie, premier pourvoyeur d’emplois de la région, a annoncé qu’une interruption d’au moins un mois pourrait être décidée d’ici juin si la situation de crise persistait.

Le voyant rouge persiste à la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), où les activités ont repris à la fin de la semaine dernière après deux semaines de gel décidé par la direction de l’entreprise pour limiter les pertes dues à l’onde de choc de la crise économique sur le secteur minier.

La filiale du groupe français ERAMET avait vu ses belles perspectives assombries par la chute de la demande des importateurs étrangers et avait décidé fin mars d’une nouvelle interruption de ses activités du 4 au 20 avril, avec à la clé, le licenciement de quelques employés d’une sous-traitance.

Après la publication de la nouvelle loi de finances rectificative 2009 du 26 mars dernier qui prévoit une baisse des exportations de manganèse de 37%, COMILOG avait décidé un arrêt de 4 à 6 semaines des opérations industrielles étalées sur l’année et la mise en congés de 1500 employés pendant trois semaines ainsi que l’arrêt des heures supplémentaires non structurelles.

«D’ici juin, si les choses ne s’arrangent pas, il y a le risque d’un nouvel arrêt peut-être pour un mois ou plus et si la situation persiste, on doit s’attendre à des licenciements et à des retraites anticipées», a rapporté un employé de la compagnie.

Le chargé de communication du directeur général, André Massard, a annoncé que la compagnie ne prévoyait «pas une interruption de nos activités d’ici mars prochain, en dépit du contexte difficile sur le marché international».

Entre le 20 décembre 2008 et le 12 janvier 2009, COMILOG avait déjà interrompu ses activités, sans toutefois prévoir qu’elle allait devoir procéder à une nouvelle interruption dans le même trimestre.

Sur les deux derniers mois de l’année 2008, le volume total exporté depuis Owendo a diminué de moitié, passant de 600 000 tonnes à 300 000 tonnes. Alors que la compagnie projetait de produire 3,5 millions de tonnes de manganèse, la production a dû être ramenée à 3,25 millions de tonnes. La nouvelle baisse de la consommation de 10% va encore entraîner une réduction de 25% de la production en 2009.

La société «ne prévoit pas une réduction des effectifs du moins à court terme», a rassuré monsieur Massard, expliquant que l’entreprise devait parvenir à maintenir sa production autour de 2,5 millions de tonnes pour l’année 2009 pour éviter les compressions du personnel.

Unique exploitant de manganèse au Gabon, COMILOG éprouve de grosses difficultés à écouler son produit, notamment depuis que la Chine, son principal acheteur, a revu drastiquement à la baisse ses achats pour cette année.

La compagnie traverse sa première crise depuis sa création en 1962 qui l’amène à interrompre sa production. L’entreprise emploie actuellement 1 500 personnes au Gabon, repartis entre les villes de Moanda, site de production dans le Haut-Ogooué, et Owendo, au sud de Libreville, où sont localisées ses installations portuaires.
 


SUR LE MÊME SUJET
La compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), filiale gabonaise du groupe français ERAMET a réalisé un chiffre d’affaires de 306,3 milliards de FCFA au premier trimestre 2011, selon un rapport de l’entreprise rendu public mardi. Selon la source, ce résultat positif qui est en hausse de 14% par rapport à l’exercice 2010, est la conséquence, entre autres, de la consommation mondiale d’acier et des prix de vente favorable de minerais. Les données rendues publiques par ERAMET, la production de manganèse a atteint un chiffre record de 374 millions de tonnes, alors que la production chinoise a augmenté de 11 pour ...
Lire l'article
La Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), filiale du groupe français ERAMET, qui exploite le manganèse dans le sud-est du Gabon, a clôturé l’année 2010 avec un chiffre d’affaires de 1218 milliards de FCFA, en hausse 44 % par rapport à celui de 2009 qui était de 845,5 milliards de FCFA. Selon une source proche de la société, la COMILOG représente à elle seule 51% du chiffre d’affaires global du groupe ERAMET, un résultat exceptionnel à mettre à l’actif d’une conjoncture très favorable dans le secteur des mines, marqué en 2010 par une forte progression des prix et ...
Lire l'article
La Compagnie minière de l'Ogooué (COMILOG), qui exploite le manganèse dans le sud-est du Gabon, a clôturé le troisième trimestre de l'année 2010 avec un chiffre d'affaires de 286,6 milliards de FCFA, en hausse de 35% par rapport à la même période l'année dernière, rapporte mercredi le quotidien l'Union, citant des sources proches de l'entreprise. ( Ces neuf derniers mois, la COMILOG, filiale du groupe français ERAMET, a réalisé un chiffre d'affaires de 898 milliards de FCFA, en hausse de 54% par rapport à la même période l'année dernière, indiquent les mêmes sources. Le groupe ERAMET a ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a signé jeudi à Libreville, avec la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), une convention en vue de la construction et à l’exploitation du futur complexe métallurgique de Moanda (environ 650 km au sud-est de Libreville). La signature de cette importante convention s’est déroulée en présence du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba. Selon l’administrateur général de la COMILOG, Marcel Abeké, ce projet majeur pour les deux parties représente le début d’une véritable ère d’industrialisation du Gabon. Cette usine comportera deux activités notamment la fabrication de charbon à bois et une autre de fabrication des fûts métalliques. Ce futur complexe de ...
Lire l'article
La Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), spécialisée dans l’extraction du minerai de manganèse au Gabon, va geler ses activités, à cause de la crise financière internationale, à partir de vendredi pendant une période de deux semaines, a appris l’AGP mercredi de source proche de l’entreprise. ’’C’est à cause de la crise que la Comilog envoie les gens en repos, les sous traitants aussi. En ce qui concerne les salaires, le personnel sera payé cette fin du mois comme d'habitude’’, a affirmé cette source sous couvert d’anonymat jointe par l’AGP depuis Moanda, siège sociale de la compagnie. . Mais le service minimum ...
Lire l'article
La Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), spécialisée dans l’extraction du minerai de manganèse au Gabon, va geler ses activités, à cause de la crise financière internationale, à partir de vendredi pendant une période de deux semaines, a appris l’AGP mercredi de source proche de l’entreprise. ’’C’est à cause de la crise que la Comilog envoie les gens en repos, les sous traitants aussi. En ce qui concerne les salaires, le personnel sera payé cette fin du mois comme d'habitude’’, a affirmé cette source sous couvert d’anonymat jointe par l’AGP depuis Moanda, siège sociale de la compagnie. . Mais le service minimum ...
Lire l'article
La Compagnie minière de l’Ogooué (CoMILOG) spécialisée dans l’extraction du minerai de manganèse au Gabon, a repris ses activités après un gèle de deux semaines, a appris l’AGP vendredi de source proche de l’entreprise. Frappée de plein fouet par la crise financière internationale, la filiale du groupe français Eramet, qui connaît une baisse de ses demandes depuis plusieurs mois sur le marché international, a à nouveau interrompu ses activités du 4 au 20 avril, avec à la clé, le licenciement de quelques employés d’une sous-traitance. ’’D’ici juin, si les choses ne s’arrangent pas, il y a le risque d’un nouvel arrêt peut-être ...
Lire l'article
L’assèchement de la demande de manganèse consécutif à la dégradation de la conjoncture économique mondiale a poussé la Compagnie minière de l’Ogooué (COMLOG) à prendre un ensemble de mesures et à réaménager ses activités pour surmonter le creux de la vague. Au titre des mesures de crise décidées par la compagnie, 1500 employés seront notamment mis en congés pendant trois semaines, la production va être ajustée à la baisse et le programme d’investissements va être partiellement reporté. Alors qu’à la fin du mois d’octobre 2008, la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG) affichait une production en hausse de 4,3% et des ...
Lire l'article
La Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), spécialisée dans l’extraction du minerai de manganèse au Gabon, ne prévoit pas une interruption de ses activités au cours du premier trimestre 2009, a affirmé mercredi à l’AGP, le conseiller en communication du directeur général de cette entreprise, André Massard. ‘’Nous ne prévoyons pas une interruption des nos activités d’ici mars prochain, en dépit du contexte difficile sur le marché international’’, a indiqué M. Massard. La COMILOG qui a repris la production de manganèse le 12 janvier dernier après 20 jours d’arrêt dans ses mines de Moanda, situé à plus de 650 km au sud-est de ...
Lire l'article
3,334 millions de tonnes de manganèse produits par le Gabon en 2007, soit une hausse de 12% par rapport à l'exercice 2006, les bons comptes de la Compagnie minière de l'Ogooué (COMILOG) ont donné le sourire aux actionnaires à l’occasion du conseil d’administration de la société dont le rapport à été publié le 5 juin dernier à Moanda. Avec une hausse de 40% du chiffre d’affaires qui s’est élevé à 272 milliards de francs CFA, la COMILOG a annoncé 20 milliards de francs CFA de dividendes à répartir aux différents actionnaires. La filiale du groupe français Eramet chargée de l'exploitation ...
Lire l'article
La COMILOG réalise un chiffre d’affaires de 306,3 milliards de FCFA au premier trimestre 2011
La COMILOG a réalisé un chiffre d’affaires de 1218 milliards de FCFA en 2010
Le chiffre d’affaires de la COMILOG en hausse de 35% au 3ème trimestre 2010
L’Etat gabonais signe une convention avec la COMILOG pour la construction de deux usines à Moanda
Economie : La crise financière contraint la Comilog à geler à nouveau ses activités pour 2 semaines
Economie : La crise financière contraint la Comilog à geler à nouveau ses activités pour 2 semaines
Gabon: La COMILOG reprend ses activités, après un gèle de deux semaines
Gabon : La COMILOG passe en «mode crise»
Mines : La COMILOG ne prévoit pas un arrêt de ses activités au premier trimestre 2009 (Conseiller DG)
Gabon : L’année dorée de la COMILOG


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Avr 2009
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*